Aménagements Travaux - Page 3

  • Les riverains se concertent sur le projet de poulailler à Soheit-Tinlot

    capture ecran 2017-10-31 à 14.26.05.jpgMalgré le délai très court et les congés de Toussaint, un groupement d'habitants principalement de Soheit-Tinlot a pu organiser une réunion lundi soir à la salle du Blé Qui Lève. Une quarantaine  de personnes étaient ainsi rassemblées dans l'urgence dont quelques Fraiturois.
    Un gros sentiment de frustration tout d'abord par rapport au timing très court d'un projet aussi complexe pour la population et présenté à la veille des vacances.
    Ensuite, et au delà de tous les commentaires déjà évoqués, ce sont surtout les arguments éthiques, le modèle du développement agricole que nous voulons chez nous, et la politique d'élevage menée dans notre région qui ont été évoqués.
    Dans ce débat de fond, une majorité s'est dégagée pour essayer de trouver des alternatives et pour rencontrer le promoteur.
    Mais le temps a manqué pour aller plus loin. A suivre donc !
    Photo: la ferme de Limet, un exemple d'élevage différent, souvent évoqué dans le débat.

    En résumé, explique une participante, nous ne sommes pas contre le développement d'un projet, mais nous sommes:
     
    - contre un camps de concentration pour volailles, 
    - contre la destruction de la nature,
    - contre la pollution,
    - contre la consommation de masse,
    - contre la disparition des petits producteurs
    - contre le fric pour le fric, le fric à tout prix, peu importe les conséquences que cela engendre

    Par contre, nous sommes:
    - pour un élevage respectueux et sain
    - pour le développement d'une agriculture et un élevage durables
    - pour le soutien aux petites exploitations
    - pour l'élevage dans le respect de la vie animale et de ses conditions de vie
    - pour le maintien d'une commune rurale que nous avons choisie dans l'état où elle était et dans lequel nous voulons la préserver.
     
    Nous sommes pour une commune à dimension humaine, avec une production juste et respectueuse, avec une vision de la vie bienveillante, juste et respectueuse de ce qui nous entoure.

     

    Tinlot. Une pétition contre le projet de 39.600 poulets
    La Meuse du mardi 31 octobre, revient sur le projet de poulailler avec quelques interviews.

    Extraits de l'article: le risque d’odeurs interpelle les Tinlotois: «Les vents dominants vont vers Nandrin, mais je pense que l’on sentira les odeurs sur Fraiture, Soheit et Tinlot », explique Jean-Sébastien Desmare (49) qui habite dans un rayon proche du projet.
    «La plus proche maison doit se trouver à 500m », dit-il. «On nous a récemment parlé, lors de la réunion du lotissement, de la volonté de la Région wallonne de rassembler les habitations pour laisser les campagnes vertes de Tinlot, et voilà qu’on nous parle d’un projet de hangar en béton en plein milieu d’une vallée, avec près de 40.000 poulets à l’intérieur.» Des poulets élevés, selon lui, selon une méthode révolue. On parle d’animaux évoluant sur l’équivalent d’une feuille A4 pour chacun d’entre eux», continue Jean- Sébastien Desmare. «Des dossiers similaires menés dans d’autres communes ont été refusés par le ministre Di Antonio.»
    Il se dit également inquiet du charroi. Une crainte que partage Joël Prevot (50), un autre Fraiturois.
    Lire la suite ci-dessous:

    Lire la suite

  • Soheit-Tinlot. 40 riverains à la réunion du projet de lotissement « Terre Bourlotte »

    Le 16 octobre, le promoteur du futur lotissement présentait son projet à la population. Citoyens, riverains, élus, tous ont pu recevoir des informations précises et donner leur avis.

