Culture

  • Huy littérature. La Dérive recrute des lecteurs pour sa vitrine

    journal,SU_QUOTIDIENS,20180517,HUY,1.jpgLa librairie La Dérive, sur la Grand-Place de Huy, réitère son opération « Je lis dans la vitrine ».
    Pour ce faire, elle est à la recherche de lecteurs et lectrices prêts à tester cette chouette expérience!
    La librairie La Dérive recrute donc des lectrices et lecteurs pour le samedi 26 mai.

    «Nous avons besoin de 15 personnes qui passeront 30 minutes dans nos vitrines. Un livre et une boisson vous attendent ! Venez vivre une expérience surréaliste en notre compagnie », commentent les gérants.
    Comment s’inscrire ?
    Un petit coup de fil au 085/21.25.14, demandez Marco. Un créneau horaire sera fixé selon vos convenances et les disponibilités.
    Premier(e) candidat(e) attendu(e) à 9h45. (La Meuse du 17 mai)

  • Petit Larousse et Petit Robert: les nouveaux mots 2019

    lepetit-robert-le-petit-larousse-2017-001.jpg

     
    Le Petit Larousse et le Petit Robert, les deux principaux dictionnaires du monde francophone, ont présenté lundi leur millésime 2019 avec leur lot de mots nouveaux reflétant la diversité d’une langue qui ne cesse de se renouveler. Morceaux choisis.
     - Le « dégagisme » (rejet de la classe politique en place), relevé par Le Robert est-il une conséquence de la vague « antisystème » (qui s’oppose au système en place) ? Le Petit Larousse nous invite à méditer sur la « démocrature » (une démocratie dirigée de façon autoritaire).
     - Un « bredele » (gâteau alsacien) accompagné, pourquoi pas, d’un « ristretto » (café serré), Le Robert nous invite à un voyage culinaire avec sur sa carte « teriyaki » (viande ou poisson grillé et mariné) ou « gomasio » (condiment au sel marin et sésame grillé). Restera-t-il de la place pour la « pavlova » (gâteau meringué garni de crème chantilly et de fruits) ? Pas sûr !
     - Est-il décent de garnir ses « gyozas » (raviolis épicés) de « sauce barbecue », se demande le Petit Larousse ? Peut-être est-ce un effet de la « mixologie » (art d’adapter des recettes)…
     - Liker, c’est permis !
    Le Petit Larousse invite à « liker » (apprécier) des « vlogs » (blog diffusant des vidéos). Attention cependant à ne pas être victime d’un « rançongiciel » (logiciel malveillant) mettent en garde les deux dictionnaires.
     - La langue est aussi effrontée. « Se palucher », explique Le Robert, renvoie à la pénibilité d’un travail peu attrayant ou à une certaine félicité solitaire. Avec le Larousse pourquoi se contenter d’embrasser quand on peut « se boujouter », « poutouner », bref faire un « schmutz » (un baiser).
     - Du côté des noms propres, le footballeur brésilien Neymar (avec une erreur dans sa biographie) et l’écrivaine Chantal Thomas entrent dans le Robert illustré tandis que l’athlète handisport Marie-Amélie Le Fur et la cheffe Hélène Darroze sont consacrées par le Petit Larousse.
     - Le prix Nobel de littérature britannique Kazuo Ishiguro et le spationaute français Thomas Pesquet ont, eux, l’honneur de figurer dans les deux dictionnaires.
    La Meuse H-W
  • Le Tinlotois Sébastien Brunet présente sa publication à la "foire du livre" de Bruxelles

    2018-02-23-PHOTO-00000121.jpg

    Sébastien Brunet (voir d'autres articles sur ce blog) était présent à la foire du livre de Bruxelles ce vendredi 23 février pour y présenter un petit essai intitulé:
    "Reconvertir la pensée industrielle: pour de nouvelles pratiques politiques"
    Il y est question de prospective, de domination, de développement technologique et de la nécessité de revisiter le fonctionnement de nos démocraties...

    capture ecran 2018-02-25 à 17.06.58.jpg

    capture ecran 2018-02-25 à 17.07.30.jpgVous qui passez par là, entendez-vous grincer les rouages de cette pensée industrielle de la domination qui colonise nos systèmes de production, notre démocratie et nos vies ?

