Découverte Tinlot

  • 22 mars, journée mondiale de l'eau ! Inscrivez-vous au Rallye Touristisque "L'eau dans tous ses états"

    Affiche OST A4.jpg

    Voir également l'article sur ce blog:
    Journées wallonnes de l'eau sur le bassin de la Meuse. Le programme du 15 au 30 mars

    capture ecran 2019-03-22 à 09.16.08.jpg

     

  • La Scrytoise Yvette Badoux (77) décédée dans une collision à Tinlot

    Le petit village de Scry est en deuil suite au décès tragique d’Yvette Badoux, un visage bien connu des natifs de Scry dont la famille Badoux est originaire.
    Ce lundi matin, la septuagénaire a trouvé la mort dans une collision survenue au carrefour Levooz, à Tinlot, sur la route du Condroz.
    Selon le premier rapport de police établi par l’équipe de la zone du Condroz, Yvette Badoux s’engageait au volant de sa Renault Clio sur la chaussée lorsqu’elle a percuté une camionnette circulant dans le sens Marche-Liège. Les deux conducteurs n’ont rien pu faire pour éviter la collision qui a été très violente.

    Les secours de la zone HeMeCo ont été appelés à 10h56. Ils ont immédiatement envoyé sur place deux ambulances. Au vu des graves blessures de la septuagénaire, l’hélicoptère de Bra-sur-Lienne a également été sollicité.
    Malheureusement, en dépit de tout ce déploiement, il n’a pas été possible de sauver Yvette Badoux qui est décédée sur place. Le conducteur de la camionnette a été blessé.
    La bourgmestre de Tinlot Christine Guyot qui vit à Scry connaissait bien la victime. « Nous étions voisines. Au décès de son mari survenu il y a quelques années, Yvette avait quitté Huy pour revenir vivre dans un appartement à Scry », évoque émue la bourgmestre.
    Yvette Badoux s’était ainsi rapprochée de sa famille dont les membres sont pour la plupart domiciliés dans le village. Et notamment, sa fille, maman de deux garçons, mais aussi son frère aîné Guy, qui fut par le passé conseiller communal à Tinlot.
    Le Parquet a été prévenu, un expert automobile a été désigné pour déterminer les circonstances de cet accident douloureusement ressenti par les Scrytois.

    Le carrefour Levooz bientôt sécurisé

    Le carrefour Levooz à Tinlot est réputé dangereux. Selon la bourgmestre Christine Guyot, ce n’est pas la première fois que des accidents s’y produisent. Raison pour laquelle, les autorités communales plaident depuis longtemps pour une sécurisation des lieux.« On en parle depuis au moins 6 ans mais normalement, cette année, le SPW devrait lancer les travaux. »
    Un rond-point doit y être aménagé. La date du début des travaux n’a pas encore été fixée. « Nous supposons que le SPW lancera le chantier après les travaux qu’il mène pour l’instant près du Monastère à Nandrin ».Un deuxième chantier routier est également prévu à Tinlot. Il concerne la démolition du pont (N66) qui enjambe la N63. Là aussi, il est question de construire un rond-point.
    A.G. et M-Cl.G. La Meuse édition numérique

    Voir les articles précédents et le faire-part du décès publié hier

  • Condroz. Ouverture de la saison touristique le dim. 7 avril. Rallye sur le thème de l'eau

    OUVERTURE DE LA SAISON TOURISTIQUE 2019
    « L’eau dans tous ses états »
    DIM. 7 AVRIL 2019

    Affiche OST A4.jpg

    La saison touristique 2019 débutera le dimanche 7 avril prochain.
    A cette occasion, un rallye touristique sur le thème de l'eau ponctué d'animations et de dégustations sera organisé.
    A bord de votre véhicule et sur base de circuits à retirer au Syndicat d’Initiative, vous découvrirez l’eau sous toutes ses formes... Qu’elle soit savoureuse, miraculeuse ou encore source de vie, petits et grands seront comblés !

    Départ entre 10h et 13h du Syndicat d'Initiative.

    Animations diverses et dégustations sur le parcours.
    INSCRIPTION OBLIGATOIRE, PAF : 10€/adulte, 7€/enfant (- 12 ans), comprend le support et les animations.
    Infos et inscriptions au +32 (0)85 41 29 69, via info.sivh@gmail.com ou via Facebook (Tourisme Modave Marchin Clavier Tinlot).

