Spectacles - Page 2

  • Nouveaux. Deux tinlotoises organiseront des cours de danse à la rentrée, à Villers-le-Temple

    18893375_393361817726129_2189624423574655634_n.png

    photocha.jpgLes inscriptions sont ouvertes à l'adresse
    mailtounitedfamilydanceshool@gmail.com

    Deux tinlotoises, Charlotte Delmal (photo), Présidente du Club et Professeur de danse (24 ans à Tinlot et maintenant à St-Severin) et Clémentine Nizet (Ramelot) démarreront leurs cours de danse dès la rentrée prochaine à l'Espace des Templiers à Villers-le-Temple, rue J. Piercot 4.
    Leur ASBL est située rue du centre à Tinlot.
    Les cours sont prévus tous les lundis.

    capture ecran 2017-06-11 à 15.11.33.jpg

  • "TAMA BAÏLA Dance School", un magnifique spectacle au Centre Culturel de Huy pour l'école de danse de Fraiture

    capture ecran 2017-05-20 à 16.45.15.jpg

    Tamara et ses cours de danse ne sont plus à présenter. Chaque semaine, Tamara Orbéa, de Tinlot forme plus de 50 jeunes à la danse, âgés de 4 ans à 18 ans, et répartis en 4 groupes. Ce samedi 20 mai, c'est sur la scène du Centre culturel de Huy que les parents ont pu apprécier le résultat de ce travail d'exigence et de qualité. La salle était comble, 320 personnes.

    Un magnifique spectacle avec en toile de fond, sur grand écran, des chansons et des artistes célèbres.  Ce mélange de film et de danse crée une ambiance tout à fait particulière ...

    Les morceaux se succèdent sans creux et on imagine aisément le travail dans les coulisses pour changer les costumes des figurants en quelques minutes. Tout est parfaitement orchestré.

    capture ecran 2017-05-20 à 16.45.52.jpg

    A la fin du spectacle, Tamara a exprimé des remerciements chaleureux aux enfants d'abord pour leur fidélité, leur enthousiasme tout au long de l'année; aux formatrices qui l'accompagnent dans ce beau projet artistique; et enfin aux quelques anciennes danseuses qui font partie de la troupe depuis le début du projet.

    capture ecran 2017-05-21 à 20.51.42.jpgLes enfants, de leur côté ont applaudi leurs parents qui, chaque semaine, doivent faire preuve de disponibilité et d'organisation pour les conduire aux répétitions !

    Un engagement de chacun donc dans ce beau projet artistique.

    "C'est beaucoup de travail mais ça en vaut la peine !" conclut Tamara (vivement applaudie par le public et fleurie après le spectacle. Photo facebook)

    Un scoop pour terminer le spectacle : L'an prochain s'ouvrira un 5e cours de danse afin de mieux repartir les âges et un cours de technique, à partir de 10 ans, pour travailler la souplesse, l'interprétation, le rythme...

    Un beau programme ! L'horaire sera publié plus tard dès qu'il sera confirmé.

     



  • Danse. Tama Baiia Danse School présente: "Je suis une légende". Samedi 20 mai

    "L'école de danse de notre commune présente son nouveau spectacle 'JE SUIS UNE LÉGENDE' le samedi 20 mai 2017 à 14h au cinéma le Kihuy.
    Membres, familles, amis ou simples curieux, n'hésitez pas à venir admirer différentes chorégraphies sur des musiques devenues cultes !
    6€ en prévente et 8€ sur place.
    Plus d'informations au 0491.07.32.71."

    FB_IMG_1492722353252.jpg

  • A Titre Posthume, une pièce de Robert Ruwet au Trianon

    Après avoir rencontré Robert Ruwet le 16 décembre au "Rendez-vous du Livre" à Tinlot, vous pourrez le retrouver dans un tout autre registre comme auteur et comédien au Trianon à Liège les 11 et 12 mars prochains.
    Voir l'article sur ce blog:  Robert Ruwet "les 583 châteaux de la Province de Liège

