Communes voisines, arrondissement

  • Ocquier, reprise des ateliers Poncin

    Les Ateliers Roger Poncin, de Clavier, ont leur repreneur. Le tribunal de commerce de Liège, division Huy, a jugé que l’offre du groupe français Matière était meilleure. Une décision qui satisfait leur avocat, comme les syndicats.

    Le tribunal de commerce a rendu son jugement ce vendredi. Les Ateliers Roger Poncin seront repris par le groupe français Matière qui l’a emporté face à Aciers Grosjean, le second candidat repreneur.
    Matière proposait de reprendre l’ensemble du personnel, soit 44 personnes. Une offre qui tournait autour de 2 millions d’euros. De son côté, Aciers Grosjean avait revu son offre à la hausse, mettant 2,4 millions d’euros surla table. «Malgré cette différence de prix, Matière demeurait plus intéressant», indique Christian Boulangé, avocat qui défendait avec son fils Charles le groupe français.
    «Matière est spécialisée dans les ouvrages d’art. Pour honorer leurs commandes, il cherchait de nouveaux ateliers.»
    La situation géographique de la commune est intéressante aux yeux de l’entreprise. «Avec ces ateliers, ils seront proches du port d’Anvers. Un avantage pour l’exportation», continue l’avocat.<
    «Ils croient également en les compétences des Ateliers Poncin. Ces sociétés spécialisées dans les ouvrages d’arts en acier sont assez rares en Belgique.» Un domaine pour lequel la firme Grosjean «n’a aucune capacité de réalisation», ajoute-t-il. « Or, pour les marchés publics notamment, il faut des agrégations. Grosjean avait ignoré ce problème-là. De plus, en créant une filiale à Clavier, celle-ci pourra bénéficier des agrégations de la maison mère.» L’objectif de Grosjean en acquérant ces ateliers était également différent. «Je pense que c’était le plus important aux yeux du tribunal», souligne Christian Boulangé. «Grosjean aurait proposé une activité de grenaillage et profilage. Or, cela ne représente que 20% de ce que font les Ateliers Poncin. Les ouvrages d’art correspondent à 80% de l’activité de la société claviéroise.»
    L’offre de Grosjean avait enfin un problème de recevabilité. «Ils n’avaient pas annexé une garantie bancaire sous forme d’attestation ou de note de confort», indique l’avocat. « Il était nécessaire de joindre une lettre de confort selon laquelle une banque s’engage si l’offrant engage l’affaire.»>
    Les mandataires de justice ayant été pendant longtemps du côté de Grosjean, «on a eu peur»,confie Christian Boulangé.
    «Toutefois, c’est un jugement qui nous paraît normal, puisque l’objectif de la loi est de privilégier le maintien de l’emploi et de l’outil. J’espère que ce jugement fera jurisprudence.» J.G.

    capture ecran 2017-07-22 à 14.39.22.jpg

    20 nouveaux emplois seront créés à Clavier
    Pour Béatrice Louviaux, secrétaire principale CSC METEA Liège-Verviers, la décision du tribunal de commerce est satisfaisante «dans la mesure où l’emploi et les aspects sociaux sont préservés», explique-t-elle.
    «Tout le monde sera normalement à Ocquier, et ils prévoient même d’engager une vingtaine de personnes supplémentaires.» Elle explique que Matière a besoin des Ateliers Poncin pour faire face aux commandes.
    «Ils vont continuer les ouvrages d’art, un savoir-faire tout à fait intéressant», continue la secrétaire principale. «Ils comptent notamment développer des ponts à modules qui permettent de remplacer des parties de pont, sans devoir tout refaire.»
    Béatrice Louviaux constate également que l’aspect financier n’a pas pris le dessus sur le social dans la décision du tribunal de commerce. «Les garanties de fonctionnement à plein régime du groupe Matière sont rassurantes», indique-t-elle. «En cas d’incident, le groupe garantit une rémunération.»<
    Patrick Moens, secrétaire régional à la FGTB Métal, estime que le groupe Matière était en effet beaucoup plus ouvert à donner des garanties. «J’ai bien insisté pour que la priorité en ce qui concerne les emplois créés soit pour les locaux», commente-t-il. «Le groupe Matière m’a répondu par l’affirmatif, en ajoutant qu’il pourra aussi en former si besoin.»
    Il reste toutefois sur ses gardes.«Il n’y a pas encore d’accord signé entre les syndicats et Matière. Le groupe a simplement répondu à certaines de mes questions par mail», dit Patrick Moens. «Avec les patrons, la réalité peut changer au bout de six mois ou un an.»
    J.G. (La Meuse du 18 juillet)