    Voyez-vous ici et là, se profiler une forme de totalitarisme du temps présent et la domination d’une pensée qui ne se pense plus ?

    Observez-vous vos enfants se pencher un peu plus chaque jour, non vers le centre de la terre mais vers le centre d’eux-mêmes tout englués qu’ils sont dans les réseaux sociaux ?

    Qu’avons-nous fait de notre capacité de réflexion prospective, de cette imagination créatrice qui considère le futur comme un territoire à conquérir ?

    Pour répondre à ces questions, il est nécessaire d’affuter quelques concepts qui agiront sur les insupportables réalités du monde : le rejet des migrants, les inégalités croissantes, les politiques d’austérité, les “affaires” d’éthique politique, le changement climatique, et bien d’autres encore…
    Des solutions sont pourtant déjà là, peu connues mais présentes, qui peuvent en “démocratisant notre démocratie” soutenir l’émergence de nouveaux futurs possibles et désirables.

     

     

    capture ecran 2018-02-25 à 17.07.18.jpg

    capture ecran 2018-02-25 à 17.06.26.jpg

  • Les musées liégeois sont partiellement gratuits pour les étudiants et les moins de 26 ans

    capture ecran 2017-12-26 à 10.33.32.jpg

    Dans le cadre des actions « Réinventons Liège » les musées liégeois sont partiellement gratuits pour les étudiants et les jeunes de moins de 26 ans depuis le 1er décembre 2017.

    A Paris, et dans d’autres villes européennes, l'entrée des collections permanentes des musées et monuments nationaux est gratuite pour les jeunes de moins de 26 ans.
    La gratuité dans les musées a pour objectif d’augmenter la fréquentation des musées par les jeunes, de  développer leur goût pour l’art et de les préparer à devenir le public de demain.
    La Ville de Liège mettra en place un dispositif similaire et offrira la gratuité d’accès dans ses musées pour les collections permanentes aux étudiants et, de manière générale, aux jeunes de moins de 26 ans.
    Cette gratuité sera accompagnée d’une approche pédagogique renforcée. 
    Signalons cependant que les grandes expositions temporaires organisées par les musées restent payantes.
    (Voir le site liege.be et réinventons liège)

    capture ecran 2017-12-26 à 11.44.27.jpgRappel
    Plus de 150 musées gratuits le premier dimanche du mois
    Les musées sont gratuits le premier dimanche ! Tous ? Non mais de plus en plus. De 49 musées en 2012, le nombre est passé à 69 début 2013, plus de 100 en 2014 et 140 en 2015. Le cap des 150 est désormais atteint.
    
Parmi d’autres, le Musée de la Boverie à Liège et le Préhistomuseum à Ramioul  ont prolongé la liste.
    Rappelons que toutes les grandes villes wallonnes et les musées subventionnés par la Fédération Wallonie-Bruxelles pratiquent cette gratuité ainsi que des institutions purement privées comme le Musée Hergé à Louvain-la-Neuve. Le succès public est au rendez-vous.


    Le nouveau guide des musées gratuits est disponible dans les PointCulture et sur le site www.artsetpublics.be

  • Ouffet. L’astrophysicien Arnaud Stiepen a lancé une chaine didactique You tube sur la science

    Des vidéos utilisant des extraits de films pour expliquer précisément des phénomènes scientifiques : voilà ce que propose l’astrophysicien ouffetois Arnaud Stiepen (31). À l’ULg, où il officie, il a pu s’entourer de passionnés pour l’assister. C’est un projet qu’il cultive dans son esprit depuis plusieurs années maintenant.
    Dans ses vidéos, l’Ouffetois explique ainsi des principes physiques, chimiques ou mathématiques. Des séquences qui utilisent notamment certains artifices comme un fond vert et des illustrations réalisées spécialement pour l’occasion. (Extrait de l’article de La Meuse du 18/11)