    "Une quarantaine de personnes étaient rassemblées ce lundi dans la salle le Blé qui lève, à Tinlot. Une réunion d’information publique sur un lotissement nommé Terre Bourlotte, prévoyant 33 logements et mis en place par la société Imwo Invest, avant la réalisation de l’étude d’incidences puis l’introduction d’une demande de permis d’urbanisation. (Voir l'article précédent)

    IMG_1981.jpg
    Situé entre la rue de l’Église et le chemin de Messe, il se compose de 33 parcelles : 31 maisons unifamiliales et 2 appartements. « L’architecte du promoteur et le bureau d'études ont répondu aux questions de l’assemblée », rapporte Cilou Louviaux, bourgmestre de Tinlot présente avec des élus.

    Les interrogations des citoyens concernaient notamment la mobilité, le trafic étant déjà chargé. Des riverains étaient également un peu inquiets de voir arriver de nouveaux voisins. Côté pile toutefois, ce dossier permettra de mettre en place un maillage et d’améliorer l’accès à l’école Sainte-Reine située à proximité.

    Un parking sera aménagé pour desservir l’école Ste Reine
    « Nous avions demandé au lotisseur de prévoir une zone juste à côté de l’école qui servira de terrain de jeu », indique la bourgmestre. « Dans cet espace, les promoteurs mettront également en place, toujours à notre demande, une zone de parking à l’intérieur du lotissement où les parents pourront décharger leurs enfants et les emmener à pied vers l’établissement scolaire. Ce qui soulagera l’accès à ce dernier. »
    Avec la création de ces logements, ce sont plus d’une centaine de personnes qui rejoindront le village de Soheit-Tinlot. « Cela pose des questions sur les services à offrir », continue la bourgmestre. « Je tiens toutefois à préciser que ces projets ne se feront pas en un jour. »
    Elle ajoute que selon le schéma de structure, Soheit-Tinlot est la zone qui peut être la plus densifiée, avec une moyenne de 15 à 20 logements par hectares. « Toutes les remarques sont consignées, l’auteur du projet doit en tenir compte. Pendant les 15 jours suivant cette réunion, toute remarque ou question peuvent être envoyées à la commune », conclut-elle."
    J.G.  La Meuse du 19 octobre. (Photo du plan AL)

    Jusqu'au 30 octobre, toute personne peut donc faire parvenir ses remarques ou questions par courrier adressé à :
    Commune de Tinlot, rue du Centre, 19 4557 - TINLOT

    et une copie à :
    CDS Ingénieurs Conseils SA

    Avenue des Dessus-de-Live 2, bte 4
    B- 5101 Namur (Loyers)

    Ces remarques seront étudiées dans le cadre de l'étude d'incidences.

     

  • L'église de Ferrières retrouve un clocher

    capture ecran 2017-10-05 à 12.42.58.jpg

    Ce mercredi 4 octobre, Ferrières entre dans l’histoire wallonne en tant que première commune à mettre en oeuvre le montage, d’une pièce, d’un clocher métallique sur une église traditionnelle, l'église St Martin.
    Parti des ateliers Dujardin qui l'ont réalisé à Jupille en acier microbillé, sur base d'une proposition des ingénieurs du bureau Greisch, il est arrivé sur place après un long périple, prévu sur deux jours au départ mais qui a pu se réaliser en une seule étape au final

    Voir le reportage vidéo RTC Télé Liège

    Voir également l'article:
    Une grande première européenne à... Ferrières

    Le clocher en acier inoxydable a été installé sur l’église sans encombre ce mercredi. Du jamais vu ! La Meuse H-W du 5 octobre

  • Fraiture, Soheit-Tinlot: attention travaux !

    capture ecran 2017-09-23 à 10.18.01.jpgLa société R. LEJEUNE et Fils  effectuera les travaux nécessaires à la pose de câbles téléphoniques en sous-sol, en partant de la borne téléphonique sise rue du Centre en passant par le Chemin de Messe, rue de l’église (à partir du n°58), rue de Diarville, rue Croix-Rouge et rue de Liège.(Perroquet)

    La circulation pourra s’effectuer en alternance sur une seule bande de circulation, le placement de feux tricolores de part et d’autre du tronçon en travaux sera autorisée en vue d’assurer la sécurité de ce chantier mobile.

