Rallye Condroz 2018,17,16,15,14

  • Condroz 2018. Julie Reginster et Jacques Gérard couraient pour l'association "Rêve d'Enfants"

    C'était le premier le Rallye du Condroz pour Julie Reginster, institutrice à l'école St Joseph de Vyle-et-Tharoul. Voir l'article précédent.
    "C'était génial à tout point de vue y compris pendant la préparation intensive qui a pris 6 semaines. Le courant passait bien, Jacques a beaucoup d'humour, c'était un plaisir !
    Par rapport à d'autres Rallyes, c'est évidemment beaucoup plus long, tout s'enchaîne très vite et la quantité de notes est très importante pour le copilote. Le nombre de spectateurs présents est vraiment impressionnant !"
    Nous avons eu la visite de la Marraine de l'association "Rêves d'enfants", la marraine de l'opération, Isabelle Lejeune, est venue nous encourager dimanche et nous remercier pour la sensibilisation réalisée via notre participation au Rallye et l'impact dans les réseaux sociaux, Classic 21, la Radio du Rallye et la presse ! (AL)

    capture ecran 2018-11-05 à 19.40.03.jpgJacques Gérard et sa copilote, Julie Reginster, fille de l'ancien pilote Thierry Reginster, ont abandonné la course suite à un problème mécanique, alors qu’ils s’apprêtaient à entamer la dernière boucle. « On a directement senti un problème avec le véhicule et on est rentré à l’assistance où on nous a informés qu’il s’agissait de l’amortisseur et qu’ils ne disposaient pas des pièces nécessaires pour la réparation », rapporte la copilote, Julie Reginster.  Même si en abandonnant, la dernière équipe mixte en course a perdu sa chance de remporter la coupe de sa catégorie, l’équipage est ravi. « On est triste pour nous et pour les enfants mais on a réalisé les 3⁄4 du rallye et l’association a gagné une grande visibilité dans la presse mais aussi à la radio. Notre pari est réussi », a repris Jacques Gérard.
    Voir l'article complet de LA.MA.dans la Meuse

  • Condroz 2018. Suivi du (co)pilote Tinlotois, Sylvain Priarolo

    IMG_1989.JPG

    Pour terminer la série d'article consacrés au "Rallye du Condroz 2018", voici un petit retour sur la course du sympathique équipage composé de Mika Lottefier et du Tinlotois Sylvain Priarolo. Voir l'article précédent

    45166157_2427904007236258_1124552811825070080_n.jpg

    "C'est un Rallye beaucoup trop court qui s'est terminé bien trop vite pour nous", explique Sylvain : "après seulement 3 premières spéciales, nous avons malheureusement dû abandonner suite  à un problème à l’avant gauche. Si ça cassait, on perdait le train avant avec un gros risque de sortie... Pour notre sécurité et celle des spectateurs, nous avons décidé de ne pas repartir. Le rallye doit rester un sport".
    Le moral est un peu retombé à zéro le dimanche et j’ai eu un peu de mal en allant voir la dernière spéciale à Ramelot, car c’était l’arrivée du rallye et dans ma commune.
    Nous serons au départ du rallye de Villers-le-Bouillet dimanche prochain, pour conjurer la poisse qui nous suit depuis plusieurs rallyes".

  • Condroz 2018. Compte rendu de la spéciale de Ramelot

    capture ecran 2018-11-04 à 18.15.06.jpg

    Un week-end bien ensoleillé sur le Condroz a attiré la grande foule dans les différentes spéciales du rallye. Un temps sec apprécié par le public et qui a favorisé la vitesse.
    Malgré ce succès populaire, cette année restera marquée par le décès d'un copilote suite à une sortie de route à Solières.
    Le timing de l'épreuve a été respecté correctement et aucune arrestation n'a été à déplorer par les forces de l'ordre. S'il faut remarquer une amélioration dans les comportements des spectateurs, il faut déplorer, selon la police, la difficulté de faire respecter les consignes de sécurité aux supporters. Des interventions ont été nécessaires dans toutes les spéciales comme à Ramelot (voir l'article d'hier), où la dangereuse position de plusieurs spectateurs auraient pu tourner au drame.
    Une satisfaction pour les comités locaux dont la restauration proposée et les buvettes constituent une rentrée appréciable et encourageante pour les nombreux bénévoles.

    capture ecran 2018-11-05 à 10.24.40.jpg

    capture ecran 2018-11-05 à 10.24.53.jpg

    Côté course, voici les passages du top 20 à Ramelot en fin de matinée. Cette spéciale a malheureusement dû être neutralisée suite à la sortie de route de Tobias Brüls (voir l'article d'hier).
    Ci-dessous quelques prises de vue à la tombée de la nuit, lors du 2e passage à Ramelot (dernière spéciale du Rallye).

    capture ecran 2018-11-05 à 10.34.32.jpg

    Voici le classement final avec 114 équipages à l'arrivée.
    Nous reviendrons demain sur la belle performance et les photos de Manu Gonay et de Didier Jacob qui se classent 18e dans ce rallye très relevé.

    capture ecran 2018-11-05 à 10.59.19.jpg
    Voir tous les classements

     

  • Condroz 2018. La voiture de Tobias Brüls s'encastre dans la maison de la Bourgmestre de Tinlot

    capture ecran 2018-11-04 à 14.35.27.jpg

    Alors que je me préparais à publier un premier compte-rendu de cette spéciale de Ramelot, c'est un autre fait divers que l'on retiendra de ce rallye à Tinlot.