    capture ecran 2017-12-04 à 11.30.21.jpg

    Voir la présentation du projet par Arnaud Stiepen

    capture ecran 2017-12-04 à 11.48.25.jpg

    Astrophysicien passionné de cinéma, ancien étudiant de St Roch Ferrières puis de l’ULG, Arnaud Stiepen, est aujourd’hui chercheur à l' Université de Liège (Postdoctoral researcher), il a lancé ce 4 décembre  le 1er épisode de  "Science at the movies". 
    Le chercheur prévoit la diffusion de 5-6 vidéos par an. Certaines seront d'ailleurs assorties d'un bonus pour les mathématiciens en reste! (https://www.facebook.com/astiepen)

    Après un long et beau parcours, nous y sommes! Nous vous avions donné rendez-vous pour la toute première vidéo de Science AT The Movies: la voici!  Premier épisode: Archimède.

    capture ecran 2017-12-04 à 11.44.09.jpg

    capture ecran 2017-12-05 à 11.38.30.jpg

    Dans ce premier épisode de Science at The Movies, nous découvrirons les sciences qui se cachent derrière le film Dirty Dancing et, en particulier, le principe découvert par Archimède. Soyez les premiers au courant des sorties de nos prochaines vidéos grâce à la page Facebook Science At The Movies: https://www.facebook.com/ScienceAtThe... et au twitter: https://twitter.com/ArnaudStiepen et n'hésitez pas à partager la chaîne et les vidéos sur les réseaux sociaux grâce au hashtag #SATM!
    A voir également le Jt de la RTBF du 12 octobre avec A. Stiepen

  • Des Liégeoiseries à la pelle. Paul-Henri Thomsin vous invite les 24 et 25 nov.

    A la suite de son intervention lors de la soirée du CCT  à Tinlot (voir l'article d'hier), Paul-Henri THOMSIN, vous invite à deux représentations les vendredi 24 et samedi 25 au Sart Tilman (église désacralisée au rond -point) N63.

    capture ecran 2017-11-20 à 12.46.35.jpgCe spectacle est organisé au profit  de la Fondation Angkor-Belgique (voir le site et ci-dessous)

    Pour vous présenter plus en détail P-H Thomsin, voici tout simplement comment il se présente lui-même:

    Une passion au service de la langue wallonne...
    Une vie à "wèzeûr po viker"...

    Instituteur retraité, chroniqueur wallon pour l'hebdomadaire "Vlan", rubrique "Vlan avå lès vôyes" (depuis avril 88), conférencier pour le service d'éducation permanente de Liège-Province-Culture,  animateur de la séquence radio "les liégeoiseries..." sur Vivacité, matin et après-midi,  je suis "écrivain en wallon liégeois", donc...

    DSC00271.JPGPar une création quotidienne, en wallon liégeois, je souhaite assurer une présence de la langue wallonne, partout où elle peut enrichir l'environnement langagier et affirmer une personnalité forte, par la prise de conscience de ses charmes, de ses couleurs, de ses parfums, de ses truculences... De ses "succulences"...
    Je revendique le statut d' "amateur", au sens premier du terme (mot latin de la famille de "amare" - aimer): celui qui aime, cultive, recherche, qui s'adonne à un art pour son agrément...
    Je voudrais assurer la "reconversion" de cette langue wallonne, avant qu'elle ne s'éteigne, victime d'une mort annoncée.
    Je rêve de me mettre au service de langue wallonne pour lui rendre la considération qu'elle mérite.
    Je souhaite être le "passeur de langue" qui autorise Liégeoises et Liégeois à se ré-approprier un parler qui colle à leur nature...
    Le "passeur de langue" qui autorise les générations présentes et futures à renouer le cordon ombilical qui les a, un jour, nourri d'une langue unique, inimitable... Langue qui leur a donné la main pour grandir et avancer sur le chemin de leur identité...