    OST19.jpg

  • Enduro VTT, très bonne saison 2018 pour le Tinlotois Alexandre Ponthier

    Sur les 6 épreuves auxquelles il a participé, il était sur la plus haute marche du podium. Il a également remporté le Challenge École VTT Patric MAES et est classé à la 3e place de l’Enduro VTT Superplastic Cup, parce qu’il n’a pu participer à la dernière épreuve, à cause d’une blessure (épaule démise lors d’un entrainement au BIKE PARK des ORRES (près du lac de Serre-Ponçon en France).
    Voici un résumé de son palmarès en 2018.
    Challenge Superplastic Cup

    capture ecran 2019-03-07 à 18.44.39.jpg

     11-03-2018 Esneux : 1er sur 15

    capture ecran 2019-03-07 à 18.44.48.jpg

    22-04-2018 Amay : 1er sur 15
    18-08-2018 : Hamoir : absent pour blessure
    Résultat final du Challenge : 3e sur 20

    capture ecran 2019-03-07 à 18.44.57.jpg

    Bike festival du lac de l’Eau d’Heure :
    Enduro Kids du 30-06-2018 : 1er sur 20 en U12<
    Chalenge École VTT Patric MAES

    capture ecran 2019-03-07 à 18.49.22.jpg

     Descente du 17-03-2018 à Neupré: 1er sur 39

    capture ecran 2019-03-07 à 18.49.44.jpg

     Dual du 28-04-2018  à Seraing: 1er sur 36

    capture ecran 2019-03-07 à 18.50.43.jpg

     Descente Urbaine du 16-09-2018 à Amay : 1er sur 37
    Résultat final Challenge : 1er sur 44

    Objectif 2019
    En 2019, Alexandre monte de catégorie et passe des minimes (- de 12 ans) à la catégorie aspirants (- de 14 ans). Ce sera donc un nouvel objectif pour Alexandre d’essayer de maintenir une 1ère place sur les podiums, sachant qu’il sera un des plus jeunes de la catégorie aspirant.
    La saison démarre ce dimanche 10 mars à partir de 9h30 sur les hauteurs d’Amay (départ au hall des Sports). Venez le supporter, il en sera ravi.

    Raphaël PONTHIER, sur les traces de son grand frère ?
    Raphaël, le petit frère d’Alexandre a débuté le VTT à 6 ans également dans l’école de Patric MAES à Rotheux.
    En 2018, à l’âge de 7 ans, il a aussi participé au Challenge École VTT Patric MAES.
    Voici ses résultats  dans la catégorie 6 à 8 ans :

    capture ecran 2019-03-07 à 18.54.48.jpg

    Descente du 17-03-2018 : 1er sur 5

    capture ecran 2019-03-07 à 18.56.26.jpg

     Dual du 28-04-2018 : 3e sur 5

    capture ecran 2019-03-07 à 18.56.36.jpg

    Descente Urbaine du 16-09-2018 : 1er sur 5

     

    capture ecran 2019-03-07 à 18.58.07.jpg

    Résultat final Challenge : 1er sur 5

    Interrogé sur la participation de Raphaël aux compétitions de 2019, le papa Stéphane signale que, pour la nouvelle saison, Raphaël se contentera vraisemblablement de participer au Challenge École VTT Patric Maes, car il fait aussi partie de l’équipe de football U9 du Royal Fraiture Sport et que cela lui prend aussi beaucoup de temps, en plus des entrainements VTT.
    Pour Raphaël, l’avenir nous dira si un des deux sports primera sur l’autre !
    MP

