Tinlotois dont on parle!

  • Condroz, RTL-TVI: découvrez l'interview des bourgmestres de votre commune. Tinlot : Cilou Louviaux

    Durant 48 heures, du lundi 3 au mercredi 5 septembre, sans interruption, RTL a ouvert son micro à tous les dirigeants de communes wallons et bruxellois.
    A raison de 10 minutes par mayeur (15 secondes d’interruption prévue entre chaque interview), on obtient 2880 minutes soit… 48 heures tout juste. Les interviews sont accessibles sur la plateforme RTLPlay, sur le site RTL INFO et sur Facebook.

    capture ecran 2018-09-05 à 09.31.26.jpgCliquez ici pour regarder l'interview

    capture ecran 2018-09-05 à 10.53.36.jpg

    L'interview avait lieu à la Villa Ballat, à Namur mercredi à 7h55, soit 5h avant la fin de ce marathon politique.
    Réaction à chaud de Cilou Louviaux: "
    10 minutes, c'est vraiment très court ! A l'occasion de ce dernier interview, j'aurais tant aimé remercier les Tinlotois pour la confiance qu'ils m'ont accordée pendant 24 ans..."

    Voici les autres bourgmestres des communes condrusiennes. (Cherchez dans: Province de Liège, Arrondissement de Huy et cliquez sur votre commune)capture ecran 2018-09-05 à 10.29.03.jpg

    Cliquez ici

  • Tinlot. Un nouveau livre jeunesse de Sonia Coudert

    capture ecran 2018-08-25 à 13.40.27.jpg

    Un nouveau livre jeunesse de Sonia Coudert vient d'être édité. Il est disponible dans toutes les librairies à la demande! 
    https://livrs-editions.com/produit/langues-de-vipere/

    Langues de vipère
    12,00€
    S.A.William
    194 pages
    Première lecture – Princesses – Caractère.
    Extrait du livre:
    "Daline n’est pas une gentille princesse de conte de fée, au contraire !
    Elle ne s’intéresse qu’aux apparences. Seules la richesse et la beauté ont de la valeur à ses yeux. Si vous n’avez ni l’une ni l’autre, passez votre chemin et ne vous frottez pas à cette mégère !
    Un jour pourtant, tout va changer. Daline décide d’évoluer, mais comment devenir gentille après des années de méchanceté ?
    La princesse va devoir compter sur sa femme de chambre et sur des amis inattendus, qui vont l’aider dans cette lourde tâche.
    Ces derniers ne seront pas de trop pour aider Daline à faire le tri entre ses vrais amis et ceux qui sont de véritables langues de vipère !"
    En savoir plus
    Catégorie : Source: Facebook

    D'autres libres de Sonia Coudert

    39913130_2345840978789566_6922748817360027648_o.jpg

    Voir l'article précédent sur ce blog

  • Semaine chantante des 1.000 choristes à Cannes, les inscriptions sont ouvertes pour 2019

    Virginie Delrez et Michaël Delcomminette qui ont participé aux concerts des 1.000 choristes à Cannes la semaine dernière, (Voir l'article précédent: Virginie Delrez avec les 1.000 choristes en concert à Cannes), vous font savoir que les inscriptions sont déjà lancées pour l'année prochaine.
    http://www.choeur-en-fete.com/
    https://www.facebook.com/choeurenfete/

    capture ecran 2018-08-19 à 15.10.11.jpg
    Une vue partielle de l'ensemble des choristes.
    Au dessus à droite, tous les chefs de choeur. Ce sont les anciens "Fous Chantants" d'Alès" dont Jacky Locks
    de renommée mondiale qui a travaillé avec les plus grands: Dion, Halliday, Goldman,
    et le réalisateur de l'émission des 500 choristes à TF1.


    En dessous, photos des deux concerts avec
    Alain Souchon-Laurent Voulzy-Lisandro Cuxi- Florent Mothe,

    au palais de la victoire à Cannes.

    capture ecran 2018-08-19 à 15.27.04.jpg
    Voir la page

     

    Lire la suite

  • Tinlot. Virginie Delrez avec les 1.000 choristes en concert à Cannes

    38519144_625630051155026_4458656106037641216_n.jpg

    Ce week-end la Fraituroise Virginie Delrez participait, au Palais des Victoires à Cannes, à un concert avec quatre chanteurs et 1.000 choristes.

    38531482_246676759291217_655636614684344320_n.jpg

    capture ecran 2018-08-09 à 10.24.06.jpg

     

  • Tinlot: une bière «de geek» qui stimule les neurones

    capture ecran 2018-08-05 à 17.29.42.jpg

    La science : voici un drôle de nom pour une drôle de bière à l’allure tout sauf banale. Elle est en fait le résultat d’une combinaison particulière : celle de deux scientifiques liégeois qui vouent une passion commune à ce breuvage. Ensemble, ils ont élaboré ce produit pour le moins atypique et surprenant.

