Humour

  • Poissson d'avril ! Pas de seconde vie pour les déchets tinlotois

    Un poisson d’avril est une plaisanterie, voire un canular, que l’on fait le 1er avril à ses connaissances, à ses amis et sa famille. Il est aussi de coutume de faire des canulars dans les médias, aussi bien presse écrite, radio, télévision que sur Internet.

    Pour les enfants, il consiste à accrocher un poisson de papier dans le dos des personnes dont on veut se gausser. « Poisson d’avril ! » est aussi l’exclamation que l’on pousse une fois qu’une des plaisanteries est découverte.

    Les origines du poisson d'avril restent obscures mais la tradition festive de personnes qui sont l'objet de farces ou de satires existe dans plusieurs cultures depuis l'Antiquité et le Moyen Âge : fêtes religieuses romaines des Hilaria célébrées le 25 mars ; la Holi, fête des couleurs hindouiste ; Sizdah bedar, fête persane ; Pourim, fête juive ; fête des Fous médiévale en Europe. (Voir les différentes hypothèses sur Wikipédia)

    Cette coutume de faire des plaisanteries s’est répandue dans de nombreux pays, bien que le poisson ne se soit pas toujours exporté en même temps :

    Tinlot. Les poissons d'avril des années précédentes sur ce blog:
    2013. Une chouette rarissime découverte et photographiée à Fraiture
    Poisson d'avril 2014
    2015. Mesures de sécurité: bientôt des drones pour la police du Condroz et à Tinlot

    2016. Le poisson était dans le château d'eau !

    et pour cette année,  le grand nettoyage de printemps avec les photos des déchets récoltés au bord de nos routes ont servi de base pour le poisson 2017
    Voir l'article
     capture ecran 2017-03-30 à 21.23.52.jpg

     

  • Tinlot, appel aux artistes et aux amateurs pour "valoriser" les déchets sauvages après le grand nettoyage de printemps

    capture ecran 2017-03-30 à 21.23.52.jpg

    Après le grand nettoyage de printemps du dernier week-end, à propos duquel il faut saluer le travail de tous les bénévoles, il faut revenir sur le revers de la médaille, avec toujours le même constat chaque année: le dégoût pour ces comportements inciviques, mais surtout le "comment changer les choses pour susciter une prise de conscience un peu plus respectueuse de notre espace public"?

    L'idée est donc venue chez des participants de rassembler tous ces objets hétéroclites et d'en faire une composition artistique qui serait placée à l'entrée de la commune. L'objectif étant de dissuader les automobilistes, cyclistes, et autres  d'abandonner leurs déchets en bordure de nos routes.

    L'échevine de l'environnement, cheville ouvrière de l'opération BEWAP relaye ce projet et lance un appel à tous les "créatifs" de notre commune pour réaliser une oeuvre collective à partir de ces matériaux.
    "Rien qu'à partir des cannettes abandonnées un peu partout, on pourrait déjà imaginer pas mal de choses. On pourrait également réaliser une oeuvre suffisamment horrible que pour dégoûter les pollueurs, tout est possible, il faut faire appel à l'imagination des Tinlotois".

    capture ecran 2017-03-30 à 21.28.37.jpg

    Christine Guyot, l'échevine tinlotoise en charge de la culture

    Appel à tous les citoyens. Les objets bizarres ou particuliers qui seraient encore trouvés au bord de routes dans les prochaines semaines, peuvent être apportés devant la maison communale.

    Quant à l'endroit choisi  pour exposer ce travail, il devrait se situer à l'une des entrées importante de la commune. L'idéal serait le futur rond-point qui doit remplacer le pont actuel qui enjambe la route du Condroz. Mais depuis le temps qu'on en parle, cela relève du monstre du Loch Ness !

  • Le poisson était dans le château d'eau !

    capture ecran 2016-04-01 à 20.27.32.jpgLe château d'eau de Soheit-Tinlot, est bel et bien hors d'usage depuis un moment et rien n'est encore prévu pour la suite.
    Tous les nouveaux projets évoqués relèvent donc bien du poisson d'avril de ce vendredi (voir l'article), quoique ... cela peut aussi donner des idées en lisant certaines suggestions dans les commentaires.

