Communes voisines, arrondissement

  • Une 3e médaille de la NASA pour l’astrophysicien de Hamoir !

    capture ecran 2019-02-28 à 18.57.46.jpg

    C’était l’objectif numéro un de la NASA sur Mars, et Arnaud Stiepen l’a atteint avec l’aide de son équipe. L’astrophysicien hamoirien a participé à une dizaine de découvertes sur la planète Mars. « C’est une médaille décernée pour avoir percé les mystères de la perte de l’atmosphère de cette planète avec une utilisation exceptionnelle de Maven », décrit-il.
    C’est la troisième médaille que l'agence gouvernementale américaine lui décerne. « Ils ont décidé l’été dernier de me sélectionner. Il a fallu ensuite le temps de me l’envoyer », explique-t-il. «Moi et mon équipe sommes extrêmement heureux d’avoir réussi à découvrir cette particularité de Mars. »
    Un symbole qui vient récompenser quatre années de travail. « C’est une étude essentielle pour comprendre les mécanismes dans l’atmosphère de Mars. On était très heureux d’atteindre ce but ambitieux. Recevoir la récompense officielle de la NASA, c’est la cerise sur le gâteau. Je ne m’y attendais pas du tout. »
    La médaille est incrustée dans un diplôme. « La NASA l’a décidé quelques mois à peine après la sortie de l’article scientifique sur notre découverte.
    À leurs yeux, il s’agissait d’un article capital sur cette planète. »

    capture ecran 2019-02-28 à 18.59.05.jpg

    Un livre de cuisine

    Fin janvier, Arnaud Stiepen publiait sur Amazon un livre mêlant cuisine et science. « Je n’ai eu que des retours positifs, ça fait vraiment plaisir. » Un succès qui le motive à en écrire un second. « J’ai de la matière pour le rédiger. Pour les photos, j’ai un ami photographe qui me permettra de faire quelque chose de très pro. » Il ajoute vouloir prendre le temps pour le faire. « Ce sont des recettes simples qui amènent de la science. J’aime l’idée que des gens l’ont lu pas seulement comme un bouquin de sciences. Beaucoup m’ont dit qu’ils avaient appris beaucoup de choses dans ce domaine. »
    Lire l'article complet dans la Meuse du 24/2

  • Clavier: les membres du Collège ont enfin défini leurs compétences. Elles seront exercées en duo

    capture ecran 2019-01-30 à 09.25.31.jpg

    À Clavier, l’attribution des compétences du Collège communal s’était fait un peu attendre. Elle est enfin établie. Et petite subtilité : durant la législature 2018-2024, les échevins partageront des compétences.
    Le bourgmestre, Philippe Dubois, impute ce choix à un allégement de la charge de travail : « À partir de maintenant, toutes les compétences sont prises en duo. Depuis la dernière législature, de nouvelles compétences sont venues s’ajouter. Cela devenait lourd à porter. Bénéficier d’un accompagnement permettra à chaque échevin de mieux gérer la charge de travail ».
    Les compétences ont été réparties en fonction des affinités de chacun. Cette répartition et ce fonctionnement permettront au Collège de conserver une certaine transversalité. « À Clavier, le Collège bénéficie d’une belle entente entre ses membres », précise Philippe Dubois. Et logiquement, les échevins liés retrouvent des similitudes dans leurs attributions : « Par exemple, Alain Huppe s’occupera de l’énergie avec Damien Wathelet qui, lui, a l’environnement et le développement durable. Cela fait sens ».
    >Le bourgmestre, Philippe Dubois, s’occupera de la gestion du personnel, l’économie et l’emploi, les manifestations et arrêtés de police, la police, les relations publiques et intercommunales, les finances, la zone de pompiers HEMECO et des associations patriotiques (avec Damien Wathelet). Il prendra aussi en charge l’état civil, la population et le patrimoine naturel non bâti (avec Emilie Pirnay). Et enfin, il se chargera des noces avec la présidente du CPAS, Frédérique Remacle.
    >Damien Wathelet, 1er échevin, reprend la gestion des déchets et des eaux usées, le PCDR, le site internet et la communication (avec Philippe Dubois), la mobilité et le PCM (avec Emilie Pirnay). Il partagera avec Alain Huppe : l’agriculture, le sport et les infrastructures sportives, l’environnement et le développement durable, les forêts et cours d’eau et le tourisme.
    >Emilie Pirnay, 2e échevine, reçoit l’enseignement, l’urbanisme (avec Philippe Dubois), la jeunesse (avec Damien Wathelet), la maison de village (avec Alain Huppe), les aînés, l’ATL, la culture et les bibliothèques (avec Frédérique Remacle).
    >Alain Huppe, le 3e échevin, se voit attribuer les travaux publics, le culte, les cimetières (avec Philippe Dubois), l’énergie (Damien Wathelet) et le patrimoine bâti (avec Emilie Pirnay).
    >Frédérique Remacle, enfin, la présidente du CPAS, se chargera aussi des logements et du plan d’ancrage – logement de transit (avec Alain Huppe), le PCS, la famille, la santé et la petite enfance.
    Article de EF dans la Meuse du 30 janvier

