Sports moteurs - Page 3

  • Hécatombe aux Boucles Claviéroises et belle victoire des jeunes Tinlotois en D2, Kevin Ponthir et Marie Septon

    DSC_0936.jpgSur les 93 voitures au départ, 42 seulement étaient toujours en course pour la dernière boucle dimanche en fin d'après-midi! Énormément de casse dès le matin sur un terrain gras et extrêmement boueux.
    Un temps glacial et humide proche de la neige qui a découragé de nombreux spectateurs pour cette première épreuve provinciale de la saison.
    Michaël Albert N°2 s'est imposé en division 4 avec sa Mitsubishi, tandis que Raphaël Beaufort (N°19) arrivait en tête de la D3 sur une Skoda Fabia.
    Belle surprise ensuite, en D2, avec la belle victoire à la régularité des 2 jeunes Tinlotois, Kévin Ponthir et de sa copilote Marie Septon au volant d'une Opel Corsa GSI. Il n'y avait que deux Tinlotois en course et ils ont signé une belle performance en terminant 10èmes au général. Partis en 60ème position, leur sans-faute est d'autant plus remarquable.

    DSC_0945.jpg

    DSC_0882.jpg

    Les Boucles avaient pourtant mal débuté pour le jeune Tinlotois.  Samedi, après le contrôle au garage Graindorge, sa voiture avait dû être remorquée suite à un problème de pompe.
    Voir l'article précédent sur Loïc et Kevin Ponthir à l'occasion du Rallye du Condroz.

    De nombreux incidents donc et une  spectaculaire sortie de route en pleine vitesse pour Thierry Gilain et  Didier Jacob dont la course a été bloquée par un tas de fumier. Si Didier a pu rejoindre Clavier dans l'après-midi après une échographie, Thierry Gilain touché au dos, est resté au CHU pour d'autres examens ce lundi.
    A suivre.

    Côté sécurité et organisation, le Bourgmestre Philippe Dubois tirait déjà un bilan positif dimanche soir, après la remise des coupes. "L'organisation semble maintenant bien rodée et le site de Clavier-Station s'est nettement amélioré depuis la disparition des hangars. Rien à déplorer du côté des riverains et un état des lieux sera opéré dès lundi pour les quelques dégâts éventuels causés par les nombreuses sorties de route".
    Heureusement, il n'y a que des dommages matériels connus ce soir, à l'exception de la situation de Thierry Gilain cité ci-dessus. 93 véhicules au départ avec de très nombreux équipages locaux, les Boucles Clavieroises ont encore de belles perspectives. AL, dimanche 21h.

     

  • Boucles Clavieroises le 14 février, le parcours et le timing de l'épreuve

    Carte générale de l'épreuve. Plan de Sécurité. Boucles Clavieroises 14 février 2016

    boucles calvieroises

    capture ecran 2016-02-09 à 10.39.39.jpg
    Source: clavier.be

     

  • Dimanche 14 février, 4èmes boucles claviéroises

    capture ecran 2016-01-31 à 20.29.58.jpg

    ATTENTION. Dernier délai pour réception de vos licences et de vos payements:
    MERCREDI 03 Février (du moins pour les participants de Clavier)
    Passé ce délai un service "EXPRESS" de 50€ vous sera demander en supplément.
    Pour en savoir plus:

    https://www.facebook.com/Ecurielesvolants
    https://www.facebook.com/events/965983843472976/
    http://www.rallye-passion.be/2016/01/10/l-affiche-de-la-4e-%C3%A9dition-des-boucles-clavi%C3%A9roises/

  • 4ème Boucles Clavieroises, les 13 et 14 février 2016

    boucles claieroises 2016

    Première épreuve du championnat CSAP Liège, Clavier Station Centre.

    capture ecran 2015-12-29 à 10.48.34.jpg

    Toutes les infos sur: https://www.facebook.com/events/965983843472976/

  • 6 jeunes Tinlotois en course au Rallye du Condroz, pour le plaisir!