    Un poisson d'avril qui se voulait aussi un clin d'oeil au blog de notre ami Fred l'apiculteur (Fred Calmant de Fraiture), qui nous partage magnifiquement toutes ses découvertes et son travail "nature" au fil des saisons. (voir le site)

  • Quelle affectation pour l’ancien château d’eau de Soheit-Tinlot ? Une nouvelle antenne du Syndicat d’Initiative ou … un rucher?

    4098703541.3.jpgSuite à la construction par la Cile de la nouvelle conduite d’eauentre Modave et Warzée, le château d’eau de Soheit-Tinlot est hors d’usage. Un bâtiment encombrant pour la Cile qui pourrait le céder à la commune de Tinlot, à charge pour elle alors de l’entretenir et de lui trouver une nouvelle utilité!
    Le débat est donc lancé et chacun sait que les Tinlotois ne manquent pas ni d’idées ni de projets (participatifs).  
    La première piste envisagée est l’aménagement dans le bâtiment d’une nouvelle antenne du "Syndicat d’Initiative de la Vallée du Hoyoux et de la Bonne" maintenant que Tinlot en fait partie. La Bonne qui prend sa source à Fraiture et traverse Tinlot se jette dans le Hoyoux au Pont de Bonne.
    Dans cet esprit, une nouvelle "Terrasse du Soleil tinlotoise" avec vue panoramique sur la route du Condroz pourrait être envisagée par "La Glace Timbrée de Seny" tout en sachant que "Capoue" voisin du SIVH au Pont-de-Bonne est également à l’étroit dans ses installations.
    La partie du château d’eau, bien visible de la route du Condroz, serait réservée à l’affichage touristique et aux sponsors, l’autre façade rue Malplaquaye intéresse fortement les sportifs tinlotois de l’escalade qui se verraient ainsi dotés d’une infrastructure extérieure (terrain d’aventure, tyroliennes etc..) en complément du mur d’escalade actuel à la salle la Tinlotoise. Mais bien évidemment, tout cela est question de budget mais aussi de normes de sécurité, ce qui n’est jamais évident.
    C’est ainsi qu’une seconde piste est maintenant à l’étude. Elle serait beaucoup moins coûteuse et très écologique.

    capture ecran 2016-03-31 à 15.10.36.jpg

    Il s'agit de Fred l’apiculteur de Fraiture qui pourrait utiliser le bâtiment pour y placer ses nombreuses ruches. Avec 300 kg de miel produit par an et l’expertise qu’on lui connait, il pourrait aussi développer un rucher pédagogique pour initier les futurs apiculteurs. Il envisagerait même un observatoire de la nature condrusienne accessible notamment à tous les utilisateurs du four à pains et de l’espace intergénérationnel  situés juste à côté. "Des ruches dans un château d’eau, c’est une belle opportunité explique-t-il, c’est même l’endroit rêvé pour les abeilles. Les fenêtres vitrées et les orifices d’aération  sur toute la hauteur du château permettent aux abeilles un accès permanent à leurs ruches à l’abri des intempéries et des prédateurs.
    Le seul problème est de vérifier les interférences des ondes entre les abeilles et les antennes de téléphonie mobile placées sur l’édifice. "Mais je crains plus des bourdonnements dans les gsm que des perturbations chez les abeilles," précise-t-il en souriant !.
    Quant à la proximité de la route du Condroz, l’interdiction des pesticides pour le désherbage permet de récupérer des espaces importants pour le butinage "si le projet se réalise, mes prochains pots de miel porteront le label - Miel N63 - (comme nationale 63)".