    capture ecran 2017-07-22 à 14.35.42.jpg

    Voir également le reportage de RTC Télé Liège

  • 38 jeunes de Clavier, Hamoir et Ouffet en route pour Grimentz

    Du 16 au 23 juillet, suivez au jour le jour les activités des jeunes de Clavier, Hamoir et Ouffet à Grimentz. En avant-goût, quelques photos de l'année dernière.

    19366117_1342890609151225_310953494787241949_n.jpg

    A suivre sur la page facebook: https://www.facebook.com/Grimentz2017/photos/pcb.1342890245817928/1342890609151225/?type=3&theater

  • Clavier. La boutique de seconde main du CPAS fait peau neuve ! Invitation ce mercredi

    image003.png

    A l’occasion des portes ouvertes de la boutique de seconde main entièrement rénovée du CPAS de Clavier, nous vous invitons cordialement à venir partager avec nous le verre de l’amitié dès 17h ce mercredi 7 juin 2017 à l’adresse Voie de Messe, 7 à 4560 Clavier.

  • Lundi de Pentecôte: Brocante à Clavier

    capture ecran 2017-05-30 à 20.49.12.jpg

    Source: http://www.pays-de-huy.be/fr/brocante-clavier

  • Communes voisines, les bons exemples à suivre! Un garage à vélo sécurisé à disposition des habitants!

    Marchin.  Nouveau :un garage à vélo sécurisé à disposition des habitants!

    À l'initiative du Collège communal, un garage à vélos sécurisé sera mis gratuitement à disposition des cyclistes marchinois dès le 18 avril, grâce à un système de badges individuels que l'on peut obtenir moyennant une caution de 20 euros.
    Sur ces 20 places, 10 sont réservées aux enfants des écoles. Les 10 autres seront attribuées aux premiers demandeurs.
    Intéressé(s) ? Merci de vous adresser SOIT :
    • au Secrétariat de l’école (085 270 433 - nathalie.fivet@marchin.be) s'il s'agit d'un enfant de l'école fondamentale ;
    • au Service Population/Etat civil (voir ici) dans les autres cas.

    Le parking à vélo est situé à l’entrée de l’implantation de Belle-Maison, rue Joseph Wauters.
    Source: site communal de Marchin

    capture ecran 2017-05-22 à 11.15.27.jpg

    Le garage à vélos de l’école primaire de Belle-Maison autrefois utilisé dans les années 50, est à nouveau fonctionnel. Il a été remis à neuf et modernisé : il s’ouvre à l’aide d’un badge.
    Utilisé il y a encore quelques temps comme débarras, il servait dans les années 50 de garage à vélos pour les élèves de l’école. Depuis le 18 avril, ce garage a donc repris sa fonction initiale avec une version 2.0.
    « Nous avons réfléchi avec la commission vélo du service mobilité à la remise en ordre du local tombé en désuétude. Après avoir mis une nouvelle porte, de nouveaux châssis, mis un système de badge qui permet de déverrouiller la porte et réparé l’éclairage, nous avons officialisé l’été dernier le local. Le système de badge a été testé pendant 6 mois avant que ce garage à vélos soit fonctionnel pour le 18 avril dernier. » 
    Article complet sur la Meuse numérique
  • De l'ADN de Néandertal à Modave!

    Des fragments d’ADN de Néandertal ont été retrouvés par une équipe de l’ULg dans diverses grottes de la planète, dont le Trou Al’Wesse à Modave. Une avancée majeure qui permet de confirmer le passage de ce cousin de l’Homme moderne.