    C'est résultat du travail d'une bande de copains, soutenus par leurs familles. Ils vont enfin réaliser leur rêve : participer au Condroz 2015 ! 
    Déjà présents dans des rallyes, ils ont mis le paquet cette année pour fignoler leurs voitures et se lancer dans l'aventure du Condroz. Peu importe le classement, l'essentiel sera de terminer la course. Les 3 équipages complices se suivront avec les numéros 131, 132 et 133.

    capture ecran 2015-11-03 à 13.22.45.jpg

    Lundi 17h, après un marathon de préparatifs, les voitures viennent d'être lavées et sont exposées sur la pelouse au 35, rue du Centre à Tinlot ! Nous sommes, déjà 5 jours à l'avance, plongés dans l'ambiance du rallye condrusien. Certains ont déjà pris des jours de congés pour en profiter pleinement.
    C'est dans le garage familial d'Hubert, également pilote de rallye, qu'ils préparent minutieusement leurs mécaniques sous le regard et les encouragements des voisins et des proches.
    Ceux qui ne courent pas se retrouveront le week-end à Huy où ils ont organisé leur assistance technique en commun pour les 3 équipages sous un chapiteau de 100 carrés. C'est donc un beau projet collectif, pour le plaisir du sport et la réalisation d'une passion qu'ils partagent pleinement.

    capture ecran 2015-11-03 à 14.04.11.jpg
    Le débriefing de fin de journée, le compte à rebours jusque samedi matin et le départ à Fraiture, dans le village voisin.
    Loïc Ponthir et François Sottré (photos du haut, à gauche) rouleront avec une Peugeot 206 (1600), groupe M10, numéro 131.
    Kévin Ponthir et Sylvain Priarolo seront en Corsa AGSI (1600), groupe M14, numéro 132.
    Hubert Wolwert et Stéphane Septon, déjà présents au Condroz depuis 2012, et absents sur les photos, utiliseront une Clio R5 avec le numéro 133.
    Bravo et bonne réussite à tous!

    Quand à Didier Jacob (voir l'article précédent), il nous a dévoilé aujourd'hui sa voiture en ordre de marche pour le week-end ! Elle portera le numéro 33 !

    capture ecran 2015-11-03 à 20.01.20.jpg

  • Fraiturois attention: le départ du 42ème rallye du Condroz sera donné rue de Moulin à Fraiture le samedi 7 novembre

    Samedi 7 novembre, la première spéciale du Rallye du Condroz sera celle d'Anthisnes dont le départ sera donné ... à Fraiture à 8h13, pour un parcours de 11,75 kms.L'endroit choisi est la rue de Moulin à hauteur de la ferme Deville. le second passage Spéciale n° 7 sera lui donné à 14h48.
    Ces spéciales seront suivies  par celles de Tinlot-Terwagne à Abée et Ramelot (Sp.3 à 9h19 et sp.9 à 15h51).
    Attention donc à la circulation dans Fraiture le samedi 7 novembre. La rue de Moulin sera voie sans issue et le village sera traversé par les concurrents qui se rendent au point de départ. D'autres précisions suivront.

    capture ecran 2015-10-20 à 10.36.17.jpgParcours spéciale 1. Source asbl Rally Team. www.ddrt.be