    Grosse émotion en effet lors de la spéciale n°15, dimanche vers 12h30 ! Heureusement il n'y aura finalement que des dégâts matériels. De ma fenêtre, pour vous présenter quelques photos  sur ce blog, j'ai assisté en direct à la sortie de route et au choc du véhicule de Tobias Brüls contre le bâtiment.

    La spéciale de Ramelot comporte une longue ligne droite bien dégagée dans le village, se terminant par un carrefour en T et un virage à droite vers Terwagne, emprunté par les coureurs. En face, notre maison, et à gauche l'ancienne grange aménagée en habitation par notre fils. Ses 2 enfants et leur maman étaient heureusement absents aujourd'hui. Un fermier du village vient chaque année déposer de gros ballots dans l'axe de la course pour protéger la façade .

    capture ecran 2018-11-04 à 14.15.14.jpg

    Les voitures arrivent à très grande vitesse dans le carrefour. Cinq minutes avant l'incident, les policiers et les stewards avaient eu beaucoup de mal à faire évacuer les zones interdites pour la sécurité. Au dessus à droite, on distingue nettement les 5 potelets qui seront fauchés en enfilade à 1m50 des spectateurs coincés sur le muret par la clôture derrière eux !

    Au volant de la voiture 30, Tobias Brüls arrive à toute vitesse et un pneu arrière va éclater au moment de freiner. Les potelets vont le ralentir mais l'un d'entre eux restera coincé sous le véhicule l'empêchant de manoeuvrer. On distingue au sol les produits pour absorber l'essence et l'huile répandue au sol.

    capture ecran 2018-11-04 à 14.12.00.jpg

    Choqués, le pilote et le copilote s'en sortent heureusement indemnes.

    capture ecran 2018-11-04 à 14.12.17.jpg

    "Pas de chance pour Tobias Brüls, le jeune pilote qui s’était fait voler sa voiture de course la veille du Rallye du Condroz. Vers 12h30, le pilote de Saint-Vith a fait un tout droit dans la façade d’un habitant de Tinlot... à savoir la Bourgmestre, Cilou Louviaux" (La Meuse H-W)

    capture ecran 2018-11-04 à 14.36.15.jpg

    Des dégâts matériels : radiateur arraché, carrelage, montants en pierre de la façade cassés. Un voisin chauffagiste et sa fille sont venus prêté main forte pour colmater les fuites d'eau du circuit de chauffage et isoler la porte fenêtre brisée.

    "Ce ne sont que des dégâts uniquement matériels sans aucune mesure avec l'accident mortel survenu ce samedi au Condroz. Le risque zéro n'existe pas ! Plus que jamais, il faut respecter les mesures de sécurité", insiste la Bourgmestre directement concernée.

  • Condroz 2018. C'est parti !

    Une météo ensoleillée avec un temps frais la nuit mais des températures qui vont remonter en journée pour atteindre encore 18 degrés mardi ! On attend donc beaucoup de monde, entre 80.000 et 100.000 personnes, tout le week-end dans nos villages !

    1446322357.2.jpg

    IMG_3590.png

    Voici des équipages à suivre que nous vous avons présentés pour diverses raisons:

    capture ecran 2018-11-02 à 13.10.14.jpgCondroz 2018. Julie Reginster sera au départ pour l'association "Rêve d'Enfants"
    156 (Renault twingo R1)

    45166157_2427904007236258_1124552811825070080_n.jpg

    Condroz 2018. Focus sur un (co)pilote tinlotois: Sylvain Priarolo avec  le numéro 97

    capture ecran 2018-11-02 à 13.06.10.jpg

    Condroz 2018. Focus sur l'équipage Manu Gonay-Didier Jacob avec le numéro 14 cette année

     Bonne chance à eux !

    capture ecran 2018-11-02 à 18.50.34.jpg

    Depuis mercredi et jeudi, de nombreux bénévoles sillonnent les parcours pour assurer la sécurité de tous afin, notamment, de mettre en place les balisages nécessaires. Plus de 400 personnes sont ainsi mobilisées pour la sécurité. Comme nous l'avons déjà rappelé  plusieurs fois, il est important de respecter toutes les consignes de sécurité et de faire preuve de civisme en toute circonstance.
    Ce rallye doit rester une fête et un évènement respectable pour tous. A chacun d'agir en conséquence ! Merci.

  • Rallye du Condroz 2018. Attention aux dispositions prises samedi et dimanche !