    Liégeoiseries_1.jpg

  • Photographie. Votez pour les photos du Tinlotois Claude Denoel !

    capture ecran 2017-11-06 à 13.52.44.jpg

    capture ecran 2017-11-06 à 13.52.32.jpgClaude Denoel, dont vous admirez régulièrement les photos sur ce blog (balades et activités du SIVH... ou de nombreuses prises de vue, à l'occasion d'activités tinlotoises ou condrusiennes), publie ses photos sur le site metrophotochallenge !

    Vous pouvez le soutenir et en cliquant sur l'icône, en bas à droite, de chaque photo !
    A découvrir sur:
    https://www.metrophotochallenge.com/profile/38947

     capture ecran 2017-11-06 à 13.53.25.jpg

  • L'Atelier(s). L'Agenda de novembre 2017

    Le dimanche 12 novembre à 16h : Ciné club suivi du repas à 10 euros sur réservation.

    CINE-CLUB_11-17_TULPAN.jpg

    Le lundi 13 novembre à 19h30 : bar à débat.
     
    Le samedi 18 novembre de 11h à 13h :
    vernissage de l'exposition de peintures de J-P Ransonnet

    J-P_RANSONNET_INVIT-WEB (1).jpg

    Le dimanche 19 novembre : petit déjeuner OXFAM

    ProspectusA5Oxfam2017.jpg

     
    Le dimanche 19 novembre à 20h : concert "musique du monde"

    MP-VardanEmreCover web(2).jpg

    Le dimanche 19 novembre à 16h30 : club lecture
    Chaque mois, nous échangeons nos lectures sur un thème choisi ensemble.
    Le 19 novembre : un auteur belge.
    Le samedi 16 décembre : votre livre coup de cœur.
  • Ouffet. 7 et 8 octobre, l'académie des Ardennes fête son 25e anniversaire

     

    25ansAca_des_Ardennes.jpg
    L’académie des Ardennes fêtera ses 25 ans le week-end des 7 et 8 octobre.
    Cette académie réunit plusieurs arts tels que la peinture, l’artisanat ou encore la sculpture. Les ateliers des deux premiers sont respectivement situés à Ouffet et Hamoir.
    Pour l’événement, les trois branches de cette académie seront regroupées à la salle du Petit-Ouffet. Un rassemblement qui se fait rare au vu de la diminution des membres de l’académie. «À nos débuts, on faisait des expositions collectives », explique Claude Muller, présidente de l’ASBL.
    «Mais nous avons beaucoup moins de membres ces temps-ci. La faute à la crise ? »
    Les oeuvres d’une vingtaine de peintres à l’aquarelle, l’acrylique ou encore l’huile seront ainsi visibles. Le travail de 12 artisans et 10 sculpteurs sera également exposé. «Nous avions lancé un concours sur le thème de l’arbre », continue-telle.
    « Les toiles seront présentées, et un jury choisira un gagnant le 8 octobre. »
    J.G. La Meuse du 29 septembre

  • Tinlot. Les Rendez-vous du Livre, vendredi 29 sept.: Hassan JARFI " Le couloir du deuil"

    "Les Rendez-vous du Livre", organisés pour la 5ème année par le Comité Culturel de Tinlot, vous invitent  à la rencontre de Hassan JARFI  " Le couloir du deuil " édité chez Luc Pire en 2013.

    Cette rencontre avec l'auteur aura lieu le vendredi 29 septembre à l'Espace Intergénérationnel rue Malplaquaye à TINLOT (au carrefour de la rue du Centre et de la rue de l'Eglise).

    capture ecran 2017-09-19 à 16.38.58.jpgHassan Jarfi a écrit un tombeau pour son fils Ihsane. En littérature, « tombeau » désigne un poème en hommage à un défunt. Ce tombeau est un livre de douleur et de douceur. Un livre de colère et de dialogue. Une méditation sur ce qui nous échappe.                

    Hassan JARFI, qui a été professeur de religion islamique, préside la Fondation qu'il a créée qui a, entre autres pour objet, l’assistance aux victimes d’agressions discriminatoires et homophobes et le soutien à des campagnes de sensibilisation visant le grand public.

    L'envie de savoir, de partager des émotions, des points de vue !
    En présence de l'auteur !