  • Le Rallye du Condroz 2015 dévoile son timing

    capture ecran 2015-10-18 à 14.43.21.jpgOn savait déjà qu’il faudra se lever tôt, deux jours durant, pour suivre les participants de ce rallye du Condroz 2015, lesquels s’affronteront sur les 240 kilomètres de tronçons chronométrés répartis en onze spéciales différentes, à parcourir à deux reprises. Le timing, paru sur le site de l’organisation, vient de le confirmer.
    Après avoir quitté le podium hutois à 7h30, c’est l’étape d’Anthisnes qui ouvrira le bal dès 8h13. Un chrono disputé en 2013 qui revient au programme… en sens inverse. On n’a pas touché à Ombret-Strée, identique à 2014, mais Tinlot-Terwagne sera modifiée et ne passera plus à Modave.
    Retour au chapiteau à 9h56 avant de parcourir l’autre demi-boucle qui conduira les rescapés à Marchin-Perwez, la plus longue avec ses 22 km parcourus en sens inverse de 2014. Puis à Forseilles, totalement remaniée et enfin à Wanzoul, identique à 2014 ou … quasi car il n’y aura plus de passage « show». La seconde boucle du samedi repartira de Huy à 14h02 pour rentrer au chapiteau à 19h47.

    capture ecran 2015-10-18 à 14.44.20.jpg
    On restera dans le plus classique, mais non moins difficile, le dimanche. Départ à 7h00, toujours, en direction de Ben-Ahin (7h57) qui, tout comme Wanze, sera identique à 2014. Retour aux stands à 8h53 avant de repartir pour la seconde demi-boucle qui passera à Lavoir, sans changement, puis Villers-Le-Bouillet, sur un tracé inédit et enfin, Amay-Bodegnée, dans l’autre sens et avec un départ modifié. Après un passage sur le podium à 12h25, les équipages toujours en course s’en iront refaire un tour. Ils monteront sur le podium final à 17h00. Il y aura donc du pain sur la planche pour les amateurs de rallye, qu’ils soient pilotes, ou spectateurs. (La Meuse du 15 octobre)

    capture ecran 2015-10-14 à 10.35.06.jpg

    Comme l'an dernier vous pourrez suivre le 42 rallye du Condroz en live ici même avec les infos avant et pendant le rallye sur les ES ,les pilotes ,etc. Le timing détaillé: ICI
    Voir le plan de l'étape Tinlot-Terwagne. (article précédent sur ce blog)

  • Le Rallye du Condroz se dévoile déjà. Nouvelle spéciale Tinlot-Terwagne

    À six semaines et quelques heures du début des débats, les contours de la 42e édition du Rallye du Condroz prennent forme.

    capture ecran 2015-09-25 à 12.04.54.jpg
    Voir le site officiel.
    S’il est encore un peu trop tôt pour annoncer, à coup sûr, la venue de certaines vedettes du milieu, on peut, d’ores et déjà, affirmer que l’organisation discute ferme avec quelques pilotes de niveau mondial.
    Notre petit doigt nous dit que ceux-ci pourraient provenir d’une filière issue d’une marque au double chevron. Il va de soi que les meilleurs belges devraient être là pour donner la réplique que ce soit sur des bolides de l’ère moderne ou de plus anciennes, mais pas moins performants, WRC.
    Au niveau du parcours, par contre, la boucle est bouclée. Et il faudra se lever tôt, deux jours durant, pour suivre les participants sur les 240 kilomètres de tronçons chronométrés répartis en onze spéciales différentes, à parcourir à deux reprises.
    C’est l’étape d’Anthisnes qui ouvrira le bal. Un chrono disputé en 2013 qui revient au programme… en sens inverse. On n’a pas touché à Ombret-Strée, identique à 2014, mais Tinlot-Terwagne sera modifié et ne passera plus à Modave.
    Retour au chapiteau avant de parcourir l’autre demi-boucle qui conduira les rescapés à Marchin - Perwez, la plus longue avec ses 22 km parcourus en sens inverse de 2014, puis à Forseilles, totalement remaniée et enfin à Wanzoul, identique à 2014 ou… quasi car il n’y aura plus de passage « show».
    On restera dans le plus classique, mais non moins difficile, le dimanche. Ben-Ahin et Wanze, seront identiques à 2014. Retour aux stands avant de repartir pour la seconde demi-boucle qui passera à Lavoir, sans changement, puis Villers-Le-Bouillet, sur un tracé inédit et, enfin, Amay-Bodegnée, dans l’autre sens et avec un départ modifié. Il y aura donc du pain sur la planche pour les équipages.
    Parmi les autres changements notoires, l’organisation a décidé de mettre sur pied un nouveau système de contrôle. Ce sera désormais une société spécialisée qui se chargera de cet aspect des choses. Les contrôles aux entrées devraient donc être plus nombreux. MARC HEINESCHE (La M du 23/9)