    Rallye du Condroz 2018

    capture ecran 2018-10-25 à 10.19.04.jpg

    capture ecran 2018-10-21 à 18.37.27.jpg

    Tous les détails sur la spéciale de Ramelot et le programme du Rallye

    capture ecran 2018-10-31 à 17.24.36.jpgRALLYE DU CONDROZ : AVIS AUX AUTOMOBILISTES
    Du 2 au 4 novembre 2018 aura lieu la 45ème édition du Rallye du Condroz. 
Cet évènement suscite la venue de public en nombre, ce qui engendre des problèmes de circulation.
    Le 03/11/2018, un plan de circulation sera mis en place à Strée : la RN66 sera mise en sens unique dans le sens Saint-Vitu – Strée entre le rond-point et le carrefour avec la rue Saint-Roch.
    Le stationnement sur la RN66 sera autorisé à gauche de la chaussée (sens St-Vitu – Strée) entre la sortie de rond-point et le carrefour avec la rue St-Roch.
    La rue St-Roch sera quant à elle en sens unique dans le sens Strée – Ramelot. Le stationnement y sera autorisé à droite de la chaussée.
    Les automobilistes qui circuleront sur la RN636 (Chaussée de Liège) ne pourront emprunter la rue St-Roch.
    Le stationnement des véhicules sera autorisé rue Tige de Strée à droite de la chaussée dans le sens Strée – Vierset.
    Nous recommandons vivement aux automobilistes non spectateurs du rallye qui désireraient se rendre à Huy ou Ciney de prendre les itinéraires « bis » suivants :
    - venant de Liège (RN 63) : poursuivre la route sur la RN 63 en direction de Marche-en-Famenne au-delà des Quatre Bras (rond-point des vaches) et prendre la sortie « Clavier – Modave N641 », direction Modave (Pont de Bonne) pour rejoindre Huy ou Ciney ;
    - venant de Marche-en-Famenne (RN 63) : prendre la sortie « Clavier – Modave N641 », direction Modave (Pont de Bonne) pour rejoindre Huy ou Ciney ;
- venant d’Ouffet / Tinlot de prendre la RN 63 à Tinlot en direction de Marche-en-Famenne et prendre la sortie « Clavier – Modave N641 », direction Modave (Pont de Bonne) pour rejoindre Huy ou Ciney ;

    1045834966.jpegA Ramelot et Abée, le dimanche 04 novembre 2018 de 7h à 20h : les voiries suivantes seront interdites à la circulation
    à Ramelot:

    - rue de Linchet
    - rue du Village (entre le n°47 et le n°57)
    - rue des Cortis
    - rue Thier de Vierset et retour vers la rue du Village (du n°35 au n°1)
    - Chaussée Romaine sur le tronçon vers Terwagne ; (du n° 1 à 58)
    - Tige de la Tombe de Ramelot jusqu’ Abée
    à Abée :
    - rue d’Abée (entre le carrefour avec la rue Botteresse et de la rue de l’Indépendance)
    - rue Botteresse ;

    Nous vous demandons de veiller à respecter les règles de stationnement telles que laisser assez de place sur la chaussée afin de permettre aux véhicules de secours d’y circuler sans gêne ; de respecter la propriété des riverains et de ne pas circuler à travers champs et cultures pour rejoindre un emplacement de spectateur.
    Source Police du Condroz

    Respectez les champs et le travail de nos agriculteurs!

    champ2 (2)

    L'an dernier, des quads et des 4X4 ont traversé les champs entre la N636 (Route de Dinant) et la carrière de Strée. Ils se sont créés un chemin à travers les cultures, sur plus d'un km, entre 5 et 15 m de large, pour rejoindre la carrière où se déroulait la spéciale. Plus jamais cà ! (Voir l'article sur ce blog)

    A Huy: mesures de circulation pour le Condroz
    Depuis le lundi 29 octobre 2018 à 7Hr, le montage du chapiteau principal du Rallye du Condroz - Huy va débuter Avenue Godin-Parnajon côté « parking » et en partie sur la chaussée. Le démontage sera quant à lui terminé pour le mardi 06 novembre 2018. Lire la suite ci-dessous.

    2830853356.jpg

    Lire la suite

  • Condroz 2018. Julie Reginster sera au départ pour l'association "Rêve d'Enfants"

    Courir pour une bonne cause !

    Le pilote Jacques Gérard et Julie Reginster, copilote, rouleront au Rallye du Condroz dans le but de faire connaître et de soutenir l'association "Rêve d'enfant".
    Le but n'est pas de faire un gros résultat mais de terminer et de sensibiliser le public à la cause pour laquelle ils  seront présents.  Leur numéro de voiture sera le 156 (Renault twingo R1).

    capture ecran 2018-10-30 à 12.28.59.jpg

    Les photos, suite à l'essai de la voiture avant le Condroz, pour Julie Reginster et Jacques Gérard.

