Aménagements Travaux - Page 5

  • Tinlot. Le point sur quelques dossiers communaux. Entretien avec la Bourgmestre

    CHAQUE LUNDI, UNE PERSONNALITÉ DE HUY-WAREMME FAIT L’ACTUALITÉ POLITIQUE DANS LA MEUSE
    Lundi dernier cette page était consacrée à Tinlot.

    Tcapture ecran 2016-06-03 à 07.31.32.jpgoujours immobilisée après une lourde chute qui lui a brisé le pied droit, la bourgmestre de Tinlot, Cilou Louviaux, fait le point avec nous sur les gros dossiers mobilité de sa commune. Si la sécurisation de Scry est à présent terminée, la Tinlotoise attend de pied ferme, sans mauvais jeu de mots, le rondpoint de Soheit-Tinlot pour achever la liaison Tihange-Tinlot.

    Cilou Louviaux, tout d’abord, comment allez-vous?

    Ça va mieux, j’ai beaucoup moins mal. Ce qui me pèse, c’est de devoir rester 6 semaines immobilisée. Cela fait 2 semaines, il ne m’en reste plus que 4. Je n’ai plus rien à faire et je dépends des autres alors que j’ai l’habitude d’être active et indépendante. Cela m’apprend la patience.
    Que s’est-il passé? J’étais passagère. Au moment de sortir de la voiture, j’ai posé mon pied droit sur la route et mon pied gauche est resté coincé dans la sangle de mon sac. Je suis tombée et mon pied droit a tout pris. J’ai le pied cassé, une triple fracture des deux malléoles, on m’a mis 2 plaques, 9 vis, l’opération s’est bien passée. On m’a plâtrée jusqu’au genou.

    « La traversée de Scry, une piste de lancement »
    Malgré les travaux de sécurisation, la vitesse reste élevée. Seul espoir : la fin de la liaison Tihange-Tinlot

    Le SPW vient de terminer la sécurisation de la traversée de Scry. Les résultats en terme de vitesse se font-ils déjà sentir?
    La commune et les riverains demandaient cette sécurisation de Scry depuis de nombreuses années, cela me réjouit donc mais nous verrons si cela sera suffisant. Cette nationale reste une ligne droite relativement bien dégagée, avec désormais des limitations, mais vu qu’elle est bien refaite, certains conducteurs l’utilisent déjà comme piste de lancement... On aurait aimé encore plus de limitations mais c’est déjà bien.
    Pour désengorger Scry, la solution, c’est la fin de la liaison Tihange-Tinlot?
    Bien sûr, mais avec le rond-point de Soheit-Tinlot (à la place du pont actuel) qui assurerait la jonction avec la route du Condroz. Ainsi, toute la circulation serait concentrée sur le rond-point. Un, cela soulagerait la rue du Centre ; deux, on pourrait interdire la traversée du village de Scry pour le transit. Or, à ce sujet, on ne voit rien venir...
    En 2009, on était tous d’accord sur le principe mais vu les problèmes financiers, le giratoire n’est pas à l’ordre du jour du SPW. Il devrait être inscrit dans une prochaine vague de projets subsidiés. Et je ne suis pas d’accord avec l’idée d’ouvrir la liaison Tihange jusque Strée pour soulager Huy, tant que le rond-point de Tinlot n’est pas construit. Le trafic engorgerait davantage Scry et Tinlot et les automobilistes risqueraient de prendre des habitudes qu’il serait très difficile de changer par après.

    capture ecran 2016-06-03 à 07.38.44.jpg

    La traversée de Scry après les aménagements de sécurité du SPW

    De nouveaux travaux de voirie sont-ils prévus cette année?
    Oui, il y a la réfection de la rue Hayoulle qui a commencé mardi et qui se terminera fin juin, ainsi que celle de la rue Haute Barrière. Seuls 170.000 euros pour 4 ans sont subsidiés, soit environ la moitié de la somme totale, sans les surcoûts. Et puis, nous avons prévu un budget de 60.000 euros cette année pour boucher des trous et ajouter une bande de tarmac pour que cela tienne mieux, ainsi que 60.000 euros pour recouler du tarmac là où il y a déjà des bandes (chaussée Romaine à Tinlot, rue d’Houchenée à Fraiture et rue Notre-Dame au Bois à Fraiture) pour bien souder les joints.

