Solidarité - Page 4

  • Tinlot (Scry, CRT). une journée de soutien avec un repas familial, le 20 mai, pour Bryan, renversé à Tokyo

    Le Centre de Réadaptation au Travail de Scry (CRT) organise, le 20 mai prochain, une grande journée intitulée le « Bryan’s Day ». Il s’agit d’un événement dédié à Bryan Verschelde, un Liégeois de 27 ans, malvoyant de naissance, qui a été percuté par un camion à Tokyo le 8 avril dernier alors qu’il réalisait son rêve : visiter le Japon.
    Voir l'article du 16 avril sur ce blog

    capture ecran 2017-05-07 à 11.37.58.jpg

    Le Centre de Réadaptation au Travail de Tinlot s’est senti aussi profondément touché ! Ses membres et professeurs ont été choqués d’apprendre l’accident de Bryan qui, avec son frère, a vécu plus d’une année sur le site, et y étaient fort appréciés. Afin d’apporter sa pierre à l’édifice de ce grand élan de solidarité, le Centre s’est donc lancé dans l’organisation d’une journée spéciale, dont les bénéfices seront reversés aux Verschelde. 

    Le 20 mai, rendez-vous route de Dinant 106 à Tinlot, de 11h30 à 18h30, pour un repas familial de soutien. Au programme, un bon barbecue et des activités prévues pour petits et grands (grimages, tombola, château gonflable, blind test...). Réservations obligatoires avant le 10 mai (bryansday@laposte.net). Prix : 15 €/adulte et 8 €/enfant.

    Voir l'article complet d'E.D, la Meuse Numérique.

     

  • Du 3 au 20 mai. Faites don de vie !

    capture ecran 2017-05-03 à 18.40.23.jpg

    capture ecran 2017-05-03 à 18.40.55.jpgDu 3 au 20 mai, campagne
    "Don de soi - Don de vie"

    http://www.teledon.be/

  • Fraiture Solidarité. A ne pas manquer ! L’exposition Mobil’Art à Liège jusqu’au 14 mai. Plus de 300 oeuvres d’art contemporain exposées et vendues au profit de personnes atteintes de sclérose en plaques.

    Plus de 300 oeuvres d’art contemporain exposées et vendues  au profit des personnes atteintes de sclérose en plaques.

    Quelques rétroactes
    Mobil’Art est une exposition-vente d’œuvres d’art contemporain organisée en biennale par l’ASBL Solidarité Fraiture, créée en 2002 en lien avec le CNRF. Son objectif : aider en priorité des personnes atteintes de sclérose en plaques.

    capture ecran 2017-04-27 à 18.42.25.jpg

    Quelques sculptures "grandeur nature" dans la cour et la pelouse rue des Prémontrés

    La 8e édition de cette biennale  est organisée  à Liège, jusqu'au 14 mai, dans les locaux du Séminaire de Liège comprenant l’église des Prémontrés. Les œuvres exposées sont mises en vente au profit de personnes atteintes de sclérose en plaques, via l’ASBL Solidarité Fraiture, liée au CNRF.

    Le  Centre Neurologique et de Réadaptation Fonctionnelle de Fraiture (http://www.cnrf.be/) est situé à 25 kms de Liège au coeur de la campagne condruzienne. Il a été créé en 1975 et a une capacité de 120 lits.
    Le Centre prend en charge la réadaptation des patients présentant des affections neurologiques : accident vasculaire cérébral, traumatismes crâniens et médullaires, sclérose en plaques, sclérose latérale amyotrophique, maladie de Parkinson, polyneuropathies aigües ou chroniques. 
    Il faut savoir que la sclérose en plaques concerne pratiquement 1 personne sur 1000 en Belgique.  Si les soins sont pris en charge par l’INAMI, les frais de transport des personnes à mobilité réduite qui doivent rejoindre Fraiture restent très élevés pour les patients. 
    50% du prix des œuvres vendues lors de l’exposition et via le site internet  sont destinés à diminuer le coût de ces transports. C’est l’objectif financier de cette opération qui porte donc bien son nom: « Mobil’ Art »

    capture ecran 2017-04-27 à 18.56.07.jpg

    capture ecran 2017-04-27 à 18.49.47.jpg

    Une partie de l'exposition avait pour thème "Le robot"