    Le pilote Jacques Gérard est un habitué des courses pour "les bonnes causes". Après les malvoyants, il faisait la promotion, l'an dernier, d'une association d'unijambistes.
    Voir le reportage de l'an dernier sur RTC: Rallye du Condroz : une jeune co-pilote unijambiste.

    capture ecran 2018-10-30 à 12.30.14.jpgJulie Reginster, 27 ans, a roulé comme copilote la première fois, aux côtés de son papa Thierry Reginster, en février 2018 aux boucles claviéroises. N'ayant pas acquis 3 résultats provinciaux, elle a dû passer les tests du RACB qu'elle a réussis, afin de pouvoir s'aligner aux côtés de Jacques Gérard.
    Tous nos voeux les accompagnent et n'hésitez pas à les encourager !

     

    capture ecran 2018-10-30 à 12.23.24.jpg

    L'Association "REVE D'ENFANTS", organisme à but non lucratif, a été créée en décembre 2013 pour aider
    les enfants malades, devant endurer de lourds traitements, et égayer leurs séjours pendant leur hospitalisation.
    "REVE D'ENFANTS" a aussi pour but, en collaboration avec les parents, d'essayer de réaliser leur rêve.
    Ancien footballeur professionnel, Jonathan LEFEVRE a décidé de ranger ses crampons après 2 blessures importantes.
    Des séjours prolongés en hôpital, nécessaires pour sa revalidation, l'ont fait côtoyer les enfants gravement malades avec un confort  sommaire et un moral en berne.
    Ayant suivi une formation médicale, Jonathan LEFEVRE est devenu brancardier au C.H.U. de Liège et a été ému par le nombre d'enfants hospitalisés : ainsi a germé son idée de leur venir en aide et de créer une Association.
    A noter que le parrain de "REVE D'ENFANTS" n'est autre que le Diable Rouge Christian KABASELE...
    Jeune institutrice âgée de 27 ans, Julie REGINSTER (Tinlot) a de suite été sensibilisée à la cause de l'Association "REVE D'ENFANTS" lorsque l'ancien Marchinois Jacques GERARD lui a présenté son projet : aligner une voiture portant gracieusement les couleurs de "REVE D'ENFANTS" pour donner de la visibilité à l'Association et lui procurer de nouveaux contacts de soutiens matériels et financiers.
    Julie, fille de l'ancien pilote talentueux Thierry REGINSTER,  va donc participer à son premier "Condroz", en tant que copilote. Sa motivation est d'autant plus grande qu'elle  fréquente  constamment des enfants de par sa profession et qu'elle roulera pour "REVE D'ENFANTS" : il suffit d'ailleurs de voir "la banane" qu'elle affiche dans la voiture...
    Suivez donc bien la Renault Twingo RS n°156 de l'équipage Jacques GERARD-Julie REGINSTER...
    Pour toute info :  www.revedenfants.be    et  Facebook  Association Rêve d'Enfant

  • Condroz 2018. Présentation de la spéciale de Ramelot du dimanche 4 nov. (11h15 et 16h26)

    Présentation de la spéciale à Tinlot (Ramelot-Abée)

    2022125173.2.jpeg

    Voici la spéciale de Ramelot dans sa version classique Terwagne-Ramelot-Abée
    qu'avait réalisée pour nous Didier Jacob en 2016.
    C’est une spéciale de 7.880 m, très rapide, avec quelques faux rythmes
    et quelques pièges contrairement aux apparences.

    Une étape courte, mais intense, un vrai plaisir pour la conduite.
    Elle démarrera le dimanche 4 novembre à 11h15 (ES 15) avec un second passage à 16h26 (ES 20)

    capture ecran 2017-11-01 à 14.59.32.jpg

    Un parcours classique cette année 2018 dans le sens Terwagne, Ramelot, Abée. Un tracé raccourci depuis 2016 avec l'une ou l'autre modification. Le départ sera donné à la sortie de Terwagne vers Linchet avec un faux rythme pendant quelques centaines de mètres. On retrouve directement le petit bois avec la cuvette et les quelques virages avant d'aborder le "toboggan" vers Ramelot. L'endroit est toujours humide et gras, même sans pluie.

    capture ecran 2017-11-01 à 14.59.00.jpgAttention à ce tobbogan, toujours spectaculaire, mais avec des sorties de route chaque année. Les fossés en bordure de voirie se sont creusés et la route est abimée (nids de poules et affaissements des bas-côtés).
    Virage à gauche à l'entrée du village puis virage à droite au château d'eau. (La première buvette est située à cet endroit) 
    Du château d'eau, on part en ligne droite mais attention à la cuvette (photo en bas à gauche). On risque de toucher ! Un bon endroit pour le spectacle. Virage à droite ensuite pour rejoindre le château et la rue du Village avec la longue ligne droite qui traverse le village jusqu'à la Chaussée Romaine.

    capture ecran 2017-11-01 à 14.58.32.jpg

    Le passage en Cherave jusqu'au Thier de Vierset sont supprimés depuis 2016

    capture ecran 2017-11-01 à 14.58.52.jpgDès l'arrivée sur la Chaussée Romaine (attention pas de buvette cette année au carrefour du Tilleul), un double virage avant de se lâcher dans la ligne droite avec ses courbes vers le Tumulus.
    L'angle droit sur le chemin de remembrement (toujours glissant), ensuite le Tumulus et 2 kms de ligne droite (entre les silos de betteraves) Le virage Tumulus permet plusieurs points de vue sur la course, à conseiller aux spectateurs.