  • Une Tinlotoise organise un vide-dressing en faveur des orphelins

    capture ecran 2019-02-18 à 19.16.55.jpg

    Ce dimanche, Angéline de Smidt (27) organisait, pour la première fois, un vide-dressing 100 % femmes, à la salle « La Tinlotoise », à Tinlot. 20 % du prix de l’emplacement, les bénéfices du bar et de la vente de bonbons seront reversés à la « Maison Blanche d’Esneux » et au centre d’accueil d’Ans.
    « La Maison Blanche est une association qui accueille des enfants orphelins. Une fois qu’ils ont atteint 18 ans, les jeunes bénéficient d’un trousseau de départ. L’argent récolté lors du vide-dressing ira directement dans le trousseau de ces enfants », explique Angéline.
    À l’entrée de la salle, se trouve également une table à dons. « Les gens peuvent faire des dons de jouets ou de vêtements. Ils seront distribués dans les deux associations en fonction de leurs besoins. J’ai remarqué que les gens avaient du mal à donner de l’argent. Faire don de quelque chose, c’est plus facile  », sourit Angéline.
    Totalement dévouée à sa cause, la Tinlotoise est bénévole depuis trois ans. Elle se déguise régulièrement en princesse Raiponce et, avec une équipe de princesses, se rend dans différents hôpitaux. « Tous les enfants n’ont pas la chance de pouvoir se rendre à Disneyland, par exemple. Nous leur offrons un peu de cette magie. C’est un moment inoubliable chaque année. De plus, ce sont souvent des enfants qui restent à l’hôpital plusieurs mois », étaye la princesse bénévole.
    D'autres activités sont prévues !

    Lire la suite dans la Meuse digitale

  • Syndicat d'initiative "Entre Eaux & Château". Bénévoles et membres: préparez votre agenda !

    49635928_2141823979173034_4279726638909882368_o.jpg

    Agenda de nos activités en 2019
    Nous espérons que ce message vous trouvera en pleine forme et prêts pour une saison touristique remplie d'activités diverses et variées.
    Voici les dates de notre programme 2019, on compte sur vous pour les bloquer dans votre agenda !
    Nous ne manquerons pas de vous écrire  avant chaque activité pour vous donner tous les détails afin que vous puissiez choisir au mieux la façon dont pourrez nous aider. 
    Quelques heures ou toute la journée, votre aide est toujours appréciée !
    Nous vous précisons que les activités qui nous demandent le plus de bénévoles sont la Ruralité (7 juillet) et la Marche Adeps (17 novembre). 
     

    DIMANCHE 7 AVRIL 

    OUVERTURE DE LA SAISON TOURISTIQUE par un rallye voiture ayant pour thème « L’eau dans tous ses états »

    DIMANCHE 19 MAI

    NOUVELLE CHASSE AU TRESOR à Marchin

    DIMANCHE 2 JUIN

    BALADE PIQUE-NIQUE TERROIR dans le domaine privé du château de Saint-Vitu à Tinlot

    DIMANCHE 7 JUILLET

    FETE DE LA RURALITE à Vyle et Tharoul  

    SAMEDI 8 & DIMANCHE 9 SEPTEMBRE

    JOURNEES DU PATRIMOINE 'Le patrimoine sur son 31

    DIMANCHE 15 SEPTEMBRE

    BALADE DECOUVERTE du village de Ramelot

    JEUDI 31 OCTOBRE

    HALLOWEEN au château de Modave

    DIMANCHE 17 NOVEMBRE

    MARCHE ADEPS à Modave

    A votre disposition pour toute information complémentaire et au plaisir de vous revoir à ces occasions !

    Bien cordialement,

    L'équipe du Syndicat d'Initiative "Entre Eaux & Châteaux"
  • "Entre eaux & châteaux". Devenez membre bénévole de votre Syndicat d'Initiative

    capture ecran 2019-02-06 à 19.52.27.jpg

    capture ecran 2019-02-06 à 20.11.51.jpg

    « DEVENEZ MEMBRE DE NOTRE ASBL ! »

    - Si vous aimez le Condroz, ses villages, ses habitants, sa convivialité, ses paysages, son histoire, son patrimoine...
    - Si simplement si vous  avez un peu de temps et si  vous avez envie d'apporter votre aide à une asbl : devenez membre du Syndicat d’initiative !
    Quel sera votre rôle en tant que volontaire-bénévole ?
    Il s’agira d’aider l’équipe lors de diverses activités ou manifestations. Les tâches sont variées et attribuées selon les affinités de chacun (intendance, guidage, encadrement de groupes lors de visites, accueil, etc.).
    Être bénévole au Syndicat d’Initiative c’est rencontrer des citoyens issus des environs, apporter un petit coup de main à une équipe dynamique et active de votre commune/village mais aussi (re)découvrir votre région sous un angle tout à fait différent !
    Pour plus d'infos, n'hésitez pas à nous au +32 (0)85 41 29 69, via info.sivh@gmail.com ou via Facebook (Tourisme Modave Marchin Clavier Tinlot).
    MERCI D’EN PARLER AUTOUR DE VOUS !

