Condroz

  • Monnaie locale. Le Valeureux s'échange déjà à Huy ...et bientôt chez nous

    Depuis début août, plusieurs commerces hutois acceptent les paiements en Valeureux, cette monnaie locale et citoyenne née à Liège. Le concept est simple, 1 Valeureux = 1€. Le but ? Soutenir l’économie locale et le circuit court.
    Dès le 21 octobre, le Valeureux ne sera plus uniquement liégeois. Il s’étendra dans quatre autres bassins de vie dans la région : Huy-Hesbaye-Condroz, Verviers, le Pays de Herve et Ourthe-Amblève. Des petits groupes de bénévoles s’investissent dans chaque zone pour développer le concept et prospectent divers commerçants.

    capture ecran 2017-09-07 à 13.40.45.jpgÀ Huy, par exemple,  la librairie indépendante « La Dérive » se prête au jeu depuis le 10 août. Emmanuelle Thonnart (Photo) et Marc Dulaunoy expliquent leur démarche. «  Quand ils sont venus nous proposer, on a de suite accepté. On a toujours été dans une logique de circuit court et de commerce de proximité donc on voulait valoriser cela. On trouve qu’on a notre place dans la chaîne du Valeureux.  » En moins d’un mois, certains clients montrent de l’intérêt pour cette monnaie. «  Pas mal de personnes en parlent. On a reçu quelques Valeureux, les clients qui sont prêts à échanger en Valeureux favorisaient déjà le circuit court avant.  »
    La liste des commerces où il est possible de payer en Valeureux s’agrandit petit à petit. Voici les magasins qui acceptent les Valeureux dans la région: la Dérive, le Pont des Arts, Il était une fée (Huy), Echan’thé (Huy), le Jardin d’Antan (Anthisnes), Chef sans Toque (Anthisnes), la COP (Ferrières). D’autres magasins suivront prochainement…

    Une initiative citoyenne
    La Valeureux a vu le jour en2011 à Liège. Sa création est une initiative de quelques citoyens, liés, notamment, au Réseau Financité. Eric Dewaele, animateur régional pour le réseau Financité, est investi dans le projet du Valeureux. «Au départ, le Valeureux, c’est à Liège. Puis d’autres bassins de vie ont montré de l’intérêt.
    L’idée est donc de créer une zone plus grande et ainsi utiliser une nouvelle formule dès le 21 octobre.»  Des nouveaux billets verront notamment le jour à ce moment-là.

    capture ecran 2017-09-07 à 13.30.19.jpgCatherine Gérimont (Huy) est bénévole dans la zone de Huy-Hesbaye-Condroz.
    Elle est très impliquée dans le mouvement. «Je crois aux valeurs du Valeureux (les commerçants doivent d’ailleurs signer une charte reprenant ces valeurs telles que valoriser l’économie locale, le respect de l’environnement, etc NDLR) et j’apporte ainsi une petite pièce à l’édifice pour aller vers un monde un peu meilleur.
    Avec les Valeureux, les gens peuvent donner une petite contribution à la société sans se fatiguer car ce n’est pas compliqué à faire.
    Ça se développe beaucoup au niveau mondial, ça a du succès.»
    M.L Voir l’article complet dans La Meuse du 5 septembre.

    Et dans le Condroz?
    capture ecran 2017-09-07 à 14.05.22.jpg
    Le groupe "monnaie locale" Huy-Hesbaye-Condroz vous invite déjà au lancement des nouveaux billets Val’Heureux le samedi 21 octobre (dans les sous-régions la journée et dès 18h, tous ensemble à Poulseur).

    capture ecran 2017-09-07 à 14.17.15.jpg
    Une réunion Condroz de préparation aura lieu avant cette date?
    Nous vous tiendrons au courant sur ce blog.
    Article précédent sur ce blog

  • Ochain Énergie SCRL. Biométhanisation & Cogénération. Invitation à la journée Portes Ouvertes le 30 septembre

