Activités Evénements

  • Condroz. Les annonces paroissiales du 23 au 29 mars 2019

    capture ecran 2019-03-20 à 17.59.06.jpgTéléchargez ici le Condr'aujourd'hui d'avril 2019

     

    UP_LOG_VERT_ORANGE.jpgLes brèves
    Le lundi 25 mars de 13h30 à 16h30 à l’église d’Anthisnes :
    « A la découverte des Philippines ! » Avec la participation de Doreen Bayhonan (Philippines) et de Jean-Yves Buron (Entraide et Fraternité). Rencontre ouverte à tous organisée par le groupe « Vie féminine ». Renseignements : Jeannine Piroton (04 371 50 23).

    Nous accueillerons dans la joie du baptême
    Le dim. 24 mars à 14h à l’église de Bois : Jules, Eva et Inès DELVAUX-KHALIFA.

    capture ecran 2019-03-20 à 18.08.29.jpg
    Les célébrations  du week-end
    Samedi 23 mars
    18h00 Clavier-Station
    18h00 Seny
    Dimanche 24 mars
    09h00 Ouffet
    09h00 Hody
    10h30 Terwagne
    10h30 Villers-le-Temple
    11h00 Fraiture Clinique
    Les intentions de messes dans l'unité pastorale du 23 au 29 mars 2019 (voir ci-dessous)

    Lire la suite

  • Nécrologie. Décès de Monsieur Fernand Beauloye originaire de Fraiture

    capture ecran 2019-03-20 à 22.58.16.jpg

    Nous vous informons du décès de Monsieur Fernand Beauloye originaire de Fraiture.
    Nous présentons à sa famille et ses proches toutes nos condoléance

    capture ecran 2019-03-20 à 22.49.45.jpg

     

  • Nécrologie. Décès de Madame Jean Marot, née Suzanne Fabry de Tinlot

    Thumb-Photo050905.jpg

    Nous apprenons avec tristesse le décès de Madame Suzanne FABRY, veuve de Monsieur Jean MAROT, née à Soheit-Tinlot le 12 juin 1921 et domiciliée à Huy.
    La défunte repose Lieu au Centre Funéraire DUBOIS & TANIER à Tihange.
    Les visites sont souhaitées au salon "Dali" de 17 à 19 heures à partir du mardi 19 mars 2019.
    La liturgie des funérailles avec eucharistie sera célébrée en l'église Saint-Maurice de Soheit-Tinlot le jeudi 21 mars à 14 heures .
    Rassemblement au funérarium à 13 heures 15
    L'inhumation aura lieu au cimetière de Soheit-Tinlot à 15 heures

    Nous présentons à la famille et aux proches nos sincères condoléances.