    60 artistes et plus de 300 œuvres exposées

    « Une soixantaine d’artistes sélectionnés par un comité artistique, exposent cette année plus de 300 œuvres.  Au fil des années, explique le Docteur Benoît Maertens, Président de Fraiture solidarité, nous pouvons compter sur un réseau de plusieurs centaines d’artistes ayant déjà exposé. Il faut donc composer avec de nouvelles demandes, de nouveaux talents et des artistes plus confirmés, soit environ  200 propositions. Ce sont les coups de coeur du comité qui sont retenus. De plus, une partie de l’exposition de cette biennale est consacrée au Robot. L’exposition est composée de peintures et de sculptures récentes, reflets de notre époque ».

    capture ecran 2017-04-27 à 18.59.42.jpg

    Le vernissage  organisé  le vendredi 21 avril de 17 à 22h a rencontré un vif succès  et a réuni un très large public.

    capture ecran 2017-04-27 à 19.01.13.jpg

    De nombreux membres du personnel étaient présents et se sont mobilisés pour l'organisation de ce vernissage.
    "Même les patients du CNRF se sont impliqués pour la réussite de cet évènement, explique Bernadette Ryhon-Novello, trésorière de l'ASBL Fraiture Solidarité, ce sont eux qui ont réalisé les décorations florales ou encore l'assiette "Mobil'Art" en dégustation durant le vernissage".

    A retenir, le Walking dinner du 6 mai qui sera une excellente occasion de voir l'exposition avec une visite commentée par des critiques d'art : inscrivez-vous au walking dinner du 6 mai. (voir le site)

    En pratique
    Du 22 avril au 14 mai à l’Espace Prémontrés. Ouverture du mercredi au vendredi de 14 h à 18 h, samedi de 10h à 18h et dimanche de 11h à 17h. Accès gratuit. Toutes les œuvres sont visibles sur www.mobilart.be

    Tous les renseignements, voir Le site Mobil’Art
    La liste des artistes :http://www.mobilart.be/oeuvre_expo/exposition_2017
    Accès à la liste des artistes et des œuvres de l'exposition Mobil'Art 2017
    La galerie des œuvres d'art en vente directe par le site , cliquez ici.
    Il s'agit d'œuvres qui ont été données à l'asbl Solidarité Fraiture et peuvent être acquises directement via le site.

  • Succès record pour le Télévie 2017

    Cette année, le Télévie a récolté la somme record  exceptionnelle de 11.027.650 €.
    Un chèque de 7.630€  récolté par le Comité tinlotois du Télévie, grâce au souper organisé à Tinlot, a contribué à ce succès.
    Merci à tous ceux qui l'ont organisé et à tous ceux qui y ont participé !

    capture ecran 2017-04-23 à 20.22.17.jpg

    Cathy Fraiture, au nom du Comité Télévie de Tinlot a remis le chèque de 7.630€.

    Voir la vidéo complète sur facebook

  • Tinlot: mobilisation autour de Bryan, du centre de Réadaptation au Travail, victime d'un grave accident à Tokyo

    Le Centre de Réadaptation au Travail de Tinlot est sous le choc. Bryan Verschelde, un jeune homme de 27 ans malvoyant de naissance, qui y a séjourné pendant plus d’un an et a quitté le site il y a quelques mois, a été victime d’un terrible accident, le 8 avril dernier. Il a été percuté par un camion alors qu’il effectuait un voyage à Tokyo, son rêve d’enfance.

    capture ecran 2017-04-15 à 17.04.55.jpgLe 8 avril dernier, un terrible accident est survenu au cœur de Tokyo, au Japon. Bryan Verschelde, un Liégeois de 27 ans, a été percuté par un camion alors qu’il réalisait son rêve: visiter cette capitale asiatique emblématique. Malvoyant de naissance, il était accompagné de trois de ses amis quand le drame s’est déroulé, la veille de son retour pour la Belgique .«Aujourd’hui, Bryan est toujours dans le coma artificiel», indique l’un de ses meilleurs amis, Aurélien Calcavecchia. «Son frère Anthony est parti le rejoindre sur place mais nous ne l’embêtons pas en permanence pour avoir des nouvelles car il a énormément de choses à faire…. Nous savons juste que les médecins réduisent les doses petit à petit afin qu’il se réveille doucement, dans une petite semaine environ. Pour l’après, on ne sait rien.
    Et si l’émotion est si forte au sein de ce centre de formation et de réinsertion socioprofessionnelle pour adultes porteurs d’un handicap, c’est que les deux garçon sont marqué les esprits de tous. «Ils ont appris à surmonter leur handicap de manière autonome, à se prendre en charge individuellement. Ils sont fort proches l’un de l’autre.»
    RÉCOLTER DE L’ARGENT
    Face au drame qui touche la famille, les membres et résidents du CRT ne comptent pas rester les bras croisés. L’accident n’étant pas pris en charge par la mutuelle, les soins et frais médicaux qui lui sont demandés sont abominables. On parle de plus de 100.000 euros. Sans compter le voyage d’Anthony, qui s’est rendu au chevet de son frère, à Tokyo.
    Extrait de l'article d'Emilie Depoorter La Meuse H-W du 15 avril. 5voir l'article complet en pdf ou sur dans l'édition digitale.

