Environnement

  • La destruction de nids d'hirondelle peut coûter très cher !

    capture ecran 2018-08-03 à 15.42.22.jpg

    L’ASBL Association de gestion des domaines touristiques du vallon de la Lembrée, responsable du château de Harzé, a été condamnée en juin dernier à une amende de plusieurs milliers d’euros pour des destructions de nids d’hirondelle, se félicite la Ligue royale belge pour la protection des oiseaux, à l’origine de la plainte.
    Outre une indemnisation pour le dommage moral causé à la nature, l’ASBL de gestion des domaines touristiques du vallon de la Lembrée a écopé, pour la destruction de 24 nids, de 2.400 euros d’amende ferme et de 9.600 euros avec un sursis de trois ans.
    La Ligue, qui dit avoir encore déploré la destruction d’une quinzaine de nids d’hirondelles sur la façade de l’hôtel de ville de Verviers ainsi que sur celle d’un café à Lambermont, «espère que cette condamnation servira d’exemple dissuasif et donnera le signal de sanctions plus lourdes contre les atteintes à la faune sauvage». «Il est sidérant de constater que les acteurs de ces destructions tantôt ignorent, tantôt dédaignent le déclin désastreux des populations d’hirondelles», conclut l’association de protection des oiseaux.
    (La Meuse du 3 août)
    Il existe pourtant des alternatives et des solutions à ces situations. Voir à ce sujet un article de Fred l'apiculteur à Fraiture (photo ci-dessus)

  • Le 1er août l’humanité aura consommé les ressources de la planète

    Photo News

    L’humanité aura consommé la totalité des ressources que la planète peut renouveler en un an et pollué plus que ce qu’elle ne peut absorber le 1er août prochain. Elle vivra donc «à crédit» sur les ressources naturelles des générations futures jusqu’au 31 décembre, selon les calculs de l’ONG Global Footprint Network, qui souligne que ce moment survient de plus en plus tôt chaque année.

    Le 1er août marquera pour la Terre le «jour du dépassement» (« earth overshoot day», en anglais), un concept forgé au sein du think tank britannique New Economics Foundation et calculé chaque année par l’organisation Global Footprint Network, à laquelle le think tank s’est associé en 2006. Dans ses calculs, l’ONG tient compte de l’empreinte carbone, des ressources consommées pour la pêche, l’élevage, les cultures, la construction et l’utilisation d’eau.

    L’an dernier, le «jour du dépassement» était survenu le 2 août, l’année précédente le 8 du même mois. La date «avance inexorablement depuis les années 1970», relève l’ONG. En 1970, l’échéance était tombée le 23 décembre. Depuis, elle n’a cessé d’avancer: 3 novembre en 1980, 13 octobre en 1990, 4 octobre en 2000, 3 septembre en 2005, 28 août en 2010. Lire la suite dans l'édition de La Meuse digitale

  • L'éclipse de lune vue de Fraiture

    IMG_3505.jpg

    Voici une photo prise vers 0h45 à fraiture samedi. On y voit la lune encore un peu rousse avec Mars. (Transmis par Marcel Ponthier)
  • 4 et 5 août : recensement des papillons de jardin

    Recensement des papillons de jardin

    Chaque premier week-end d'août, Natagora vous invite à participer à l'opération "Devine qui papillonne au jardin". Observer les papillons chez soi offre une vue nouvelle sur la richesse du milieu que l'on foule du pied au quotidien. Un moment idéal pour réfléchir aux manières d'accorder plus de place à la nature chez soi et apprendre à reconnaitre les papillons au jardin. L'émerveillement est garanti!
    À vos agendas
    : la prochaine édition de l'opération "Devine qui papillonne au jardin" aura lieu le week-end des 4 et 5 août 2018.
    Participez, c'est très simple !
    1. Observez les papillons qui visitent votre jardin le week-end des 4 et 5 août.
    2. Identifiez les papillons de votre jardin, en vous aidant de nos outils d’identification.
    (consultez notre liste visuelle interactive ou téléchargez notre poster)
    3. Notez, pour chaque espèce, le nombre maximum d’individus que vous comptez en même temps.
    (NE PAS additionner toutes les observations de la même espèce au cours du week-end)
    4. Encodez vos observations sur notre site.