    Image.jpg

  • Condroz. Les annonces paroissiales du 16 au 22 mars 2019

    st-peters-basilica-1697064_1280-600x401.jpg

    Le Saint-Siège a rendu publiques, mercredi 6 mars, les éditions 2019 de l’, qui donne l’état de l’organisation hiérarchique de l’Église au 1er janvier de cette année, et de l’ de l’Église qui offre un large panorama de l’état des forces de l’Église catholique au 31 décembre 2017.
    Tout d’abord, les chiffres publiés par le Vatican nous apprennent que les ont augmenté de 1,1 % entre 2016 et 2017. Autre chiffre interpellant: pour la première fois, le nombre de diocésains est en baisse. Et enfin, près d’un catholique sur deux vit en Amérique. Une configuration importante à prendre en considération pour l’Eglise de demain.
    Amérique, le nouveau monde … catholique !
    Le nombre de catholiques dans le monde, en 2017, est évalué à 1,313 milliard, soit une augmentation de 1,1 % par rapport à 2016 (1,299 milliard). Quasiment la moitié des catholiques vit sur le continent américain (48,5 %), suivi par l’Europe (21,8 %), l’Afrique (17,8 %), l’Asie (11,1 %,  et l’Océanie (0,8 %). Tous les continents connaissent une augmentation variant entre 1 et 3 %. La proportion de catholiques sur chaque continent est quant à elle très variable. Quand deux américains sur 3 se disent catholiques, moins de 1 sur 2 le sont en Europe et 1 sur 5 en Afrique par exemple.
    Près de 5 millions d’engagé(e)s
    L’Annuaire statistique donne également des chiffres concernant les « personnes dédiées à l’apostolat », qu’il s’agisse des (évêques, prêtres et diacres) mais aussi des (, catéchistes, en mission, etc.).
    Au total, en 2017, 4.666.073 personnes participent ainsi de manière directe à l’effort d’évangélisation de l’Église catholique (en augmentation de 0,5 % par rapport à 2016).
    Dans cet effort d’évangélisation, les clercs sont représentés de manière très variable selon les continents : au total, ils constituent 10,4 % des personnes dédiées à l’apostolat au niveau mondial, mais seulement 6,4 % en Afrique et 8,4 % en Amérique. En Europe, leur présence atteint les 19,3 % et 18,2 % en Océanie, continents où l’engagement des laïcs semble ainsi moins mis en valeur.
    Moins de prêtres
    En 2017, le nombre total de prêtres a continué son recul entamé en 2015, passant de 414.969 en 2016 à 414.582 en 2017 (– 0,09 %).  Lire la suite sur Cathobel

    UP_LOG_VERT_ORANGE.jpgLes brèves
    Nous vous invitons à une conférence-débat le lundi 25 mars à 20 h. C’est avec grand plaisir que nous accueillerons Radouane Attiya. Voir l'invitation. Venez mieux comprendre le monde musulman. Dans nos sociétés multiculturelles, il est primordial de mieux se connaître pour « construire ensemble ». Que nos différences deviennent richesses les uns pour les autres.

    capture ecran 2019-03-12 à 20.15.11.jpgRepas suédois le dim. 17 mars dès midi à la salle « Le blé qui lève » à Tinlot (rue de l’église n°9) au profit de la « Saint-Vincent de Paul » (Nandrin-Tinlot).
    Réservations
    :André Peters (0478 39 11 48), Anne-Marie Nihoul (0478 93 15 51) ou Josy Noiset (085 51 26 46).
    Le sam. 16 mars de 14h à 18h au prieuré de Scry : rencontre avec les jeunes de 12-15 ans.
    Nous accueillerons dans la joie du baptême

    Le dim. 17 mars à 10h30 (pdt la messe) à l’église de St-Séverin : Zoé OTMANI, Camille BOMBARDELLI et Sasha TERMOL.
    Les célébrations  du week-end
    Samedi 16 mars
    18h00 Bois
    18h00 Tavier
    Dimanche 17 mars
    09h00 Ouffet
    09h00 Les Avins
    10h30 Ouffet (messe des enfants)
    10h30 Saint-Séverin (bâpt pdt la Messe)
    11h00 Fraiture Clinique
    Les intentions de messes dans l'unité pastorale du 16 au 22 mars 2019 (voir ci-dessous)

    Lire la suite

  • La Scrytoise Yvette Badoux (77) décédée dans une collision à Tinlot

    Le petit village de Scry est en deuil suite au décès tragique d’Yvette Badoux, un visage bien connu des natifs de Scry dont la famille Badoux est originaire.
    Ce lundi matin, la septuagénaire a trouvé la mort dans une collision survenue au carrefour Levooz, à Tinlot, sur la route du Condroz.
    Selon le premier rapport de police établi par l’équipe de la zone du Condroz, Yvette Badoux s’engageait au volant de sa Renault Clio sur la chaussée lorsqu’elle a percuté une camionnette circulant dans le sens Marche-Liège. Les deux conducteurs n’ont rien pu faire pour éviter la collision qui a été très violente.