    Page Facebook: 2.000 euros récoltés en moins de 24 heures
    Pour aider Bryan et Anthony, des amis des deux frères ont lancé un appel à la générosité. Mardi dernier, aux alentours de 14h, une page Facebook (Bryan a besoin de vous!!!) ainsi qu’une page Leetchi (un site de cagnottes en ligne) ont d’ailleurs été créées à cet effet. «Chaque nuit passée à Tokyo coûte très cher.
    Ajoutez à cela les soins encore nécessaires à Bryan pour qu’il se réveille, les frais hospitaliers, le rapatriement. En moins de 24 heures, les amis de Bryan et Anthony ont vu le compteur monter à 2065 euros. «C’est déjà très bien mais ce n’est pas encore suffisant. Il faut que les gens se mobilisent pour leur venir en aide. Il faut vraiment continuer à en parler autour de nous pour que le compteur continue à grimper», explique un des amis des frères,
    extrêmement motivé.-I.ZA.

    En savoir plus
    Voir la page facebook 
    https://www.facebook.com/dee.chubee

    Voir la page leetchi
    https://www.leetchi.com/c/solidarite-de-solidarita-pour-venir-en-aide-a-bryan-un-jeune-liegeois-de-26-ans

  • MARCHE OXFAM 2017. Vous nous avez soutenu en 2016. Merci. Nous avons besoin de vous en 2017 !

    image1 .pngLes 26 et 27 août prochains nous nous sommes lancés le défi de parcourir à pied et en équipe de 4 personnes, une distance de 100 km en moins de 30 heures.

    C'est l'OXFAM Trailwalker 
    Objectif louable:  lutter contre l’injustice et la pauvreté dans le monde.
    Ce défi aura lieu les 26 et 27 août prochain sur les superbes sentiers des Hautes-Fagnes.  Nous nous entraînons déjà beaucoup!
    En parallèle, l’équipe s’engage à récolter au moins 1500 euros de dons et de sponsorings au profit des différents projets d’Oxfam-Solidarité.  C'est là que nous avons besoin de vous.

    Pourquoi nous sponsoriser ?
    1. Simplement pour la bonne cause : « Une personne sur trois dans le monde vit dans la pauvreté. Par son but social, Oxfam a décidé de changer cette situation en mobilisant le pouvoir citoyen »
    2. Pour rendre visible votre entreprise et vous positionner comme acteur responsable: « Votre aide peut faire une réelle différence dans la vie de personnes qui en ont le plus besoin.
    3. Parce que vous pourrez déduire ce don de vos contributions (à partir de 40 euros)

    Comment ?
    ​​Rendez vous sur le lien suivant : https://www.oxfamtrailwalker.be/fr/editions/oxfam-trailwalker-2017/les-100dales
    Pour le versement, suivez le lien « Soutenez une équipe » et tapez « les 100 DALES » (Equipe 62)

    capture ecran 2017-04-05 à 13.02.04.jpg
    Communication (important):

    capture ecran 2017-04-05 à 13.02.14.jpg

    image.png

    Soutenez l'équipe 62, "Les 100 DALES "
    Merci pour votre soutien, Philippe, Lauranne, Brigitte et Evelyne.