  • L’éclipse lunaire la plus longue du siècle !

    capture ecran 2018-07-24 à 23.21.14.jpg

    C’est un spectacle unique qui nous attend ce vendredi 27 juillet. Durant plus d’une heure, on pourra observer l’éclipse lunaire la plus longue de ce siècle. Elle devrait durer 113 minutes en tout. La dernière éclipse totale avait déjà attiré les astronomes amateurs en 2000, d’autant qu’elle avait duré 1h46. Un phénomène qui ne sera plus observable avant 2100. Raison de plus de ne pas rater ce spectacle incroyable. Chez nous, elle sera observable entre 21h30 et minuit. La Lune, la Terre et le Soleil seront parfaitement alignés, ce qui permettra à notre planète de projeter son ombre sur le satellite. Grâce à cela, la Lune deviendra invisible. Mais que pourra-t-on voir alors, me direz-vous ? La
    progression de l’éclipse bien sûr ! Durant les différentes phases d’ombre avant et après l’éclipse, la Lune devrait offrir un panorama incroyable. Lors de la 2e partie de l’éclipse, la Lune sera pleine et révélera des couleurs rousses, v oir rouges. Un moment rare et précieux ! D’autant qu’il ne sera pas nécessaire de s’équiper pour assister à ce phénomène astral, il sera directement visible à l’oeil nu. Seule une couverture sera nécessaire, pour profiter du spectacle, couché dans la pelouse de votre jardin.-FANNY JACQUES La Meuse du 24/7

    Voir également le reportage vidéo sur RTC

  • Bilan d'Intradel : 488 kgs de déchets ménagers par habitant

    capture ecran 2018-07-11 à 01.47.26.jpg

    488 kilos : c'est la masse de déchets ménagers produite par habitant chaque année sur la zone desservie par Intradel, l'intercommunale de traitement des déchets ménagers Liégeois. 488 kilos, c'est sans doute encore beaucoup, mais c'est la première fois depuis plusieurs années que l'on est passé sous la barre des 500 kg. Les habitants de la Province de Liège trient donc plutôt bien leurs déchets. C'est ce qui ressort du bilan 2017 d'Intradel. L'évolution globale de déchets ménagers a sensiblement diminué entre 2016 et 2017.
    Une fois récolté, l'essentiel de ces déchets est dirigé vers certaines filières, pour être recyclés ou valorisés. Seuls 4 % ne trouvent pas de nouvelle vie et s'en vont en centre d'enfouissement…
    Le premier outil de récolte des déchets, ce sont les recyparcs, qui récoltent près de la moitié des tonnages de l'intercommunale. Le nombre de visiteurs et les quantités récoltées y diminuent : Intradel y voit le résultat de sa politique, qui exige la carte d'identité à l'entrée.
    Côté négatif, on notera 150 plaintes déposées par les préposés suite à des agressions en 2017, et encore pas loin de 2500 déclarations de vols dans les recyparcs en 2017, le plus souvent de nuit. Cela représente un manque à gagner pour Intradel.
    Regarder le reportage video sur RTC Télé Liège

  • Intradel. En cas de fortes chaleurs, la collecte des déchets débutera à 5h !

    capture ecran 2018-07-03 à 15.57.58.jpg

    Durant les mois de juillet et août, en cas de canicule, la collecte des déchets pourra s'effectuer dès 5h du matin (au lieu de 6h, 7h ou 8h).
    Selon la météo, il est donc demandé aux citoyens de sortir leurs conteneurs et sacs poubelles la veille en soirée si les conditions climatiques le nécessitent.

    Pourquoi avancer les collectes à 5h du matin?
    Depuis quelques années, nous connaissons ponctuellement des températures très élevées durant la période estivale. Nous prenons ces mesures afin d'alléger la pénibilité du travail du personnel qui collecte les déchets. Leur fonction demande des efforts physiques réguliers et leur permettre de commencer à travailler au levé du soleil signifie qu'ils travaillent avec des températures moins élevées. Cela implique également qu'ils terminent de travailler plus tôt en cas de températures caniculaires.

  • Abée-Scry. Pierres taillées abandonnées...

    capture ecran 2018-07-03 à 16.18.44.jpg

    Des lecteurs du blog signalent des vieilles pierres taillées abandonnées.
    Cela se situe sur la route entre Scry et Abée, au milieu du chemin de terre sur la gauche en direction d’Abée et à hauteur du croisement avec la petite route descendant vers Saint Vitu.
    Voici  des photos. Peut-être proviennent-elles d’un endroit : propriété, château ou cimetière dont le propriétaire serait heureux de les retrouver ? (Transmis par MD)

  • Coup d'oeil sur la Fête de la Ruralité ce dimanche 1er juillet

    capture ecran 2018-07-01 à 18.00.19.jpg

    Le plein de soleil et de chaleur était au rendez-vous ce dimanche sur le terrain de football de Vyle-Tharoul pour la Fête de la Ruralité dont le thème cette année était "Jeunesse et Ruralité".
    Cette édition a connu un vif succès, qui s'amplifie au fil des années. 450 diners ont été servis et le public n'a pas arrêté de défiler tout au long de la journée.