    Au dernier Conseil, Nandrin a annoncé partir seule dans un Plan communal de mobilité (au lieu d’être intercommunal), faute d’un conseiller en mobilité, et donc d’une subsidiation, à Tinlot et Anthisnes. Quid de Tinlot ?
    Nous comptons bien relancer le PICM avec nos voisins. Au départ, il n’était pas obligatoire que le conseiller en mobilité fasse partie du personnel, deux personnes extérieures ont donc suivi la formation. Aujourd’hui, ça devient obligatoire. Nous allons donc envoyer un agent en formation, nous l’avons signalé à Nandrin. Nous avons des problématiques communes qu’il faut continuer à porter ensemble, comme le Rapido Bus.
    PROPOS RECUEILLIS PAR A. GOVAERS (L.M. du 30 mai)

    Des stations d’épuration collectives pourraient-elles voir le jour à Tinlot ?
    Il y avait eu une étude de l’AIDE pour voir si on pouvait faire des stations d’épuration collectives à certains endroits, en fonction du nombre d’habitants et du relief. Le village de Fraiture avait été pressenti mais ce n’était finalement pas faisable techniquement. Nos 2.600 habitants sont loin d’être concentrés à un seul endroit, il y a six petits villages. Raison pour laquelle l’épuration individuelle est la norme chez nous, bien qu’elle puisse être collective dans
    les lotissements. A la salle de Ramelot et à la maison communale, on utilise la technique naturelle du lagunage.

    Comment se porte le zoning?
    Il est très rempli (95 % d’utilisation), il reste une parcelle d’un demi-hectare, sur un total de 22ha. C’est un petit zoning très dynamique, un mélange d’entreprises diverses qui cohabitent bien. Il s’est bien développé depuis la création de la route interne. Il reste toutefois difficile d’accès sans la liaison Tihange-Tinlot
    .
    La commune a prévu 30.000 € de budget participatif pour que les Tinlotois proposent des idées de réalisations. Vu le contexte budgétaire, était-ce le bon moment?
    C’est un choix politique, évidemment en fonction des moyens communaux. On se dit qu’il y a peut-être des choses à faire pour rendre les villages plus conviviaux auxquelles nous, les mandataires, n’avons pas pensé. Nous verrons
    bien ce qu’il en ressortira!

    Euro 2016 : un écran géant à Fraiture pendant un mois

    capture ecran 2016-06-03 à 07.35.58.jpg

    En 2014 pour la Coupe du Monde de foot, le village de Fraiture s’était mobilisé pour soutenir nos Diables rouges dans une ambiance festive et collective. Un écran géant avait été installé sur la place de Fraiture et avait diffusé les
    matches pendant un mois entier.
    Cette année, pour l’Euro 2016, on remet le couvert: «Face au succès rencontré il y a deux ans, où il y avait eu jusque 1.000 personnes certains soirs, l’écran géant sera à nouveau installé pendant un mois, du 10 juin au 10 juillet, pour la retransmission des matches. Il y aura aussi diverses animations comme de la pétanque, des activités pour les enfants, une exposition artistique, des soirées etc. Et c’est la fête du village en même temps.
    Le programme complet sera bientôt présenté. C’est un événement gratuit qui rassemble, c’est très chouette », se réjouit Cilou Louviaux. Une initiative bénévole du club de foot de Fraiture et la Maison des Jeunes de Fraiture, en collaboration avec différentes associations tinlotoises et la commune. (Voir le lien du programme Euro 2016 dans le haut de la colonne de droite)

    Lire la suite

  • Scry, rue de Dinant: les travaux sont momentanémant suspendus. La circulation est rétablie sur le chantier en cours

    Les travaux de la traversée du village de Scry sont momentanément suspendus pour des raisons climatiques. La rue de Dinant est de nouveau ouverte à la circulation, avec la prudence d'usage. Vous serez informés de la reprise du chantier en temps voulu.  Attention, à ce moment,  la circulation sera fermée à toute circulation pour la pose du tarmac. (à suivre sur ce blog)

    477333210.jpg

  • Scry, attention! La N636 (route de Dinant) est barrée pendant les travaux de sécurisation de la chaussée

    capture ecran 2016-04-12 à 18.50.36.jpg

    Au carrefour de St-Vitu, vous ne pouvez plus prendre la N636 vers Liège, vous êtes dévié par Tinlot.
    A Tinlot, au carrefour Levooz, l'accès à Scry n'est plus possible. Photo du bas

    capture ecran 2016-04-12 à 18.50.44.jpg

    A Nandrin, vous êtes déviés par la route du Condroz pour aller vers le Pont-de-Bonne et contourner Scry.
    A hauteur du CRT, vous avez encore accès à la route de Villers-le-Temple.

    capture ecran 2016-04-12 à 18.45.42.jpg

    Si vous vous risquez dans Scry, vous risquez de tomber sur des engins qui bloquent le passage.
    Lundi et mardi, la chaussée a été raclée sur 4 cm depuis l'église jusqu'à l'ancienne école. Les travaux sont prévus pour une durée d'un mois environ.