    1011719366_B9712062452Z.1_20170518200138_000_GUQ93B99A.2-0.jpg

    C’est une sacrée découverte qu’a réalisée une équipe de l’Institut Max Planck d’anthropologie évolutionniste de Leipzig. Cet institut de recherches allemand s’est livré à une vaste analyse de sédiments récoltés suite à des fouilles archéologiques dans des grottes situées en Russie, en Espagne, en France et… à Modave. C’est dans cette dernière, dans la grotte nommée « Trou Al’Wesse », que des traces d’ADN de Néandertal ont été retrouvées.

    Le Trou Al’Wesse, grotte modavienne, appartient à l’entreprise de production et de distribution d’eau, Vivaqua. «  L’ULg vient régulièrement travailler l’été, notamment avec des étudiants  », explique Marie-Eve Deltenre, porte-parole de la société. «  Il s’agit d’un endroit situé à proximité du site de captage. Par conséquent, il n’est pas accessible au public, même aux balades.  »

    Des outils de cette époque (qui remonte a plus de 28.000 ans dans le passé), avaient déjà été retrouvés sur le site modavien. Cette fois-ci, ce sont des équipes dirigées par le Dr Rebecca Miller, collègue aujourd’hui décédée du Dr Veerle Rots, qui ont découvert des fragments d’ADN de Néandertal dans des sédiments.

    «  Concrètement, on a recueilli des sachets de sable et d’argile qui ont été analysés à Leipzig  », continue Dr Veerle Rots. «  Cette méthodologie est bien plus précise, et ne nécessite pas de travailler à partir d’ossements. C’est une nouveauté majeure.  »

    Selon la chercheuse, les fouilles remontent à l’an dernier. La méthodologie basée sur ces sédiments a été présentée lors d’un colloque en septembre. «  À ce moment-là, on a donné les résultats suivant l’extraction de l’ADN d’animaux  », indique-t-elle. «  Mais début mai, l’Institut Max Planck d’anthropologie évolutionniste de Leipzig a publié une étude qui s’étendait à l’ADN des hommes.  »

    Jérôme Guisse. La Meuse  H-W du 18 mai

    Voir l'article complet: La Meuse numérique

  • Modave: un marché gourmand organisé au Château ce dimanche

    B9712061961Z.1_20170518192102_000+GVR93CP6D.2-0-1.jpgPour la quatrième année consécutive, Princip’au Terroir organise son grand marché gourmand qui rassemble de nombreux artisans locaux.

    «  Cet événement se déroulera le 21 mai au cœur du parc du château de Modave  », annonce Christelle Dejardin, administratrice de l’ASBL. «  Les artisans ont répondu à l’appel de cette quatrième édition. Ces exposants feront découvrir au public des produits bios et issus du commerce équitable. La liste des producteurs est variée, puisqu’il n’y aura pas que des spécialistes des produits de bouche. Nous accueillerons également des décorateurs, des bijoutiers et des producteurs de cosmétiques  », précise-t-elle.

    Après une édition inaugurale au château de Jehay qui a attiré 3.000 visiteurs et 57 artisans, le deuxième marché gourmand de cette ASBL a réuni près de 3.400 personnes autour de 99 artisans. En 2016, malgré la pluie, 1.400 visiteurs ont rencontré 80 exposants.

    Entrée à 2 € et gratuité pour les moins de 16 ans

    Le prix d’entrée reste limité à deux euros et les organisateurs maintiennent un accès gratuit pour les moins de seize ans. «  L’accès aux jardins est entièrement gratuit pendant les périodes d’ouverture du château. Il sera également loisible aux visiteurs du marché de combiner l’événement à une visite du château de Modave.  »
    Voir la Meuse H-W numérique

  • Retour à Clavier pour Grégory Wathelet dans ses nouvelles installations

    Grégory Wathelet, vice-champion d'Europe de jumping, a franchi à 36 ans une étape importante dans sa carrière en construisant ses propres écuries à Clavier (Bois-et-Borsu).

    capture ecran 2017-05-14 à 20.39.43.jpg

    capture ecran 2017-05-14 à 20.43.29.jpgSur les terres familiales, il dispose désormais d'infrastructures modernes et fonctionnelles qui sont dédiées au cheval de sport. Nous lui avons rendu visite, avant son départ pour Shangaï, où se tient ce week-end une étape du Global Champions Tour.