    Au programme de cette magnifique journée : le marché des saveurs et de l'artisanat (une quarantaine d'exposants : tisserands, dentellières, vanniers, vieux métiers, produits de bouche locaux... ), de nombreux artistes (concerts, chorales, musiciens...), des jeux champêtres (golf fermier, jeux d'adresse en bois, jeux d'équilibre ou de force...), des contes et des spectacles de marionnettes, des promenades à dos de poney ou en tracteur, un concours de chevaux de trait ardennais imposants et dociles et l’élection du champion, un stand d'animaux de compagnie, les photos de la vie des jeunes de la Maison des Jeunes de Vyle-Tharoul...
    On pouvait même assister au battage à l'ancienne et au planté de pommes de terre ! Plus de 50 tracteurs de la région étaient également au rendez-vous et ont permis des balades autour du village !
    Il y en avait donc pour tous les goûts, tous les âges ! L'objectif est atteint "faire découvrir tout ce qui fait l'histoire, la richesse, la particularité de la vie dans notre belle campagne. Sensibiliser, apprendre et s'amuser".

    capture ecran 2018-07-01 à 18.03.21.jpg

    Il faut noter le nombre impressionnant de bénévoles que nécessite une telle organisation ! La fête de la Ruralité peut heureusement compter sur le soutien de plusieurs associations qui collaborent à la parfaite organisation de l'activité: RFC Vyle-Tharoul, Syndicat d’Initiative de la Vallée du Hoyoux (Entre Eaux et Châteaux), de très nombreux citoyens et l'asbl Devenirs.
    Et cette année, c'est cette asbl Devenirs qui a pris en charge la cruciale organisation des repas (midi et soirée). L'équipe d'Albert Deliège a confectionné des repas avec des produits locaux, cela va sans dire !
    Rendez-vous est déjà pris pour l'an prochain. Notez donc la date du 7 juillet 2019, le premier dimanche du mois à Vyle-Tharoul !

  • Tinlot. Refus du permis pour le poulailler industriel. La réaction de Jérôme Hartog

    capture ecran 2018-07-01 à 07.51.28.jpg

    L’agriculteur, Jérôme Hartog, peut encore faire un recours au Conseil d’État

    La semaine dernière, nous vous annoncions le refus, par la Région Wallonne, (voir l'article) du recours introduit par la Société Hartog, comme la décision de la Commune de Tinlot ne pas accorder le permis d'urbanisme concernant un projet de poulailler industriel, rue de Fraiture à Tinlot.
    J.Guisse a recueilli la réaction de Jérôme Hartog qui se dit démotivé.

    « C’est un volume trop long qui aurait dû être fractionné. » Il y a quelques jours, la Région wallonne a refusé le recours de Jérôme Hartog face à la décision du Collège de refuser son projet de poulailler de 39.600 animaux. L’infrastructure, qui devait se situer rue de Fraiture à Tinlot, consistait en un élevage de volailles « bien-être ».

    Selon l’administration communale, la Région wallonne a demandé à l’agriculteur tinlotois de placer le bâtiment à un autre endroit pour que l’infrastructure s’intègre mieux dans le paysage. D’autant plus que l’agriculteur possède des terres suffisamment grandes pour le bâtir ailleurs. « Le projet ne répond pas non plus à suffisamment d’interrogations dans le cadre de l’enquête publique. »

    Jérôme Hartog peut faire un recours au Conseil d’État. « On est en période électorale, ce qui ne favorise pas ce genre de projets », dit-il. « Je vais aller discuter avec le service urbanisme pour voir précisément ce qu’il y a lieu de faire. » Il hésite actuellement à réintroduire son projet à nouveau. « Il faut que ce soit rentable, car ça passe, on a besoin de se diversifier, pour que ce soit rentable. »

    Le Tinlotois apparaît découragé. « Chaque fois qu’un jeune agriculteur a des projets, on le torpille », déplore-t-il. « Il y a beaucoup de gens qui sont contre ce genre d’installations. Les gens veulent de la nourriture de qualité sans payer cher. On reproche aux agriculteurs de polluer, mais la pression sur les coûts est forte, ce qui fait que l’on doit augmenter notre production pour rester rentable. »

    Pour Jérôme Hartog, ce poulailler était l’occasion de se diversifier. «  Si notre élevage restait conventionnel, nous comptions installer une série d’aménagements non obligatoires dans le sens du bien-être de l’animal », continue-t-il. « Les poulets étaient éclairés avec la lumière du jour, et l’on aurait utilisé une partie de nos céréales pour les nourrir. » Il voulait également mettre en place des perchoirs pour que les bêtes se divertissent. « Le problème, c’est qu’un nouveau recours prendrait à nouveau deux ans », conclut-il.