    Après l'inauguration officielle des installations de biométhanisation agricole et de cogénération de la scrl Ochain Énergie, le public est invité à découvrir les installations le samedi 30 septembre de 13 à 18h.

    ochain.png

  • Sur la voie romaine dans nos villages condrusiens. A ne pas manquer les 9 et 10 septembre, et un ouvrage à recommander

    capture ecran 2017-09-04 à 10.20.58.jpg

    En vue de la publication d'une brochure du SIVH à l'occasion des journées du Patrimoine, Monsieur Louis Pauquay, d'Abée, a réalisé un remarquable travail de synthèse sur l'histoire de la Chaussée Romaine qui traverse nos villages.

    Membre de la CCATM de Tinlot et déjà passionné par nos chemins et sentiers (travail en cours), ce licencié en philologie classique à la retraite, nous présente un parcours complet depuis Ombret jusqu'à Vervoz à partir de tous les vestiges, les recherches et les publications déjà réalisées mais y ajoutant une touche personnelle et en les présentant sous forme d'un parcours passionnant à découvrir !

    Ce document illustré d'une quinzaine de pages est accessible (pdf 150 mg), sur le site communal tinlot.be.
    En voici une version plus légère à télécharger (1 mg)

    Sur la voie romaine dans nos villages condrusiens.

    Il y a 2000 ans, les Romains construisirent la chaussée dont un long tronçon rectiligne traverse Ramelot. Une artère essentielle pour la circulation des hommes, de leurs idées et du commerce; un lien entre les habitants disséminés dans les campagnes qui constitueront le pagus Condustris, le pays condrusien; un chemin durable, parcouru par les villageois de Ramelot jusqu'en 1850 (c'était le chemin n°3 dans l'Atlas Vicinal); et surtout un point d'ancrage perenne pour le patrimoine et l'identité de notre Condroz.

    capture ecran 2017-09-04 à 09.46.03.jpgLes 9 et 10 septembre 2017, le thème des Journées du Patrimoine sera "voies d'eau, de terre et de fer". Une occasion pour Tinlot et pour le Sivh de mettre en évidence le tracé de cette voie importante qui reliait Metz et Trèves à Tongres en passant par Arlon. Grâce aux fouilles réalisées et aux vestiges identifiés, on peut la suivre depuis le passage de la Meuse à Ombret, où les Romains avaient construit un pont dès 10 avant notre ère, jusqu'à Vervoz, le centre du territoire condruse. La parcourir, c'est percevoir aisément deux critères essentiels des voiries romaines : respecter un tracé rectiligne et éviter les zones humides.

    Ces choix mis en oeuvre il y a 2000 ans furent si judicieux que des routes actuelles recouvrent l'antique construction quasi partout, à Rawsa, Outrelouxhe, Strée, Ramelot et Terwagne. En plus d'avoir donné naissance à ces villages et à ceux de Clavier et Vervoz, la chaussée a contribué à leur prospérité et a permis l'enrichissement de leur patrimoine pendant deux millénaires.

    Pour en savoir plus, consultez l'article complet et illustré sur le site de Tinlot :
    www.tinlot.be - -> Loisirs --> découvrir Tinlot  --> un peu d'histoire. A l'occasion des Journées du Patrimoine 2017.
    Louis Pauquay

    A découvrir sur le terrain !

    Le Syndicat d'Initiative Marchin-Modave-Clavier-Tinlot publie un cahier sur le sujet; il organise aussi des parcours-découvertes en car.
    Sam. 9/9 et dim.10/9 à 13h (3h).
    Réservation au 085/41.29.69
    (Voir l'annonce sur ce blog)

  • Ocquier, village millénaire. Condr'aujourd'hui septembre 2017 (article 2/2)

    A l'occasion du millénaire du village d'Ocquier, le numéro 12 de "Condr'aujourd'hui" est consacré à cet évènement

    capture ecran 2017-08-25 à 11.30.21.jpg

    Téléchargez ici le Condr'aujourd'hui de septembre 2017

    Vous y trouverez notamment des éléments intéressants de notre histoire locale:

    capture ecran 2017-08-25 à 11.34.13.jpg

    capture ecran 2017-08-25 à 11.33.37.jpg

    Et pour les lecteurs de ce blog, quelques photos originales prises à l'occasion de ce numéro,
    bonne lecture !