    Les secours de la zone HeMeCo ont été appelés à 10h56. Ils ont immédiatement envoyé sur place deux ambulances. Au vu des graves blessures de la septuagénaire, l’hélicoptère de Bra-sur-Lienne a également été sollicité.
    Malheureusement, en dépit de tout ce déploiement, il n’a pas été possible de sauver Yvette Badoux qui est décédée sur place. Le conducteur de la camionnette a été blessé.
    La bourgmestre de Tinlot Christine Guyot qui vit à Scry connaissait bien la victime. « Nous étions voisines. Au décès de son mari survenu il y a quelques années, Yvette avait quitté Huy pour revenir vivre dans un appartement à Scry », évoque émue la bourgmestre.
    Yvette Badoux s’était ainsi rapprochée de sa famille dont les membres sont pour la plupart domiciliés dans le village. Et notamment, sa fille, maman de deux garçons, mais aussi son frère aîné Guy, qui fut par le passé conseiller communal à Tinlot.
    Le Parquet a été prévenu, un expert automobile a été désigné pour déterminer les circonstances de cet accident douloureusement ressenti par les Scrytois.

    Le carrefour Levooz bientôt sécurisé

    Le carrefour Levooz à Tinlot est réputé dangereux. Selon la bourgmestre Christine Guyot, ce n’est pas la première fois que des accidents s’y produisent. Raison pour laquelle, les autorités communales plaident depuis longtemps pour une sécurisation des lieux.« On en parle depuis au moins 6 ans mais normalement, cette année, le SPW devrait lancer les travaux. »
    Un rond-point doit y être aménagé. La date du début des travaux n’a pas encore été fixée. « Nous supposons que le SPW lancera le chantier après les travaux qu’il mène pour l’instant près du Monastère à Nandrin ».Un deuxième chantier routier est également prévu à Tinlot. Il concerne la démolition du pont (N66) qui enjambe la N63. Là aussi, il est question de construire un rond-point.
    A.G. et M-Cl.G. La Meuse édition numérique

    Voir les articles précédents et le faire-part du décès publié hier

  • Tinlot, accident mortel route du Condroz. Décès de Madame Yvette Badoux de Scry

    capture ecran 2019-03-11 à 23.04.43.jpgNous vous informons avec tristesse du décès de Madame Yvette Badoux, de Scry, dans le tragique accident survenu lundi à Tinlot  "au carrefour Levooz" sur la N63. (voir l'article d'hier et d'autres précisions suivront).
    Elle était âgée de 76 ans.

    Au nom du Blog de Tinlot, nous présentons à sa famille et à ses proches toutes nos condoléances.

    capture ecran 2019-03-11 à 22.53.51.jpg

  • Condroz. Les annonces paroissiales du 9 au 15 mars 2019

    Affiche conférence Radouane Attiya 25-3-19  fond couleur.jpg

     

    UP_LOG_VERT_ORANGE.jpgLes brèves
    Du 04/01 au 30/01 ont été célébrées les funérailles de Mr Gilbert NEUVILLE de Nandrin, Mme Marie-Jeanne CHENIAUX de Clavier-Station, Mr Jean-Louis ZAAR d’Ouffet, Mr Emile KEYSERS de Seny, Mme Marie Louise RASE d’Esneux, Mme Horta FRIPPIAT de Nandrin et Mr Alain HOORNAERT d’Amay.
    Nous accueillerons dans la joie du baptême
    Le dim. 10 mars à 10h30 (pdt la messe) à l’église d’Ocquier : Arthur et Théotime DEPRETER.
    Le dim. 10 mars à 10h30 (pdt la messe) à l’église de Scry : Clémence RACELLE et Elisa HANSENNE.
    Les célébrations  du week-end
    Samedi 9 mars
    18h00 Ramelot
    18h00 Villers-aux-Tours
    Dimanche 10 mars
    09h00 Ouffet
    09h00 Warzée
    10h30 Ocquier (messe des familles et bâpt pdt la Messe)
    10h30 Scry (messe des familles et bâpt pdt la Messe)
    11h00 Fraiture Clinique
    Les intentions de messes dans l'unité pastorale du 9 au 15 mars 2019 (voir ci-dessous)