    capture ecran 2019-02-06 à 20.11.38.jpg

  • Six jeunes Condruziens au départ du rallye humanitaire 4L Trophy

    48008856.jpg

    Dans un mois et demi, Axelle Godelet (20), Charles Godelet (22), Élise Deraux (23), Océane Hardenne (23), Loïc Dethier (21), Gautier Maillen (25), prendront la route de Biarritz à bord de 3 Renault 4L entièrement rénovées par leurs soins pour le grand départ du 4L Trophy, le 21 février prochain.
    (Voir article précédent sur ce blog. Soutenez les 4X4L du Condroz. Rendez-vous à Ouffet les 12 et 13 mai)

    2931025511-1.jpg
    Les équipages des  4x4L du Condroz:
    - Elise Derauw et Océane Hardenne (Fraiture et Ocquier)
    - Gautier Maillen et Loïc Dethier (Ocquier et Nandrin)
    - Florian Colemont et Damien Calbert (Villers-le-Temple)
    - Axelle Godelet et Charles Godelet (Strée)
    Parmi cette équipe, les deux cadets (Florian et Damien) ont décidé de postposer leur départ à 2020

    S’il reste encore beaucoup de travail, l’impatience et le stress commencent tout doucement à se faire sentir. « On est vraiment impatients d’y être. C’est un projet qui rythme nos vies depuis plus d’un an et sur lequel on travaille d’arrache-pied depuis 6 mois. On a toutefois pas mal de stress à gérer, surtout la peur de ne pas récolter suffisamment de fonds pour se parer à toutes les éventualités », explique Axelle Godelet. En effet, pour participer au 4L Trophy, l’inscription s’élève à 3.500 euros par voiture, sans compter les différents frais extérieurs et la réparation des véhicules.
    Pour rappel, le 4L Trophy est un rallye-raid automobile humanitaire se déroulant au Maroc et exclusivement réservé aux étudiants entre 18 et 28 ans. Le but n’est pas d’aller le plus vite possible, mais de rallier l’arrivée avec à son bord 50 kg ou plus de fournitures scolaires destinées à l’association « Enfants du désert ». Le tout pendant 10 jours, soit près de 10.000 km à effectuer en Renault 4L.

    Ils doivent encore récolter 20.000 euros en un mois
    Afin de rendre possible ce voyage humanitaire au cœur du désert, l’équipe du 4x4L a besoin de soutien financier. Pour cela, les 6 jeunes aventuriers doivent encore récolter 20.000 euros pour subvenir aux différents frais. « On a besoin de pièces pour les voitures mais aussi du matériel pour partir et des médicaments », souligne Loïc. « Il y a plusieurs manières de nous aider. Les gens peuvent nous parrainer en échange d’une somme avec en contrepartie un espace sur nos véhicules mais nous avons aussi besoin de médicaments pour se parer aux éventuelles maladies et problèmes lors du rallye », renchérit Charles.
    Pour les soutenir, vous pouvez faire un don via : BE77 0017 8394 0942. Vous pouvez également joindre l’équipe au 0479/55.99.63.

    Une soirée de départ à Hody
    Le 26 janvier prochain, dès 20h, les 4x4L organisent la Winter Break Party afin non seulement de fêter la fin des examens mais aussi de se réunir une dernière fois avant le grand départ. L’occasion également pour l’équipe de remercier toutes les personnes qui ont contribué à leur projet, de près comme de loin.
    La soirée aura lieu au nº20 Chemin du Moulin à Hody avec la présence des Dj’s Charl-X ft. TaWfik, Fast Radio Burst, Scrakix, Stormy B, Soakin. Prévente vendue 5 euros. Plus d’informations sur la page Facebook 4x4L du Condroz ou sur la page Winter Break Party.
    Lire l'article complet de LA.MA dans la Meuse digitale

  • Football. Le Fraiturois Jonathan Lardot, numéro 1 de l'arbitrage belge

    capture ecran 2019-01-09 à 19.42.25.jpg

    Depuis les affaires qui ont secoué le football belge, le Fraiturois Jonathan Lardot est devenu le numéro 1 de l’arbitrage. Ce titre, il ne le doit pas qu’au déclassement de Bart Vertenten et de Sébastien Delferière. Sa désignation pour siffler la finale de la Coupe de Belgique entre le Standard et Genk et son titre d’« Arbitre de l’Année » sont autant de preuves de ses progrès et de son travail.
    Interview Laurent Maes, La Meuse H-W