    capture ecran 2016-03-31 à 15.12.07.jpg

    Quant à l’observatoire de la nature, il devrait aussi permettre aux Jeunes Naturalistes du Condroz d’aménager une partie du dernier étage pour les chouettes et les cigognes qui affectionnent particulièrement l’endroit. De plus les hiboux et chouettes de Fraiture pourraient y trouver refuge. Ils y seraient transférés début juin avant les matchs de l’Euro retransmis sur la place de l’église juste en dessous de leurs nichoirs actuels.
    Mais le projet de Fred, à partir du toit du château d’eau, vise également l’observation des batraciens et des tritons !  En effet, poursuit-il, "lors de l’aménagement du futur rond point, en remplacement du pont de Soheit-Tinlot, il faudra prévoir une traversée de la route du Condroz pour ces animaux (en espérant que cela ne retarde pas encore les travaux bien sûr)! Il s’agit donc de bien observer leurs parcours dès maintenant et d’entamer les discussions avec le SPW " ! A suivre.
    Plus d’infos sur Fred l’apiculteur
    Illustrations reprises sur http://blog.exometeofraiture.net/

  • Tinlot, drones pour la police: quand la réalité rattrape la fiction !

    Lors du 1er avril 2015, nous avions imaginé que la police du Condroz allait s'équiper de drones pour surveiller la route du Condroz à Tinlot.
    Moins d'un an après, ce poisson d'avril est devenu réalité dans la zone de police voisine ! Il faudra donc faire attention au prochain poisson d'avril 2016...

    "Le poste de police de Tinlot, situé à côté de la route du Condroz sera prochainement équipé de deux drones pour une expérience de surveillance de la nationale 63 par caméra mobile. Ces petits appareils équipés d'une caméra infrarouge et d'un GPS seront utilisés pour le contrôle du trafic, mais surtout pour le suivi des véhicules suspects.

    capture ecran 2015-03-30 à 18.27.09.jpg
    Il faut faire évoluer les techniques!

    C'est un des agents de proximité de Tinlot, Christophe Piret (photo de gauche), qui s'est exercé au maniement de l'engin et à la gestion informatique des données recueillies. "Un drone coûte entre 250 € et 2.500 € selon la qualité de l'équipement. C'est sans comparaison avec le coût d'un hélicoptère pour des missions d'observation. Lors des vagues de cambriolages qui ont nécessité des chiens et des poursuites à travers champs, ces appareils auraient déjà pu être d'une grande utilité. Il faut savoir aussi qu'ils peuvent livrer rapidement du petit matériel (jusqu'au poids équivalent à un gilet pare-balle) ou des documents urgents. Le seul problème qui empêchait leur utilisation jusqu'à présent était les procédures à mettre en place pour le respect de la vie privée.
    La solution trouvée au niveau du Condroz est expliquée par Philippe Dubois, le Président en exercice de la zone de police: " les bourgmestres des communes concernées devront se former au maniements et aux logiciels utilisés afin d'autoriser et d'évaluer les différentes missions sur leur commune, pas question de laisser transporter ou de filmer n'importe quoi"!.
    (voir l'article complet du poisson d'avril 2015)

    La zone de police Seraing-Neupré achète un drone

    C’est une première belge et c’est à la zone de police Seraing-Neupré que ça se passe. La police locale fera prochainement l’acquisition d’un drone, pour épauler les policiers dans certaines de leurs missions. Quatre policiers seront formés à son utilisation.

    capture ecran 2016-02-25 à 11.09.52.jpg

    « Les malfrats s’adaptent aux nouvelles technologies, notre volonté était d’en faire de même. » Alain Mathot, bourgmestre de Seraing, n’était pas peu fier ce lundi matin lorsqu’il a présenté la future acquisition de la police de Seraing-Neupré. La zone se dote effectivement… d’un drone! La police fédérale vient d’en acheter un premier, la police de Limbourg utilise une machine d’une société privée, mais Seraing-Neupré est la première zone a en faire l’achat sur fonds propres. L’investissement, à hauteur de 5.000 euros, devait être voté hier soir au conseil de police. « Le marché va ensuite être lancé, et dans les 3 ou 4 mois, le drone devrait être notre propriété », poursuit le bourgmestre et président de la zone de police.