    Lire la suite

  • 6 mars 2019, mercredi des cendres

    Origine des Cendres

    capture ecran 2016-02-08 à 16.43.49.jpgLe mercredi des Cendres est le jour qui marque l'entrée en Carême. La date est variable, chaque année les cendres ont lieu 46 jours avant Pâques. Ce jour est l'occasion d'une messe où le prêtre trace une croix avec de la cendre sur le front des fidèles en prononçant un verset de la genèse « C'est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, jusqu'à ce que tu retournes dans la terre, d'où tu as été pris ; car tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière. »
    La cendre dont on se sert pour tracer la croix est la cendre issue de la combustion des rameaux bénis l'année précédente. L'utilisation de ces cendres est une évocation symbolique de la mort, et le verset récité doit inciter le croyant à l'humilité et à la piété.
    Le carême commence donc par un rappel solennel de la condition humaine et s'achève avec les Pâques par une célébration de la vie, celle de la résurrection du Christ.

    Célébration religieuse à Tinlot du mercredi des cendres: 19h à l’église de Seny.
    Traditions de pénitence
    Entre le 11e et le 14e siècle, les pratiques actuelles ont été établies et le jour des Cendres tel qu'on le connait s'est répandu dans l'Église d'occident. Auparavant, le mercredi des Cendres était drapé d'un autre rôle, il était un jour de pénitence.
    Vers 300, le jour des Cendres est adopté localement par certaines Églises qui l'intègrent au rite d'excommunication temporaire ou de renvoi des pécheurs publics, une pénitence imposée aux personnes coupables de péchés capitaux. Dès le 4e siècle, ce jour marque à Rome le début de la pénitence canonique accomplie publiquement, jusqu'à l'absolution du jeudi saint.
    Au 7e siècle, un rite public de pénitence est pratiqué durant lequel les pénitents se présentent aux prêtres, et confessent leurs fautes.
    (Source Icalendrier)

  • Nécrologie. Décès de Monsieur Albert Wertz de Seny

    Nous vous informons du décès de Monsieur Albert Wertz de Seny , âgé de 67 ans et décédé à Seny le 1er mars.
    Nous présentons à sa famille toutes nos condoléances.

    capture ecran 2019-03-04 à 11.52.03.jpg

     

  • Nécrologie. Décès de Monsieur Jacques Leclère de Fraiture

    52893139_503369253525810_8416219571651870720_n.jpgNous apprenons avec une grande  tristesse le décès de Monsieur Jacques LECLERE, ce samedi matin à Fraiture. Il  était âgé de 55 ans.
    Au terme d'une pénible maladie, Jacques était rentré de l'hôpital pour passer ses derniers moments entouré de sa famille.
    Figure bien connue à Fraiture, "enfant du village", il laissera un grand vide.
    Engagé, accueillant, on le rencontrait avec plaisir dans les diverses activités communales.

    Repose en paix Jacques.
    Au nom du blog de Tinlot, nous présentons toutes nos condoléances à son épouse Patricia, à ses enfants Guillaume et Florent, et à tous ses proches.

     

    Image.jpg

  • Condroz. Les annonces paroissiales du 2 au 7 mars 2019

    Baptême, mariage, funérailles : de moins en moins à l’église
    Moins d’un enfant sur deux est encore baptisé