  • Tinlot, les enfants des écoles ont "battu tambour" pour la paix

    C'est sur la place de l'église à Fraiture, que les enfants des deux écoles avaient rendez-vous ce premier jour du printemps pour les "tambours de la paix".
    Une averse menaçante sur le coup de 11H30 a contraint les responsables à utiliser l'église pour se mettre à l'abri de la pluie. C'est donc dans l'église de Fraiture que les djembés et les instruments de tout type ont résonné pendant 45 minutes.

    capture ecran 2017-03-22 à 20.06.53.jpg

    capture ecran 2017-03-22 à 20.02.27.jpg

    Les enfants de 1e, 2e, 3e et 4e année ont défilé tout à tour, seul, par deux ou en groupe pour exprimer leurs messages de paix avec leurs mots et leurs expressions au rythme des tambours.

    capture ecran 2017-03-22 à 19.59.41.jpg

    capture ecran 2017-03-22 à 19.56.00.jpg

    Et pour clôturer cette manifestation, le traditionnel lâcher de ballons est remplacé par un nuage de bulles multicolores pour le plus grand plaisir des enfants.

     

  • Près de 100 tonnes de vivres récoltées lors de l'opération Arc-en-ciel

    La 63e grande récolte de vivres non périssables, appelée «Opération Arc-en-Ciel», qui s’est déroulée ce week-end, a permis de récolter près de 100 tonnes de vivres, indique lundi l’association qui oeuvre pour améliorer l’accès aux loisirs des enfants défavorisés à Bruxelles et en Wallonie. C’est mieux que les 87 tonnes récoltées l’an dernier.

    capture ecran 2017-03-17 à 16.52.23.jpg

    Les récoltes, effectuées principalement par les mouvements de jeunesse, les écoles ou les associations, ont comme particularité de ne proposer ni vente d’objets, ni échange d’argent. Les donateurs sont simplement invités à se défaire de quelques denrées non périssables (boissons, biscuits, boîtes de conserve, riz, sucre, pâtes) que les bénévoles collectent à leur domicile ou dans les magasins.

    Les vivres sont ensuite redistribués à plus de 200 associations d’aide à l’enfance (maisons d’hébergements, d’accueil, associations en milieu ouvert). En diminuant leur budget «alimentation», ces associations peuvent alors offrir des loisirs aux plus de 12.000 enfants dont elles ont la charge.

    Au-delà des tonnes de nourriture récoltées, l’Opération Arc-en-Ciel, durant laquelle des jeunes se mobilisent pour d’autres jeunes, entend faire passer un message de solidarité et de fraternité.

    La Meuse en ligne

  • Journée internationale des droits des femmes: un appel à la grève internationale des femmes lancée le 8 mars, la Belgique solidaire

    Inspirés par la marche des femmes de Washington et du Black Monday, plusieurs acteurs du féminisme ont lancé un appel mondial à la grève des femmes le 8 mars, à l’occasion de la journée internationale de lutte pour les droits de celles-ci. Ce vent de contestation trouvera également écho en Belgique, même si les femmes ne sont pas, à proprement parler, appelées à faire grève. Néanmoins, « elles ne seront pas là où on les attend d’habitude », prévient le mouvement Vie Féminine. (Belga)

    78896772_B9711324030Z.1_20170306155433_000_G828L6981.1-0.jpg

    Mercredi, les femmes délaisseront leur foyer ou leur travail pour envahir l’espace public et dénoncer la banalisation de la violence à leur encontre. « Une action cohérente avec l’appel à la grève internationale », estime Céline Coudron, coordinatrice nationale de l’ASBL Vie Féminine puisque « l’idée est d’exercer une pression sur les gouvernements afin de faire avancer les choses en matière de violences à l’égard des femmes, qu’elles soient physiques, économiques, politiques, verbales ou morales ».

    L’appel à la grève générale des femmes est né en Islande en 1975 lorsque certaines d’entre elles ont exhorté leurs semblables à cesser le travail et qu’elles ont été suivies par des milliers de manifestantes. Le mouvement de protestation a ensuite été réitéré à plusieurs reprises dans le pays avec dernièrement, le rassemblement, le 24 octobre 2016 à 14h38, de quelques dizaines de milliers de femmes ayant cessé leur travail à l’instant à partir duquel elles ne sont théoriquement plus rémunérées si on compare leur salaire à celui de leurs collègues masculins.

    D’autres pays se sont depuis inspirés du modèle islandais, à l’instar de la Pologne où plus de 300.000 femmes sont descendues dans la rue le lundi 3 octobre, toutes vêtues de noir (Black Monday), pour protester contre le projet d’interdiction totale de l’interruption volontaire de grossesse (IVG) ou encore en Argentine, où les femmes ont protesté contre les violences et aux Etats-Unis où la gent féminine s’est mobilisée contre Donald Trump (marche des femmes). (Lire la suite ci-dessous)

    Lire la suite

  • Un bon millésisme pour le souper 2017 du Télévie à Tinlot

    Plus de 210 soupers ont été servis samedi soir, au d'Zy à Fraiture, pour une organisation qui suscite toujours autant d'enthousiasme auprès de Tinlotois. Une salle et des tables bien décorées, 2 jeunes chanteurs de chez nous, et une tombola toujours aussi bien appréciée ont encore renforcé l'ambiance chaleureuse de cette soirée.

    capture ecran 2017-03-06 à 19.25.41.jpg

    capture ecran 2017-03-06 à 19.17.02.jpg

    Tous ensemble pour le télévie !

