Aménagements Travaux - Page 5

  • Fraiture, attention travaux d'élagage ce jeudi 16 mars

    3000247344.jpgLe Jeudi 16 mars 2017, aura lieu l’élagage des arbres par le service des travaux de la commune de TINLOT, dans la rue des Tombes à Fraiture.

    La rue des Tombes sera interdite à la circulation de 8h à 18h,  à partir du monument jusqu’au carrefour formé par la rue Ramioul et la rue des Violettes.

    Une déviation sera organisée par la rue Gommeray, la rue de Moulin et la rue Notre Dame au Bois. (Photo d'archive AL)

  • Tinlot, attention travaux, rue Haute-Barrière et rue d'Abée

    capture ecran 2017-03-07 à 19.02.33.jpg

    Bonne nouvelle pour les riverains de la rue Haute-Barière après avoir été reportés, les travaux devraient débuter rapidement

    L’entreprise AB Tech va effectuer les travaux de remise en état de la voirie à Soheit-Tinlot, rue Haute-Barrière.
    La circulation y sera interdite pendant la durée des travaux qui devraient débuter le 08/03/2017. Un accès aux riverains sera garanti.
    La fin des travaux est prévue au plus tard le 08 juin 2017 à 17 h 00.

    Attention également rue d'Abée

    L’entreprise R. LAMBAY Fils SPRL  va procéder aux travaux nécessaires au  raccordement Proximus rue d’Abée à Abée-Scry. A partir du 08/03/2017 dès 8 heures jusqu’au 16/03/2017 au plus tard.

  • Ramelot, fin des travaux sur le réseau d'électricité

    capture ecran 2017-02-08 à 10.21.05.jpg

     

     

     

    Les travaux sont terminés à Ramelot dans le carrefour du Tilleul. Avec l'enlèvement spectaculaire de la cabine haute tension la semaine dernière, le coup d'oeil sur l'ancien Tilleul classé (375 ans) est enfin dégagé. Un démontage rondement mené.
    A l'autre extrémité du chantier entamé au mois d'octobre, l'enfouissement de la ligne le long de la Chaussée Romaine vers Terwagne se termine également. Les câbles sont arrivés maintenant à l'entrée du village.

    capture ecran 2017-02-08 à 13.23.51.jpg

  • Urbanisme. Les gabions autorisés?

    «La Wallonie n’interdit pas les gabions»

    capture ecran 2017-02-03 à 10.04.59.jpgQu’en est-il réellement? Le CWATUP interdit-il les clôtures en gabions? Ce code liste les actes et travaux dispensés de permis d’urbanisme. Parmi eux, les clôtures de 2m de hauteur max en haies vives d’essences régionales ou de piquets reliés entre eux par des fils ou treillis avec, éventuellement, à la base, une plaque de béton ou un muret de 0,50 m de hauteur max, ou par une ou deux traverses horizontales, ainsi que les portiques et portillons d’une hauteur maximale de 2 m permettant une large vue sur la propriété». Les clôtures autres (dont celles en gabions, donc) sont soumises à une simple déclaration urbanistique, c’est-à-dire que vous signalez à la commune, par un petit dossier, les travaux entrepris. Attention, cela n’est valable que s’il n’existe pas un règlement communal d’urbanisme ou un règlement de lotissement qui prévoit le contraire.

    «LES COMMUNES LIBRES»
    «Le CWATUP n’interdit pas les gabions. Les communes sont libres de prendre certaines mesures dans le cadre de leur RCU. Si on habite un lotissement, il faut aussi consulter le règlement propre à ce lotissement», indique Marie Minet, attachée de presse du ministre wallon de l’aménagement du territoire, Carlo Di Antonio. Anne-Valérie Barlet, fonctionnaire déléguée de la Région, confirme. Bref, autoriser ou interdire les gabions est laissé à l’appréciation de chaque commune et lotissement.
    Mais la matière est complexe. «Quand on parle de gabions, cela peut aussi être des murs de soutènement de terre, si on modifie le relief, alors il faut un permis. Si on déroge au plan de secteur (en zone agricole par exemple), la fonctionnaire déléguée de la Région doit se prononcer. S’il s’agit d’une dérogation à un RCU, la fonctionnaire déléguée émet un avis et la commune tranche», précise Charlotte Tilman, échevine de l’urbanisme à Nandrin et juriste à l’Urbanisme de la Région wallonne.
    Vu les subtilités, le mieux est donc de vous adresser à votre administration communale ! D’autant qu’en juin, le CWATUP va être remplacé par le CoDT, le Code du Développement Territorial wallon. Tout est susceptible d’évoluer…
    A.G. (La Meuse du 31 janvier)

  • Attention. Ramelot et Abée: coupures de courants prévues mardi 10; mercredi 11 et/ou jeudi 12 janvier 2017

    ORES communique que, suite aux travaux sur le réseau de distribution, les coupures de courant suivantes auront lieu à Ramelot:

    Le mardi 10/1 pour une durée de 15 minutes entre 7h45 et 8h30.
    Le mercredi 11/1 ou le jeudi 12/1 pour une durée de 2h30 entre 8h30 et 16h.

    Question sur la coupure: 078 15 78 01
    Dépannage: 078 78 78 00

    ORES conseille de débrancher les appareils qui pourraient être sensibles à des variations de tension ou de fréquence.

    Ne vous laissez pas surprendre...

    capture ecran 2017-01-07 à 15.47.18.jpg

    L'enfouissement de câbles haute tension et les travaux nécessaires à la suppression de la cabine en hauteur dans le carrefour de Ramelot ont débuté en octobre. Ils reprendront cette semaine avec la mise en service des nouveaux raccordements. Des coupures sont donc prévues.

