Activités Evénements

  • Le 15 novembre, fête de la Dynastie

    capture ecran 2016-11-14 à 11.35.04 - copie.jpgPhoto AL de la Joyeuse Entrée à Liège
    Bonne fête à nos souverains !

    La Fête du Roi est célébrée chaque année le 15 novembre. Elle est aussi appelée Saint-Léopold en référence au premier roi belge. On l'appelle également Fête de la Dynastie depuis le prince régent Charles.Capture d’écran 2013-11-14 à 23.40.48.jpegLa Fête du Roi est l'anniversaire de la Belgique sous la forme d'un royaume.
    La date de la fête du Roi a été définitivement arrêtée en 1934 au 15 novembre, date qui coïncide en Belgique avec la fête de la Communauté germanophone.
    Quand faut-il hisser les couleurs nationales?

    Voir l'article précédent sur ce blog  avec le calendrier des 18 dates

    Pour rappel également, les services de l'administration communale, la police et le CPAS seront fermés ce jeudi ainsi que certains services publics.

  • Condroz. Les annonces paroissiales du 17 au 23 novembre 2018

    Actualité

    capture ecran 2018-11-13 à 08.18.45.jpg

    Le clocher de Ferrières primé (Prix acier 2018)

    Pour rappel, l’église Saint-Martin à Ferrières, édifice de style néo-gothique de la fin du 19ème siècle, présentait de gros soucis de fissures, de chutes d'éléments... depuis de nombreuses années, ayant nécessité déjà différentes interventions pour en consolider la tour et le clocher.
    La commune envisageait de supprimer définitivement la partie supérieure du clocher, et de couvrir la tour par une toiture plate.
    Le bureau Greisch  a alors proposé de conserver le clocher dans le village et de maintenir ainsi la silhouette élancée de l'église.
    Proposition : remplacer le clocher existant par une structure en tôles d’acier inoxydable sablée.
    Ferrières entre dans l’histoire wallonne en tant que première commune à mettre en œuvre le montage d’un clocher métallique en une seule pièce sur une église traditionnelle.
    Voir l'article et la vidéo sur RTC
     

    Présentation-Eglises-ouvertes.jpg

    Présentation du réseau « Eglises ouvertes » par Mr Géry de Pierpont le samedi 24 novembre de 10h à 12h (accueil dès 9h30) au Prieuré de Scry.
    Bienvenue à tous!

    Une église est avant tout un lieu de culte, un endroit de méditation ou d’apaisement, mais c’est aussi un point de repère dans le paysage, une référence commune pour les habitants, un espace ouvert à tous. Actuellement, la diminution de la pratique religieuse met ces édifices en péril : un grand nombre d’entre eux sont fermés en-dehors des offices, excluant ainsi toute une partie de la population.

    Le réseau Eglises Ouvertes estime que ces édifices religieux représentent un énorme potentiel pour l’avenir : lieux de méditation et de prière, lieux de rencontre pour la communauté, patrimoine riche de sens pour les générations actuelles et futures… Mais pour jouer ce rôle-clé dans notre société, ils doivent tout d’abord être ouverts et accueillants. Lire la suite
    Les célébrations  du week-end
    Samedi 19 novembre

    18h00 Bois
    18h00 Tavier
    Dimanche 20 novembre

    09h00 Les Avins
    09h00 Ouffet
    10h30 Warzée (à la place d’Ouffet) (messe des enfants) 
    10h30 Saint-Séverin
    11h00 Fraiture (clinique) : ADAP.

    UP_LOG_VERT_ORANGE copie.jpg

    MERCI ! Yves Tchoumoudi vous remercie pour toutes les marques de sympathie reçues lors de son ordination
    Nous accueillerons dans la joie du baptême.
    Dim. 25 nov. à 14h à l’église de Bois : Austin FIASSE

    Horaire d’hiver des messes dominicales (de novembre à avril)
    Permutation entre Tinlot et Scry : Tinlot : le 1er sam. du mois à 18h. Scry: le 2ème dim. du mois à 10h30.
    Permutation entre Villers-aux-Tours et Vien :Messe à Villers-aux-Tours tous les 2ème sam. du mois à 18h.
    Permutation entre Hody et Tavier : Tavier : le 3ème sam. du mois à 18h. Hody: le 4ème dim. du mois à 9h.
    Les intentions de messes dans l'unité pastorale du 17 au 23 nov. 2018 (voir ci-dessous)

    Lire la suite

  • Nécrologie. Décès de Madame Christine Lespagnard, épouse de Monsieur Yves Korvorst