    Nouvelle étape Tinlot-Terwagne

    DSC_5907.JPG

    Voici le tracé de cette spéciale (n° d'ordre: 3-9) Terwagne-Tinlot 8.29 Km. (carte avant homologation - asbl DD Rally Team - www.ddrt.be)
    Les concurrents partiront de la rue Botteresse vers le village d’Abée. Ils rejoindront Ramelot par le chemin de remembrement du Tumulus et la Chaussée romaine. Ils emprunteront le Thier de Vierset. Ils remonteront en Cherave pour arriver au château d’eau. Là ils retrouveront la rue du village et fileront alors vers Linchet pour terminer l’épreuve au lieu dit le Stockai à Terwagne. (T4S) 

  • Automobile, 12 heures de Huy: l'ex-Tinlotois Gerald Wéry en Ferrari

    Les Douze Heures de Huy ont de nouveau attiré de grands noms du rallye de régularité, certains en solitaire, d’autres en duo. Parmi les 33 participants, on retrouvait notamment le journaliste sportif de la RTBF Gérald Wéry, à bord d’une Ferrari 328.

    capture ecran 2015-05-12 à 10.05.24.jpgParticiper à un rallye de régularité en solitaire, c’est l’expérience que voulait tenter Gérald Wéry. Le journaliste sportif de la RTBF a réalisé ce rêve lors de l’édition 2015 des Douze Heures de Huy, ce samedi. Une opportunité qu’il s’est vu offrir par le Motor Club de Huy, organisateur de l’épreuve. «Cela s’est fait lors d’un souper avec certains membres. Il ne me restait dès lors plus qu’à choisir la voiture. J’avais envie de me différencier des autres concurrents. On voit toujours des Porsche, des Alfa ou des BMW. J’ai osé l’expérience sur une Ferrari, une voiture qui n’est pas connue pour être régulièrement fiable. »
    Un véhicule qui ne semble pas non plus adapté pour rouler à une moyenne de 48 km/h. Et pourtant, le Neupréen originaire de Tinlot n’a connu aucun problème durant toute la durée de l’épreuve. Il a aussi pu profiter de la météo clémente grâce à son toit démontable. «La Ferrari convient pour un rallye de régularité.
    Le plus dur pour moi était de passer l’épingle de Solières. Et j’y suis parvenu en un seul coup lors de mon dernier passage à cet endroit. »

    capture ecran 2015-05-12 à 10.07.24.jpg

    Le défi est donc pleinement relevé pour le journaliste sportif après quasi deux heures de conduite sur les routes du Condroz. «C’était difficile, un vrai challenge. Mais si c’était facile, ce serait barbant. Il fallait rester concentré en permanence et parfois se forcer. On ne peut en effet pas se reposer sur les autres. Vers 18h, j’ai connu un petit coup de fatigue mais c’est une très belle expérience. Je ne pensais pas m’amuser autant. Je conseille d’ailleurs aux personnes qui hésitent à le faire en solitaire d’essayer. C’est une vraie thérapie avec soi-même qui m’a rappelé mes raids en moto en Afrique. »
    Extrait de l'article de Cédric Willems dans la Meuse du 12 mai.