    Cette année, l'équipe du Télévie de RTL-TVI était présente pour filmer les Tinlotois. (Le clip à voir cette semaine en début de soirée sur RTL)

    capture ecran 2017-03-06 à 19.21.29.jpg

    capture ecran 2017-03-06 à 19.25.47.jpg

    DSC_0527.JPG

    Romain Paquet (nom de scène "Tom") et Helena Desmedt ont apporté un plus à cette manifestation avec leurs chansons.

    Bravo encore à tous les bénévoles mobilisés sans faille depuis de longues années malgré les contraintes d'une telle organisation. Un investissement qui permettra peut-être de battre de record de l'an dernier avec un chèque de 6.080 € remis au Télévie ! (A suivre...)

    DSC_0541.JPG

     

  • 11 et 12 mars. L’Opération Arc-en-Ciel : une action de solidarité encore et toujours d’utilité publique

    affiche-arc-en-ciel-A2-FR_HD.JPGComme les hirondelles au printemps, c’est le deuxième week-end du mois de mars que la traditionnelle Opération Arc-en-Ciel prend ses quartiers partout en Fédération Wallonie-Bruxelles.
    Cette 63e récolte de vivres non périssables occupe des milliers de jeunes bénévoles ces 11 et 12 mars pour collecter des tonnes de nourriture afin de permettre à des enfants moins chanceux de vivre des vacances et des loisirs.

    En un week-end, près de 100 tonnes de vivres sont récoltées par de nombreux écoliers et groupes de jeunes ; elles sont acheminées vers les centres de tri, empaquetées en colis variés puis redistribuées à plus de 200 associations en charge de l’enfance et de la jeunesse que soutient Arc-en-Ciel.

    Tous ces colis sont bien entendu offerts aux associations, Arc-en-Ciel et ses bénévoles n’étant que des intermédiaires nécessaires entre les donateurs et les bénéficiaires.

    Coralie Herry, responsable de l’Opération, explique que : « les vivres récoltées chaque année par les groupes de jeunes permettent aux associations, en diminuant leur budget « alimentation », d’offrir aux enfants défavorisés dont elles ont la charge des loisirs actifs et éducatifs. Lors d’un séjour de vacances résidentiel par exemple, aux côtés du transport, du logement, de l’encadrement et des activités, l’alimentation représente environ 27 % du budget global.[1] »

    L’Opération a donc aujourd’hui une utilité non négligeable pour ces associations d’aide à l’enfance et à la jeunesse défavorisées en Fédération Wallonie-Bruxelles, qu’elles soient des Maisons d’Enfants, des Ecoles de Devoirs ou encore des Maisons de Jeunes.

    Grâce à la participation continue de milliers de bénévoles et la contribution généreuse des donateurs, ce sont plus de 12.000 enfants et jeunes qui profiteront de journées de vacances et de loisirs cette année.

    logo_AEC_def.jpgLes 11 et 12 mars prochains, nous vous invitons à faire bon accueil à nos bénévoles et à préparer d’ores et déjà vos goûters, biscuits, boissons, céréales, fruits, légumes ou poisson en conserve…
    Chaque geste, même petit, participera au succès de cette Opération.

    Merci pour les enfants !

    [1] Chiffre 2015 basé sur un séjour Arc-en-Ciel de 7 jours accueillant 25 enfants.