    46115872_2167035176889281_4164773625938837504_n.jpg

    Nous vous informons avec tristesse du décès de Madame Christine Lespagnard, épouse de Monsieur Yves Korvorst, décédée à Liège ce 12 novembre à l'âge de 61 ans, et domiciliée à Ellemelle.
    "Les visites sont souhaitées à partir de mardi 13 novembre et elles se tiendront jusqu’au jeudi 15 novembre inclus de 16 hrs à 19hrs .
    La cérémonie religieuse aura lieu le vendredi 16 novembre à 11h30 en l’église Saint Médard d’Ouffet et sera suivie de la crémation à 13h45 au crématorium de Ciney.
    De tout cœur merci à tous ceux et celles qui ont été à nos côtés et nous ont soutenus tout au long des derniers jours", Jonathan, Yves et Aurélia.
    Nous présentons à sa famille et à ses proches toutes nos condoléances.

    capture ecran 2018-11-12 à 20.14.25.jpg

  • Tinlot. Une commémoration de l'armistice sous le signe de la jeunesse

    DSC_1256.jpeg

    Dominique Albanese, nouvel échevin tinlotois, s'est adressé aux enfants des écoles:
    "Vous êtes l'Avenir du Souvenir, vous êtes les futurs garants de la Paix"

    capture ecran 2018-11-10 à 11.16.36.jpg

    Vendredi matin, de nombreux porte drapeau et  plus d'une centaine d'enfants des deux écoles de Tinlot ont participé à la cérémonie commémorative du 100e anniversaire de l'armistice. Le Relais Sacré, parti d'Ouffet, est arrivé vers 10h à Tinlot, pour repartir ensuite vers Modave et poursuivre son périple condrusien.

    capture ecran 2018-11-10 à 11.51.29.jpg

    C'est le nouveau et jeune échevin tinlotois (23 ans), Dominique Albanese, qui a prononcé le discours de ce 100e anniversaire. Passionné d'histoire, il souhaite en effet reprendre, dans ses futures attributions, les associations patriotiques.
    Cilou Louviaux, toujours en fonction,  lui a donc cédé le relais avec plaisir, à l'occasion de cette manifestation. 
    Une intervention courte et remarquée, qui a  mis en évidence sa conviction d'assurer, pour la commune de Tinlot,  l'indispensable  devoir de mémoire. Et de citer le Maréchal Foch: "Parce qu'un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir".

    capture ecran 2018-11-10 à 11.40.13.jpg

    Alain Doffiny, instituteur en 6e année primaire à l'école communale, a expliqué le travail réalisé et les activités organisées avec ses élèves dans le cadre de ce 100e anniversaire. Ils ont par ailleurs  terminé cette journée par la visite du Fort de Loncin. Chacun des élèves a exprimé publiquement un phrase clé sur cette première guerre mondiale et ses conséquences.

    capture ecran 2018-11-10 à 11.40.20.jpg

    Ce sont ensuite tous les enfants de l'école Sainte-Reine qui se sont exprimé avec des petites phrases choisies ou en scandant le même refrain: "n'oublions jamais"

    capture ecran 2018-11-10 à 11.31.52.jpg

    Six enfants, provenant des six villages de l'entité, accompagnés de la Bourgmestre, ont ensuite déposé une gerbe devant le monument du souvenir (voir l'article d'hier sur les plaques commémoratives)
    Après le chant "Pour les enfants du monde entier", la Brabançonne a ensuite été reprise en choeur par tous les participants invités ensuite à prendre une collation dans les locaux de l'administration communale.

    capture ecran 2018-11-10 à 11.17.38.jpg

  • 11 novembre 1918, une page de notre histoire et la fin d'une guerre qui devait être ... la dernière !

    Capture d’écran 2013-11-10 à 15.17.19.jpeg
    La défaite inéluctable de l'Allemagne
    Dès l'échec de leur contre-offensive de juillet 1918, les Allemands ont compris qu'ils n'avaient plus aucun espoir d'arracher la victoire. C'est que les troupes américaines, fortes de quatre millions d'hommes, arrivent en renfort des Anglais et des Français.
    Le 3 octobre, l'empereur Guillaume II nomme à la chancellerie (la direction du gouvernement) le prince Max de Bade. Il espère que cet homme modéré saura obtenir des conditions de paix convenables de la part des Alliés. Cela devient urgent car l'Allemagne bascule dans l'anarchie et la guerre civile cependant que ses alliés cessent les combats et signent l'un après l'autre des armistices.
    Le 9 novembre au matin, le prince Max de Bade téléphone à l'empereur, à Spa. «Votre abdication est devenue nécessaire pour sauver l'Allemagne de la guerre civile», lui dit-il. Guillaume II s'y résout et part en exil.