    1.jpg

    3.jpg

    2.jpg

     Photos AL pour Condr'aujourd'hui, le 19 juin 2017

  • Quelques nouvelles du GAL Pays des Condruses. Bientôt le lancement d'une monnaie locale (3/3)

    capture ecran 2017-08-20 à 11.23.25.jpgLa réflexion, les rencontres, les débats organisés par le GAL avant les vacances ne sont pas restés sans suite.

    Le groupe "monnaie locale" Huy-Hesbaye-Condroz vous invite déjà au lancement des nouveaux billets Val’Heureux le samedi 21 octobre (dans les sous-régions la journée et dès 18h, tous ensemble à Poulseur).
     

    Une réunion Condroz de préparation aura lieu avant cette date!

    capture ecran 2017-08-20 à 11.19.18.jpg

    La réunion au GAL le 13 juin dernier sur la monnaie locale

    Voir les deux article précédents sur ce blog:
    Une monnaie citoyenne dans le Condroz ?
    Monnaie locale. Un projet qui se construit chez nous et en Province de Liège

    Et quelques autres bonnes nouvelles pour la rentrée:
     
    Le nouveau Portail du GAL se prépare … lancement prévu début 2018.
    Les projets 2016-2020 acceptés et cofinancés par l'Europe ont démarré avec retard ce qui a reporté le lancement du nouveau site.
    La constitution du répertoire des acteurs économiques de la région et la préparation de capsules vidéo de présentation est en cours!
    Des formations "facebook" et de "visibilité sur le net" seront organisées pour les commerçants et artisans.
     
    "Réseautage"            
    Des checks-up énergie sont prévus à l’automne pour les commerces, restaurants et traiteurs ainsi qu'une
    conférence en deux parties : 
    « Les indicateurs utiles pour assurer un suivi énergétique de vos installations » et
    « le tri des déchets en entreprise : une obligation pour tous ! ».

    A suivre donc dans quelques temps:

    Personne de contact: Kathleen
    085 27 46 17 kathleen@galcondruses.be

  • Quelques nouvelles du GAL, Pays des Condruses. Maraîchage: des parcelles sont disponibles à l'espace test de Modave (2/3)

    capture ecran 2017-08-20 à 11.07.16.jpgUn ensemble d’acteurs de terrain au service des projets d’installation en maraîchage ou horticulture

    capture ecran 2017-08-20 à 11.08.31.jpg

    Le GAL Pays des Condruses et ses partenaires, le CTA de Strée, l’OISP Devenirs et Créajob, ont mis en place un espace-test afin de soutenir les porteurs de projets en maraîchage et horticulture, dans une logique de circuit court.

    Sur la commune de Modave, à Strée, des parcelles de terre certifiées bio sont mises à disposition des candidats qui souhaitent tester leur projet d’activité.

    capture ecran 2017-08-20 à 11.11.17.jpgDes serres équipent le terrain ainsi qu’un motoculteur et du matériel maraîcher, une zone de lavage pour les légumes et un espace de stockage pour du petit matériel. Un bassin d’eau de pluie permet l’irrigation des cultures.

    Le sol est préparé pour sa première mise en culture.

    Un accompagnement technique est assuré, par le formateur en maraîchage de Devenirs.  

    Les candidats peuvent être conseillés par Créa-Job pour structurer leur projet, élaborer leur plan financier, rechercher des aides …. Ils peuvent également bénéficier de la couveuse d’entreprise pour évaluer la viabilité de leur projet.