    capture ecran 2017-11-01 à 14.58.44.jpg

    Arrivée dans Abée avec le virage à gauche (La seconde buvette sera à droite à la ferme Collinge), le double S ensuite, et le virage à droite pour rejoindre l'arrivée en Botteresse. Attention route rapide mais dégradée par endroits.

    capture ecran 2017-11-01 à 14.58.38.jpg

    Après les reconnaissances, les bas-côtés dans les virages étaient déjà fortement creusés par temps sec !
    Les semis d'hiver sont déjà sortis ! Attention donc à ne pas dégrader les cultures et pensez à ceux qui devront ramasser les canettes et autres déchets après la course. Merci pour eux !

    Respectez les consignes des commissaires de route pour un maximum de sécurité !

    capture ecran 2017-11-01 à 14.19.39.jpgUn grand merci pour leurs commentaires, bonne chance à Manu et Didier pour ce Condroz 2018 qui s'annonce passionnant.

  • Condroz 2018. Focus sur l'équipage Manu Gonay-Didier Jacob

    DSC_5439.jpgPassionné de rallye, Didier Jacob, 55 ans, est travailleur à la commune de Tinlot depuis 18 ans. Il connait donc parfaitement les moindres recoins et l'état des voiries condrusiennes. 2018 sera son 27e rallye du Condroz comme copilote. Il sera associé, cette année encore, à Manu Gonay, 39 ans, indépendant (société de matériel hydraulique et pneumatique) d’Erezée au volant pour la première fois d'une Citroën DS3 R5 dont il attend beaucoup.

    En 2017, le rallye fut une cruelle déception, avec un abandon avant même le départ! (Condroz 2017. M.Gonay, D.Jacob: abandon avant le départ. Terrible déception !) 2018 doit permettre d'oublier cet épisode.
    Manu en est à son 13e Condroz. Ils avaient terminé à la 17ème place en 2015 et à la 18ème place en 2016. En 2018, le plateau sera particulièrement élevé et l'équipage rappelle que leur objectif est avant tout de terminer l'épreuve en prenant du plaisir... et sans ennuis! 

    capture ecran 2016-11-02 à 21.00.21.jpg18e au Condroz en 2016

    capture ecran 2018-10-25 à 09.01.22.jpg

    Cette année, même pilote (copilote), même team, même voiture. Seule la déco sera modifiée (à suivre)

  • Condroz 2018. Focus sur un (co)pilote Tinlotois: Sylvain Priarolo

    capture ecran 2018-10-24 à 12.09.15.jpg

    Au Condroz 2018, Sylvain Priarolo prendra le départ comme de Mika Lottefier, au volant d'une Renault Clio RS 2.0, en catégorie N-C-M15. Objectif: terminer dans les meilleurs de sa catégorie, et pourquoi pas un top 30?

    Le Rallye du Condroz est chaque année l'occasion de suivre ou de mettre en évidence l'un ou l'autre Tinlotois.
    Pour cette 45e édition avec une spéciale à Ramelot, le dimanche 4 novembre (voir l'article précédent), Sylvain Priarolo, de Soheit-Tinlot, prendra le départ comme copilote aux côtés de Michaël Lottefier.
    Ce jeune délégué commercial de 30 ans est passionné de rallye et ce sera déjà sa 4e participation au Condroz. Il a débuté en 2015 au côté de Kevin Ponthir, puis de Olivier Renaud en 2016 et 2017. 
    Cette année, Sylvain à participé aux épreuves de Clavier, Bastogne, Wallonie,Comblain-au-Pont et au Micky d'Engis où il a terminé en tête de sa catégorie DIV.4-13 avec Thierry Gilain.

    Pour en savoir plus sur le parcours,le palmarès et les photos de Sylvain Priarolo: voir son profil pilote sur eWRC.

    capture ecran 2018-10-24 à 12.11.35.jpg

    Pour son pilote habituel, Mika Lottefier, ce sera par contre le premier Rallye du Condroz.
    Pour Mika Lottefier, cette 45e édition du Rallye du Condroz, sera un rêve qui se réalise. Pour la première fois, il sera au départ de la dernière manche du championnat BRC. Il aura à sa droite Sylvain Priarolo et aura comme monture une Renault Clio.
    L'objectif sera d'être à l'arrivée pour cette première participation. Mais secrètement, ils espèrent être dans les plus rapides de la catégorie.
    Extrait de l'article #BRC2018 Belgian Rally Championship Rallye du Condroz #RenaultClio Mika Lottefier Sylvain Priarolo Corhus Photography
    Un remerciement et un clin d'oeil au passage à ses sponsors : Institut Estelle à Tinlot, JiP maçonnerie générale à Fraiture, garage Coulée Seraing, Huy box, le composé à Neupre, SF construct à Tinlot, D&D carrelages et la brasserie Caulier 28.
    À suivre, et … bonne chance à eux !