    Article de Jérôme Guisse dans La Meuse du 30 juin

  • 21 juin 2018, nous sommes au ”solstice d'été”, le jour le plus long de l'année

    Solstice d'été 2018 : pourquoi la date de l'été sera bien un 21 juin

    Le premier jour de l'été 2018, c'est pour le jeudi 21 juin prochain, à 10h27 du matin. La date du solstice d'été 2018 marquera également celle du jour le plus long de l'année. Contrairement à ce qu'on croit, cet événement astronomique ne "tombe" pas toujours un 21 juin : il peut survenir un "22", ou même un "19" (bien que le prochain soit en 2488...).
    Régulièrement, il a lieu un 20 juin. Bref, sa date mérite qu'on s'y attarde afin de comprendre, justement, pourquoi il n'a pas toujours lieu le même jour. (lire la suite)

    Solstices et équinoxes en 2018

    Les heures indiquées sont les heures locales à Paris.
    Solstices et équinoxes en 2018
    Équinoxe de mars
    mardi 20 mars 2018 à 17h15
    Solstice de juin
    jeudi 21 juin 2018 à 12h07
    Équinoxe de septembre
    dimanche 23 septembre 2018 à 03h54
    Solstice de décembre
    vendredi 21 décembre 2018 à 23h22

    capture ecran 2014-06-21 à 08.44.40.jpg

    Le solstice est un événement astronomique qui se produit lorsque la position apparente du Soleil vu de la Terre atteint son extrême méridional ou septentrional.
    Les jours avoisinants le solstice d'été sont les plus longs de l'année, tandis que ceux proches du solstice d'hiver sont les plus courts de l'année. Les dates des solstices d'hiver et d'été sont inversées pour les hémisphères nord et sud, tout comme les saisons.
    Une année connaît deux solstices : le premier entre le 20 et le 22 juin, le deuxième entre le 20 et le 22 décembre. Par extension, les solstices désignent les jours de l'année pendant lesquels ils se produisent. La date des solstices correspond au début de l'été ou de l'hiver astronomique. (Wikipédia)

    Expliqué autrement:

    Capture d’écran 2013-06-20 à 14.07.26.jpeg

  • Modave. Inauguration et visite de l'éolienne les 22 et 23 juin 2018

     vendredi 22 juin, visite de l'éolienne  

    1 modave_eole modave_Eole_Invit23_A4_DEB_Page_3.jpg

    2 mEole_Invit22_A4_DEB_Page_2.jpg

      Samedi 23 juin,  journée festive autour de l'éolienne  

    3 modave_eole modave_Eole_Invit23_A4_DEB_Page_1.jpg4 INAUGURATIION_A3_DEB.jpg

    Itinéraire pour l'EOLienne citoyenne MODAVE.jpg

  • Samedi 16 juin dans votre recyparc: collecte de livres

     

    La collecte des livres 2018

    Vous avez certainement des livres en bon état que vous conservez depuis des années dans votre bibliothèque ou votre grenier, n'est-pas ?  Et si vous les libériez pour qu'ils puissent continuer à faire rêver ou instruire d'autres lecteurs ?
    Ce samedi 16 juin 2018, pour la quatrième fois, Intradel, en collaboration avec les autres intercommunales de gestion des déchets réunies au sein de la Copidec,  invite les citoyens à déposer dans un de ses 49 recyparcs  les livres dont ils n’ont plus l’utilité.
     Mais attention , pas tous les livres.  Uniquement :
    - Les livres en bon état
    - Les romans
    - Les Bandes-dessinées
    - les livres de jeunesse
    - Les livres éducatifs et de loisirs ( cuisine, art, jardinage, bricolage...)
    - Les livres pédagogiques, scolaires, dont la date de publication est postérieure à 2000 ( ex : atlas, dictionnaires...)
    Les revues et les magazines ne sont pas repris.  
    Ces livres, que nous espérons recevoir en quantité, seront redistribués au sein de plusieurs CPAS des communes affiliées à Intradel, de services d'accueil temps libre ( ATL) des communes,  d'écoles et d‘asbl à finalité sociale comme les magasins Oxfam ou encore les services d'aide aux justiciables.
    De par cette action, Intradel tient à promouvoir le concept du réemploi en offrant une seconde vie à vos livres. Elle permet donc aux citoyens de poser un geste en faveur de l’environnement mais également en faveur de personnes en difficulté qui n'ont pas la possibilité d'en acquérir ou en encore de soutenir l'apprentissage de la lecture que ce soit à l'école ou ailleurs.   

    Alors ne manquez pas ce rendez-vous qui se déroulera au sein de tous les recyparcs d'Intradel et de Wallonie  ce samedi 16 juin.