    Un armistice mal accepté
    Les militaires s'étant défaussés, c'est à un civil, Matthias Erzberger, que revient la pénible tâche de négocier l'armistice. En France, la demande d'armistice fait débat. Le président de la République Raymond Poincaré et le général Philippe Pétain voudraient profiter de l'avantage militaire pour chasser les Allemands de Belgique, envahir l'Allemagne elle-même et signifier à celle-ci l'étendue de sa défaite. Mais le généralissime des troupes alliées, Ferdinand Foch, et le chef du gouvernement, Georges Clemenceau, ne croient pas l'armée française capable de se battre encore longtemps et souhaitent en finir au plus vite.

    L'armistice est signé dans le wagon spécial du généralissime Foch, au carrefour de Rethondes, au milieu de la forêt de Compiègne, le 11 novembre 1918 à 5h15 du matin.

    Voir l'article

  • Tinlot. Les plaques commémoratives de la guerre 14-18 dans nos villages

    capture ecran 2018-11-09 à 16.26.36.jpg

    A l'occasion du 100e anniversaire de l'armistice, Marcel Ponthier a rédigé pour les Tinlotois,
    un petit historique des plaques commémoratives dans nos villages. Merci à lui !

    Plaques commémoratives de la guerre 14-18

    En avril 1919, la Députation Permanente de la Province de Liège propose au 344 communes de son ressort une circulaire relative aux initiatives et coûts de monuments commémoratifs. Elle invite donc de ne pas tarder à placer une plaque commémorative sur la façade de chaque maison communale pour honorer les victimes de la guerre.
    Pour cela, elle propose que ses plaques soient les mêmes dans les villes aussi bien que dans les plus petites communes.
    Afin de faciliter cette utilisation, la députation permanente propose d’offrir aux communes un fronton en fonte, dû au ciseau du sculpteur liégeois Oscar BERCHMANS.
    Chaque commune devra prendre en charge les frais à résulter de la confection de la plaque en petit granit poncé, des inscriptions à y tailler et du placement, en se conformant aux instructions de l’architecte provincial.
    Le fronton de bronze, réalisé par Oscar BERCHMANS, qui mesure 37 x 70cm, représente la tête de lion de l’armée belge (telle qu’elle figurait sur le casque de chaque militaire) tenant dans la gueule une branche de chêne, symbole de force et de solidité, ainsi qu’une branche de laurier, symbole de victoire et de gloire.
    Le mufle est surmonté de l’inscription « N ‘OUBLIONS JAMAIS », avec dans les coins inférieurs « 1914 » et « 1918 ». La fine signature « Os. Berchmans » (parfois difficilement identifiable) est apposée sur le rebord au-dessous de la date « 1918 ».

    capture ecran 2018-11-09 à 16.05.03.jpg

    Le but de la Province était donc d’offrir aux communes une possibilité peu coûteuse de rapidement installer et inaugurer leur mémorial, tout en maintenant une certaine homogénéité.
    Bien entendu, les communes n’étaient pas obligées de suivre la proposition de la Province.
    Certaines communes ont, pour des raisons diverses, refusé le fronton provincial.

    Dans notre entité de Tinlot, seules les anciennes communes de Abée-Scry, Ramelot et Soheit-Tinlot ont accepté l’offre de la Province.

    La commune de Seny, qui n’a pas eu de victimes, a refusé pour, semble-t-il une question d’adaptation à l’architecture de sa maison communale et a fait placer une plaque en petit granit commémorant les volontaires, combattants et le prisonnier de guerre de ce village.

    capture ecran 2018-11-09 à 16.07.02.jpg

     

    En ce qui concerne la commune de Fraiture, elle n’a pas jugé bon de répondre à l’offre de la Province, étant donné que le village a eu la chance de ne pas avoir de victimes lors de la guerre 14-18.