    « Quatre policiers seront formés », poursuit Yves Hendrix, chef de zone. « La formation portera sur la manipulation technique de la machine, mais également sur un rappel à la loi relatif à la vie privée. » Car dans l’attente de la rédaction de l’arrêté royal attendu par de nombreux passionnés, un flou juridique entoure encore l’utilisation des drones. « Il s’agira d’une utilisation démocratique pour la protection du citoyen », poursuit le chef de corps. « L’accès au matériel ne sera pas ouvert à tout qui veut, mais bien aux quatre policiers formés, et dans le cadre des opérations. » Les missions pendant lesquelles le drone pourra prêter main-forte aux policiers serésiens sont multiples. « La surveillance des manifestations, la recherche de disparus, l’intervention sur des sites SEVESO, sur des accidents de la route, ou encore un appui opérationnel en cas de perquisition », énumère le bourgmestre. 
    A M (La Meuse du 24 février)

    Plus rapide et plus précis qu’un hélico grâce à son GPS et à sa caméra embarquée, le drone a néanmoins un inconvénient: il est dépendant des conditions climatiques. Qu’à cela ne tienne, la zone de police fait cette première acquisition en guise de test grandeur nature. D’autres drones pourraient venir compléter la «collection» de la police, en fonction des différentes technologies utiles à la zone. A M (La Meuse du 24 février)

    Voir également le reportage de RTC

  • Le 3eme lundi de janvier (aujourd'hui), le jour le plus déprimant de l'année ?

    Selon First Care, une entreprise de conseil aux entreprises pour lutter contre l’absentéisme, qui a réalisé une étude pour l’occasion, le pic des absences au travail se manifeste le troisième lundi de janvier au moment où le temps est généralement particulièrement maussade et la luminosité au plus bas comme les finances post fêtes de fin d’année : « Nous conseillons aux patrons de bien soutenir leurs employés dans ces moments difficiles pour éviter le surcoût dû à l'absentéisme ».
    Le « Blue Monday » selon Cliff Arnal
    La découverte du « Blue Monday » reviendrait à Cliff Arnal, un psychologue de l’université de Cardiff qui, en 2005, a réalisé une équation avec les facteurs suivants : niveau de la dette, météo et temps écoulé depuis les diverses fêtes de fin d’année. Il en a déduit que le pire jour de l’année serait donc le troisième lundi du mois de janvier.

    Mais il se pourrait qu’en fait Cliff Arnal ait rempli une mission pour Sky Travel, une ancienne agence de voyage, qui lui avait demandé, contre rémunération, une campagne publicitaire vantant les mérites d’un départ en vacances au mois de janvier pour combattre les premiers signes de déprime. Le Blue monday ne serait alors qu'une invention marketing ? Déprimant... 

    DSC_0538.jpg

    Pour lutter contre la déprime,  nous bénéficierons encore d'une belle luminosité jusqu'à vendredi avec du gel quasi permanent, mais du soleil !
    Et pour oublier la pénible journée de vendredi avec les soucis provoqués par la météo, un peu d'humour et soyons créatif, comme suggéré par cet internaute:

    capture ecran 2016-01-17 à 21.09.18.jpg

    Source facebook

    Bon lundi  et bonne semaine !

  • Les petits chats des internautes contre les terroristes, la police fédérale les remercie!

    capture ecran 2015-11-23 à 14.20.33.jpg

    Lors des opérations policières menées ce dimanche soir dans les 6 communes bruxelloises et à Charleroi, la Police fédérale a demandé aux médias et aux internautes de ne pas commenter ni de communiquer  les positions des policiers sur les réseaux sociaux. La presse a été soumise aux mêmes obligations.
    Les internautes ont donc tweeté des photos de chat pour « brouiller les pistes ».
    La Police fédérale a tenu à remercier les citoyens... d’une drôle de façon. (D'après la Meuse en ligne)

    capture ecran 2015-11-23 à 14.24.23.jpg

     

  • Le coq de Fraiture a pris place au Parlement Wallon!