  • Une nouvelle réserve naturelle à Hamoir

    capture ecran 2018-12-01 à 16.50.01.jpg

    Le Gouvernement wallon a approuvé la création de 3 nouvelles Réserves Naturelles Agréées et l’extension de 3 Réserves Naturelles Agréées existantes. La Wallonie voit ainsi sa surface de réserves naturelles augmenter de 42,4572 ha.
    Les trois nouvelles réserves sont celles des Méandre de l'Ourthe du côté d e La Roche-en-Ardenne, des Prés de Wanne entre Marche et Nassogne et du Thier aux Poucets à Hamoir La réserve naturelle du Thier aux Pourcets, gérée par l’ASBL Natagora, fait partie intégrale du site Natura 2000« Vallée de l'Ourthe entre Comblain-au-Pont et Hamoir ».
    Pour rappel, les Réserves Naturelles sont des terrains destinés à la protection des espèces animales et végétales qui s'y trouvent. Elles sont gérées par des tiers, autres que la Wallonie (personnes privées, physiques ou morales, ou des pouvoirs publics).
    Lire la suite sur le site de RTC

  • Clavier. La "soupe des mamys" interdite à l'école par l'AFSCA

    capture ecran 2018-11-30 à 13.02.59.jpgVoir l'échange entre Philippe Dubois et l'AFSCA dans l'émission "On n'est pas des pigeons" ( RTBF Auvio 15e minute sur 46)

    Suite à un contrôle négatif de l’AFSCA, l’école communale de Clavier-Station a appris qu’elle ne pourrait plus servir de soupe faite maison à ses élèves.

    Ce mardi, Philippe Dubois, le bourgmestre de Clavier, a exprimé son mécontentement dans les médias belges, notamment dans l’émission de la RTBF « On n’est pas des pigeons ». Suite à cette intervention, la situation a évolué. « J’ai reçu deux appels de l’agence. L’AFSCA serait prête à discuter pour nous aider à maintenir à bien notre projet de potager collectif  », annonce Philippe Dubois. L’agence fédérale a prévu un nouveau contrôle à Clavier le 19 janvier 2019. Un contrôle payant qui met le bourgmestre en rogne. « J’ai déjà eu affaire aux agents de l’AFSCA dans ma carrière. Ils demandent 25 €/heure pour effectuer un contrôle. J’espère qu’on pourra se mettre autour de la table avec l’agence et en discuter », explique le bourgmestre de Clavier.