    capture ecran 2019-02-27 à 19.02.45.jpgAlors que 85,2 % des enfants nés en 1977 ont été baptisés au sein de l’église catholique, ils n’étaient plus que 42,1 % en 2016. Les jeunes parents délaissent cette cérémonie au profit d’autres, les laïques ou tout simplement les fêtes privées. Pour les mariages, la baisse est encore plus importante : on passe de 77,7 % en 1977 à 17,6 % en 2016. Notre société se laïcise donc énormément.
    La première explication vient de l’Église elle-même qui considère qu’il s’agit d’un véritable engagement et qui de- mande donc une implication. Pas question de simplement réserver l’église pour le jour de votre mariage : le prêtre de votre paroisse vous demandera de réellement vous impliquer en tant que chrétien. Ce qui refroidit pas mal de couples.Même chose pour le baptême où même parrain et marraine devront montrer patte blanche.
    UNE CÉRÉMONIE LAÏQUE ?
    Ce n’est pas parce qu’on ne va pas à l’église qu’on se tourne nécessairement vers une cérémonie laïque. Le CAL n’a pas enregistré d’augmentation de parrainages laïcs par exemple. Les jeunes couples optent tout simplement pour le mariage civil. D’autant que dans beaucoup de communes, on met un point d’honneur à proposer une salle des mariages bien décorée et permettant de réunir un grand nombre de personnes. La cérémonie peut même être agrémentée dans certaines maisons communales par de la musique ou de petits discours. Bref, la réunion autour des mariés s’est tout simplement déplacée de lieu.Pour les baptêmes, c’est un peu différent. Il n’existe pas encore en Belgique de baptême civil comme cela se fait en France. Chez nos voisins, ce baptême civil est une façon de célébrer la naissance d’un enfant sans y apporter une connotation religieuse. Les parents belges qui souhaitent une cérémonie autre que le baptême catholique se tournent alors vers le parrainage laïc. Ce qui permet de désigner un parrain et une marraine pour guider l’enfant d’après les convictions
    des parents.
    Mais comme dit plus haut, ceux qui se tournent vers une telle cérémonie ne sont pas plus nombreux qu’il y a quelques années. La mode actuelle va plus dans le sens d’une fête privée.
    Même les magasins spécialisés dans les articles pour bébés surfent sur cette tendance : une fête à la maison ou dans une salle pour célébrer l’arrivée d’un enfant.
    DES ENTERREMENTS CIVILS

    Alors qu’il y a encore une trentaine d’années, la plupart des cérémonies de funérailles se déroulaient à l’église, aujourd’hui, avec le succès de la crémation, les proches préfèrent rendre un dernier hommage à leur défunt dans les salles mises à disposition par les crématoriums.
    Une préférence due à la praticité mais aussi au fait que la famille et les amis peuvent évoquer le mort de façon plus intime.
    M.PAREZ  LA Meuse du 28 janvier.

     

    52825794_2186740008306854_2505155403285790720_n.jpg

    UP_LOG_VERT_ORANGE.jpgLes brèves
    Sacré dimanche « L’Evangile, sources de joie »
    Après le succès des trois éditions précédentes, pour la quatrième année consécutive, notre Unité pastorale organise une rencontre intergénérationnelle en matinée intitulée « Sacré dimanche ». Elle aura lieu le dim. 31 mars de 8h45 à 12h30 à l’église de Nandrin. C’est l’occasion de partager ensemble, petits et grands, jeunes et moins jeunes, pratiquants assidus ou non, des temps de convivialité, d’échange, de réflexion, de prière... dans la joie !
    Un sacré défi pour un sacré dimanche : faire Eglise... autrement !
    Nous accueillerons dans la joie du baptême
    Le dim. 3 mars à 10h30 (pdt la messe) à l’église d’Anthisnes :Tao THOME et Jean GRUSLIN.
    Les célébrations  du week-end
    Samedi 2 mars
    18h00 Pair
    18h00 Tinlot
    Dimanche 3 mars
    09h00 Ouffet
    09h00 Borsu
    10h30 Anthisnes (messe des familles)
    10h30 Nandrin
    11h00 Fraiture Clinique
    Les intentions de messes dans l'unité pastorale du 2 au 7 mars 2019 (voir ci-dessous)

    Lire la suite

  • Le SPW publie des cartes inédites du temps de Napoléon. Découvrez votre village en 1800

    B9718658825Z.1_20190221122149_000+GNRD13FNP.2-0.jpg

    Le tome II liégeois pèse tout de même 8,5 kg. - SPW

    C’est grâce à un archiviste fonctionnaire de la Région wallonne que l’existence de ces plans a été retrouvée. Il s’agit de cartes établies par des géomètres français du temps de Napoléon. « La Wallonie était sous occupation française à l’époque, explique le directeur de la Documentation au SPW, Philippe Gemis. Et il fallait calculer l’impôt foncier pour les propriétaires de terrains. Ils ont donc établi ces cartes à l’échelle 1/5000ème. On peut y voir très précisément les maisons, les rues, les champs, les forêts, les cours d’eau, les moulins, les châteaux… qui existaient à l’époque. »
    Trois exemplaires de chaque carte de village étaient réalisés : une pour la commune concernée, l’autre pour l’administration française de l’endroit et une troisième pour les archives à Paris. « Les deux premières ont quasiment toutes disparu, reprend le responsable des archives au SPW, Pierre De Spiegeler. C’est donc aux archives de l’Armée de Terre à Vincennes que nous les avons retrouvées. »