    Une partie des installations accueillent le piquet de tête du cavalier. Forlap, son cheval de cœur, Eldorado et Corée, mais aussi d'autres chevaux prometteurs comme Iron Man qui disputait son premier Grand Prix 5 étoiles ce week-end

    Le cavalier évolue à haut niveau depuis plus de 10 ans. Il voyage beaucoup. Après Hong Kong, Doha, Omaha, Mexico et Miami, il s'envole cette semaine pour Shangaï. Ensuite, retour sur le circuit européen et la coupe des Nations où la Belgique doit tout faire pour remonter en Première Ligue.

    Une saison chargée s'annonce donc pour Grégory Wathelet.

    Voir le reportage complet de RTC-Télé Liège

     

  • De gros travaux à la piscine d’Ocquier grâce aux subsides

    capture ecran 2017-05-08 à 16.17.10.jpg

    Photo facebook piscine d'Ocquier

    Il y a quelques jours, la commune de Clavier a envoyé les derniers détails de son dossier dans le cadre du plan Piscines. Lancé par le ministre des infrastructures sportives, René Collin, celui-ci prévoit 55 millions de subsides et 55 autres millions sous la forme de prêt à 0%. Avec ces subsides, la commune voit grand pour la piscine d’Ocquier.

    «Nous allons tout d’abord raser le bâtiment en bois vétuste pour le refaire de A à Z, en dur cette fois»,explique Damien Wathelet, échevin des sports. «On va également fixer des pompes à chaleur pour chauffer l’eau et élargir l’ouverture de la piscine au mois de mai, juin et septembre.»
    Cette période d’ouverture allongée pourra permettre d’accueillir pendant les cours scolaires et les grandes vacances les enfants pour leur apprendre à nager. Un véritable changement pour les bambins qui, pour l’instant, doivent prendre un bus vers Durbuy ou Huy pour s’initier à la natation, selon l’échevin. «Pour rappel, nous avons une école communale primaire et une école libre maternelle fusionnées qui pourraient bénéficier de cette possibilité.»
    Des panneaux photovoltaïques seront également installés. «On avait profité d’une queue de budget lors de l’opération 31 Communes au soleil. Nous avions alors 90.000 euros pour mettre les panneaux», continue Damien Wathelet. «Mais entre la décision de les mettre, et l’instant où on les a mis, le coût des panneaux a chuté. Il nous restait alors 45.000 euros.» Un budget grâce auquel la commune a fait appel à des bureaux d’études pour réaliser des analyses énergétiques de bâtiments. «J’avais alors demandé la mise en place d’un cahier de charges pour mettre, notamment, ces panneaux ainsi qu’un volet sur la piscine.» Enfin, le revêtement du fond de la piscine sera également changé.
    La commune investirait 300.000 euros. Reste encore à savoir si elle obtiendra les subsides. «Nous sommes optimistes. On a pas mal d’arguments en notre faveur, comme le fait que nous soyons la seule piscine ouverte de l’arrondissement», note l’échevin. La réponse devrait tomber cet été.
    J.G (La Meuse du 3 mai 2017)

  • Ocquier. Commémoration du 8 mai

    capture ecran 2017-05-08 à 16.43.22.jpg

    Ce lundi 8 mai avait lieu à Ocquier la commémoration de la fin de la guerre 40-45.
    Dépôts de fleurs aux monuments, appel au morts, discours de l'échevin Marc Olivier, et messe commémorative célébrée en l'église d'Ocquier, étaient au programme dès 10h30. Cette manifestation était suivie d'un apéritif à la salle de la chorale et d'un dîner à l'Eau en fleur.

    capture ecran 2017-05-08 à 16.44.28.jpg

  • Elections communales. Ouffet, une nouvelle liste communale avec un réferundum lancé ce week-end

    « On est 25 citoyens d’Ouffet de tout horizon politique. Nous ne désirons pas avoir de couleur particulière », dit Arnaud Stiepen, membre du groupe. « Notre volonté est de réunir les idées, des pistes d’action pour la commune.  »

    B9711932348Z.1_20170505195002_000+GD590QI7M.2-0.jpgLe nom n’a pas été choisi au hasard. Le groupe songe en effet à se baser sur les idées des citoyens. « Ce samedi, nous allons distribuer un référendum dans 1.300 foyers d’Ouffet », continue-t-il. « C’est important à nos yeux de baser nos actions sur la vie des gens. On veut faire les choses proprement. »