    Avec le soutien de la commune de Tinlot et de la Province de Liège.
    Entrée libre   Infos: A.Dumont 0497 760 766 

  • L'Atelier(s), concert et exposition les 22 et 23 septembre prochains

    _DSC1983.jpgProchain concert le vendredi 22 sept à 20h30 à l'atelier :
    Nicolas Champagne
    Auteur-compositeur, chanteur-guitariste, Nicolas Champagne écrit des chansons personnelles autour de thèmes peu abordés en chanson : le monde du travail, les tiraillements de la paternité, l’(extra)ordinaire du fait-divers…
    Les textes sont précis, les mots concrets. La voix et la guitare acoustique sont au centre de chansons folk-pop qui mêlent poésie, humour et intimité.
    P.A.F : 8 €, gratuit pour -16 ans et 1.25 € pour art 27
     

    GRAVURE_Balcon_invit.jpg

  • Tinlot: la Ramelotoise Sonia Coudert publie un roman érotique

    La Meuse Huy-Waremme a rencontré Sonia Coudert, à l'occasion de la sortie de son premier roman.
    (Voir l'article sur ce blog):
    Ramelot. Le premier roman de Sonia Coudert, édité depuis quelques jours.

    À 27 ans, Sonia Coudert sortira fin septembre son 19e livre, le premier dans un style coquin

    De l’érotisme, pas du porno ! La nuance se trouve dans les mots employés dans le livre et dans les scènes décrites, où l’on parle de préliminaires, de plaisir ou de caresses plutôt que de mots crus et abrupts. C’est un genre plus sensuel que l’on retrouve dans le dernier roman de Sonia Coudert. Le synopsis : Éva est directrice d’un centre sportif qui est en déficit. Elle est très déterminée et essaye d’asseoir son autorité, mais son directeur adjoint, le séduisant Rayan, ne lui facilite pas la tâche. Un jeu de séduction s’installe entre eux, mais leurs problèmes intimes respectifs les empêchent d’aller plus loin. Éva souffre d’anorgasmie (elle ne peut pas avoir d’orgasme) et ne trouve aucun plaisir dans la sexualité. Rayan est un beau parleur, mais ne va jamais jusqu’au bout avec les filles. Et s’ils essayaient de régler leurs problèmes ensemble? La séduction est au cœur de ce roman qui parle des petits problèmes sexo de tous les jours. Sonia lève le voile sur l’intrigue de son livre : «C’est une histoire classique avec des gens naturels qui ont des défauts, et ils vont découvrir comment gérer leurs problèmes. J’ai aussi voulu mettre à jour des petits détails dont on ne parle pas dans les films ou les autres romans de ce style, je parle des préservatifs ou de quoi faire après l’acte, des questions plus sensibles qu’on aborde rarement».

    B9712923829Z.1_20170819190225_000+GAJ9KDEQO.1-0.jpg«Trouble, trouble-moi !» est le premier roman édité de Sonia. Ses autres parutions étant auto-éditées, elle espère toucher un plus large public grâce à la maison d’édition Livr’S qui sortira son livre en septembre. «L’auto-édition n’est pas une chose facile et n’assoit pas la crédibilité d’un auteur», nous confie Sonia. «Les gens se disent qu’aucune maison d’édition n’a voulu de nous, mais ce n’est pas toujours le cas. J’apprécie ce système car je gère tout et mes bénéfices sont comptants. Cela a de gros avantages en tant qu’écrivaine amateur. Mais les gens restent réticents et cela demande aussi beaucoup d’énergie, j’ai donc souhaitée être éditée pour ce roman.»

    Son speudo est S.A. William
    Sonia écrit sous le pseudonyme S.A. William pour une simple raison. Lorsqu’elle était jeune, son surnom était « so », comme l’une de ses amies. Pour les distinguer, elle a choisi l’homophone saw (prononcé de la même manière). Mais pour éviter l’amalgame avec le film d’horreur du même nom (Saw), elle a décidé de rajouter William, du nom de son parrain. S.A. William, alias Sonia Coudert, écrivaine et auto-éditrice depuis bientôt 10 ans.