  • Condroz 2017. Spéciale de Ramelot. Second passage, ES 16

    DSC_5769.jpg

    Ramelot 12h55. De belles éclaircies et d'excellentes conditions pour cette spéciale. Voici les premiers concurrents dans l'ordre de passage.

    capture ecran 2017-11-05 à 14.30.42.jpg

    capture ecran 2017-11-05 à 14.31.14.jpg

    capture ecran 2017-11-05 à 14.31.40.jpg

    Sortie de route pour Gonay/Jacob
    Après de bons résultats en matinée et une traversée rapide de Ramelot (2 dernières photos), on apprenait la sortie de route de Manu et Didier à l'entrée du village d'Abée. Rien de grave pour les pilotes, mais une roue cassée et donc le véhicule hors d'usage. C'est le 61e abandon de ce rallye (158 partants). Un  week-end noir à oublier pour ce sympathique équipage passionné du Condroz, que nous suivions particulièrement ce week-end.

  • Condroz 2017. M.Gonay, D.Jacob: abandon avant le départ. Terrible déception ! Màj 19h: ils prendront le départ dimanche matin

    23157144_10214498792373343_6438849832149703248_o.jpgAprès avoir quitté le podium pour le départ de la première spéciale, le témoin d'alerte s'est déclenché après le Pont Baudouin. Un problème impossible à réparer dans les délais. (courroie qui alimente l'alternateur, pompe à eau, l'assistance, etc...)
    "6 mois de travail perdu alors que tout s'annonçait si bien", explique Didier. "Nous étions déjà en route ce matin à 5h, afin d'être au top dans les deux premières étapes.
    C'est vraiment cruel, mais c'est aussi le sport automobile".
    "La Citroën pourrait encore être réparée et prendre le départ demain, mais il faut d'abord faire le point et mesurer les risques". Bon courage à eux!

    En fin de journée, (sam. 19h), on apprenait qu'ils seraient au départ dimanche matin pour la seconde journée!

    Le point sur les abandons samedi à 11h.

    capture ecran 2017-11-04 à 11.49.07.jpg

  • Condroz 2017. Quelques rappels, le timing et toutes les mesures prises à Tinlot dimanche

    Davantage de contrôles de vitesse et d’alcoolémie
    L’interdiction des quads et 4x4 concerne toutes les communes où passe le Rallye du Condroz, selon Roger Jamoul «Voilà trois à quatre ans que nous avons décidé cela.
    Ces véhicules ne peuvent pas passer à moins de 250m du passage des concurrents » explique-t-il. «On a déjà eu lors d’une spéciale à Engis un tas de 4x4 qui se baladaient dans champ semé cinq jours plus tôt. Il y en avait pour 1.500 euros, et le pire, c’est que certains fermiers étaient au volant de ces engins… »
    Il ajoute que les polices fédérale et locale accentueront leurs contrôles de vitesse et d’alcoolémie cette année autour de l’événement. «Nous sommes également toujours en alerte niveau 3. La Ville a notamment installé des big-bags et des blocs de béton. »-J.G. (extrait de l'article ds la Meuse du 3/11)

    capture ecran 2017-11-03 à 12.34.13.jpg
    Sécurité: Les déplacements de chaque véhicule seront suivis sur écran pour prévenir d'éventuels problèmes
    Le Rallye du Condroz débute ce vendredi et propose quelques nouveautés en matière de sécurité. Outre la présence accrue de l’hélicoptère, chaque voiture disposera d’un mouchard GPS.

    DSC_8728.jpg

    Dans un intervalle d'une minute maximum, la position des véhicules sera indiquée

    Les concurrents, comme les voitures de fonction, seront ainsi dotés de mouchard GPS pour suivre leur mouvement. «C’est une technique employée au niveau du championnat du monde. Dans le cadre du Rallye du Condroz, c’est une première », explique Roger Jamoul. «La puce donnera l’emplacement exact des véhicules, actualisé dans des intervalles d’une minute maximum.» Deux personnes minimum observeront ainsi, sur écran plat, le déplacement des pilotes. «Si un arrêt ou une sortie de route se produit, on le verra immédiatement», décrit le président du comité.
    Selon lui, un bon millier de bénévoles gravitent autour de l’événement. «On doit avoir 300 personnes au niveau des commissaires, 200 stewards, des clubs de bénévoles et amis… Si on rajoute les personnes aux buvettes, on dépasse facilement le millier », commente- t-il. (Jérôme Guisse)

    Les principales mesures prises par arrêté de police à Tinlot

    Les routes (étapes spéciales) empruntées par les concurrents sont interdites à toute circulation. De même, sur ces routes, l’arrêt et le stationnement y seront interdits.
    Interdiction de circulation des véhicules à quatre roues motrices, plus particulièrement les quads, à moins de 250 mètres des étapes spéciales.
    Lors des étapes spéciales, dans certaines zones d’accès au public où le relief le permet, celui-ci ne sera autorisé qu’à une distance de 10 mètres au moins de la voirie fréquentée par les participants au rallye.
    D’autre part, des zones de sécurité et de recul, telles que celles prévues par les lois et règlements et au road-book de l’organisateur, seront interdites à tout public.