    15626437_10209566008201561_8828422336548103289_o.jpg

  • Fraiture Salle du D'Zy, samedi 19 novembre dès 18h30. Souper spectacle de Manon Lepomme (dernière date en Belgique)

    capture ecran 2016-11-14 à 11.45.39 - copie.jpg

    Flyer.jpg

  • Jali chante pour les enfants du Rwanda. St-Martin 19 novembre

    capture ecran 2016-10-09 à 18.08.02 - copie.jpg

    capture ecran 2016-10-09 à 18.18.21 - copie.jpg

    Cliquez pour agrandir

    capture ecran 2016-10-09 à 18.09.11 - copie.jpg

    Suivre l'évènement sur facebook

  • Arts de la rue. Plus de 20 spectacles gratuits ce samedi à Huy

    Le festival «Les Unes fois d’un soir» débarque à Huy

    Un déluge de spectacle s’apprête à se répandre sur Huy ce samedi.En effet, le festival Les Unes fois d’un soir quitte Hélécine pour s’installer dans la cité mosane.Pour l’occasion, il s’associe avec le pôle des arts du cirque marchinois, Latitude 50.«Notre festival nécessite un paysage très urbain.

    capture ecran 2016-09-21 à 09.33.28.jpgAvec ses nombreux lieux exploitables, ça nous paraissait logique de venir ici», sourit Luc de Groeve, programmateur du festival. «La Ville nous a beaucoup soutenus et s’est montrée audacieuse dans ce climat d’insécurité où beaucoup se disent qu’il vaut mieux rester chez soi.»Parmi les spectacles proposés, la troupe française Les 3 points de suspension organisera samedi entre 14h et 18h un périple dans la ville. 80 personnes recevront ainsi un ticket portant un numéro qu’ils devront appeler avec leur GSM pour obtenir des instructions sur le parcours à emprunter. Le départ se fait de la Place verte, et si l’événement est gratuit, il est préférable de venir une demi-heure avant le début pour obtenir un ticket.
    L’école Sainte-Marie accueillera à18h30 des danseurs de la Débordante Compagnie qui traitera du questionnement de l’être.
    Sur la Grand’Place, des comédiens déambuleront et ne manqueront pas d’interpeller les gens en terrasse à partir de 14h30. Danseurship-hop, yamakasis e tacrobates de la compagnie VictorBet Funky Feet réaliseront d’impressionnantes figures dans le centre de Huy, à 16h et 18h. Sur l’œuvre de Vivaldi, les danseurs des compagnies De Genoten et Les Confrères inviteront le public à les rejoindre dans des chorégraphies endiablées. Une animation qui aura lieu à 14h30 sur la Place Verte puis à 20h sur la Grand’Place.
    Les spectateurs du Cirque démocratique de Belgique auront le droit, via des cartons dans leur main, de décider de la forme et du contenu de ce qu’ils regardent à15h et 17h, sur la Place Verte. Entre 15h et 20h, des spectacles en cours de création seront présentés au sein de la péniche le Ventre de la baleine. «C’est l’occasion pour les comédiens de tester leur projet en public», sourit Luc de Groeve.
    NOUVEL ÉCLAIRAGE EN FANFARE
    La Maison du gouverneur ouvrira ses portes dès 20h à un spectacle dédié aux ogres de la compagnie Thank you for coming. Une animation d’une heure interdite aux moins de 10 ans. Plus tard dans la soirée, à 21h, la compagnie la Vaillante proposera d’accompagner en fanfare l’inauguration du nouvel éclairage de l’Hôtel de Ville. Une troupe dont l’origine remonte à… 1904!
    À noter que tous les spectacles proposés lors de cette journée seront gratuits. «Un bon tiers d’entre eux sont inédits», conclut le programmateur.-J.G La Meuse du 21 septembre

  • Modave September Fest, vendredi 2 et samedi 3 septembre

    modave september fest

    September-Fest-2016.jpg

    capture ecran 2016-09-01 à 15.19.07.jpg

    capture ecran 2016-09-01 à 15.17.57.jpg

    Source: modave.be

    Voir l'article précédent sur ce blog

  • Ferrières. De belles têtes d’affiche au Bucolique Festival ces 26 et 27 août. Un festival semi-gratuit