    B9712923837Z.1_20170819190106_000+G999KIV1E.1-0.jpg

    «J’ai commencé à écrire pendant une grève scolaire»
    Sonia Coudert est une écrivaine amateur d’origine française de 27 ans qui s’est exportée à Ramelot, dans la commune de Tinlot, depuis environ 5 ans pour s’installer avec son compagnon. Psychologue spécialisée en sexologie, elle se passionne pour l’écriture depuis ses 18 ans: «  Plus jeune, j’ai dévoré le livre de Paulo Coelho, “L’alchimiste”, qui se termine sur la question existentielle “qu’allez-vous faire de votre vie?”. Je me suis demandée en quoi j’étais douée, et c’était l’imaginaire. J’ai commencé à écrire pendant une grève scolaire qui a paralysé la fac de psycho de Clermont-Ferrand, où j’étudiais, pendant quatre mois. Aujourd’hui, je ne peux plus vivre sans écrire, c’est une révélation».

    Sonia lit une quarantaine de livres par an, et pour rédiger ses bouquins, elle met entre 4 et 12 mois : «Quand j’écris, c’est très fluide, comme si ça coulait de source. Où que je sois, quand j’ai une idée ou une suite qui m’apparaît, je m’arrête et je la note pour ne pas l’oublier. Les informations viennent par flash. Ma façon de faire est magique, je ne pourrais pas m’en passer !» Alessandra Marchione (La Meuse digitale)

    19 livres sortis en sept ans (lire la suite dans l'édition digitale)

  • Ramelot. Le premier roman de Sonia Coudert, édité depuis quelques jours

    2689701217.2.jpgAprès la BD, et un conte écologique (album jeunesse), -voir les articles sur ce blog: les descendantsLéo et Julien -, c'est à présent un roman qui vient d'être publié que nous annonce Sonia Coudert (photo), sur sa page facebook:
    "
    Je suis toute émue de vous annoncer mon premier roman édité ! Et pas n'importe lequel, une comédie romantique érotique: Trouble, trouble-moi !
    En savoir plus et se procurer le livre - Pack de précommande


    Trouble, trouble-moi ! – Pack édition limitée

    18,00
    S.A.William

    Pack de précommande !
    Recevez le livre et le marque-page papier dédicacés par l’auteur, deux badges, une surprise sexy et un poster !

    20934151_1770312376342432_5493334536102466740_o.jpgDescription
    Directrice d’une chaîne de salles de sport sur la mauvaise pente, Eva est prête à prendre les rênes et affronter tous ceux qui se mettront en travers de son chemin. Elle est déterminée, mais dès le premier jour, son directeur adjoint, Rayan, un homme particulièrement séduisant, instaure un dangereux jeu de séduction entre eux… Ils pourraient finir par laisser cours à leur désir mutuel et vivre une idylle des plus sensuelles, mais… tout n’est pas si simple ! Eva n’a jamais connu d’orgasme et cette recherche du septième ciel l’a conduite à ne plus prendre de plaisir, allant même jusqu’à faire disparaître sa libido. Rayan, quant à lui, malgré sa belle gueule et le plaisir visible qu’il éprouve à séduire les femmes, ne va jamais bien plus loin, mais pour quelle raison ? Ces deux-là arriveront-ils à vaincre leurs troubles, troublés par leur relation ? Ce qui est sûr, c’est qu’ensemble, ils vont vivre une histoire des plus… excitantes ! (A suivre)

  • Un peu de poésie autour d'un micro potager communal !

    Il était une fois une petite graine de tomate qui se trouva bien aise dans un avaloir.

    Elle n'avait pas choisi un environnement facile, de plus en plein virage!

    Elle se transforma en une gentille petite plante qui porte maintenant de beaux fruits.

    Vivra-t-elle longtemps ? Nul ne sait... 

    Mais promenant mon chien chaque jour elle m'aura fait rêver...


    Michel Mellery (Fraiture)

     

    capture ecran 2017-08-17 à 19.10.49.jpg