    « Une bière de geeks qui stimule les neurones », c’est ainsi que Lionel Clermont, un Tinlotois de 31 ans présente le produit qu’il a créé avec Pascal Blain, un Français âgé de 34 ans. Visuellement d’abord, la bière dénote : «  Sur les étiquettes, il y a un tableau noir rempli d’équations », expliquent-ils, « Pour la plupart des gens, ce sont des taches mais pour les scientifiques, elles ont une signification particulière car elles font référence à des choses connues qui ont révolutionné le monde de la science ». Il y a quatre étiquettes différentes jusqu’à présent : physique, chimie, mathématique et informatique. La biologie, la médecine et l’astrophysique devraient suivre.

    Et à côté de ce tableau, on retrouve un « science fact », une sorte d’anecdote amusante en lien avec une discipline scientifique, des histoires que les deux ingénieurs du Centre Spatial de Liège ont accumulées au fil des mois : « Quand un confrère me racontait une chose surprenante, je la notais », se souvient Lionel Clermont, ingénieur en optique, « Saviez-vous, par exemple, que la température créée par un éclair est 5 fois plus élevée que la température de la surface du soleil ? Voilà typiquement le genre d’informations que l’on retrouve sur l’étiquette : c’est une manière d’apprendre en s’amusant et en buvant un coup ». Et chaque bière contient un « science fact » unique, ce qui fait des bouteilles des objets de collection.

    L’idée de la créer est apparue dans l’esprit de ces deux scientifiques fin 2017 : « On occupe le même bureau, notre travail est complémentaire, je conçois les instruments spatiaux et lui les teste », raconte Lionel Clermont, diplômé à l’ULG, « Nous sommes de grands amateurs de bières alors on s’est dit qu’il fallait tenter un truc ensemble. »
    Lire la suite dans l'édition de la Meuse digitale

  • Le Tinlotois Alain Vaessen sur la RTBF à propos de la dégressivité accélérée des allocations chômage

    capture ecran 2018-08-03 à 18.56.21.jpg

    La dégressivité accélérée des allocations chômage inquiète les CPAS

    Le gouvernement fédéral a présenté le 24 juillet dernier son "accord pour l'emploi". Parmi les différentes mesures, une nouvelle réforme du chômage. Elle prévoit notamment une dégressivité accélérée des allocations pour la deuxième période d'inactivité : pour favoriser la recherche d'un emploi, une personne licenciée recevrait des allocations plus élevées dans un premier temps, et la baisse de celles-ci vers un montant forfaitaire serait ensuite plus rapide.
    Cette dégressivité accélérée inquiète particulièrement les CPAS. "Quelle va être sa durée ? Quelle va être son intensité ? Nous attendons donc des réponses" s'interroge ce jeudi Alain Vaessen, le directeur général à la fédération des CPAS, invité du Plus de Matin première.
    ...Le nombre de personnes aidées par les CPAS a augmenté de 27% ces cinq dernières années. Les centres publics craignent que cette mesure n'augmente encore ce chiffre.
    Les chômeurs qui pourraient être touchés par cette dégressivité accélérée seraient éventuellement amenés à demander une aide complémentaire au CPAS s’ils ont moins qu’aujourd’hui. C’est donc particulièrement important.
    Alain Vaessen rappelle : "C’est d’autant plus important qu’aujourd’hui, les allocations de chômage et les allocations sociales de façon plus générale, qu’elles soient au niveau du chômage ou des CPAS, se situent déjà en dessous du seuil de pauvreté". Voir la suite et l'interview complète en vidéo sur Matin Première

  • Abée. Une notice historique publiée par un villageois, Louis Pauquay

    capture ecran 2018-07-01 à 17.27.29.jpg

    Le château et la ferme d'Abée et de Tillesse

    Après une première publication (voir l’article « Sur la voie romaine dans nos villages condrusiens »), l’abéen Louis Pauquay vient d'écrire une notice sur Abée et Scry intitulée: "Abée et Scry avant la Révolution Française"

    1e partie -Abée dans la Principauté de Liège, (du Moyen-Age jusqu'à 1566).
    2e partie -Abée dans les rivalités des états européens (1566 - 1789)
    Cette publication illustrée va ravir les amateurs histoire locale ou simplement ceux qui veulent connaître notre passé. Elle a été mise en ligne sur le site communal à l’occasion de la fête du village d’Abée et bientôt celle de Scry.
    (tinlot.be/ loisirs/notre histoire, notre passé, Abée et Scry avant la Révolution Française)
    vous pouvez également la télécharger ci-dessus.