    capture ecran 2018-11-30 à 13.01.26.jpgEn attendant, la commune et l’échevine de l’enseignement, Emilie Pirnay, planchent sur une solution pour permettre à ce projet de sensibilisation de perdurer auprès des élèves de l’école. Depuis peu, la commune dispose d’une cuisine communautaire dans le cadre du Plan de Cohésion Sociale du Condroz. « On pourrait envisager de demander aux grands-mères de faire la soupe là-bas. Elle est récente et certainement aux normes. Nous disposons d’une cuisine, autant nous en servir  », propose le bourgmestre.
    Les Claviérois devraient prochainement être avertis du déroulement de l’affaire sur le site internet de la commune.
    (Lire l'article complet sur la Meuse digitale)

  • Atelier Saint-Nicolas, dimanche 2 déc. Athénée Royal d'Ouffet

    pub-d__finitive.jpgAvis aux gourmands !!
    Venez à l'Athénée Royal d'Ouffet ce 2 décembre 2018 en compagnie de vos petits.
    Divers ateliers leur sont proposés : atelier cupcakes, coloriages, grimages, ...
    Confections de gourmandises : spéculoos, massepains, bonshommes, chocolat, … sont au rendez-vous !
    Chocolat chaud, vin chaud, ...
    Le grand Saint-Nicolas sera également de la partie. Il recevra les enfants sages pour leur distribuer des bonbons Photo souvenir ...
    En collaboration avec les élèves de la section cuisine.
    Transmis par Françoise Salien

  • Baromètre de l'efficacité des communes en Wallonie

    capture ecran 2018-10-23 à 11.57.15.jpg
    Tabeau pour l’arrondissement de Huy-Waremme. LA Meuse H-W

    Itinera, cellule de réflexion, a récemment sorti une étude qui se veut être un baromètre de la gestion des villes et communes en Wallonie. Avec de multiples statistiques, principalement issues de l’IWEPS, leurs recherches permettent de mesurer l’efficacité de la gestion d’une commune selon différentes catégories. (Voir le site Itinera)
    Les 262 communes wallonnes dépensent chaque année 7 milliards d’euros, soit 4.500 euros par ménage en moyenne.  Que savons-nous sur les résultats ? Quelles communes performent le mieux compte tenu des moyens utilisés ? Quels sont les points forts et points faibles des différentes communes ? Nous allons dans ce rapport établir un baromètre de la gestion des communes en regardant les communes qui font mieux avec moins. Les cinq critères d’évaluation sont la situation financière, l’économie, l’enseignement, la qualité de vie et l’environnement.  La méthode de classement sur l’ensemble des critères est indépendante de l’importance accordée à chacun des critères. 

    capture ecran 2018-11-15 à 19.06.56.jpg

    Télécharger le dossier classement des communes en pdf
    Toutes les données fichier XLS

  • Le nouveau collège de Modave est constitué

    45593429_2439988406017461_1476892554191437824_o.jpg

    Par communiqué de presse, le groupe OSE de Modave, vainqueur des élections avec 8 sièges sur 15, a publié la répartition des différentes compétences au sein du collège:

    capture ecran 2018-11-11 à 14.18.22.jpg

    44023280_2399437320072570_2826411427948920832_n.jpg

  • Découvrez en vidéo les missions d'un Gouverneur

    capture ecran 2018-10-29 à 12.35.50.jpg

    Découvrez les missions d'un Gouverneur

    Voici une capsule vidéo qui présente les principales missions du Gouverneur.
    Elle est destinée au grand public et se veut didactique.

    https://www.youtube.com/watch?v=HrDJ5xpwOD8&feature=player_embedded
    En savoir plus

  • Condroz, RTL-TVI: découvrez l'interview des bourgmestres de votre commune. Tinlot : Cilou Louviaux

    Durant 48 heures, du lundi 3 au mercredi 5 septembre, sans interruption, RTL a ouvert son micro à tous les dirigeants de communes wallons et bruxellois.
    A raison de 10 minutes par mayeur (15 secondes d’interruption prévue entre chaque interview), on obtient 2880 minutes soit… 48 heures tout juste. Les interviews sont accessibles sur la plateforme RTLPlay, sur le site RTL INFO et sur Facebook.

    capture ecran 2018-09-05 à 09.31.26.jpgCliquez ici pour regarder l'interview

    capture ecran 2018-09-05 à 10.53.36.jpg

    L'interview avait lieu à la Villa Ballat, à Namur mercredi à 7h55, soit 5h avant la fin de ce marathon politique.
    Réaction à chaud de Cilou Louviaux: "
    10 minutes, c'est vraiment très court ! A l'occasion de ce dernier interview, j'aurais tant aimé remercier les Tinlotois pour la confiance qu'ils m'ont accordée pendant 24 ans..."