  • Tinlot, des précisions sur les travaux à Scry et à Soheit-Tinlot

    Scry: 30 jours de travaux dans la rue de Dinant.

    capture ecran 2016-04-05 à 21.30.58.jpg

    Les travaux d’aménagement pour sécuriser la rue de Dinant devraient débuter à partir de ce mercredi, si la météo s’y prête. Initialement prévu ce lundi, ils ont été reportés suite aux grèves des camionneurs et à l'acheminement difficile des matériaux. La signalisation est en place aux entrées de Scry et le trafic de transit dans Scry sera dévié par la route du Condroz à partir des 4 bras et à partir du carrefour de St Vitu.
    Sont prévus un rétrécissement de la chaussée au niveau des deux entrées, un passage pour piétons, une berne centrale de 3 cm de haut et des doubles lignes blanches. Ce chantier entraînera des déviations et des feux tricolores pendant 30 jours ouvrables. La rue de Dinant sera par conséquent interdite à la circulation. La portion de la nationale N636 qui traverse le village de Scry ne sera accessible qu’aux riverains et aux services de secours. Une déviation de la circulation de transit dans les deux sens sera dès lors mise en place par la RN66 et la RN63 avec, si nécessaire, des feux tricolores. Riverains comme commune réclament depuis des années que des mesures efficaces soient enfin prises par rapport à cette route très fréquentée sur laquelle la vitesse est excessive.
    L’insécurité y est telle que plusieurs accidents mortels y ont déjà eu lieu. Le ministre des infrastructures a décidé de consacrer un budget de 250.000 euros pour y faire ces aménagements importants. Le dossier et les plans précis sont consultables à la commune.
    J.G. (La Meuse du 5 avril)

    Soheit-Tinlot. La rue du Centre en partie en chantier.

    capture ecran 2016-04-05 à 21.36.11.jpg

    Le raccordement en électricité du nouveau bâtiment de la Cile est réalisé à partir de la cabine située derrière l'abri de bus près de la Maison Communale, jusqu'au Zoning en traversant la route Huy-Hamoir

    Des travaux pour alimenter la nouvelle antenne technique et administrative de l’Intercommunale liégeoise des eaux (CILE) en électricité ont débuté ce lundi. Cette antenne vient remplacer celle de Huy, lancée en 1989. «Celle-ci n’était plus tout à fait fonctionnelle»,  déclare Jean-Paul Crespin, chargé de relations publiques à la CILE.
    La superficie de la nouvelle antenne sera quatre à cinq fois plus grande que l’ancienne, et celle-ci sera dotée de plus de véhicules. Elle desservira les communes de Huy, Marchin, Modave, Anthisnes, Hamoir, Comblain-au-Pont, Ouffet et une partie de Tinlot. «Nous allons poser des câbles basse-tension», explique Jean-Michel Brebant, porte-parole d’Ores, la société en charge du raccordement. «Les travaux devraient durer encore une dizaine de jours.» Le chantier concerne une petite portion de la rue du Centre et ne devrait pas impacter la circulation, étant donné que les travaux se concentrent essentiellement sur l’ouverture d’un trottoir.
    La surface du bâtiment de la CILE mesure, au sol, 1.450m2. Une trentaine d’agents travailleront à entretenir le réseau et palier les éventuelles fuites. L’édifice sera doté de 10m2 de panneaux solaires thermiques qui généreront de l’eau chaude. Le chantier, qui a débuté en août 2015, devrait toucher à sa fin durant le mois de mai. Le coût d’investissement revient à 2,4 millions d’euros.
    J.G. La Meuse du 5 avril

     

    Lire la suite

  • Scry, attention! Les travaux d'aménagements pour la sécurisation de la rue de Dinant commencent ce lundi!

    capture ecran 2016-04-02 à 20.36.54.jpgDéviation et feux tricolores possibles durant 30 jours ouvrables!