    capture ecran 2016-08-25 à 09.50.59.jpgÇa démarre fort, le premier jour du Festival sera gratuit! Ce qui n’enlève rien à la qualité de l’affiche. «L’an dernier, Pure FM nous a proposé de faire un partenariat et de diffuser le Festival en direct à la radio. On savait que c’était un one-shot, mais on a tenté l’expérience. C’était sympa et cette année, on a voulu proposer cette gratuité à nouveau pour permettre aux gens de découvrir ces artistes», explique Alain Van Guestaine, organisateur du Festival.
    Le public n’est pas le même en milieu rural et cela, l’organisateur l’a fort bien compris. «On est dans un milieu rural, le public est différent, toute une partie de la population n’est pas habituée aux festivals. Du coup ici, on propose quelque chose de moins gros, mais avec 6 groupes vendredi quand même, qu’ils peuvent venir découvrir gratuitement à partir de 18h30»
    Samedi, 10 groupes se produiront sur scène et ce dès 12h. Là, l’entrée est à 15€. Les concerts seront espacés pour que chacun ait l’opportunité de se pauser dans le village et de discuter. «On veut que les gens prennent le temps, il n’y aura qu’une seule scène, on veut que ça reste à taille humaine».
    Bien que ce soit la 11e édition, ce n’est que la deuxième fois qu’une certaine gratuité s’installe grâce au succès rencontré l’an dernier. C’est aussi un Festival découverte, puisque les groupes prendront plaisir à jouer une partie de leurs nouveaux albums sur scène. «Ils ont pour la plupart de nouveaux projets et nous aurons le plaisir de les découvrir. Comme par exemple avec les Hollywood Porn Stars,c’est leur dernière date ici en Belgique. Ensuite ils partent à l’étranger. Ils nous joueront en plus une partie de leur nouvel album qui sortira au printemps prochain», se réjouit le jeune homme.
    Des groupes belges, oui, mais aussi deux groupes étrangers: Heymoonshaker, groupe anglais avec beat box et Onda Vaga, qui nous vient tout droit d’Argentine. Ce groupe clôturera le festival sur des airs latins. «Ce sera un mélange de rock et de musique style samba etc. On se réjouit d’y être, surtout avec le beau temps prévu.»
    C.CHAROT (La Meuse du 25 août)

    capture ecran 2016-08-25 à 09.46.44.jpg

  • Modave September Fest. Pierre Lizée et Bruno Zorzetto (The Voice) en concert les 2 et 3 septembre

    Les 2 et 3 septembre se déroulera le Modave September Fest. À l’affiche de cet événement, nous retrouverons deux anciens candidats de The Voice de notre région : Pierre Lizée, de Modave, et Bruno Zorzetto, d’Amay. Depuis la fin de la saison du télécrochet, en avril, Pierre Lizée a réalisé une petite série de concerts. L’un d’entre eux l’a particulièrement marqué : celui où il ouvrait pour Alice on the roof, en juin, à Mons. «J’avais entre 400 et 500 personnes en face de moi », se souvient-il. «C’était un moment incroyable. Comme si j’avais franchi une étape, je m’étais vraiment mis à nu. »
    capture ecran 2016-08-18 à 09.02.10.jpgC’est depuis ce concert que le jeune Modavien a «vraiment envie de faire ce métier », confie-t-il. Un job qui, selon lui, n’est pas simple. «Je vais essayer d’aller le plus loin possible, mais je reste à ma place », continue-t-il. Actuellement, il compose beaucoup. «J’essaye de trouver des mélodies qui vont rester dans la tête. J’écris d’abord moi-même ; j’essaye ensuite de contacter des artistes qui pourraient partir de ces compos pour faire quelque chose de plus développé. »
    Et justement, des artistes, il en a déniché. «Ce sont des pointures belges de la musique. Mais je ne peux rien dévoiler pour le moment », sourit-il. Pour un éventuel album, «je ne sais pas encore, mais en tout cas je compose », souligne-t-il.
    AUSSI BJ SCOTT
    Au Modave September Fest, Pierre Lizée jouera le vendredi 2 septembre à 21h05. «Je serai seul à la guitare. Je vais reprendre des chansons de Placebo, Phoenix ou encore Oasis. Des trucs qui me collent à la peau, en somme », explique- t-il. Il compte aussi montrer de nouvelles compos. «Je vais tester des choses, voir comment le public réagit. »
    De son côté, Bruno Zorzetto proposera des reprises de Richard Ashcroft, chanteur de The Verve, et de Radiohead. «The Voice m’a apporté des petits trucs à gauche à droite », explique l’Amaytois. «Je continue à écrire et le jour où j’estimerai avoir dix morceaux qui marcheront, j’enregistrai un album. »
    Les concerts du vendredi 2 septembre débuteront à 18h. Outre Pierre Lizée, Bj Scott jouera à 21h35. L’entrée est à 8 euros en prévente à la pompe Total de Strée et 12 euros sur place.  Les concerts du samedi 3 septembre, qui débutent à midi, sont gratuits. Bruno Zorzetto joue à 16h15 et 20h45. Retrouvez le programme complet sur l’événement Facebook du Modave September Fest.
    J.G. (La Meuse du 18 août)