    Le Timing. Voir l'horaire officiel des deux journées en dessous de l'article.

    capture ecran 2017-11-03 à 12.49.06.jpg

    Le dimanche  05 novembre 2017  de 06h00  à  20-h00 :

    à Ramelot

    - rue de Linchet
    -  rue du Village (entre le n°47 et le n°57)
    - rue des Cortis
    - rue Thier de Vierset et retour vers la rue du Village (du n°35 au n°1)
    - Chaussée romaine  sur le tronçon vers Terwagne ; (du n° 1 à 58)
    - Tige de la Tombe de Ramelot jusqu’ Abée

    à ABEE :
    -    Rue d’Abée (entre  le carrefour avec la rue Botteresse et de la rue de l’Indépendance)
    -    Rue Botteresse

    En dehors de routes utilisées pour les étapes spéciales du rallye, la circulation sera réglementée comme suit :
    Des signaux F45 seront placés aux  entrées des rues donnant vers les spéciales : Chaussée romaine , rue du Village et rue d’Abée et sur le tige de la Tombe.  Les tronçons de ces rues utilisés au cours de la spéciale seront fermés au moyen de barrières Nadar et munis de signaux C3 et d’un éclairage.

    Le stationnement des  véhicules sera autorisé à RAMELOT  le long de la Chaussée romaine en venant de Strée  jusqu’au carrefour du côté droit de la chaussée et le long de la rue des Aubépines du  côté droit en direction d’Abée.

    Le dimanche 5 novembre 2017, sur tout le territoire de la commune, les stands et zones d’assistance sont interdits sur la voie publique.

    Lire la suite

  • Condroz 2017 Manu Gonay/ Didier Jacob (suite): « Une voiture réservée aux grands garçons »!

    Pour son douzième Condroz d’affilée, Emmanuel Gonay (Erezée) a voulu franchir un cap en se testant sur une machine capable de rivaliser avec les meilleures montures du plateau, la Citroën DS3 R5.
    Ce jeudi, il essayait son nouveau joujou pour la toute première fois. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la bête ne se laissera pas dompter facilement. «Ce n’est pas évident, je vous l’accorde » concède le sympathique pilote, étonné par la tenue de route de la Française. «Avec la Mitsubishi (NDLR : Manu conduit habituellement une Evo 10), on se croirait presque dans un fauteuil.

    23157144_10214498792373343_6438849832149703248_o.jpg

    C’est une voiture facile à piloter. Elle est lourde, certes, mais dispose d’un couple intéressant. Ici, il faut se battre véritablement avec ce monstre et le martyriser pour en retirer le meilleur. Le châssis est beaucoup moins lourd que la japonaise, il faut donc freiner plus tard, mais les reprises sont moins percutantes. Il faut donc tenter de garder une certaine vitesse en courbe. Il n’y a pas à dire, c’est un bolide réservé aux grands garçons. »
    Cela tombe bien car aux côtés d’Emmanuel se trouve un copilote d’expérience en la personne du Stratois Didier Jacob, qui prendra, lui, part à sa 26e manche hutoise. «On peut dire que je connais le coin (rires). Mais pour en revenir à cette voiture, le plus impressionnant est le bruit qui règne dans l’habitacle lors d’un run. On dirait que c’est la guerre. Par contre, cela ne me fait pas peur du tout car j’ai déjà bourlingué dans une Kit Car notamment.»
    De son côté, Emmanuel a pris confiance au fil des kilomètres. Trop peut-être, le pilote se faisant une petite frayeur en fin de test en venant taper un piquet de clôture avec l’arrière gauche. «J’ai voulu aborder un virage trop fort » concède celui qui pense qu’améliorer ses classements des dernières saisons sera compliqué. «Ces 3 dernières années, nous avons toujours fini entre la 15e et la 20e place. Faire mieux sera difficile vu le plateau proposé.»
    Qui sait, le duo aura peut-être une bonne surprise dimanche.
    M. ROB. (La Meuse du 3/11)

  • Rallye du Condroz. Présentation de la spéciale de Ramelot et de l'équipage M. Gonay /D. Jacob

    DS3-R5-ManuGONAY-Condroz.jpeg
    Une citroën  DS3  R5 pour Gonay-Jacob, cette année pour améliorer leur performance de 2016. (18e) avec un plateau très relevé !  Ils auront le numéro 19 (Photo Speed Magazine)