    Jonathan, 2018 est la meilleure année de votre carrière puisque vous avez été désigné pour arbitrer Standard-Genk, en finale de la Coupe de Belgique, et que vous avez été élu « Arbitre de l’Année » en fin de saison dernière. Comment qualifiez-vous l’année 2018 ?
    Elle a été très bonne au niveau belge mais je peux mieux faire au niveau européen. Je garde quand même un goût mitigé sur certains points. D’une part, je suis très content de la reconnaissance qui m’a été adressée via ce titre d’« Arbitre de l’Année ». Je suis également très heureux d’avoir pu arbitrer la finale de la Coupe, même s’il faisait très froid. C’était une belle récompense et une belle opportunité. J’espère qu’il y en aura d’autres. Par contre, certaines histoires m’ont touché. Veljkovic (N.D.L.R. : le manager impliqué dans le footbelgate au même titre que deux arbitres, dont Vertenten) a essayé de salir mon image. Il a contacté Genk en disant que j’étais supporter du Standard et qu’il fallait que le club pousse pour mettre Vertenten à ma place. Je ne l’ai appris, via les journaux, que quand les affaires ont éclaté.
    Ces affaires, vous vous y attendiez ?
    Absolument pas. Je n’ai rien vu venir, le monde extérieur non plus. Je n’avais aucun soupçon. Bien sûr, j’avais vu les phases litigieuses dont on a beaucoup parlé par la suite. Mais je les considérais comme des erreurs humaines, pas intentionnelles.
    Comment avez-vous réagi à ce moment ?
    La première phase, c’est de la surprise, des interrogations, on se demande pourquoi ils ont fait ça et ce que cela leur apporte… si cela se vérifie. Ensuite, on attend les confirmations. La dernière étape, c’est d’attendre les vérités et les sanctions puis de tourner la page.
    Depuis que la bombe a éclaté, cela complique votre tâche sur le terrain ?
    Le premier match, oui. Depuis, c’est retombé comme un soufflet et c’est mieux ainsi. Continuer à en parler leur ferait de la pub, donc c’est mieux de ne pas en faire. Arbitrer n’est pas plus difficile qu’avant.
    Et votre titre d’« Arbitre de l’Année », vous vous y attendiez ?
    Non. Nous étions 3 arbitres invités par la Pro League : Van Driessche, Vertenten et moi. Nos chances étaient équivalentes. Je n’espérais pas l’avoir pour ne pas être déçu mais c’est très agréable d’être reconnu pour son travail. Un trophée individuel, c’est peu courant pour un arbitre.
    Depuis que Delferière et Vertenten sont dans l’œil du cyclone, on vous confie plus de matches au sommet. Vous êtes vraiment LE numéro 1 belge ?
    Oui. J’ai la confiance de la direction de l’arbitrage donc je me sens plus en confiance, donc je fais de meilleurs matches… C’est une spirale positive. Mais ce statut ne me met pas une pression supplémentaire sur les épaules. Demain, ce sera peut-être un autre. J’essaie de ne pas y penser…
    Au niveau européen, vous estimez pouvoir faire mieux. Pourrait-on vous voir prochainement siffler en Champions League ?
    Pas dans les prochains mois. Pour arbitrer à ce niveau, il faut faire partie de la catégorie Élite. Pour l’Europa League, il faut être de catégorie 1. Moi, j’appartiens à la 2, qui permet de diriger des matches entre l’été et le mois de janvier. Je dois donc attendre de monter de catégorie. Mes rapports ont, en général, été bons mais j’ai raté des cartes lors de mes 2 dernières rencontres (Irlande-Autriche en Nations League et Larnaca-Zurich en Europa League).
    Heureusement, rien n’a influencé le résultat, au contraire. Ce sont des points techniques, des détails qu’il faut travailler pour progresser. Il faut être exigeant envers soi-même dans l’arbitrage, comme dans le travail ou dans l’éducation des enfants, afin de ne pas nourrir de regrets. Je ne sais pas pourquoi j’ai soudainement régressé. La fatigue ? Les éléments extérieurs ? A présent, c’est la trêve et elle va faire du bien car, en plus de l’arbitrage, j’ai été débordé avant les fêtes vu que je travaille dans le chauffage. J’étais encore moins à la maison…
    Vous voir dans quelques années dans un grand tournoi, du style de l’Euro ou de la Coupe du Monde, est-ce possible ?
    Pour 2020, c’est impossible d’avoir un arbitre belge. Les instances européennes et mondiales travaillent déjà avec leur groupe d’arbitres. Au mieux, ce sera en 2024. D’abord, il faut intégrer la catégorie Élite puis livrer de bonnes prestations pour monter dans le ranking (classement).
    Lire la suite et l'article complet dans la Meuse digitale