    Quelques photos du passage à Tinlot (ici à Ramelot)

    capture ecran 2015-05-10 à 18.20.50.jpg

  • Stef Horenbach, l'ex-Tinlotois, blessé au Rallye Sprint de Marchin

    Stéphane Horenbach est bien connu à Tinlot puisqu'il est le fils d'Albert Horenbach, habitant d'Abée et ancien chef étoilé du "Coq aux champs". Stéphane avait commenté pour le Tinlotblog le dernier rallye du Condroz. (Voir l'article)

    Stef Horenbach, le pilote blessé au Rallye Sprint, venait de vendre sa voiture avant l'accident.

    Un accident est survenu dimanche vers 14H30, lors de la 13e édition du Rallye Sprint de Marchin. Dans la rue de l’église, le pilote marchinois Stef Horenbach a perdu le contrôle de sa Citroën C2 qui a percuté un muret avant de terminer sa course dans un talus. A priori légèrement blessé, Stef Horenbach a été transporté au CHRH par une ambulance de l’organisation.

    capture ecran 2015-04-07 à 16.08.04.jpg
    Son épouse et copilote, Isabelle Hubert, a également été conduite à l’hôpital. «Stef est resté un moment inconscient, raison pour laquelle il valait mieux le conduire à l’hôpital pour y effectuer les examens utiles», explique l’organisateur Yves Paquet. «Quant à sa passagère Isabelle, elle a été très choquée. Selon les informations communiquées par l’assistance, ils pourraient tous les deux rester quelques jours hospitalisés

    Pour Stef Horenbach, qui venait de vendre sa voiture et voulait se faire une dernière fois plaisir, cette course ne restera pas le meilleur souvenir…

    capture ecran 2015-04-07 à 16.10.05.jpg

    D'autres infos dans La Meuse du mardi 7 avril.

  • Retour sur les "Boucles Claviéroises 2015", les commentaires de Didier Jacob

    "Une journée parfaite"!

    Le temps exécrable de samedi pour les reconnaissances n'était guère encourageant pour les équipages et avait rendu le parcours très piégeux. Cela s'est confirmé dès la première boucle avec de nombreuses sorties de route. Mais le soleil a rapidement percé sur le Condroz offrant une superbe journée à tous les spectateurs qui n'ont pas hésité à rejoindre Clavier.
    Une ambiance de printemps, détendue et un bon état d'esprit entre pilotes où la compétition, parfois rude, était empreinte d'une franche camaraderie sportive. Pour Didier Jacob, c'est un dimanche parfait, une journée "comme on en redemande", ajoute-t-il.

    capture ecran 2015-02-22 à 11.45.07.jpg

    Dimanche, il était le copilote du Nandrinois Thierry Gilain, 55 ans et 30 participations au Condroz. C'est donc un équipage bien expérimenté qui nous livre ces commentaires. 2e de leur catégorie (en 1600)  et 7e au général, ils ont bagarré ferme pour la 6e place, échouant à 3 secondes de Colignon - Bourguignon après un total de 57 minutes de spéciales. "On aurait dû changer de pneu plus tôt, après la première boucle", mais on n' a pas voulu prendre de risque. On roule vraiment pour le plaisir"!
    Rien à redire du côté de l'organisation, le choix  des places attribuées permettait un beau spectacle et côté sécurité, "l’intransigeance" de  Didier Pirotte a assuré une organisation sans faille.