    capture ecran 2017-11-01 à 14.19.39.jpgComme les années précédentes, Didier Jacob et Manu Gonay ont commenté pour le blog de Tinlot la spéciale de Ramelot/Abée  (dimanche 5/11 SPECIALE 11-15 : départ 8h et 13h) et leur premières impressions sur ce rallye 2017.
    "C’est une spéciale de 7880 m, très rapide, avec quelques faux rythmes et quelques pièges contrairement aux apparences. Une étape courte, mais intense, un vrai plaisir pour la conduite. Elle démarrera à 8h pour ouvrir la seconde journée, il s'agira d'être bien éveillé!"
    Passionné de rallye, Didier Jacob, 54 ans, est travailleur à la commune de Tinlot depuis 17 ans. Il connait donc parfaitement les moindres recoins et l'état des voiries condrusiennes. 2017 sera son 26e rallye du Condroz comme copilote. Il sera associé, cette année encore, à Manu Gonay, 38 ans, indépendant (société de matériel hydraulique et pneumatique) d’Erezée au volant pour la première fois d'une Citroën DS3 R5 dont il attend beaucoup mais dont il prendra seulement possession mercredi.
    Manu en est à son 12e Condroz et leur voiture portera le numéro 19. Ils avaient terminé à la 17ème place en 2015 et à la 18ème place en 2016. Ils voudraient viser un top 15/20 malgré un plateau impressionnant cette année!

    capture ecran 2016-11-02 à 21.00.21.jpg18e au Condroz en 2016

    158 concurrents à ce jour, 205 kms de spéciales sur 603 kms à parcourir. "La bataille sera rude ! Après les reconnaissances notre "coup de coeur" est la spéciale de Marchin. Avec 25 kms, elle offre un parcours typiquement condrusien avec tous les types de reliefs et de  difficultés possibles. Elle sera le juge de paix de l'épreuve. Mais le clou du spectacle cette année sera sans doute la carrière de Strée avec l'étape Strée Show-Ombret. Cette spéciale suivra directement celle de Ramelot et va attirer énormément de monde".
    La proximité des deux étapes risque de poser énormément de problèmes de circulation. La nationale 66 sera fermée et les accès à Vierset, Strée, Abée, Ramelot seront compliqués (voir les consignes de la police).

    Présentation de la spéciale à Tinlot (Ramelot-Abée)

    2022125173.jpeg

    capture ecran 2017-11-01 à 14.59.32.jpg

    Un parcours classique cette année dans le sens Terwagne, Ramelot, Abée. Un tracé raccourci avec l'une ou l'autre modification. Le départ sera donné à la sortie de Terwagne vers Linchet avec un faux rythme pendant quelques centaines de mètres. On retrouve directement le petit bois avec la cuvette et les quelques virages avant d'aborder le "toboggan" vers Ramelot. L'endroit est toujours humide et gras, même sans pluie. Il s'agira donc d'être bien réveillé au départ de la première spéciale de dimanche (8h!).

    capture ecran 2017-11-01 à 14.59.00.jpgAttention à ce tobbogan, toujours spectaculaire, mais avec des sorties de route chaque année. Les fossés en bordure de voirie se sont creusés et la route est abimée (nids de poules et affaissements des bas-côtés).
    Virage à gauche à l'entrée du village puis virage à droite au château d'eau où sera installée une buvette.
    Le gros changement cette année est la suppression de la descente en Cherave et de la remontée du Thier de Vierset. Du château d'eau, on part en ligne droite mais attention à la cuvette (photo en bas à gauche). On risque de toucher ! Un bon endroit pour le spectacle. Virage à droite ensuite pour rejoindre le château et la rue du Village avec la longue ligne droite qui traverse le village jusqu'à la Chaussée Romaine.

    capture ecran 2017-11-01 à 14.58.32.jpg

    Le passage en Cherave jusqu'au Thier de Vierset sont supprimés cette année.

    capture ecran 2017-11-01 à 14.58.52.jpgDès l'arrivée sur la Chaussée Romaine (attention pas de buvette cette année au carrefour du Tilleul), un double virage avant de se lâcher dans la ligne droite avec ses courbes vers le Tumulus.
    L'angle droit sur le chemin de remembrement (toujours glissant), ensuite le Tumulus et 2 kms de ligne droite (entre les silos de betteraves) Le virage Tumulus permet plusieurs points de vue sur la course, à conseiller aux spectateurs.

    capture ecran 2017-11-01 à 14.58.44.jpg

    Arrivée dans Abée avec le virage à gauche (La buvette sera à droite à la ferme Collinge), le double S ensuite, et le virage à droite pour rejoindre l'arrivée en Botteresse. Attention route rapide mais dégradée par endroits.

    capture ecran 2017-11-01 à 14.58.38.jpg

    Après les reconnaissances, les bas-côtés dans les virages étaient déjà fortement creusés par temps sec !
    Les semis d'hiver sont déjà sortis ! Attention donc à ne pas dégrader les cultures et pensez à ceux qui devront ramasser les canettes et autres déchets après la course. Merci pour eux !

    Respectez les consignes des commissaires de route pour un maximum de sécurité !

    DSC_5439.jpg

    Un grand merci pour leurs commentaires, et tous nos voeux à Manu et Didier pour ce Condroz 2017 qui s'annonce passionnant.

    Des conditions météo qui peuvent tout bouleverser!

    Si les reconnaissances ont pu se réaliser dans des conditions climatiques d'arrière saison correctes, le prochain week-end risque de connaître un temps variable: doux et sec samedi en journée. Mais retour du froid la nuit et dimanche, avec des averses au programme !

    Voir également l'article sur Speed Magazine
    Voir tous les articles