  • Fraiture. Les travaux de voirie vers d'Ellemelle avancent bien !

    capture ecran 2019-01-03 à 17.52.45.jpg

    Comme prévu, les travaux planifiés en urgence sur la route vers Ellemelle, ont bien débuté le 2 janvier (voir l'article précédent). La réfection  de la voirie s'effectue normalement et nous vous préviendrons de l'ouverture de la route dès que possible. Cela ne devrait pas tarder.

    capture ecran 2019-01-03 à 17.54.31.jpg

    Ces travaux permettent de découvrir un ouvrage d'art remarquable signalé par notre expert en petit patrimoine local, Marcel Ponthier. Il s'agit des têtes du ponceau datant de +/- 1887 et qui seront sauvées.
    (Photos Laurent Walhin et MP)

  • Tinlot: de la spiruline fraîche fabriquée chez soi

    La Meuse Huy-Waremme a développé l'article publié sur ce blog le 20 décembre:" La Tinlotoise Gersande Blanchard reçoit le prix du public à ”Innova Tech” et a rencontré Gersande Blanchard.

    capture ecran 2018-12-30 à 20.13.46.jpgUne Tinlotoise a pris part à ce projet de fabrication de spiruline. Avec une équipe de scientifiques liégeois, ils entendent bien révolutionner notre façon de manger.
    Gersande Blanchard, une Tinlotoise de 45 ans, participe à un projet innovant : Microspir. Financés par la Région wallonne et implantés à l’ULiège, quatre scientifiques (François Darchambeau, Bruno Delille, Robin Crunenberg et Gersande Blanchard) se sont lancés dans un pari original : créer un incubateur de spiruline.
    D’abord, qu’est-ce que la spiruline ? « C’est une micro-algue tropicale, originaire des abords du Lac Tchad sur le continent africain. Elle est généralement consommée sèche sous forme de gélule ou de poudre. Les végétariens en raffolent car elle contient beaucoup de protéines. Elle séduit par son intérêt nutritionnel et s’inscrit dans une alimentation saine. On la qualifie souvent d’aliment du futur », indique Gersande Blanchard. La docteure en biologie a toujours travaillé dans le domaine de l’environnement. Avec ce projet, elle espère répandre la consommation de ce super-aliment.
    SpirhOme, le nom officiel de l’incubateur, est destiné, avant tout, à l’usage domestique. Mais à quoi sert-il ? « L’incubateur est un petit concentré de technologie, nous avons pris deux ans à le concevoir. Avec un système de pompe, il récolte automatiquement la spiruline issue de l’algue. Par sa taille, le prototype que nous avons créé s’adresse à des ménages de maximum quatre personnes  ».
    L’équipe de biologistes ambitionne de commercialiser l’objet d’ici l’été 2019 au prix de 479€. « Le coût se justifie par les matériaux. Tout est pensé pour minimiser l’impact de la machine sur la qualité de la spiruline. Le principe, c’est de consommer une spiruline de bonne qualité, contrairement à ce qu’on trouve parfois dans le commerce », signale la scientifique tinlotoise.

    Une originalité récompensée

    capture ecran 2018-12-30 à 20.13.52.jpg
    La spiruline fraîche, en plus d’être rare, n’est pas disponible en Belgique. « Il y a des producteurs en France mais à ma connaissance, c’est tout », lance Gersande Blanchard. Elle est donc plus répandue sous sa forme sèche. L’incubateur de la Tinlotoise représenterait une première mondiale. Il pourrait révolutionner le quotidien des grands consommateurs de l’algue : 100 grammes de spiruline d’entrée de gamme coûtent une quinzaine d’euros alors que la même quantité de spiruline de bonne qualité coûterait entre 25€ et 35€.