    Dans les autres anciennes communes de Tinlot, les plaques commémoratives ont été réalisées de plusieurs façons

    La plus simple est celle de Ramelot qui honore un volontaire de guerre.

    capture ecran 2018-11-09 à 16.10.05.jpg

     

    Pour Soheit-Tinlot, on retrouve à droite sur la maison communale, le fronton Berchmans avec les noms des morts, déportée, volontaires et miliciens.

    capture ecran 2018-11-09 à 16.15.19.jpg

    Et curieusement, à gauche de cette plaque, on découvre un fronton, également en bronze, rappelant celui de Berchmans, avec une branche de laurier et l’inscription « 1940-1945 », ainsi qu’une plaque en petit granit poncé semblable à celle de 14-18 avec une reconnaissance pour les combattants, prisonniers, résistants, réfractaires et déportés, sans citation de leurs noms.

    capture ecran 2018-11-09 à 16.12.21.jpg

    Pour Abée-Scry, à l’ancienne maison communale, il y a aussi, à droite de la porte, le fronton Berchmans, honorant un soldat tombé au champ d’honneur ainsi qu’un autre soldat, mort sous les drapeaux, un peu après la fin de la guerre.

    capture ecran 2018-11-09 à 16.18.07.jpg

    La commune d’Abée-Scry a également fait apposer une plaque en petit granit de sa conception à gauche de la porte, rendant hommage « à ses intrépides combattants de 1914-1918 ».
    Le fronton de cette plaque est également en petit granit et représente en bas relief, un lion rugissant, qui foule le drapeau belge mis à plat.

    capture ecran 2018-11-09 à 16.19.13.jpg

    MP le 8-11-2011

  • Condroz. Les annonces paroissiales du 9 au 16 novembre 2018

    Les célébrations  du week-end
    Samedi 10 novembre
    18h00 Ramelot
    18h00 Villers-aux-Tours
    Dimanche 11 novembre
    09h00 Ouffet
    10h30 Borsu (à la place d’Ocquier) (fête de l’Armistice)
    10h30 Ouffet (à la place de Warzée) (fête de l’Armistice)
    11h00 Fraiture (clinique) : ADAP.

    UP_LOG_VERT_ORANGE copie.jpg

    MERCI ! Yves Tchoumoudi vous remercie pour toutes les marques de sympathie reçues lors de son ordination
    Les 10 et 11 nov. : collecte pour les pers. atteintes d’un handicap.
    Nous accueillerons dans la joie du baptême.
    Dim. 11 nov. à 14h à l’église de Vien : Lola CAJOT.
    Horaire d’hiver des messes dominicales (de novembre à avril)
    Permutation entre Tinlot et Scry : Tinlot : le 1er sam. du mois à 18h. Scry: le 2ème dim. du mois à 10h30.
    Permutation entre Villers-aux-Tours et Vien :Messe à Villers-aux-Tours tous les 2ème sam. du mois à 18h.
    Permutation entre Hody et Tavier : Tavier : le 3ème sam. du mois à 18h. Hody: le 4ème dim. du mois à 9h.
    Les intentions de messes dans l'unité pastorale du 9 au 16 nov. 2018 (voir ci-dessous)

    Lire la suite

  • Nécrologie. Décès de Mme Denise PETITJEAN, veuve de Henri THYSSEN

    capture ecran 2018-11-08 à 16.48.33.jpgNous vous informons du décès de Mme Denise PETITJEAN Denise, veuve de Henri THYSSEN,  âgée  de 84 ans et décédée à Seny, le 7 novembre.
    La défunte repose au Home de Seny où les visites sont souhaitées de 16H à 19H30.
    Nous présentons à sa famille et à ses proches toutes nos condoléances


    capture ecran 2018-11-08 à 16.38.02.jpg

  • 100e anniversaire de l'armistice. Relais sacré, vendredi 9 novembre. 8h45 Ouffet, 9h40 Tinlot, 11h Modave

    45231182_2013669568696754_7804336351452594176_o.jpg

    capture ecran 2018-11-06 à 23.55.00.jpg

    Modave
    Dépôt de gerbes de fleurs aux monument de: 
    Modave à 11h
    Vierset 11h15
    Strée 11h30

    Une organisation du Comité du Relais Sacré des associations patriotiques

  • Nécrologie. Décès de Madame Madeleine Prevot, veuve d’Edgard Etienne

    capture ecran 2018-11-06 à 13.47.03.jpgNous vous informons du décès de Madame Madeleine PREVOT, veuve d’Edgard ETIENNE, âgée  de 92 ans et décédée à Seny, le 3 novembre 2018.
    La défunte repose à son domicile Route de Limet n°3 à Modave où les visites sont souhaitées de 16H à 19 Heures.
    Nous présentons à sa famille et à ses proches nos sincères condoléances.

    Image.jpg