    La rue de Dinant sera interdite à la circulation de transit pendant les travaux de sécurisation de la traversée de SCRY tronçon de la RN 636 excepté aux riverains et aux services de secours du 04/04/2016 à partir de 08 heures pour une durée de 30 jours ouvrables (en fonction de la météo bien sûr)
    Une déviation de la circulation de transit dans les deux sens sera mise en place par la RN66 et la RN63. L’usage de feux tricolores pourra être fait si nécessaire. Le stationnement sera interdit sur la chaussée aux abords du chantier.

    capture ecran 2016-03-31 à 16.43.02.jpg

    capture ecran 2016-03-31 à 16.43.15.jpg

    Source, Tinlot 4 Saisons

  • Attention! Travaux sur la N66 (Huy-Hamoir)

    Comme annoncé, des travaux d'asphaltage sont réalisés cette semaine par le SPW entre le carrefour de St-Vitu et le pont de Soheit-Tinlot.
    Prudence et patience ! Les files étaient importantes ce lundi matin, dues aux feux de signalisation assez longs et au passage étroit à hauteur des engins de chantier. La circulation sera difficile aux heures de pointe.
    Attention également aux larges bandes de chaussée en saillie en attendant la pose du nouveau tarmac !

    capture ecran 2016-03-21 à 12.53.04.jpg

  • Un parking-vélos installé à Soheit-Tinlot

    DSC_1880.jpg

    capture ecran 2016-03-16 à 10.36.01.jpg

    Les parkings à vélos proposés par la société Maxence sont assortis d’un panneau d’information portant des encarts publicitaires afin de rendre l’opération totalement gratuite pour les communes qui veulent s’en équiper. Plusieurs indépendants de Tinlot ont ainsi participé au projet.
    Celui de Tinlot a été installé fin de la semaine dernière au carrefour de la rue du Centre et de la rue du Montys. Tinlot est la 3e commune de l'arrondissement à utiliser ce système.
    Voir l'article précédent sur ce blog

    DSC_1884.jpg

  • Tinlot. Début des travaux de printemps

    Dès que le temps le permet, les ouvriers communaux sont à pied d'oeuvre pour les premiers travaux de printemps

    capture ecran 2016-03-07 à 16.28.35.jpg

    Du tarmac pour reboucher les gros "nids de poule" rue Haute Barrière en attendant la réfection de la route à l'automne prochain
    Ci-dessous à Abée et à Seny. Malheureusement, ce ne sont que des réparations provisoires. Elles doivent se poursuivre à d'autres endroits.

    capture ecran 2016-03-07 à 16.29.51.jpg

    Au "Doyard", ce sont des pierrailles (raclures) qui ont été utilisées. A Fraiture, l'entrée du bois de l'Herberin a été empierré.

    capture ecran 2016-03-07 à 16.29.13.jpg

    A Fraiture, l'élagage a commencé dans plusieurs rues.

    capture ecran 2016-03-07 à 16.24.34.jpg

    La commune, a placé des panneaux à l'entrée des différents chemins. L'accès aux véhicules motorisés n'est possible qu'avec une autorisation communale. La clé des cadenas placés aux barrières doit être retirée à l'administration communale.

    capture ecran 2016-03-07 à 16.49.21.jpg

    A Ramelot, Ores a commencé le placement de nouveaux poteaux électriques pour remplacer certaines lignes existantes et supprimer l'ancienne cabine.

  • Wallonie, permis d’urbanisme : 30 siècles de retard/an

    La Wallonie est à la traîne dans la délivrance en temps et en heure des permis d’urbanisme. Complètement larguée, pourrait-on même dire, à la lueur des constats posés par l’Union wallonne des architectes (UWA).

    capture ecran 2016-01-19 à 12.24.37.jpgAuditionné ce jeudi au Parlement wallon, le secteur a ainsi fait le point sur la délivrance des permis au sud du pays. Avec un constat plus qu’interpellant : la Wallonie accumule plus de trente siècles de retard chaque année dans la délivrance desdits permis !
    64 % TRAITÉS HORS DÉLAIS
    Pour arriver à ce chiffre, il faut tout d’abord savoir qu’environ 30.000 permis sont délivrés chaque année dans notre région. Or, toujours d’après l’UWA, 64% sont traités hors délais. Des délais de retard qui ont une durée moyenne de 58 jours. Le secteur s’est donc amusé à faire quelques comptes. Primo : connaître le nombre de permis traités en retard par l’administration, soit 19.200 (64 % de 30.000). Un chiffre qui est à multiplier par 58 – soit le nombre moyen de jours de retard – pour obtenir le nombre total de jours de retard dans la délivrance des permis d’urbanisme. Verdict : 1.113.600. Vous en voulez encore ? Divisons ainsi ce gros million par 365, histoire d’avoir un aperçu en années. Le retard est donc de 3.050 ans.
    La conclusion de l’Union des architectes du sud du pays est donc implacable : la Wallonie accumule plus de trente siècles de retard chaque année dans la délivrance des permis d’urbanisme.-
    GASPARD GROSJEAN (La Meuse du 15 janvier)

