Consommation

  • Saveurs de chez nous: les pommes de terre de la ferme Derivaux à Terwagne

    RTC a consacré un reportage aux pommes de terre de la ferme Derivaux à Terwagne.
    A regarder ici

    capture ecran 2018-10-19 à 13.44.12.jpg

    ttps://www.rtc.be/video/info/saveurs-de-chez-nous-la-ferme-derivaux_1499828_319.html

  • Les P'tits Travaux d'énéo: le programme

    image005.jpg

    Dans le cadre du projet « Les P’tits Travaux d’énéo », nous organisons des formations pour les seniors qui désirent apprendre des trucs et astuces pour bricoler eux-mêmes.
    Voici les informations qui concernent les 3 prochaines formations. D’autres suivront en 2019.

    • Le lundi 1 octobre  13h30-17h00 à Louveigné
      Plomberie : Petites réparations: Robinet, chasse d'eau, débouchage,...
      À la maison de la Dîme Rue du Gravier 15
    • Le vendredi 23 novembre 13h30-17h00 à Aywaille
      Electricité : Petites réparations : Comprendre son installation, trouver une panne simple, fabriquer une allonge, la sécurité,...
      À la salle du MOC  rue de Septroux 2
    • Le mardi 11 décembre 9h00-12h30 à Comblain-au-Pont
      Forage dans tous les matériaux, trucs et astuces, sécurité,... Salle encore à définir

    INSCRIPTION : mail : lesptitstravauxdeneo@gmail.com
    téléphone:  0499/89.11.00 ( répondeur )

    N’hésitez pas à les diffuser. ( flyers papier disponibles sur demande )

  • Ramasser des pommes de terre dans les champs après la récolte (”glaner”), autorisé ou non?

    capture ecran 2016-10-22 à 09.40.48 - copie.jpg

    Comme chaque année à cette époque, l'arrachage des pommes de terre pose la même question. Peut-on ramasser celles qui sont restées dans le champ?
    Dans les champs, les nombreuses pommes de terre qui ont échappé au ramassage sont encore visibles, étalées sur la terre alors que les machines sont parties ailleurs. Un agriculteur de Tinlot explique que c'est normal: "celles qui sont trop petites passent au travers des filtres et de toute manière il faut les laisser en surface, elles vont se décomposer alors que sous terre, elles vont germer et repousser au printemps".

    A-t-on le droit dès lors de les ramasser? Et dans ce cas faut-il l'autorisation du propriétaire?

    capture ecran 2014-10-21 à 22.03.02.jpg
    Des glaneuses
    de Jean-François Millet.

    D'après Wikipédia, le glanage est un droit d'usage sur la production agricole, existant notamment en France, sous différentes formes depuis le Moyen Âge. Il subsiste encore au XXIe siècle.
    Après la moisson, le ramassage de la paille et des grains tombés au sol est autorisé.
    On distingue le glanage, qui concerne ce qui reste à même le sol, du grappillage qui concerne ce qui reste sur les arbres ou les ceps après la cueillette. On glane donc des pommes de terre, des céréales, on grappille les raisins, les pommes, les fruits en général.
    On distingue le glanage légal du glanage illicite, appelé le maraudage, qui est le délit de dérober des fruits, récoltes, légumes quand ils ne sont pas encore détachés du sol.

    Région Wallone, Code Rural (cliquez ici)

    CHAPITRE II. - Des cultures, des récoltes et des abeilles
    Art. 11.
    Le glanage et le râtelage, dans les lieux où l'usage en est reçu, ne peuvent être pratiqués que par les vieillards, les infirmes, les femmes et les enfants âgés de moins de douze ans et seulement sur le territoire de leur commune, dans les champs non clos, entièrement dépouillés et vidés de leurs récoltes, et à partir du lever jusqu'au coucher du soleil.
    Le glanage ne peut se faire qu'à la main; le râtelage avec l'emploi du râteau à dents de fer est interdit.

    Sous réserve d'autres dispositions prises en Wallonie, voilà qui est clair et précis!
    Bonne récolte!

    capture ecran 2016-10-22 à 09.42.06 - copie.jpg

    Photos AL.

  • G.A.L. Condroz. Inauguration du Hall Relais Agricole (Point Ferme) à Nandrin

    Ce mercredi, les nouvelles installations du Hall Relais Agricole ont été inaugurées en présence du Ministre wallon de l’agriculture.

    capture ecran 2018-09-15 à 16.20.31.jpg

    Le nouveau Hall Relais, rue Tige des Saules à Nandrin. En bas à droite, le Ministre de l'agriculture René Collin, le Président du GAL, Eric Lomba et le Directeur du GAL, Jean François Pêcheur.