    Membre de la CCATM de Tinlot et déjà passionné par nos chemins et sentiers, ce licencié en philologie classique à la retraite, nous a déjà présenté un parcours complet sur la Chaussée Romaine depuis Ombret jusqu'à Vervoz à partir de tous les vestiges, les recherches et les publications déjà réalisées mais y ajoutant une touche personnelle et en les présentant sous forme d'un parcours passionnant à découvrir ! Le voici maintenant dans son village d'Abée et ici dans le Château à l'occasion de la messe patriotique de week-end dernier.

    capture ecran 2018-07-01 à 17.40.30.jpg

    Monsieur Pauquay, à gauche, sous le manteau de cheminée orné des blasons de la famille d'Eynatten.
    En bas à droite, en discussion avec le propriétaire du château : Monsieur d'Aspremont.

    En haut à droite, Madame d'Aspremont et Madame Lamarche en compagnie de Mr Hubin
    après la messe dans la cour du château.

     

  • Un jeune Tinlotois vise le Top 10 mondial en karting !

    capture ecran 2018-04-10 à 09.50.23.jpg

    capture ecran 2018-04-10 à 09.43.05.jpgSteve Kolela, 27 ans, évolue au niveau mondial en karting depuis quelques années et s’est classé 12e à Paris en juin 2017 au Sodi World Séries (40.000 pilotes). C’est une des deux compétitions mondiales avec le Kart World Championship.

    Les prochaines échéances se rapprochent pour Steve avec Sodi World  final en  juin à Lignano en Italie et le Kart World Championship en Pologne au mois de juillet. Son objectif n’est autre que d’atteindre le Top 10 mondial cette année !
    Steve habite rue de l’église à Soheit-Tinlot et travaille au Luxembourg pour un bureau d’expert automobile. Ce sportif bien sympathique a pratiqué la boxe et différents sports avant de se lancer dans le karting en 2013. En 2015, il devient champion du Luxembourg.
    Passionné de mécanique et  de karting, il  veut se perfectionner, progresser et aller au bout de sa discipline. Il a pour ambition de  faire connaître et de développer ce sport beaucoup trop méconnu en Belgique.

    « Quand on parle de karting, on pense souvent à une attraction pour enfant !  Or le karting est le sport qui demande le plus de concentration à la minute. La concurrence, les bruits à analyser, les trajectoires, le contact physique avec la piste et le véhicule avec une moyenne 70 kms en indoor, et 130 à 140 en extérieur. Le ressenti est le double d’une voiture, car il n’y a pas d’amortisseur ni de ceinture avec un  moteur de 45 chevaux avec un poids de 100kg. Il s’agit vraiment de la conduite à l’état pur : 4 roues, un  volant, une barre de direction, un réservoir essence, un moteur et un châssis le plus léger possible. Pas d’électronique. Pour l’apprentissage ou le perfectionnement de la conduite, c’est un exercice idéal et beaucoup de grands pilotes automobiles n’hésitent pas à y revenir pour affiner leur condition physique et progresser. Le pilote est équipé d’une combinaison anti feu, un casque visière, une minerve dans certaines compétitions et de gants ». « C’est très physique », ajoute-t-il, on n’a pas le droit à la moindre erreur, mais pour ma part, je n’ai jamais eu d’accident !

    capture ecran 2018-04-10 à 09.44.59.jpg
    En Belgique, le BIKC est le championnat reconnu par le Racing Automobile Club de Belgique. Le  BNC est un championnat plus officieux, mais avec davantage de niveaux (pilote de niveau régional, national ou mondial).
    Il existe deux types de courses: l’endurance, de 1 à 24 h  et les courses de sprint. La qualification se fait au temps sur un seul tour, puis 15 minutes de course. Les pistes  indoor varient entre 200 mètres et 1km dans de grands halls avec parfois plusieurs étages, des ponts, etc. Quant aux pistes en extérieur elles varient autour de  1500 mètres.
    Un kart se loue entre  40 et 50 euros de l’heure, car être propriétaire serait trop contraignant (déplacements, une équipe technique, coût…) Il s’agit donc d’un sport qui ne nécessite pas un trop grand budget.
    Steve s’entraine 1h1/2 par semaine à St Vith, Machelen ou au Karting de Dolhain. Il entretient  sa condition physique avec beaucoup de cardio, de gainage, et surtout une bonne nutrition !
    Bravo à lui et tous nos voeux l'accompagnent dans ses prochains rendez-vous!