    Surtout des villages
    Après avoir publié un premier tome pour la province de Namur, sort aujourd’hui celui de Liège. Un magnifique ouvrage (de 8,5 kg tout de même !) qui reprend les 80 cartes qu’on a pu retrouver de l’ancien Département français de l’Ourthe, ainsi que celui de la Meuse inférieure. Il s’agit essentiellement de villages d’avant fusion des communes. Pas des grosses villes donc comme Liège, Verviers ou Huy.
    « Elles sont le chaînon manquant entre les cartes Ferraris (1770-1778) qui sont moins précises et les premiers plans cadastraux belges (à partir de 1837), reprend Philippe Gemis. Elles révèlent de nombreux intérêts pour les historiens locaux bien sûr, mais aussi pour les notaires qui recherchent l’origine d’un bien, les forestiers qui veulent connaître l’ancienneté de forêts. Etc… » Ou encore les premiers sites d’exploitation industrielle pour connaître la genèse de leur taux de pollution.
    Ces cartes ont été tirées à 500 exemplaires. Malgré la somme de papier, le tome n’est en vente qu’à 70€. On peut se le procurer à l’Archéoforum (place Saint-Lambert) ou par internet sur le site du SPW (service publications).  Source La Meuse digitale

    capture ecran 2019-02-23 à 19.20.07.jpg

    La carte du centre de Jemeppe avec maisons et...moulins © SPW

    39 anciens villages de Huy-Waremme cartographiés
    Braives : Avennes, Braives, Latinne, Tourinne-la-Chaussée
    Clavier : Les Avins

    Crisnée : Crisnée, Fize-le-Mar- sal, Kemexhe, Odeur, Thys
    Ferrières : Xhoris
    Fexhe-le-Haut-Clocher : Fexhe,Freloux, Noville, Roloux, Voroux-Goreux
    Geer : Lens-Saint-Servais, Ligney
    Hannut : Abolens, Avernas-le- Bauduin, Bertrée, Blehen, Cras-Avernas, Crehen, Grand-Hallet, Hannut, Lens-Saint-Remy, Thisnes, Villers-Le-Peuplier
    Lincent : Lincent

    Oreye : Bergilers, Grandville, Lens-sur-Geer, Oreye
    Remicourt : Hodeige, Momalle, Pousset, Remicourt

    Tinlot : Ramelot.
    (La Meuse H-W 22/2)

  • Condroz. Les annonces paroissiales du 23 au 28 février 2019

    place-st-pierre_Pixabay.jpg

    Abus sexuels de mineurs: l’Eglise assume ses manquements
    Du 21 au 24 février, les présidents de Conférences épiscopales du monde entier seront réunis à Rome pour un sommet sur la prévention des abus sur mineurs. En publiant ce 12 février un rapport détaillé et accessible à tous sur les abus sexuels dans une relation pastorale, l’Eglise de Belgique veut témoigner de manière transparente sur cette crise qui a ébranlé la confiance de nombreux croyants.