  • Tinlot, sécurité routière

    capture ecran 2016-01-12 à 07.53.45.jpg

    Des potelets jaunes installés devant l’Aldi. Quelques précisions.
    Pour sécuriser la sortie du parking de l’Aldi situé route de Marche à Tinlot, divers aménagements ont été réalisés. Tout d’abord, Aldi a pris en charge l’installation d’un grand signal STOP et le traçage d’une ligne blanche pour rappeler aux clients du nouveau petit zoning qu’ils doivent céder la priorité à la rue Sur Haies.
    Le SPW (ex-MET) a également refait un marquage au sol route de Marche en face de l’Aldi et vient d’installer, la semaine dernière, une série de potelets jaunes fluorescents sur cette même route (régionale, pour rappel) afin d’empêcher le tourne-à-gauche vers Marche. Ils obligent les automobilistes à se diriger vers le rond-point des Vaches. «La demande d’aménagements de sécurité vient de riverains de la rue Sur Haies qui se plaignaient de la dangerosité de la sortie du parking. La commune a relayé cette sollicitation auprès du MET et du responsable sécurité de l’Aldi », précise Lorenzo Novello, échevin des travaux et de la mobilité à Tinlot.
    ANNICK GOVAERS (La Meuse du 12 janvier)

    IMG_8406.jpg

    Trous en formation, attention!
    Seny route de Fraiture

    L'hiver et les nombreuses pluies sont souvent le moment où des affaissements se produisent et où des trous se forment  comme ici à Seny sur l'accotement de la route de Fraiture. L'endroit a été signalé par la commune. Attention.

  • Tinlot: travaux Chemin de Messe et rue du Montys

    capture ecran 2015-11-28 à 10.15.43.jpg

    Le  trottoir est enfin terminé rue du Montys depuis la fin de la semaine.

    Par contre, le chantier Chemin de Messe est toujours en cours mais pratiquement terminé. Le mauvais temps n'a pas permis d'achever la couche de finition.

    capture ecran 2015-11-28 à 10.15.54.jpg
    Le Chemin de Messe, près du cimetière, est toujours fermé à la circulation .

     

  • Soheit-Tinlot, trois chantiers démarrent cette semaine, attention !

    capture ecran 2015-11-14 à 00.22.20.jpg

    Rue du Montys
    La S.A. R. LEJEUNE & Fils à effectuera les travaux nécessaires à la pose de câbles et d’une cabine téléphonique en trottoir le long de la rue du Montys (RN 66) et de la rue du Zoning. La circulation pourra s’effectuer en alternance sur une seule bande de circulation, des feux tricolores seront placés de part et d’autre du tronçon en travaux en vue d’assurer la sécurité du chantier sur ce tronçon de route nationale.
    Le chantier est prévu du lundi 16 nov dès 8 heures jusqu’au 20 nov inclus .

    Rue du Centre à Soheit-Tinlot
    La société HYDROGAZ va effectuer les travaux nécessaires au nouveau raccordement en eau, rue du Centre n°54 à Soheit-Tinlot par ouverture du trottoir et/ou de la voirie par demi-chaussée si cela s’avère nécessaire.
    Le chantier est prévu du 13 nov jusqu’au 27 nov au plus tard.

    Chemin de  Messe
    La SPRL PIERRE FRERE et Fils va effectuer les travaux de remise en état de la voirie à Soheit-Tinlot Chemin de Messes. La circulation sera interdite du 16 nov au 27 nov sur le tronçon de la rue en travaux, vers le cimetière.

    Extraits des arrêtés de police du 12 novembre.

     

  • Nos chemins forestiers remis en état. Enfin des résultats concrets!