    capture ecran 2015-02-22 à 11.47.10.jpg

    Les classements

    DIVISION 4
    1. Jullien-Delmelle (Mitsubishi Lancer R4) 1h12’41; 2. Busin-Septon (Skoda Fabia WRC) + 1’ ;3. Bouvy-Gressens (Subaru Impreza STi) +5’30 ; 4. Busin-Fraiture (Mitsubishi Lancer Evo 9) +5’31 ;5. Thiry-Beck (Peugeot 306 GTi) +6’28 ;6. Colignon- Bourguignon (Citroën C2 R2) + 7’47; 7. Gilain-Jacob (Ford Fiesta R200) +7’50; 8. Hellings-Heusicom (Subaru Impreza STi) +8’08; 9. Listrez-Lecocq (Skoda Felicia Kit Car) +11’10; 10. Guadagnano-Eloye (Renault Clio RS) +13’35.
    DIVISIONS 1-2-3
    1. Rouard-Poncelet (Peugeot 206 R3) 1h18’02; 2. Schmetz-Surson (Renault Clio RS) +1’12 ; 3. Delrez-Razzi (Peugeot 106 XSi) +1’23 ; 4. Cravillon-Etienne (Renault Clio RS) +1’34 ; 5. Dumont-Docquier (Renault Clio RS) +3’28 ; 6. Tordeurs-Lejeune (Renault Clio RS) +4’08 ; 7. Toussaint-Angilella (Seat Ibiza TDi) +5’00 ; 8. Delmelle-Jamar (Citroën C2 R2) +6’31 ; 9. Vanherle-Thomas (Peugeot 106 Rallye) +7’07 ; 10. Lepaily-Borlez (Renault Clio RS) +7’17 ; 11. Saucez-Baurent (Renault Clio RS) +7’44 ; 12. Debilde-Knodt (Toyota Starlet) +7’46 ; 13. Lacaille-Mercy (Peugeot 106 Rallye) + 7’50 ; 14. Wuidar-Detrait (Opel Corsa 1.4i) +8’08 ; 15. Jansemme-Démy (Peugeot 106 GTi) +8’40 ; 16. Blerot-Hankinet (BMW 325i) +10’01 ; 17. Roiseux-Gathy (Mercedes 190 2.3 16)+10’56 ; 18. Pirnay-Fabere (Citroën AX Sport) +11’38 ; 19. Jacqemin-Nizet (Peugeot 106 GTi) +11’52 ; 20. Deneumostier- Willems (BMW 325i) + 13’32 ; 21. Gilles-Modave (BMW 318is) + 13’56 ; 22. Marion-Dejonge (Citroën C2 16v) +14’05; 23. Picard-Quadrini (VW Golf GTI 16) +14’09; 24. Weris-Schmitz (Opel Astra GSi 16) +15’02; 25. Monfort-Charlier (Opel Corsa GSi) +15’55; 26. Collard-Re (Citroën Saxo VTS) +16’41; 27. Bechoux-Modave (Suzuki Swift GTi) +23’03; 28. Gerlache-Dethier (Peugeot 106 Rallye) +26’58.
    DIVISION PH CLASSIC
    1. Vandendries-Cohnen (Opel Manta) 1h13’32; 2. Driesen-Hubin (Opel Ascona) +24”; 3. Hellin-Dahmen (Opel Kadett GT/E) +4’55; 4. Gendarme-Napen (Ford Taunus) + 9’20; 5. Sohet-Breny (Ford Escort) +10’53.
    DIVISION PH SR
    1. Cornet-Lemos Cruz (Opel Ascona) 1h08’56;2. Oblin-Masson (Opel Manta i240) +4’05;3.

    Classement extrait de La Meuse du 25 février.

  • Des "Boucles Clavieroises" printanières

    capture ecran 2015-02-15 à 18.21.45.jpg

    Après un samedi froid et pluvieux à dégoûter les spectateurs, c'est une superbe journée lumineuse qui s'est levée sur le Condroz dimanche matin. De la bonne humeur donc et une ambiance conviviale pour cette 3e édition concentrée cette année sur la commune de Clavier.

    capture ecran 2015-02-15 à 18.23.44.jpg

    Dès la première boucle, Loïc Ponthir et François Sottré cassaient leur voiture suite à une sortie de route. Pas de chance pour la voiture suivante, celle de Herman Ponthir et Sylvain Priarolo contraints à l'abandon suite à des ennuis mécaniques.