    capture ecran 2015-11-12 à 21.34.27.jpg

    Le coq offert aux Fraiturois en 2014 par les jumeaux français de Diarville a été retenu pour participer à une exposition de coqs au Parlement Wallon jusqu'au vendredi 4 décembre. En effet, dans le cadre de son 35e anniversaire, le Parlement de Wallonie souhaite associer l'ensemble des citoyens wallons à un projet d'exposition sur la thématique du coq (emblème de la Wallonie). Vernissage le lundi 16 novembre.

    capture ecran 2015-11-12 à 20.39.30.jpg

    La bourgmestre en personne s'est donc empressée de conduire le précieux gallinacé jeudi dernier à Namur, et c'est vers 13h qu'il a fait son entrée au Parlement. Arrivée surprise, et impromptue apparemment, toujours est-il qu'il a dû provisoirement occuper le bureau d'un fonctionnaire (photo).
    Sachant qu'il faut être deux pour manipuler l'animal, qui squattait la voiture depuis 3 jours, le débarquer sur le temps de midi, devant l'entrée officielle, n'a pas été une mince affaire pour notre courageuse mandataire ! Elle n'était pourtant pas au bout de ses peines !

    capture ecran 2015-11-12 à 20.54.32.jpgLe communautaire n'est pas loin
    Moment de doute en effet chez la bourgmestre Tinlotoise (française par ailleurs), lorsqu'un quidam est venu lui faire  remarquer que le coq devrait avoir la patte levée ?!?
    Le Coq Wallon, de fait, est représenté avec la patte droite levée alors que le Coq Gaulois se tient droit sur  ses deux pattes. Malentendu? Combat de coqs ?
    Rien de tout cela, l'exposition est bien consacrée au thème du coq en général. L'oiseau adopté par les Fraiturois et perché à l'école communale, représentera donc
    bien la commune de Tinlot ! (Ouf!)

    Espérons maintenant que notre volatile ne sèmera pas la zizanie dans le poulailler! 
    Si vous passez par Namur, allez donc jeter donc un œil ! (et envoyez-nous la photo!)
    Retour de la bête au village, le lundi 7 décembre. Capture et transport souhaités entre 9 et 16h, appel aux volontaires!

    Conclusion? Voilà  encore une belle histoire belge à raconter à nos amis français !
    La morale de l'histoire?
    Essayez plutôt d'élever des poules! Et quant aux coqs, tentez plutôt..."Le Coq aux champs"!

    Voir l'article du jumelage (13/6/2014) sur l'arrivée du coq en Belgique.
    Photo: la sculpture et son auteur, un habitant de Diarville, village jumelé avec Fraiture.

    capture ecran 2015-11-12 à 21.09.29.jpg

  • Fraiture, une perle de prévention!

    P1170524.JPG

    A Fraiture, plus rien d'insolite n'échappe à notre ami Marcel.

    Photographiée il y a quelques jours, la remorque de la police est bien visible.
    Par contre, derrière le feuillage du peuplier d'Italie, on ne peut lire l'affichage lumineux "50 km/h" que lorsqu'on a dépassé l'arbre !
    Certains diront peut-être que cela oblige au moins à ralentir pour pouvoir lire le message. Ce serait une subtile prévention au 2e degré.
    Et pour la petite histoire, cela passe sous les fenêtres de l'ancienne gendarmerie habitée aujourd'hui ... par le juge !
     

  • Quelques observations insolites, pertinentes, amusantes, dangereuses ?

    Le beau week-end du jogging de Fraiture a permis quelques observations transmises par des lecteurs attentifs:

    Fraiture, le radar un peu trop souriant...

    capture ecran 2015-09-28 à 19.59.01.jpg

    Le radar à l'entrée du village semble sourire un peu trop ! Au lieu de sourire en dessous 50 km/h, il continue à s'épanouir au delà des 60 km !  (Transmis par A.D)

    Tige de Terwagne, un banc communal un peu oublié !

    capture ecran 2015-09-28 à 20.07.14.jpg

     Vu les orties, cet emplacement doit être déconseillé pour les shorts, mini-jupes ou nus-pieds.
    (Transmis par M.P)

    Qui connait ?

    capture ecran 2015-09-28 à 20.11.08.jpg

    Que représente ce signal ? Est-ce un piézomètre ? Si oui, pourquoi est-il à cet endroit ? Qui pourra répondre à mon questionnement ? Il me semble qu'il est apparu un peu après qu'une antenne météo avait été placée à proximité pendant de nombreux mois. M.P.