    Comme évoqué dans l'article du Tinlot 4 Saisons automne 2015 ci-dessous, des procédures ont été instaurées et une remise en état de nos chemins forestiers a été réalisée ou est en cours. Voici quelques photos du Tige de Favence récemment remis en état et où les ornières de 80 cm ont été remblayées.

    capture ecran 2015-11-09 à 13.17.18.jpg

    Photos novembre 2015
    De nombreux sportifs et promeneurs se plaignaient légitimement de l’état parfois lamentable des chemins communaux traversant des bois privés. Il y a plusieurs années, la Commune fit remettre en état (à grand frais : près de 30.000 €) la plupart de ceux-ci. Elle installa en outre des barrières fermées par un cadenas dont la clé devait être retirée à l’administration. Rapidement, les cadenas furent arrachés, quand ce n’était pas la barrière elle-même qui l’était. Ainsi, quelques saisons de débardages plus tard, tout était à recommencer !
    Nous avons donc décidé, en cette année 2015, de nous attaquer à ce problème récurrent, difficile à régler dans la mesure où, dans bien des cas, les travaux n’étant pas signalés avant leur entame par les entrepreneurs de débardage, aucun état des lieux n’avait été préalablement dressé, ce qui faisait la part belle aux débardeurs qui prétendaient alors, sans pouvoir être juridiquement et factuellement contredits, que les dégâts n’étaient pas leur fait. Ainsi, le Conseil communal a d’abord voté une série de nouvelles dispositions dans le Règlement Général de Police sur l’utilisation des chemins communaux pour les travaux forestiers : demande d’autorisation préalable, obligation de réaliser un état des lieux, dépôt d'une caution, responsabilité solidaire du propriétaire des bois et de l’entreprise de débardage…

    capture ecran 2015-11-09 à 13.24.07.jpg
    Photos d'archives 2013, 2014, transmises par L.N.

    Ces nouvelles règles ont suscité des protestations de la part des principaux propriétaires forestiers, essentiellement quant à l’instauration de cette responsabilité solidaire, arguant du fait qu’ils n’étaient pas responsables des exactions commises par leurs acheteurs de bois et leurs sous-traitants. Néanmoins, elles ont eu le mérite de provoquer des rencontres très constructives avec les nouveaux propriétaires des bois principaux de la commune qui, s’ils maintenaient leurs reproches quand au nouveau règlement communal, se sont révélés très coopératifs pour tenter de trouver des solutions pour la préservation des chemins communaux.
    Preuve de leur bonne volonté, ils ont récemment pris à leur charge la réfection du chemin du Bois de l’Herberain (terminée) et du Tige des Favennes (en voie de finalisation). Le même engagement a été pris par le gestionnaire du bois de Ramelot (les travaux devant commencer très prochainement). Nous remercions vivement Messieurs d’ASPREMONT LINDEN, GUSTIN et DUCHESNE pour ces investissements qui augurent, nous n’en doutons pas, d’une collaboration sereine dans la gestion future de l’utilisation par tous de nos chemins communaux.

    Il n’est pas inutile de rappeler que ces chemins publics sont accessibles à tous : promeneurs, joggeurs, cavaliers, cyclistes, chasseurs… mais également aux propriétaires pour entretenir et commercialiser leurs bois. Le tout, en parfaite harmonie, compréhension et respect mutuel.
    Par contre, qu’on se le dise (c’est pourtant déjà écrit sur des panneaux à l’entrée de chaque bois), la circulation en quad, moto ou voiture y est strictement interdite par la loi, sauf autorisation communale spéciale.
    P. Lejeune et L. Novello, échevins.

  • Soheit-Tinlot, Seny: attention travaux!

    capture ecran 2015-11-09 à 19.44.56.jpg

    A Soheit-Tinlot, la deuxième phase de construction des trottoirs rue du Monty, par l'entreprise Legros, va normalement durer toute la semaine. Attention au feu de signalisation installé en journée à cet endroit !

    capture ecran 2015-11-09 à 19.46.32.jpg

    A Seny, le placement de nouvelles conduites d'eau nécessite toujours la fermeture de la rue Hayoulle. Les travaux devraient également se terminer fin de cette semaine.

  • Tinlot, travaux dans la commune

    A signaler ces derniers jours, quelques travaux réalisés par les ouvriers communaux:
    la réparation de l'abribus rue Malplaquaye à Soheit-Tinlot. Suite à des actes de vandalisme, une des grandes vitres, notamment, avait été brisée.

    capture ecran 2015-10-31 à 11.36.07.jpg

    A Fraiture, installation de filets d'eau rue Boua et rue des Favennes.

    capture ecran 2015-10-31 à 11.43.53.jpg

    capture ecran 2015-10-31 à 11.45.35.jpg
    Photos JM Rigaux