    Le 15 mai, Agir Ensemble dépouillera les réponses du référendum distribué ce week-end dans la commune. La suite ? « Je pense que c’est nécessaire d’être au Conseil. Nous créerons une liste pour les prochaines élections », indique Arnaud Stiepen. Pour rappel, l’Ouffetois est actuellement astrophysicien (31 ans).  Anne-Sophie Aguilar, biochimiste et professeur en secondaire (29 ans) est la secrétaire du groupe et Sophie Trine, 31 ans, institutrice primaire est la trésorière. Les candidats de la liste seront choisis dans les mois à venir.

    Voir l'article complet de J.G. dans la Meuse du 5 mai

    capture ecran 2017-05-07 à 11.21.39.jpg

    Voir l'article précédent sur ce blog concernant Arnaud Stiepen

     

  • Ouffet, un succès bien mérité pour l’exposition photos et cartes postales d’antan (2/2)

    capture ecran 2017-05-02 à 19.57.19.jpgVoici la deuxième partie  de l'article concernant l’exposition photos et cartes postales d’antan organisée à Ouffet avec les photos du vernissage et quelques autres prises de vue des éléments exposés. Les commentaires et les photos sont de Marcel Ponthier (Fraiture)

    Voir l'article précédant sur ce blog

     

    capture ecran 2017-05-02 à 19.59.53.jpg

    Le vendredi 21 avril, en début de soirée, une quarantaine de personnes étaient présentes dans la salle du Conseil d'Ouffet pour le vernissage et la présentation du travail des "Passeurs de mémoire".
    C'est avec un plaisir non dissimulé que l'on a pu parcourir les panneaux montrant anciennes photos et cartes postales des trois villages: Ouffet, Warzée et Ellemelle.
    Après les discours de circonstance de la Bourgmestre et de l'Échevine, Renée Lardot, un membre des passeurs de mémoire a pris la parole au nom du groupe. Le verre de l'amitié a été servi ensuite aux participants qui ont pu se faire expliquer certains faits représentés sur les panneaux.
    Une toute bonne ambiance et l'occasion de découvrir des choses anciennes qui ne sont plus. Encore bravo pour cette initiative.
    M.P.

    capture ecran 2017-05-02 à 20.03.55.jpg

    capture ecran 2017-05-02 à 20.08.08.jpg

     

  • Ouffet, un succès bien mérité pour l’exposition photos et cartes postales d’antan (1/2)

     
    Le projet
    Il y a un an, le conseil communal consultatif des aînés initie la démarche "Passeurs de mémoire d’Ouffet". Ce groupe propose aux surfeurs curieux de WikiHuy de découvrir, au long des pages du site, la vie du siècle passé. C’est ce siècle qui a forgé la cohésion sociale des habitants, après avoir puisé sa sève dans les derniers lustres du XIXe.  
     600px-DSC00513.15P.WH.jpg
     
    Au travers des témoignages des Anciens, de la description audio-visuelle des situations et des anecdotes racontant les épisodes fondamentaux qui ont constitué le patrimoine humain et le tissu social des trois villages de la Commune, les Passeurs de Mémoire d'Ouffet souhaitent apporter un éclairage contributif, révélateur des activités menées et des valeurs initiées hier pour aujourd’hui en visant déjà demain.
    A découvrir sur:   Passeurs de mémoire d'Ouffet : Patrimoine et Histoire

    capture ecran 2017-04-30 à 10.39.27.jpg

    capture ecran 2017-04-30 à 10.42.24.jpg

    Le groupe constitué s’est ensuite fixé comme objectif l’exposition du week-end dernier qui a rassemblé plus de 400 photos et cartes postales représentant la vie d’antan à Ouffet, Warzée et Ellemelle. « C’est un travail de titan qui a été réalisé », explique Mariette Henry, du groupe organisateur. « Il a fallu récolter les photos et les anciennes cartes postales, les trier, les classer par village et par rue.  Mais auparavent il fallait surtout les retravailler et les numériser, le résultat est magnifique, c’est l’œuvre de Paul Gillet ».  Après plus d’une semaine de préparation, le week-end a réuni plus de 300 spectateurs, « un succès inattendu avec surtout beaucoup de moments de retrouvailles et d’émotion » poursuit Mariette.

    capture ecran 2017-04-30 à 10.41.40.jpg

    « Toutes les personnes étaient sous le charme devant tant de souvenirs du passé réunis en un seul endroit », raconte de son côté le Tinlotois Régis Hubin qui nous a transmis ces quelques photos.
     