    La signalisation aux abords du chantier sera assurée par l'entreprise. Elle préviendra les riverains et  assurera l’accès aux habitations.

    L'arrêté qui autorise ces travaux est valable à partir du lundi 25/09/2017 dès 8 heures jusqu’au 24/11/2017 inclus.

  • Sur la voie romaine dans nos villages condrusiens. A ne pas manquer les 9 et 10 septembre, et un ouvrage à recommander

    capture ecran 2017-09-04 à 10.20.58.jpg

    En vue de la publication d'une brochure du SIVH à l'occasion des journées du Patrimoine, Monsieur Louis Pauquay, d'Abée, a réalisé un remarquable travail de synthèse sur l'histoire de la Chaussée Romaine qui traverse nos villages.

    Membre de la CCATM de Tinlot et déjà passionné par nos chemins et sentiers (travail en cours), ce licencié en philologie classique à la retraite, nous présente un parcours complet depuis Ombret jusqu'à Vervoz à partir de tous les vestiges, les recherches et les publications déjà réalisées mais y ajoutant une touche personnelle et en les présentant sous forme d'un parcours passionnant à découvrir !

    Ce document illustré d'une quinzaine de pages est accessible (pdf 150 mg), sur le site communal tinlot.be.
    En voici une version plus légère à télécharger (1 mg)

    Sur la voie romaine dans nos villages condrusiens.

    Il y a 2000 ans, les Romains construisirent la chaussée dont un long tronçon rectiligne traverse Ramelot. Une artère essentielle pour la circulation des hommes, de leurs idées et du commerce; un lien entre les habitants disséminés dans les campagnes qui constitueront le pagus Condustris, le pays condrusien; un chemin durable, parcouru par les villageois de Ramelot jusqu'en 1850 (c'était le chemin n°3 dans l'Atlas Vicinal); et surtout un point d'ancrage perenne pour le patrimoine et l'identité de notre Condroz.

    capture ecran 2017-09-04 à 09.46.03.jpgLes 9 et 10 septembre 2017, le thème des Journées du Patrimoine sera "voies d'eau, de terre et de fer". Une occasion pour Tinlot et pour le Sivh de mettre en évidence le tracé de cette voie importante qui reliait Metz et Trèves à Tongres en passant par Arlon. Grâce aux fouilles réalisées et aux vestiges identifiés, on peut la suivre depuis le passage de la Meuse à Ombret, où les Romains avaient construit un pont dès 10 avant notre ère, jusqu'à Vervoz, le centre du territoire condruse. La parcourir, c'est percevoir aisément deux critères essentiels des voiries romaines : respecter un tracé rectiligne et éviter les zones humides.

    Ces choix mis en oeuvre il y a 2000 ans furent si judicieux que des routes actuelles recouvrent l'antique construction quasi partout, à Rawsa, Outrelouxhe, Strée, Ramelot et Terwagne. En plus d'avoir donné naissance à ces villages et à ceux de Clavier et Vervoz, la chaussée a contribué à leur prospérité et a permis l'enrichissement de leur patrimoine pendant deux millénaires.

    Pour en savoir plus, consultez l'article complet et illustré sur le site de Tinlot :
    www.tinlot.be - -> Loisirs --> découvrir Tinlot  --> un peu d'histoire. A l'occasion des Journées du Patrimoine 2017.
    Louis Pauquay

    A découvrir sur le terrain !