    Installée à la ferme Demoitié à Ouffet, la coopérative de producteurs liégeois « Point ferme » devenait à l’étroit et voulait gagner en efficacité. Après une tentative avortée de déménagement à l’ancien Intermarché d’Ouffet avec la SPI, le GAL Pays des Condruses est parvenu à récupérer les subsides (356.000 euros, ce qui couvre 90 % des travaux) à son compte et à se lancer dans un projet plus raisonnable en terme de m² : réaménager un hangar de 200 m² de la rue Tige des Saules à Nandrin, à deux pas de la route du Condroz.
    « La commune de Nandrin nous a proposé cet emplacement qui servait autrefois à stocker des meubles de seconde main pour le CPAS. Nous avons conclu un droit d’emphytéose de 32 ans avec elle. Après diverses procédures, le chantier a débuté en octobre 2017  », retrace Jean-François Pêcheur, directeur du GAL Pays des Condruses.
    Il vient d’être terminé, abords extérieurs compris, et a été inauguré par le ministre René Collin ce mercredi après-midi.
    Extrait de l'article de la Meuse du 13 sept.

    La plate-forme logistique de Point Ferme bientôt à Nandrin

    capture ecran 2018-09-15 à 08.57.01.jpgUn ancien hall de stockage communal à Nandrin a été complètement rénové pour pouvoir accueillir dès le mois d'octobre prochain les activités de la coopérative à finalité sociale Point Ferme, actuellement implantée dans une partie de ferme à Ouffet et spécialisée dans la vente en circuit court de produits de la ferme . Mais elle s'y trouve aujourd'hui à l'étroit. Depuis sa création en 2011, Point ferme n'a cessé de se développer. Elle travaille aujourd'hui avec une trentaine d'agriculteurs du Condroz liégeois.

    Le déménagement dans le nouveau hall agricole est prévu fin du mois de septembre. Les travaux de transformation sont en voie de finition. L'enveloppe extérieure du bâtiment a été conservée. C'est le Gal Pays des Condruses qui a pu engager le chantier avec un subside de 356.000 euros du ministère de l'agriculture. Le bâtiment reste la propriété de la commune de Nandrin avec un bail emphytéotique de 32 ans.

    Pour le moment, Point ferme travaille avec 8 personnes : 2 coordinateurs et 6 ouvriers qui se chargent essentiellement de la préparation des commandes en ligne. Les colis sont ensuite dispatchés dans 90 points relais répartis actuellement sur l'ensemble de la province de Liège.

    Voir le reportage vidéo sur RTC


    Un Drive pour récupérer ses colis locaux. Avis aux amateurs de circuit court alimentaire.

    2568020873.jpg

    Lors de la deuxième semaine d’octobre, le Hall relais agricole de Nandrin organisera un Drive fermier en son sein.
    La possibilité sera offerte, avec des horaires larges, de venir chercher son colis à la source.
    Voir l'article dans la Meuse du 13 sept.

    En savoir plus:

    Dossier Hall Relais
    GAL Pays des Condruses

  • Invitation Forum alimentaire: on mange quoi demain? Quel prix à payer? 24 sept. 19h

    image001.jpg

    Cette soirée organisée dans le cadre des Forums Alimentaires, a pour objectif d’établir un rapprochement entre consommateurs et producteurs de produits locaux/sains afin de mieux appréhender les attentes des uns et les nécessités des autres. En particulier, quel prix établir pour qu’un maraicher puisse vivre décemment de son métier, tout en permettant à sa production de rester accessible aux clients locaux face au “dumping” de la grande distribution? 

    Mangeurs/consom’acteurs, nous vous attendons nombreux à la rencontre de producteurs-maraîchers afin de prendre connaissance des défis à relever et trouver ensemble des solutions pour pérenniser leur métier. Cette rencontre s’appuiera sur le témoignage de plusieurs maraîchers : Renaud Devries, de la Ferme de Froidefontaine, François Sonnet du Champ des Possibles, Peter Van Mol de la Ferme Larock, François Wiaux et Antonin Castel du réseau des GASAP.