    Le cardinal De Kesel insiste: « Cela ne doit plus se passer! » Il faut reconnaître les victimes, écouter leur souffrance, les accompagner et surtout mettre en place des mesures pour éviter que des faits aussi graves puissent se reproduire. Ces dernières années, l’Eglise belge s’est entourée d’experts pour l’aider à développer une politique cohérente tant pour la prévention que pour le traitement des dossiers d’abus sexuels dans une relation pastorale. Le silence d’autrefois a été remplacé par un appel public aux victimes à se signaler. L’incrédulité et la menace vis-à-vis des victimes ont fait place à l’ouverture et à l’écoute, à une prise au sérieux et à apprécier leur courage…
    capture ecran 2019-02-19 à 20.24.40.jpg…Depuis 2010, les Evêques de Belgique ont lancé un appel aux victimes potentielles à plusieurs reprises, pour qu’elles se présentent et expriment leurs souffrances au grand jour.
    En Belgique, 628 victimes ont fait rapport au Centre d’arbitrage. 506 dossiers ont été acceptés. 426 victimes se sont adressées à l’un des points de contact que l’Eglise a créés. C’est précisément pour ne pas en rester à des excuses et des regrets que l’Eglise belge a contribué à la création d’un Centre d’arbitrage et qu’elle a créé au sein de ses propres structures, dix points de contact pour faire droit aux victimes qui ne peuvent plus s’adresser aux instances judiciaires ordinaires, parce que pénalement les faits sont prescrits. L’information peut porter aussi bien sur certains faits ou comportements que sur la façon dont les responsables ont réagi.
    « Nous tenons à ce que la personne sache et sente que sa communication est prise au sérieux et estimée. Le courage de signaler un comportement transgressif mérite l’estime. Nous sommes convaincus qu’on contribuera ainsi à accroître un climat d’intégrité dans l’Eglise et dans la société. »
    Des mesures de réparation
    « Les victimes et leurs proches ont été écoutés et on leur a proposé toutes les formes de réparation susceptibles d’atténuer quelque peu leurs souffrances, y compris une compensation financière », expliquent les évêques et les supérieurs majeurs dans leur rapport….
    Lien vers le rapport en français et vers le site.
    Lire l’article complet de Manu Van Lier dans Cathobel
    Article similaire
    Les évêques de France publient leur rapport sur la lutte contre la pédophilie

    UP_LOG_VERT_ORANGE.jpgLes brèves
    Merci pour votre générosité ! 591,78€ récoltés pour l’action « Vivre ensemble » (15 et 16 déc.) ; 773,81€ récoltés pour le journal « Condr’aujourd’hui » (Noël) et 337€ récoltés pour la Conférence St Vincent de Paul (30 déc.).
    Le lundi 25 février à 20h au prieuré de Scry: « Le Judaïsme, Vécu et Mémoire » conférence par le Grand Rabbin Albert Guigui.
    Pèlerinage du prieuré de Scry à Lourdes du vendr. 30 mai au sam. 8 juin 2019.
    Rens. et inscript. : Jean-Marie Beaujean (085 51 22 61).
    Nous recherchons une personne supplémentaire pour le GSM « funérailles »
    Actuellement, trois couples s’occupent du GSM « funérailles » de l’Unité pastorale. Nous recherchons une 4e personne (ou couple). « Profil » recherché :
    - Etre disponible : permanence téléphonique 3 mois par an (mois à déterminer),
    - Etre réactif : différents coups de fil sont à donner le jour de la demande (pour env. 10 demandes de funérailles par mois),
    - Posséder un ordinateur, savoir utiliser « word » ou « open office » (réalisation d’une fiche par décès) et être connecté à internet (envoi d’un mail pour chaque décès).
    Intéressé(e) ? N’hésitez pas à contacter Jocelyne BLAVIER (0486 312 694) - mignoletjo@hotmail.com
    Les célébrations  du week-end
    Samedi 23 février
    18h00 Clavier-Village
    18h00 Seny
    Dimanche 24 février
    09h00 Hody
    09h00 Ouffet
    10h30 Terwagne
    10h30 Villers-le-Temple
    11h00 Fraiture Clinique
    Les intentions de messes dans l'unité pastorale du 23 au 28 févr. 2019 (voir ci-dessous)

    Lire la suite

  • Nécrologie. Décès de Mme Gabrielle Warnant domiciliée à Soheit-Tinlot

    Nous vous informons du décès de Madame Gabrielle Warnant veuve de Monsieur Paul Masset.
    Elle était âgée de 96 ans. Nous présentons à sa famille et à ses proches toutes nos condoléances.