    Actuellement 3 parcelles sont occupées. Pour la prochaine saison (2018), des parcelles de 10 à 50 ares sont disponibles.

    capture ecran 2017-08-20 à 11.11.38.jpg

    Pour toutes informations, contactez Kathleen : 085 27 46 17 kathleen@galcondruses.be

  • Quelques nouvelles du GAL, Pays des Condruses. Cuisine sur le champ le 24 août (article 1/3)

    capture ecran 2017-08-20 à 10.42.56.jpg

    Un petit rappel tout d'abord: La vente de légumes bio sur le champ chaque vendredi de 16h à 19h à "l'espace test Point Vert" à Strée

    capture ecran 2017-08-20 à 10.39.27.jpg

    Les producteurs du Condroz sont présents au marché Circ’Huy Court, à Huy, chaque 2ème jeudi du mois, de mai à octobre (les légumes de Renaud, les glaces et petits plats de Glace Véro, les fromages du Gros Chêne, les semences de Cycle-en-Terre, les produits de Graines de Curieux, et

    capture ecran 2017-08-20 à 10.47.56.jpg

    les pleurotes de Fungi Up)   voir photo des firmes fungi .

     

    capture ecran 2017-08-20 à 10.56.49.jpg


    Cuisine sur le Champ : rendez-vous le 24 aout , le Chef sans Toque cuisinera les légumes de Renaud sur le terrain de l’espace test.

    Par la suite, si le concept a plu, nous nous déplacerons chez les autres maraîchers du territoire des Condruses.
    (A suivre)

    capture ecran 2017-08-20 à 11.11.38.jpg

    Pour toutes informations, contactez Kathleen : 085 27 46 17 kathleen@galcondruses.be

  • « Bien vieillir au Pays des Condruses » un projet important du GAL, avec un salon qui devrait se tenir à Tinlot en octobre 2017

    capture ecran 2017-07-25 à 16.38.02.jpg

    Le GAL, Pays des Condruses, a lancé la réflexion sur le thème « Bien vieillir au Pays des Condruses » qui constitue un enjeu important à prendre en considération dès aujourd’hui pour nos communes .
    Chantal Courard, chargée de mission pour ce projet, a commencé la consultation des Commissions Consultatives des Aînés (CCA) et des comités des aînés dont celui de Tinlot .
    Vous aurez bien sûr le retour de ces échanges avec, dans cette perspective, un salon du "Bien Vieillir" qui devrait être organisé à Tinlot à l’automne.
    Voici déjà un pdf présentant ce dossier "Bien vieillir au Pays des Condruses"


    Télécharger ici

    capture ecran 2017-07-25 à 16.38.17.jpg

    capture ecran 2017-07-25 à 16.38.34.jpg

    image001.png
    Chantal Courard

    Chargée de mission
    GAL Pays des Condruses
    Rue de la Charmille, 16
    4577 Strée-lez-Huy (Modave)
    Tél : 085/27 46 16
    chantal.courard@galcondruses.be

    www.galcondruses.be

  • GAL, Pays des Condruses. Deux visites chez des propriétaires satisfaits de leur pompe à chaleur

    Pour vous aider en matière énergétique, voici quelques outils concrets développés par Marc Wautelet, chargé de mission au GAL.

    capture ecran 2017-07-25 à 17.12.15.jpg

    capture ecran 2017-07-25 à 17.09.26.jpg

    Voir la vidéo

    D'autres articles et vidéo (voir également la page du GAL Consacrée à l'énergie)

    1 Deux visites chez des propriétaires satisfaits de leur Pompe à Chaleur...  
    2 Les agro-combustibles et le bois-énergie  
    3 Projet Energie: Choisir une Pompe à Chaleur (PAC) ?  
    4 Le Projet ENERGIE du GAL PAYS DES CONDRUSES
  • GAL, pays des Condruses. Plan climat Condroz

    Le 26 avril dernier le GAL Pays des Condruses vous avait invités à la conférence: « Actions locales pour enjeux globaux »

    3756864279.jpg

    Voici les liens Youtube de cette Conférence du Plan Climat du Condroz, dans le cadre de la signature de la  Convention de Maires :
    Actions locales pour enjeux globaux : Conférencier Pierre Ozer, Docteur en Géographie, professeur Ulg
    Le Plan Climat du Condroz : Chantal Courard, chargée de mission Gal Pays des Condruses

    capture ecran 2017-07-09 à 15.59.50.jpg
    Pierre Ozer

     

    capture ecran 2017-07-09 à 16.07.38.jpg

    Chantal Courard



    Voir également la page facebook et le site du Gal Pays des Condruses.