    Nouvelle statue à Fraiture ? Question de joggeurs
    (transmis par C.P)

    capture ecran 2015-09-27 à 09.47.59.jpg

  • Insolite, le bouc échappe à la police

    DSC_2093.JPGDepuis plus d’un mois, un bouc se balade dans les jardins du côté de Ben-Ahin (Huy). Il broute allègrement fleurs et arbustes, ce qui irrite les riverains.
    Le propriétaire du bouc, un fermier, s’est manifesté, mais capturer l’animal pour le remettre dans son enclos n’est visiblement pas facile. Ce lundi après-midi, le bouc a été aperçu dans l’un des jardins surplombant la chaussée Joseph Wauters à Ben-Ahin. La police s’est rendue sur place, mais à la vue des uniformes, il s’est enfui dans le bois, conservant ainsi, pour un temps encore, sa liberté... A.BT (La M du 4 mai). Photo illustration AL.

  • Drame ce matin aux éoliennes dans la région de Courtrai (Attention photos peuvent choquer)

    Dans le parc d'éoliennes le long de l'autoroute Tournai Bruges, une éolienne a été violemment percutée, ce matin entre 7H00 et 7h30. Cet accident, très rare, ne peut se produire qu'une fois par an. La cause c'est une cloche faisant sa tournée de distribution d’œufs aux enfants sages. Ses collègues ont immédiatement alerté le centre de secours le plus proche, et les gros moyens on été mis mis en route pour le sauvetage. La cloche, bien que légèrement fêlée, a été transportée, treuillée par l'hélicoptère au SAMU de Courtrai. Ses jours ne sont pas mis en danger, mais celle-ci devra être transférée à Rome pour révision complète.

    capture ecran 2015-04-06 à 09.27.27.jpg

    Lire la suite sur le blog Sudpresse de Mouscron

  • Nous étions le premier avril 2015...

    capture ecran 2015-04-01 à 13.35.39.jpg
    Pas de drones pour la police du Condroz ni pour notre agent de proximité (pour l'instant du moins)! Pas d'apéro non plus, pour Philippe Dubois! Merci à eux d'avoir joué dans ce scénario du premier avril 2015. L'humour et la convivialité font aussi partie du travail de proximité!
    (voir l'article)

    capture ecran 2015-04-01 à 20.57.33.jpgAutre poisson, la place de Seny ne sera pas classée "Domaine Provincial" et la maison natale d'Anne-Marie Lizin lien ne fera pas partie des sites touristiques mis en valeur par la Province de Liège sur la place du Baty!
    (Voir l'article)

  • Internet bombarde Sarkozy « roi de l’incruste »

    Internet se moque depuis lundi, à coup de photomontages, de l’ancien président Nicolas Sarkozy, qui s’est retrouvé au premier rang du cortège des chefs d’État non loin de François Hollande, lors de la marche républicaine de dimanche. Sarko a finalement réussi à se retrouver au premier rang du cortège, embarquant dans son irrésistible remontée son épouse Carla Bruni-Sarkozy. (À voir sur sudinfo.be/sarkozy)

    "Je suis Nico"

    Quelques perles à découvrir sur le site:  http://je-suis-nico.tumblr.com/

    capture ecran 2015-01-13 à 09.13.19.jpg

  • Bêtisier 2014, les vaches de Fraiture aiment le foot!

    capture ecran 2014-12-31 à 21.43.31.jpg
    Photos AL
    En cette période de rétrospectives et de bêtisiers dans les médias, voici quelques photos de Tinlot en 2014. A Fraiture, après le mondial retransmis sur la place de l'église, les vaches du village n'ont pas raté leur numéro. Dans le pré longeant le terrain de football, elles s'en donnent à cœur joie!