    Une innovation récompensée lors de la soirée Inovatech en octobre dernier à Liège. Sur les 58 équipes en compétition, celle de Gersande a remporté le prix du public. Le caractère « énergie verte » de la machine a séduit le jury. « C’est une belle reconnaissance. Cela nous encourage et montre bien que notre projet a de l’intérêt et de la valeur », sourit la Tinlotoise.
    (https://huy-waremme.lameuse.be/325489/article/2018-12-25/tinlot-de-la-spiruline-fraiche-fabriquee-chez-soi)

  • Province de Liège, patrimoine exceptionnel

    capture ecran 2018-12-30 à 15.13.04.jpg

    La dernière émission de Vu du Ciel de cette année 2018 revient sur quelques sites survolés depuis le début de l'émission, et qui appartiennent au "Patrimoine Exceptionnel de Wallonie".
    La Wallonie compte près de 4000 biens protégés par classement. Parmi ces 4000 biens classés en Wallonie, les plus exceptionnels d’entre eux sont repris dans une liste, mise à jour tous les 3ans, et qui compte actuellement près de 220 biens particulièrement remarquables. C'est le "Patrimoine exceptionnel de Wallonie".
    Ce numéro montre la diversité de ce patrimoine exceptionnel : sites religieux, militaires ou mémoriels, ponts et châteaux, ensembles architecturaux ou bâtiments isolés, sites industriels ou naturels, ces différents lieux sont tous remarquables et ont, par leurs qualités, incité les autorités wallonnes à s'engager à mettre en œuvre les moyens et les techniques nécessaires à leur conservation.  
    A regarder sur RTC

  • Pompe

    capture ecran 2018-12-14 à 13.10.22.jpg

    A Fraiture, le mur entourant la pompe en bordure de la place,  devenait dangereux et a été reconstruit par l'entreprise "Côté Cour". Il est maintenant terminé.

    Pour rappel, ce travail est normalement prévu dans le cadre d'un aménagement plus global avec notamment le budget participatif accepté au conseil communal du 2 février 2018:
    "Un projet participatif du village de Fraiture « coin pique nique sous pergola avec barbecue » en bordure de la place de l’église pour un montant de 5.000€ a été accepté par le comité de sélection des projets. A cet endroit, l’ancien abribus situé face à la pompe est en mauvais état et doit être remplacé avec un subside du TEC.  De plus, le mur de la pompe en bord de place menace et doit être restauré. La commune avait prévu 6.000€ à cet effet.
    Les trois réalisations seront intégrées dans le même ensemble, l'abribus se situant dans le prolongement de la pergola du budget  participatif."

    capture ecran 2018-10-04 à 01.08.02.jpg
    Fraiture, l'ancienne pompe, l'abribus et la pergola-barbecue du budget participatif
    
seront intégrés dans le même ensemble.(AL 2/2/2018)

  • Une saison touristique 2019 au fil de l'eau !

    SI - E. Keysers.jpg

    Syndicat d’Initiative « Entre Eaux & Châteaux » PROGRAMME 2019

    Ça y est ! La thématique touristique 2019 est annoncée… Wallonie, terre d’eau ! Une évidence pour le Syndicat d’Initiative « Entre Eaux & Châteaux » qui est chargé de réaliser la promotion touristique des communes de Modave, Marchin, Clavier et Tinlot.
    Outre la coordination d’un important projet d’aménagement du RAVeL sur 3 communes, l’asbl proposera, comme chaque année, de nouvelles brochures et publications thématiques mais aussi de nombreuses activités ponctuelles et permanentes !

    Au programme :
    * un rallye touristique « L’eau dans tous ses états » (dim. 7 avril),
    * l’inauguration de la chasse au trésor permanente sur la commune de Marchin (dim. 19 mai),
    * une balade pique-nique (dim. 2 juin),
    * un rallye touristique d’été (à faire tous les jours de juillet et août),
    * la découverte d’un patrimoine rénové/réhabilité (sam. 7 et dim. 8 septembre),
    * une balade à la découverte d’un village condrusien (dim. 29 septembre),
    * une soirée « Halloween au château » (jeu. 31 octobre),
    * la traditionnelle marche adeps de 5, 10 ou 20 km (dim. 17 novembre).

    SI - J.Borghoms.JPG

    Pour ne rien rater, rendez-vous sur notre page Facebook : « Tourisme Modave Marchin Clavier Tinlot ».
    Plus d’infos : info.sivh@gmail.com – 085/41.29.69 – www.eauxetchateaux.be