  • Des nouvelles des Particip'Acteurs après le succès de la marche citoyenne à Ramelot le 5 juin dernier

    Cet article a pour but de  vous informer, comme annoncé, sur le suivi de notre marche du 5 juin dernier (voir l'article)

    873487472.jpg

    Nous avons lu, puis retranscrit tous les post'its récoltés le jour de la marche. Résultat : 80 utopies, autant de constats et une centaines solutions proposées... sans compter ceux qui, a l'aide de smileys avait marqué leur accord ou leur désaccord avec les propositions... Quelle richesse!

    capture ecran 2017-07-09 à 14.54.55.jpg
    Les volontaires au travail ce 4 juillet pour préparer la suite sur la base de toutes les idées formulées par écrit

    Ce 4 juillet, ceux qui s'étaient inscrits pour rédiger la synthèse se sont réunis. Nous avons partagé notre "auberge espagnole" sous le soleil avant de nous atteler à la rédaction proprement dite.
    Nous étions une quinzaine et nous avons constitués trois groupes, un pour les utopies, un pour les constats, un pour les solutions. Chaque groupe a alors défini des thèmes récurrents et regroupé les différentes propositions par thèmes.
    Il apparaît que les même thèmes se retrouvent dans les 3 groupes et que nos préoccupations  se retrouvent très clairement autour de trois axes : L'éthique politique et la bonne gouvernance - Les valeurs sociétales (ex. : on nous forme à poursuivre une réussite égoïste – personnelle) - La répartition des richesses... les autres préoccupations (enseignement, reconnaissance de la personne, environnement, travail, mobilité, personnes âgées, santé, etc...) étant en lien direct avec les 3 principaux thèmes.
    Nous avons convenu de nous revoir le 8
    août prochain afin de préparer une synthèse dégageant les grands axes et les utopies, constats, solutions, sous forme de tableau...
    Tout ceci vous sera présenté lors de notre prochaine marche, prévue le 24 septembre et au cours de laquelle nous vous proposerons sans doute d’approfondir et de réfléchir aux actions à mettre en place afin d'améliorer la gouvernance politique, la répartition des richesses en fonction des valeurs sociétales souhaitées...

    pastedImage.png

    N'oubliez pas de bloquer la date du 24 septembre dans votre agenda et d'inviter vos amis à participer à cette merveilleuse aventure.
    En attendant le plaisir de vous retrouver, nous vous souhaitons de très belles vacances,
    Les Particip'Acteurs organisateurs
    www.lesparticipacteurs.be

  • Clavier. Un comité de citoyens débat d’idées dans un groupe Facebook

    capture ecran 2017-07-09 à 14.33.49.jpg

    Voilà trois mois que Raphaël Mercier (38) a créé sur Facebook le groupe nommé Comité des citoyens de Clavier. Son objectif: réunir un maximum de Claviérois pour discuter de sujets autour de la commune.