    Adresse du jour : Espace test maraîcher Point Vert : rue de la Charmille 16 à 4577 Strée (derrière la station Total, sur la N66)
    Inscription souhaitée par mail
     : kathleen@galcondruses.be
    https://www.facebook.com/events/302371510495968/

  • Ce qui change le 1er septembre

    Le 1er septembre prochain, de nouvelles règles relatives aux successions vont entrer en vigueur en Belgique.

    capture ecran 2018-08-31 à 15.03.11.jpg


    La chasse aux plastiques continue à Bruxelles
    Un an après avoir instauré l'interdiction générale sur les sacs de caisse en plastique à usage unique, la Région bruxelloise interdit tous les sacs en plastique légers de moins de 50 microns. La prohibition vaut pour tous les commerces proposant des produits en vrac, en ce compris les maraîchers et les autres vendeurs ambulants.

    Les ampoules halogènes interdites en Europe
    De nouveaux tests d’émission de CO2 pour les voitures
    Toutes les voitures commercialisées, modèles anciens inclus, devront recevoir leurs données WLTP, du nom du nouveau test d'évaluation de la consommation et des émission d'un véhicule.

    L’indexation des seuils pour l’accès à l’aide juridique
    Selon les nouveaux montants, l'aide juridique totalement gratuite sera accordée à toute personne isolée avec un revenu net inférieur à 1011 euros ou cohabitante avec un revenu mensuel net du ménage inférieur à 1298 euros. L'aide juridique partiellement gratuite sera accordée à la personne cohabitante dont le revenu mensuel net du ménage se situait entre 1298 et 1583 euros.

    Métier en pénurie en Région wallonne
    Une prime de 350 euros sera accordée à tout demandeur d’emploi qui réussira une formation dans un métier en pénurie.

    Le juge de paix traitera un plus grand nombre de litiges
    Le juge de paix pourra désormais traiter des litiges allant jusqu’à 5.000 euros (2.500 euros actuellement). Pour le divorce par consentement mutuel, les citoyens ne devront plus comparaître en personne devant le juge. Une simple procédure écrite suffira

    Hausse du prix des amendes administratives pour mauvais stationnement
    Le prix des amendes administratives pour infractions routières de première et deuxième catégorie augmenteront de 5% à partir du 1er septembre, a indiqué le SPF Mobilité

    Réforme du bail locatif en Wallonie
    Le texte prévoit ainsi une extension du bail d'habitation à d'autres types de biens, légers ou "alternatifs", comme les yourtes, les containers, les péniches, les cabanes ou encore caravanes.
    Deux nouveaux régimes seront aussi mis en place: le bail étudiant et la colocation

    Réforme du droit des régimes matrimoniaux
    La réforme permet notamment aux époux de mieux se protéger. Elle prévoit une forme de séparation de biens avec une clause de participation aux acquêts qui donne à chacun un droit sur les contributions apportées au patrimoine des époux.

    L’imposant dossier sur la réforme du droit de succession est en marche
    Le nouveau droit successoral arriveLe 1er septembre prochain, de nouvelles règles relatives aux successions vont entrer en vigueur en Belgique. L’occasion de refaire un point. Lire à ce sujet l'article détaillé dans le soir http://soirmag.lesoir.be

    Lire le détails de toutes ces nouveautés:
    Sources
    http://www.lesoir.be/
    https://www.rtbf.be/
    http://www.dhnet.be/

  • L'indice pivot dépassé en août. 2% d'augmentation pour les allocations, pensions et les fonctionnaires

    capture ecran 2018-08-31 à 10.19.36.jpg

    L’inflation et son impact sur l’indice-pivot, un plafond de hausse qui est pris en compte pour ces différents départements. Cet indice a été atteint en ce mois d’août. Il entraînera donc une hausse de 2% pour les traitements et allocations concernés.
    Dans la pratique, elle sera comme chaque fois effective dès le mois suivant – donc en septembre – pour les allocations sociales et les pensions, et un mois plus tard – en octobre dès lors – pour les salaires de la fonction publique. (La Meuse du 31 août)

    L’indice des prix à la consommation a augmenté en août 2018 de 0,15 point, soit de 0,14%, et s’élève à 107,58 points contre 107,43 points en juillet 2018 (2013=100).
    Les principales hausses de prix ont concerné ce mois-ci l'électricité, les carburants, l'achat de voitures et les services combinés de télécommunication. Ces hausses ont été principalement compensées par la baisse des prix des légumes ainsi que du poisson et des fruits de mer. Voir le site du SPF éconnomie et statsbel