  • Campagne Action Damien 2017, les 27, 28 et 29 janvier 2017

    capture ecran 2017-01-24 à 10.07.05.jpg

    capture ecran 2017-01-24 à 10.13.07.jpg

    Les projets, les animations, votre argent:

    Tous les détails sur l'Action Damien 2017

     

  • Iles de Paix: Campagne de récolte de fonds et de sensibilisation les 13, 14 et 15 janvier 2017

    Comme chaque année, Iles de Paix fera rimer mi-janvier et solidarité. Quelque 40.000 bénévoles se mobiliseront le week-end des 13, 14 et 15 janvier 2017 au profit de projets de développement que l’ONG mène au Bénin, Burkina Faso, au Pérou et en Tanzanie. Partout, en Wallonie et à Bruxelles, ils vendront des modules, des bracelets et des sacs en coton. Plus que jamais, Iles de Paix souligne l’importance de construire des ponts plutôt que des murs et d’oser la solidarité !

    capture ecran 2017-01-07 à 13.07.34.jpg

    Iles de Paix compte sur chacun. Pour que sa 47e campagne de récolte de fonds soit couronnée de succès, Iles de Paix a besoin du soutien de tous, que ce soit des passants qui réservent un accueil chaleureux aux bénévoles ou les sympathisants qui décident de se joindre à eux ! 

    Focus 2017 : Des formations pour agriculture familiale respectueuse de l’environnement au Bénin. Nous le constatons chaque jour : le monde change. Le système alimentaire industriel actuel est particulièrement toxique : il contribue au réchauffement climatique, il détruit les écosystèmes, il condamne les petits paysans du Sud à fuir ou devenir des rouages de l’agro-industrie...

    Au Bénin, dans la région de l’Atacora, Iles de Paix met en œuvre un ambitieux programme de formation en matière d’agriculture familiale durable afin de diffuser des techniques simples, peu coûteuses, facilement reproductibles et respectueuses de l’environnement.

    capture ecran 2017-01-07 à 13.10.07.jpgCes formations sont participatives : des solutions basées sur un savoir-faire local et expérimentées directement par les familles ont bien plus de chances d’être adoptées de façon durable. Comment arriver à produire plus de céréales avec moins d’engrais chimiques ? Comment faire pousser des légumes avec moins d’eau ?
    En débattant de pratiques observées ailleurs, de nombreuses expérimentations sont choisies et testées par les paysans: la fumure organique, la réalisation de compost à base de bouse de vaches, la pratique de cultures associées, de nouveaux types de labours, etc.
    Ces formations permettent aux paysans de multiplier leur production de façon spectaculaire et également de se lancer dans une nouvelle culture maraîchère afin de diversifier leur alimentation.

    • Pour en savoir plus ou rejoindre une équipe de bénévoles :

       www.ilesdepaix.orginfo@ilesdepaix.org – 085 23 02 54

    • Les sachets de modules et les bracelets sont vendus à 5 € et les sacs en coton à 10 €
    • Possibilité de faire un don sur le compte : BE97 0000 0000 4949 (BIC : BPOTBEB1),
      déduction fiscale dès 40 € par an
  • Les invendus alimentaires, un témoignage et un exemple, de chez nous, à promouvoir!

    Les invendus alimentaires font souvent l'actualité. Il n'est pas toujours évident de légiférer dans cette matière et d'écouler les surplus de manière judicieuse.
    Voici pourtant un témoignage tout simple d'un couple de Fraiturois qui, avec des commerçants locaux, vont bien au-delà...

    capture ecran 2017-01-05 à 13.57.49.jpg

    Depuis plus d’un an, nous faisons partie d’une A.S.B.L. liégeoise dénommée « Thermos ». Cette organisation est composée d’environ 300 bénévoles, répartis en 14 équipes. Ces personnes préparent chaque soir de novembre à avril, un repas tartines/soupe/dessert pour une centaine de bénéficiaires.

     Une grande partie de la nourriture servie provient de dons : entreprises du secteur alimentaire, grandes surfaces, pâtisseries, particuliers.

    capture ecran 2017-01-05 à 14.12.31.jpgMonsieur et Madame Dessart sont les gérants du Proxy Delhaize situé à Nandrin (Photo MRHW de Mr Dessart).
    Quand nous les avons sollicités, ils ont immédiatement répondus présents. Tous les quinze jours depuis novembre 2015, ils nous préparent fromage, jambon, desserts en quantité.

    Quelle ne fut pas notre surprise le 29 décembre 2016 de voir arriver de leur part 80 délicieuses petites bûches de fête… Quel plaisir de pouvoir offrir à ces personnes en détresse un petit «  plus » pour le réveillon.

    Nous voulons remercier chaleureusement ces commerçants généreux qui ont fait leur le slogan cher à notre ami Albert Piters :  « Contre la pauvreté, je choisis la solidarité ».

    M. et G. Laloux-Filée (Fraiture).
    En savoir plus plus l'opération Thermos