    capture ecran 2017-07-09 à 14.34.56.jpg«Je suis quelqu’un de plutôt réservé», raconte Raphaël Mercier (photo). «J’ai toujours eu des discussions sur le pays avec ma famille. Quand je soulevais des problèmes, ils me disaient: “que veux-tu qu’on y fasse?”».
    Mais suite à l’affaire Nethys, il a désiré passer à l’action. À l’échelle de Clavier, le groupe Facebook évoque des soucis de voirie, de sécurité ainsi que des projets. «À Neupré, j’ai vu un comité similaire qui changeait les choses. Ils ont par exemple obtenu la mise en place d’un radar», dit-il. «Je me suis dit que tous ensemble, on arrivera à faire bouger la machine.»
    Le Claviérois a vu juste. Il explique que sur une dizaine de discussions, la commune a agi sur plusieurs demandes. Des sollicitations que Raphaël Mercier transmet à la commune.
    «C’est comme ça que l’on fait avancer les choses», continue-t-il. «Soit on fait de la politique, soit on travaille en tant que citoyen. À mes yeux, Facebook est là comme une sphère sociale.» La commune a ainsi répondu à certaines demandes du groupe comme la mise en place de poteaux le long de la plaine de jeux de Clavier.

    B9712518892Z.1_20170704195557_000+G7Q9CMRSK.1-0.jpg«Des véhicules traversaient la pelouse à proximité», indique Raphaël Mercier. De son côté, le bourgmestre de Clavier, Philippe Dubois, explique être attentif à n’importe quel citoyen. «Nous sommes attentifs aux informations transmises par ce groupe Facebook, comme aux sollicitations des autres citoyens», commente-t-il. «Parmi les demandes, il y a des problèmes dont nous étions déjà conscients. Nous ne sommes pas non plus toujours en mesure de répondre à tous les désirs.»
    Raphaël Mercier espère voir le groupe accueillir davantage de membres. Il précise toutefois préférer le qualitatif au quantitatif. «Mon projet n’est pas d’attirer du monde pour le plaisir d’attirer du monde», lance-t-il. «Mon objectif est de privilégier les débats d’idées.»
    J.G. La Meuse H-W du 4 juillet

  • Journées Fermes Ouvertes au Centre des Technologies Agronomiques de Strée

    Journées Fermes Ouvertes au CTA de Strée

    Le Centre des Technologies Agronomiques ouvre ses portes le week-end du 24 et 25 juin 2017. Le grand public pourra y découvrir de multiples facettes de l'agriculture wallonne !

    Pour cette édition des Journées Fermes Ouvertes, le CTA de Strée proposera de 10h à 18h de visiter la ferme laitière et les différentes activités du centre. Tout au long du week-end, le visiteur pourra découvrir plusieurs initiatives originales dans le domaine des circuits-courts : un atelier mobile de transformation de légumes (Conserverie Solidaire), un pôle de formation en maraîchage bio (Devenirs).

    L'ambiance du weekend sera conviviale et familiale; petits et grands pourront se divertir et déguster des produits de la région ! (château gonflable, producteurs locaux, petite restauration et bar)

    « Nous désirons vraiment faire connaître aux citoyens de la région toutes ces initiatives soutenues par le CTA de Strée. Ces projets favorisent l'installation de nouveaux agriculteurs, contribuent à relocaliser l'alimentation et soutiennent l'économie locale » explique Isabelle Dufrasne, directrice du centre.
    « Une des missions du CTA est de former les jeunes d'aujourd'hui à l'agriculture de demain. Ces JFO seront l'occasion pour les jeunes de découvrir de multiples facettes de l'agriculture et qui sait, cela suscitera peut-être des vocations chez certains... »

    flyers JFO 17_Page_1.jpg

    flyers JFO 17_Page_2.jpg

     Le Centre des Technologies Agronomiques – en quelques mots.
    Le CTA de Strée est un centre pédagogique et de recherche en agriculture financé par la Fédération Wallonie Bruxelles. Le centre, situé à quelques kilomètres de Huy, accueille durant toute l'année des étudiants en agronomie dont les étudiants en stage de La Haute École Charlemagne (ISIa).
    Le centre met en place des recherches et des parcelles de démonstration, par exemple sur les légumineuses ou les mesures agro-environnementales. Il met également à disposition des collectivités des moutons pour faire de l'éco-paturage.
    Le CTA accueille aussi des associations telles que le GAL Pays des Condruses, DEVENIRS et Epuval. Avec l'arrivée d'une nouvelle direction en 2015, le CTA est en pleine mutation afin d'adapter les activités du centre aux besoins actuels de l'enseignement et de la recherche tout en répondant aux défis du monde agricole.