    À mi-journée, avant d'entamer la 3e boucle, Alexandre Busin et Stéphane  Septon terminaient à la deuxième place. Quant à Thierry Gilain et Didier Jabob, ils se classaient aux environs de la 6e place. (Photos)

    Les résultats et les images sur:

    https://www.facebook.com/pages/Rallye-passionbe/173961702677893
    http://www.rallye-passion.be/

  • Boucles Clavieroises, dimanche 15 février 2015: liste des engagés.

    103 équipages étaient inscrits mercredi pour l'édition 2015. Du côté de Tinlot on suivra plus particulièrement

    Stéphane Septon copilote d'Alexandre Busin avec le numéro 2
    (Skoda fabia WRC)

    Didier Jacob copilote de Thierry Gilain (Ford fiesta R200) n° 15
    Loïc Ponthir et François Sottré, n° 33 (Renault Clio)
    Herman Ponthir et Sylvain Priarolo , n° 34 (BMW E30)

    DSC_0331.JPG
    Photo AL 14/2/2015

    capture ecran 2015-02-14 à 20.52.40.jpg

    Photos Facebook Loïc Ponthir

    capture ecran 2015-02-14 à 20.31.42.jpg

    capture ecran 2015-02-14 à 20.34.26.jpg
    Cliquez pour agrandir. Rendez-vous demain à Clavier.
    Voir le site

  • 15 février, les Boucles Clavieroises, 3ème édition

    capture ecran 2015-02-13 à 10.47.49.jpg

    capture ecran 2015-02-13 à 10.56.13.jpg
    Cliquez ici pour tous les renseignements

    L'itinéraire et les horaires

    capture ecran 2015-02-13 à 10.58.28.jpg
    Cliquez pour agrandir (Voir le site)

    Boucles Clavieroises, une bataille entre Claviérois
    Dominique Jullien et David Graindorge briguent le prix Hotton du premier équipage local

    Une belle bagarre est prévue ce dimanche sur les routes condruziennes des Boucles Claviéroises. Les locaux Dominique Jullien et David Graindorge seront certainement en embuscade derrière le favori Alexandre Busin et sa Skoda Fabia WRC. Mais les deux pilotes se disputeront aussi le titre de premier équipage claviérois récompensé cette année par le prix Emile Hotton. Une nouveauté incorporée cette année par l’Ecurie Les Volants, organisateur de l’épreuve afin de rendre hommage à cet ancien directeur de course des Boucles de l’Ourthe et cheville ouvrière de la commune de Clavier décédé fin de l’année 2014

     

    capture ecran 2015-02-13 à 13.53.41.jpg
    Deux pilotes locaux, Dominique Jullien et David Graindorge, essayeront de décrocher une place dans le top cinq. Et qui sait, ils décrocheront peut-être la victoire finale, même s’ils relativisent tous les deux. «Il y a trop de concurrence pour que je puisse m’imposer une deuxième fois ici à Clavier. Pour moi, le vainqueur sera Dominique Jullien, même s’il y a des équipages plus performants au départ. C’est un ami d’enfance et je serais content s’il gagne », commente David Graindorge qui s’était imposé lors de la première édition.
    Pourtant, Dominique Jullien ne s’estime pas du tout être le favori de cette épreuve. «La victoire n’est pas possible pour moi avec ma Mitsubishi Evo 9 R4. Il y a tout de même une WRC au départ. Il faut donc rester logique. Je veux tout d’abord m’amuser car nous sommes à domicile et ce sont tous des amis »
    Extrait de l'article de Cédric Willems dans la Meuse du 13 février.

  • Les Boucles Clavieroises, dimanche 15 février

    capture ecran 2015-02-09 à 21.25.35.jpg

    Cette année, les Boucles Clavieroises se dérouleront uniquement sur le territoire de la commune de Clavier.

    capture ecran 2015-02-09 à 21.27.29.jpg

    Attention !
    les accès de Seny vers Terwagne seront fermés. 

    (Cliquez pour agrandir).

    Téléchargez ici la carte complète

    capture ecran 2015-02-09 à 21.34.06.jpg