    Voici les autres bourgmestres des communes condrusiennes. (Cherchez dans: Province de Liège, Arrondissement de Huy et cliquez sur votre commune)capture ecran 2018-09-05 à 10.29.03.jpg

    Cliquez ici

  • Histoire locale: à la découverte de Modave

    capture ecran 2018-08-28 à 16.58.04.jpg

    Pour les amateurs d'archives et d'histoire locale !

    Balade à Modave, village de 600 habitants, proche de Huy.
    Découverte de l'ancien moulin et le château de Survilliers.
    Léon Carisse, historien, nous résume l'histoire de Modave village et de Modave seigneurie.

    A voir sur la page facebook d'Info Modave
    ou ici (Sonuma.be)

     

    Modave. Plus de 800 personnes ont participé à la 4e journée "Retrouvailles" le 26 août

    capture ecran 2018-08-28 à 17.13.54.jpg

    Gros succès de foule pour la 4ème Journée Retrouvailles. Plus de 800 personnes ont profité de toutes les activités proposées:
    > les aînés ont apprécié l'excellent repas
    > les enfants se sont éclatés sur les 4 immenses châteaux gonflables
    > et que dire du spectacle gratuit proposé par "ELASTIC" qui a émerveillé petits et grands.
    Les 62 amis Sauguains, venus à l'occasion du 25ème anniversaire du jumelage, ont clôturé leur séjour chez nous par une journée de rencontres et de partages dans une ambiance conviviale et festive.
    MERCI aux exposants, aux partenaires et aux bénévoles qui ont également contribué à la réussite de cette journée.
    Voir la page facebook Commune de Modave

  • Marcel, le roi de la frite, prend sa retraite à 75 ans!

    capture ecran 2018-08-04 à 18.24.15.jpg

    S’il a commencé à travailler à l’âge de 14 ans, c’est à 36 ans (en 1978 pour être précis) que Marcel Mossoux se lance dans la frite. Il s’endette pour reprendre une friterie à l’abandon sur la route du Condroz, à Nandrin (province de Liège), qu’il nomme «Chez Marcel».
    «Au début, je ne vendais que trois sachets de frites à 25 francs le dimanche midi, j’ai cru que j’avais fait une grosse bêtise», nous relate le Modavien.
    Heureusement, les affaires vont rapidement prendre et aller bon train, grâce à la qualité des frites et à l’espièglerie de Marcel, qui aime taquiner, surtout les femmes.
    UNE SURPRISE LE DERNIER JOUR
    Sa caravane devient une institution et l’est restée ! En effet, en 2001, il remet sa friterie à Jean-Pierre Dalla Costa, mais continue d’y travailler.«Il m’a demandé, j’ai accepté car j’étais encore assez en forme. Je le suis toujours aujourd’hui mais je me fatigue plus vite. Raison pour laquelle j’ai décidé d’arrêter.»
    Sa dernière journée de travail, il l’a prestée le 29 juin dernier. Les patrons lui avaient réservé une surprise et lui ont offert une belle montre. En 40 ans de carrière, Marcel en a cuit, des frites. «Bien des tonnes mais je ne saurais vraiment pas dire combien», sourit-il.
    Marcel Mossoux, qui soufflera ses 76 bougies le 19 octobre prochain,compte à présent profiter de sa famille et de sa caravane à Middelkerke.
    ANNICK GOVAERS Lire la suite de la page consacrée à Marcel dans la La Meuse du 4 août.