  • Comment lutter contre le dumping social. Un guide à destination des communes

    Sophie Lareppe (32), juriste wanzoise au SPW, présentait ce mercredi au Centre Nobel de Huy une série d’outils permettant de lutter contre le dumping social dans les marchés publics de travaux. Une conférence animée par le ministre Christophe Lacroix (PS) et Natacha Vinckenbosch, présidente de la plate-forme «marchés publics durables» au SPW.

    capture ecran 2016-11-17 à 11.10.32 - copie.jpgParmi ces outils se trouvent notamment des extraits de clauses. «Si une commune désire rénover un bâtiment, elle peut copier-coller ces clauses dans les cahiers des charges», explique-t-elle. Ces clauses visent la sous-traitance, la langue et le logement des employés, ou encore les pénalités en cas de dumping social avéré.
    «Il y figure par exemple que l’encadrement d’un stagiaire doit se faire en français», indique Sophie Lareppe. «Cela permet d’éviter le recours à un ouvrier détaché.» La Wanzoise a réalisé ce guide d’outils en association avec d’autres juristes du SPW et des acteurs tels que la Confédération Construction wallonne et l’Union des Villes et Communes de Wallonie.

    Natacha Vinckenbosch, présidente de la plate-forme «marchés publics durables» au SPW, révèle que la Belgique est fortement impactée par le dumping social. «En cinq ans, on a perdu près de 20.000 emplois», déplore-t-elle.
    Actuellement, ce sont les pouvoirs adjudicateurs (tels que les communes) qui doivent vérifier si les ouvriers qui réalisent des chantiers respectent les clauses antidumping. «Ils peuvent solliciter le contrôle par le fédéral.
    Le gouvernement va étudier la possibilité d’aider les pouvoirs adjudicateurs, au niveau humain comme au niveau budgétaire, car il est conscient des difficultés budgétaires que rencontrent les pouvoirs adjudicateurs», rapporte Anouck Bertrand, assistante communication du ministre Christophe Lacroix.
    Ces outils ne sont que des recommandations. «Cependant, la volonté des ministres Furlan et Lacroix est d’imposer aux pouvoirs adjudicateurs la lutte contre le dumping social d’ici 2018», insiste Natacha Vinckenbosch.-J.G (La Meuse du 18 novembre)

  • Mercredi 8 décembre, attention aux travaux à Ramelot aujourd'hui. Evitez la Chaussée Romaine

    capture ecran 2016-12-05 à 19.59.39.jpgLa fin des travaux d'enfouissement de câbles et de la ligne haute tension se termine dans le carrefour de Ramelot. Ce mercredi en journée, les travaux d'asphaltage sont prévus avec de grosses difficultés pour circuler. A certains moments, la voirie sera fermée.
    Les travaux se poursuivent maintenant vers Terwagne, et un nouvel arrêté de police court jusqu'au 22 décembre, date estimée pour la fin du chantier.

    capture ecran 2016-12-05 à 20.04.51 - copie.jpg

    A éviter mercredi!

  • Tinlot. Attention travaux ! (Route du Condroz et Ramelot)

    capture ecran 2016-11-24 à 14.09.20 - copie.jpg

    La société Groupe SACE – Sotraliège - effectue des travaux de raclage et de pose de tarmac sur le tronçon de la RN 63 situé entre les Bornes Kilométriques  29.3 (Clavier) et 19.2 (Nandrin) ; ces travaux nécessitent la fermeture de la première bande de circulation de la RN 63 dans le sens de circulation de Marche vers Liège.

    Cette travaux sont autorisés dans la période  du jeudi 24/11/2016 au 02/12/2016. (durée des travaux 3-4 jours ouvrables)

    capture ecran 2016-11-24 à 14.15.49 - copie.jpg

    A Ramelot la pose en souterrain de câbles haute tension se poursuit toujours dans le carrefour Chaussée Romaine, rue des Aubépines et rue du village.
    Un second chantier a débuté le long de la Chaussée Romaine vers Terwagne afin d'y enfouir également une ligne à haute tension vers Terwagne (Société Lejeune)
    Attention en direction de Terwagne le passage est difficile avec les engins de chantiers et les camions.

  • Tinlot. Réfection de voiries: rue de Fraiture et rue Doyard

    capture ecran 2016-11-01 à 20.09.14 - copie.jpg

    La météo favorable de ce mois d'octobre a permis de terminer la réfection de deux voiries. Il s'agit de la rue de Fraiture à Seny (bandes de tarmac, photo ci-dessus) et de la rue Doyard à Soheit-Tinlot asphaltée sur près de 300m. (ci-dessous)

    capture ecran 2016-11-01 à 20.09.22 - copie.jpg

     

  • Tinlot, attention travaux! Raclage et pose de tarmac concernant différentes rue de l'entité

    L’entreprise FRERE Pierre et Fils SPRL effectuera des travaux de RACLAGE ET DE POSE DE TARMAC  à TINLOT dans les rues suivantes :

    • Rue Les Favennes (Fraiture)
    • Rue Doyard (Soheit-Tinlot)
    • Route de Fraiture (Seny)
    • Rue Notre-Dame-au-Bois (Fraiture)
    • Rue Ramioul (Fraiture)
    • Rue des Violettes (Fraiture)

    Les travaux seront effectués entre le lundi 24/10/2016 dès 8 heures et jusqu’à la fin des travaux prévue le vendredi 25/11/2016.

    287969242.3.jpg

    Il s'agit de réfection de voiries par la pose de bandes de tarmac comme ici à Fraiture rue d'Houchenée il y a deux ans.

    Lire la suite