    Le Syndicat d'Initiative Marchin-Modave-Clavier-Tinlot publie un cahier sur le sujet; il organise aussi des parcours-découvertes en car.
    Sam. 9/9 et dim.10/9 à 13h (3h).
    Réservation au 085/41.29.69
    (Voir l'annonce sur ce blog)

  • Soheit-Tinlot. L'enquête publique pour le lotissement la Douève se termine le 1er septembre

    Soheit-Tinlot. Le projet du lotissement de la Douève est soumis à l'enquête publique.

    capture ecran 2017-08-24 à 20.05.35.jpg

    Depuis le mois de juillet et jusque le 1er septembre, une enquête publique est en cours concernant le permis d’urbanisme sur base du projet de 2014. Le projet, dans le village de Soheit-Tinlot, comporte une bonne centaine d’habitations et est consultable à la commune. Vous pouvez émettre vos remarques jusqu'au 1er septembre, il reste encore quelques jours.

    Voir l'article précédent sur ce blog: La Douève, un projet ambitieux pour l'avenir de Soheit-Tinlot présenté au public (novembre 2014)

  • Budget participatif. Ramelot, attention "béton frais": ne pas utiliser les engins avant le 3 septembre!

    Jeudi matin, c'est l'entreprise Jules Simon de Tinlot qui est venue couler le béton aux pieds des engins fixés par les bénévoles à la plaine de jeux de Ramelot. Ce sont près de 5 mètres cubes de béton qui ont ainsi déversés pour finaliser le projet.

    Voir les articles précédents

    capture ecran 2017-08-25 à 13.35.17.jpg

    capture ecran 2017-08-25 à 13.51.56.jpg

    L'avant-veille, en soirée, les villageois qui avaient préparé le travail et monté les nouveaux agrès sur la plaine.

    capture ecran 2017-08-25 à 13.35.00.jpg

    Attention cependant! Le béton doit maintenant sécher pendant une dizaine de jours! Il faudra donc attendre le 3 septembre pour utiliser les engins!

    DSC_3365.JPG

    La plaine sera bien appréciée au cours du mois de septembre avec notamment la fête du village et la brocante.

    Photos SL, MD, AL

  • Fraiture, budget participatif. Les bénévoles au travail

    capture ecran 2017-08-18 à 09.08.05.jpg

    Après Ramelot au début du mois d'août (voir l'article), ce sont les bénévoles de Fraiture qui étaient à pied d'oeuvre le samedi 12 août pour l'aménagement de la plaine de jeux dans le cadre du projet déposé dans le cadre du budget participatif.
    (Une somme de maximum 5.000 € par village et par an pour des réalisations d'utilité publique proposées par des habitants)

    IMG_1582.jpg

    Les nouveaux engins installés pour les plus petits, entre la place du village et l'arrière de la salle du D'Zy.

    Photos P.L.

  • Ramelot. Travaux de vacances ! (Budget participatif et route de Linchet)

    capture ecran 2017-08-11 à 13.05.54.jpg

    A  Ramelot, les bénévoles du village se sont organisés pour commencer l'aménagement de la plaine de jeux. Il s'agit d'un projet introduit dans le cadre du budget participatif par un petit groupe de citoyens. Les nouveaux modules choisis et commandés sont arrivés fin juin à l'administration communale, il reste maintenant à les installer!

    2528302859.jpg

    Sur la route de Linchet, nous avions signalé au mois de juin, un important et dangereux fossé creusé par les eaux le long de la voirie (voir l'article).

    Au cours des dernières semaines, le service des travaux de la commune a remblayé ce fossé.

    capture ecran 2017-08-11 à 13.05.03.jpg

    Route de Linchet, l'endroit est maintenant sécurisé.

  • Fraiture. Un nouveau look pour la Place de Lorraine

    P1050156.JPG

     
    Pour le 21 juillet et pour le passage du Beau vélo de RAVel, les Fraiturois peuvent apprécier le magnifique aménagement de la place de Lorraine réalisé par le Service des Travaux de la Commune. Une initiative intéressante que ce talus moellonné avec un bâche anti-herbes en-dessous.

     

    P1050154.JPG

    Transmis par M.P