    Voir le site de Steve, son palmarès
    http://www.stevekolela.com/

    Voir la vidéo du SoDi World Séries 2017 à Paris
    http://www.stevekolela.com/gallery.html

  • Enduro VTT. Super rentrée 2018 pour Alexandre Ponthier

    capture ecran 2018-04-07 à 11.05.49.jpg

    La saison vient de commencer et il monte sur la plus haute marche du podium lors de la 1ère manche de l’Enduro SUPERPLASTIC CUP 2018, qui s’est déroulée (sans une goutte de pluie) au parc du Mary à ESNEUX le 11 mars dernier. Alexandre apprécie l’épreuve de Esneux, puisqu’après 2016 et 2017, il y signe une 3° victoire consécutive.
    Bravo Alex!

    capture ecran 2018-04-07 à 11.16.12.jpg

    Cette 1ère manche se disputait en 4 spéciales chronométrées pour les moins de 15 ans.
    En catégorie Minime, il y avait 15 concurrents et à l’addition des temps, il devance son poursuivant direct de plus de 38 secondes et le 3e sur le podium de plus de 55 secondes.

    Pour l’ensemble des moins de 15 ans, soit 30 participants, il obtient une excellente 6e place derrière 5 aspirants, tous plus âgés de 3 ans.
    Parmi les aspirants, on comptait cette fois, deux allemands et aussi un français, Baptiste BACHELET, un copain avec qui Alexandre a fait connaissance au Bike Park du Lac de l’Eau d’Heure.

    Baptiste BACHELET, du club VC Maubeuge, est un jeune qui promet en faisant de bons résultats dans la Région des Hauts de France, dans le Nord.
    Concernant les participants de + de 15 ans (catégories débutant, junior, élite et dame), ils étaient 136 au départ (dont 24 allemands et 18 néerlandais). Pour ceux-ci, 2 spéciales supplémentaires étaient à leur programme.

    Martin MAES, catégorie élite, s’adjuge les 6 temps scratch (au total des temps, il termine avec 43 secondes d’avance sur le 2° qui n’est autre que Franck GILLES, de la catégorie junior) et il remporte l’épreuve.

    Les spectateurs sont tous les bienvenus et feront le bonheur des concurrents. L’adrénaline est assurée même pour le novice ainsi qu’une bonne bouffée d’air frais en forêt. Toutes les informations se trouvent sur le site de « Patric MAES » à l’onglet « Enduro Superplastic Cup ». De bonnes chaussures de marche sont nécessaires.

    Une autre compétition, pour Alexandre et aussi une 1ère fois pour son petit frère Raphaël: la 1ère manche du challenge École VTT de Patric MAES, consacrée à la Descente, a eu lieu le 17 mars dernier.

    Un prochain article vous donnera le compte rendu de cette épreuve, à laquelle participaient, par un froid de canard, 75 jeunes dans un des bois de Rotheux.

    Les prochaines compétitions sont : le 22 avril à Amay pour la 2e manche de l’ENDURO SUPERPLASTIC CUP et ensuite le 28 avril à Seraing, pour la 2e épreuve du challenge École VTT, consacrée au parcours de Dual.

    capture ecran 2018-04-07 à 11.07.42.jpg
    Transmis par M.P.

     

  • Deux Condrusiens, (Fred Macquet et Arnaud Stiepen) "experts" à Sudpresse

    capture ecran 2018-03-03 à 11.28.38.jpg

    Le groupe Sudpresse a annoncé samedi qu'il se dotait d'un panel de 120 experts pour aider à comprendre et à décortiquer les enjeux des principaux faits d’actualité. Parmi ces personnes, un Ouffetois et un Tinlotois.

    Fred Macquet, expert musique Sudpresse.
    Le Tinlotois Fred Macquet est un touche-à-tout et dispose d’une expertise de haut niveau en musique. Il est le chanteur de Nicole’s Sons et The Staages, mais aussi coach artistique, agitateur culturel (c’est lui qui le dit), organisateur de concerts et créateur de l’asbl les Deux Ours.

    Arnaud Stiepen d’Ouffet est un géophysicien de l’université de Liège. Il est spécialisé dans la haute atmosphère et l’aéronomie des planètes telluriques ainsi que les interactions soleil-magnétosphère. Il devient Participating Scientist de la mission MAVEN de la NASA en travaillant au Laboratory for Atmosphericand Space Physics, Université du Colorado et au Atmospheric, Oceanic, and Space Science département, Université du Michigan.
    En janvier 2015, il est à la base de la découverte d’un nouveau type d’aurores sur Mars.
    (La Meuse du 3 mars).