    capture ecran 2016-06-16 à 13.03.46.jpgLe CTA de Strée

  • Mobilité. "le Taxi Condruses devient T’Condruses". Trois nouveaux "taxis" dont un adapté aux PMR

    Le T’Condruses c’est un service de transport social qui couvre les sept communes rurales au sein du GAL Pays des Condruses (Anthisnes, Clavier, Marchin, Modave, Nandrin, Ouffet et Tinlot) destiné aux habitants qui ne possèdent pas de moyen de transport individuel.

    19417315_131787374066346_2722695518398293076_o.jpg

    Lancé en 2010 avec l’aide des communes partenaires, aujourd’hui le service vient d’investir dans l’achat de trois véhicules neufs (un 8 places, deux 5 places dont un a été aménagé pour les déplacements de personnes à mobilité réduite).

    Le public utilisant essentiellement le service actuellement sont des personnes âgées de plus de 65 ans, les demandeurs d'emploi, les bénéficiaires du revenu d'intégration sociale, des familles, ou toute personne isolée au sein des ruralités en manque de transports collectifs. Plusieurs associations font également appel au service pour organiser diverses activités sociales, culturelles…

    En quelques chiffres, le service T’Condruses en 2016 a parcouru un peu plus de 68.500 kilomètres avec environ 3.670 prises en charge pour une moyenne de 5.000 usagers dont 2.800 en courses individuelles et 2.200 en courses collectives, (dont plus de 1.200 personnes de plus de 65 ans). Notre service dessert une zone rurale de 300 kilomètres carrés où habitent 30.000 personnes.

    Le service fonctionne à partir des villages du Condroz mais permet aux utilisateurs de se rendre vers les centres urbains tels que Liège, Namur, Huy et Marche, tout comme permettre à des personnes hors des 7 communes du GAL de s’y rendre soit pour des formations, un travail, des rendez-vous médicaux ou simplement permettre de maintenir un lien social.

    Quand c'est possible, notre service propose de déposer l'usager à un arrêt de bus ou à une gare. Par ailleurs, lorsque nous ne pouvons répondre aux demandes, nous orientons vers nos partenaires en matière de transport social.
    Le prix du trajet est démocratique : 35 cents le kilomètre, (avec un forfait de 3,5 euros qui couvre les 8 premiers kilomètres et/ou une participation aux frais pour se rendre au lieu de prise en charge.)

    capture ecran 2017-06-21 à 15.46.59.jpg

    Lorsque les 3 véhicules de T’Condruses sont complets, le T’Condruses réoriente les demandes de prise en charge vers TinlotBus et OuftiBus ou lorsque les demandes des utilisateurs concernent des publics spécifiques (handicapés moteurs par exemple), vers Bon’pied bon’œil, esquissant de la sorte les bases d’une centrale de mobilité.

    A l’avenir, une « Centrale de la Mobilité » sera mise en place afin de coordonner l’ensemble des offres de transport sur l’ensemble du territoire du GAL, mais également d’autres communes limitrophes afin de pallier au manque de mobilité dans nos communes rurales.

    Fort de l’expérience du service, T’Condruses portera ce projet pilote dans les mois qui viennent. C’est donc une réelle coordination en matière de mobilité qui va voir le jour sur notre territoire au bénéfice des personnes précarisées et/ou isolées socialement.

    Source : communiqué de presse du Pays des Condruses

    Pour tous renseignements, le service T’Condruses peut être contacté via ;

    • le site internet : tcondruses.be
    • la page Facebook : T’Condruses
    • Notre numéro de téléphone : 085/274610
      Par mail : info@taxicondruses.be

    Voir également l'article de J.G dans la Meuse du 15 juin