    capture ecran 2016-08-18 à 09.02.24.jpg

    Le Modavien sélectionné à l’Eurovision ?

    Pierre Lizée pourrait-il incarner le futur candidat de l’Eurovision ? Visiblement, on lui fait cette proposition. «Pour l'instant c'est flou, mais je me suis dit pourquoi pas », dit-il.
    «Actuellement, je n’ai répondu ni oui, ni non. Pour l’instant j'écris mes compositions. », ajoute-t-il. J.G

    Selon le site de Télépro, la RTBF aurait en quelque sorte présélectionné les deux possibles candidats pour le prochain concours Eurovision de la chanson qui doit avoir lieu au printemps 2017, en Ukraine, le dernier pays victorieux.
    Sans surprise, la chaîne francophone – dont c’est le tour d’envoyer un représentant – envisage de puiser dans le vivier constitué par l’émission The Voice-Belgique. Le choix final devrait se faire entre deux anciens candidats… qui n’ont pas gagné l’émission. Ni Florent Brack, ni Laura Cartesiani ne sont pressentis. Ce sont deux chanteurs venant
    de la province de Liège qui sont en lice. Le premier est le Theutois Olivier Kaye, 23 ans, qui avait fait partie des quatre finalistes de la dernière édition de The Voice.
    Quant à son concurrent, il s’agirait de Pierre Lizée, 20 ans, originaire de Modave, près de Huy, lequel avait beaucoup impressionné l’an dernier. Il n’avait finalement pas pu participer à la finale puisque ses coaches, les Cats On Trees, avaient délibérément choisi de l’éliminer «pour le mieux le préserver et lui permettre d’avancer » avaient-ils argumenté par la suite. (La Meuse du 19 août)

  • Tinlot, apprenez la danse burlesque !

    Audrey Pironti, alias Ana Von Rossa, a ouvert, depuis janvier 2016, son école de danse : la « Lunavana dance school ». La Tinlotoise propose de nombreux cours dans des salles situées à Liège.  Que vous soyez donc amateurs de jazz, de hip-hop ou encore de reggae, chacun y trouvera son compte.

    capture ecran 2016-08-13 à 11.08.16.jpgTout le monde ? Non pas tous. Car Ana Von Rossa ne donne pas de cours de danse classique pour une question de formation, mais elle propose à la place deux cours pour le moins originaux. «Il s’agit de cours de burlesque dès 18 ans et de cabaret dès l’âge de 16 ans »,explique la Tinlotoise.
    Ces ateliers représentent l’univers d’Ana qu’elle affectionne tout particulièrement. «Pour l’atelier de cabaret, je m’inspire des danses des années 20-30 ainsi que des grandes comédies musicales.
    L’atelier se pratique en talons de danse et il n’est pas question de vulgarité. On va surtout travailler tout ce qui est théâtral, l’expression scénique ainsi que la féminité et la sensualité. »
    Pour ce qui est du burlesque, aucun nu intégral n’est appris. «On y apprend les techniques d’effeuillage burlesque. C’est-à-dire se dévêtir avec glamour, chic sans érotisme. Tout est suggéré.
    Cela permet d’avoir un réel travail de confiance en soi, de se réapproprier son corps etc. »
    Des cours « girly » de danse dédiés aux ados et du baby dance sont aussi enseignés. Les cours se donnent le mercredi après-midi, le mardi soir et le jeudi soir. Comptez 250 euros par an.
    Les tarifs sont dégressifs en fonction du nombre de cours suivis. Infos au 0487/19.13.16.
    C.L. (La Meuse du 13 août)