    Les enfants des écoles
    En début de semaine ce sont ensuite les élèves des écoles (l’Athénée, Warzée, St Joseph qui  ont découvert les éléments de leur histoire ou de leur environnement actuel.
    Et la suite
    Les panneaux de l’exposition devraient ressortir en septembre pour l’activité « Place aux enfants », et quant à la suite, il y en aura une mais pour l’instant nous devons d’accord récupérer un peu, avoue Mariette Henry ! A suivre donc…
    Un deuxième article sera publié prochainement sur cette manifestation

    capture ecran 2017-04-30 à 10.19.34.jpg

    Dans le passé, la place actuelle, avec le monument aux morts, était un étang.

    capture ecran 2017-04-30 à 10.36.51.jpg

  • Terwagne. Sauvons notre petite école !

    C'est avec une vidéo sur Youtube que les enfants de "la Petite école de Terwagne" lancent un appel pour tenter se sauver leur école déjà menacée de fermeture en septembre dernier. Elle doit atteindre le nombre de 20 élèves contre celui de 18 actuellement.
    Face à cette situation, l'école prend les devants pour assurer une bonne rentrée.

    capture ecran 2017-04-28 à 11.06.02.jpg

    Les enfants nous présentent la vie dans leur petite école et nous disent pourquoi il faut absolument la sauver !

    Voir la vidéo

    capture ecran 2017-04-28 à 11.04.05.jpg

    Nouveauté à partir de la rentrée prochaine: garderie sur demande jusque 17h30

    15492258_367463986939865_1420462440026031082_n.png

    En savoir plus:  La petite école de Terwagne (page facebook)
    Voir également le reportage vidéo de RTC du vendredi 28 avril:

    capture ecran 2017-04-28 à 18.28.57.jpg

  • Tinlot. Election présidentielle française: elle n’a pas pu voter !

    Dans les commentaires sur l'élection présidentielle de ce dimanche à Huy-Waremme, Marie-Claire Gillet a questionné  Cilou Louviaux sur son vote (La Meuse du 24 avril).

    Cilou Louviaux, la bourgmestre de Tinlot est sans doute la Française la plus connue dans notre arrondissement de Huy-Waremme. Ce dimanche, comme tous les Français, elle était appelée à élire son futur président. Sauf que, cette fois, le scénario a connu quelques ratés.


    capture ecran 2017-04-25 à 10.43.46.jpg«A chaque élection française, je vote par procuration dans mon village natal du Pas-de-Calais, Hamelincourt. Or, ma tante à qui j’avais donné procuration est décédée.» Pour pouvoir continuer à exercer son droit de citoyenne française, la bourgmestre de Tinlot aurait dû rapidement s’inscrire dans une nouvelle circonscription. Celle de ses soeurs par exemple, à qui elle aurait donné procuration. «Mais je m’y suis prise trop tard. Pour changer de circonscription, il faut au moins six mois.» Or, c’est seulement en mars dernier que Cilou Louviaux s’est étonnée de ne pas recevoir sa convocation ainsi que le programme des candidats.Trop tard pour réagir.

    ELLE AURAIT VOTÉ MACRON
    Elle s’en veut de s’être laissée piéger par des formalités administratives. «Je vais tout faire pour me mettre en ordre pour le prochain scrutin», assure-t-elle.
    A qui aurait-elle donné sa voix? Je crois que j’aurais voté pour Emmanuel Macron. Même s’il n’a pas encore fait ses preuves. Je suis très attentive à ce qui va se passer, l’enjeu est tellement important. Je suis déjà en contact avec mes soeurs pour connaître les premiers résultats».
    Extrait de l'article de Marie-Claire Gillet dans la Meuse H-W du 24 avril