    capture ecran 2019-02-18 à 10.17.49.jpg

  • Condroz. Les annonces paroissiales du 16 au 22 février 2019

    l’inhumation dans un linceul est entrée en vigueur

    Désormais, les bruxellois ne devront plus choisir entre le cercueil ou le retour au pays

    En région bruxelloise, il est désormais possible d’être inhumé dans un linceul. L’arrêté a été publié début janvier au Moniteur. Un peu passée inaperçue, la nouvelle est bien officielle. L’inhumation ou la crémation dans un linceul sont désormais autorisées en Région bruxelloise. L’arrêté du gouvernement bruxellois fixant les règles d’usage a été publié au Moniteur le 8 janvier dernier. C’est l’ancien député Ahmed Mouhssin et conseiller communal Ecolo-Groen à Saint-Josse-ten-Noode qui avait déposé une ordonnance en 2013 déjà.« La parution de cet arrêté est une bonne nouvelle pour de nombreux Bruxellois même si l’on est en droit de s’interroger sur les quasi six ans de retard », confie-t-il à nos confrères de la DH. Une première ordonnance permettant le placement d’une
    dépouille mortelle dans une autre enveloppe d’ensevelissement que le cercueil avait été promulguée en juillet 2013. La nouvelle ordonnance pourrait aussi ouvrir la voie à de nouveaux modes de sépulture tels que l’humusation et l’aquamation, même s’ils ne sont pas mentionnés stricto sensu dans ce texte. Rappelons que la première consiste à plonger la dépouille dans un compost pour qu’elle se décompose naturellement (le processus dure 12 mois), la seconde en la dissolution du corps après plusieurs heures passées dans de l’eau chaude diluée avec un produit spécifique (pratiquée notamment au Québec).
    Lire la suite sur Cathobel

    UP_LOG_VERT_ORANGE.jpgLes brèves
    Sacré dimanche « L’Evangile, sources de joie »
    Après le succès des trois éditions précédentes, pour la quatrième année consécutive, notre Unité pastorale organise une rencontre intergénérationnelle en matinée intitulée « Sacré dimanche ». Elle aura lieu le dimanche 31 mars 2019 de 8h45 à 12h30 à l’église de Nandrin. C’est l’occasion de partager ensemble, petits et grands, jeunes et moins jeunes, pratiquants assidus ou non, des temps de convivialité, d’échange, de réflexion, de prière… dans la joie !
    Un sacré défi pour un sacré dimanche : faire Eglise… autrement !
    Retraite préparatoire à la profession de foi
    Du 16 au 17 février, plus de 40 enfants de notre Unité pastorale vivront un temps de retraite au sanctuaire de Banneux. Ils seront entourés par une dizaine de jeunes animateurs. Portons-les dans notre prière !
    Nous recherchons une personne supplémentaire pour le GSM « funérailles »
    Actuellement, trois couples s’occupent du GSM « funérailles » de l’Unité pastorale. Nous recherchons une 4e personne (ou couple). « Profil » recherché :
    - Etre disponible : permanence téléphonique 3 mois par an (mois à déterminer),
    - Etre réactif : différents coups de fil sont à donner le jour de la demande (pour env. 10 demandes de funérailles par mois),
    - Posséder un ordinateur, savoir utiliser « word » ou « open office » (réalisation d’une fiche par décès) et être connecté à internet (envoi d’un mail pour chaque décès).
    Intéressé(e) ? N’hésitez pas à contacter Jocelyne BLAVIER (0486 312 694) - mignoletjo@hotmail.com
    Les célébrations  du week-end
    Samedi 16 février
    18h00 Bois
    18h00 Tavier
    Dimanche 17 février
    09h00 Ouffet
    09h00 Les Avins
    10h30 Ouffet (messe des enfants)
    10h30 Saint-Séverin
    11h00 Fraiture Clinique
    Les intentions de messes dans l'unité pastorale du 16 au 22 févr. 2019 (voir ci-dessous)

    Lire la suite