Tinlot - Page 2

  • 21 juillet, Fête nationale belge. Bonne fête à tous nos compatriotes

    capture ecran 2014-07-08 à 17.47.37.jpgLa Fête nationale belge est célébrée le 21 juillet, depuis une loi du 27 mai 1890. Cette journée commémore le serment prêté le 21 juillet 1831 par Léopold de Saxe-Cobourg, premier roi des Belges, de rester fidèle à la Constitution. Le serment du roi marquait le début d'une Belgique indépendante, sous le régime d'une monarchie constitutionnelle et parlementaire.

    Suite à la révolution belge de 1830 qui mena à l'indépendance de la Belgique, le Congrès National décide que la Belgique devait être une monarchie constitutionnelle. Le 4 juin 1831, le Congrès appelle Léopold de Saxe-Cobourg-Gotha (par 152 voix sur 196), à devenir le premier Roi des Belges, le roi se rendit d'Angleterre à Calais par bateau puis jusqu'à La Panne en calèche. Il se rendit ensuite à la Place Royale de Bruxelles où il prêta serment le 21 juillet 1831 et devint ainsi le premier Roi des Belges.
    Le jour de la fête nationale fut d'abord fixé au 27 septembre commémorant alors les « journées de septembre », nom couramment donné à la révolution belge. Ce n'est que sous le règne de Léopold II que la fête nationale fut fixée au 21 juillet pour lier ce jour de fête pour le pays à la personne du Roi.
    capture ecran 2014-07-08 à 17.38.01.jpg
    Décoration représentant la Place des Palais à Bruxelles, le 21 juillet 1856.

    Le 21 juillet 2013 fut la date choisie par le roi Albert II pour abdiquer en faveur de son fils Philippe de Belgique qui prêta serment peu après. Philippe devint ainsi le deuxième roi des Belges à prêter le serment constitutionnel le jour de la fête nationale.

    D'après Wikipédia.

  • SIVH. Partenariat entre le Syndicat d’Initiative et le Domaine Provincial de Chevetogne

    capture ecran 2017-07-16 à 17.07.59.jpg

    Un partenariat interprovincial

    Depuis quelques années, une collaboration est née entre le Syndicat d’Initiative et le Domaine Provincial de Chevetogne. Le fruit de ce partenariat est une réduction considérable (80€ au lieu de 100€) sur le prix du pass annuel pour les habitants des communes de Modave, Marchin, Clavier et Tinlot.

    Le Domaine en quelques mots :

    Le Domaine de Chevetogne appartient à la Province de Namur depuis 1969.

    C’est en 1969 que la Province de Namur décide de racheter le lieu à son dernier propriétaire privé pour en faire un lieu de tourisme social. Les ambitions sont claires : proposer à tous un loisir intelligent et de qualité au cœur d’un écrin de nature.

    Ainsi, diverses activités sont proposées comme le musée (NEM), des balades, des plaines de jeux, la piscine extérieure, une sortie en barque ou en canoë, le mini-golf, la ferme des petit, le petit train et bien d’autres.

    En plus de ces loisirs permanents, de nombreux événements sont organisés durant la belle saison : passion Robinson, week-end Martine, le temps des guiguettes, la nuit du feu, …

    Le PASS

    Chevetogne3.jpgLe "Pass loisirs" est un autocollant qui, une fois collé sur le pare-brise avant du véhicule familial, donne libre accès au Domaine pour le véhicule et ses occupants et ce, durant toute la saison. Les visiteurs peuvent ainsi profiter pleinement du Domaine, de ses infrastructures et de ses animations durant toute la saison touristique, sans payer de supplément.  Ce Pass Loisirs est valable à partir de l'achat et jusqu'à la fin de la saison en cours et non de date à date.  Il est propre à un véhicule familial.

    Il est également possible de se rendre au Domaine pour une journée (10€ par personne, gratuit pour les 0-5 ans).

    • Syndicat d’Initiative (Vallée du Hoyoux, 6b – 4577 Modave)
    • Ouverture en juillet et août : du lundi au vendredi de 10h à 17h. Samedi et dimanche de 9h à 15h.
    • Infos : 085/41.29.69 ou sivh@gmail.com
  • Coup d’oeil sur les jobs étudiants à Huy-Waremme

    Les filles gagnent moins et travaillent pourtant plus que les garçons

    Nombre d’étudiants
    7.693
    En 2016, 7.693 étudiants ont décroché un job à Huy-Waremme, pendant les vacances ou le week-end. C’est plus que l’année précédente.
    Nombre de jours
    21,96
    En moyenne, garçons et filles ont presté 21,96 jours de travail dans notre arrondissement en 2016. Les filles ont bossé davantage que les garçons.
    Salaire moyen
    1.621 €
    Calculé en divisant les rémunérations globales des filles et garçons par le nombre d’étudiants, le salaire moyen était de 1.621 euros en 2016.

    capture ecran 2017-07-09 à 16.48.33.jpg

    UNE DIFFÉRENCE DE BARÈMES
    Parmi ces jobistes, plus de filles:4.255, contre 3.438 garçons.
    Ces filles se montrent plus courageuses puisqu’elles enregistrent 97.219 journées de travail en 2016, contre 71.743 pour les garçons, soit 25.476 journées supplémentaires au total en 2016.
    Et pourtant, leur salaire est moindre que la gent masculine. Certes, elles touchent 1.648,3 euros (d’ailleurs un peu plus à Huy qu’à Waremme) contre 1.587 euros pour les garçons, mais au prorata du nombre de jours prestés (22,84 contre 20,86 pour les hommes), au final leur salaire moyen est plus faible: elles perçoivent 72,16 euros pour une journée de travail contre 76,07 euros pour les garçons.
    Selon l’UCM, cette différence de traitement n’est pas le fruit d’une discrimination, mais de différences entre certains secteurs. «La réglementation a changé. Aujourd’hui, il est interdit d’y avoir une différence de salaire entre les hommes et les femmes pour un même travail. Cependant, ces chiffres s’expliquent sans doute suivant le barème de l’activité», explique Frédéric Mignolet, juriste à l’UCM. «La commission 201 qui intègre le commerce de détail n’est pas connue pour être le secteur d’activité où l’on gagne le mieux. Ce type de commerce a tendance à embaucher des filles plutôt que des garçons. Alors que les garçons, eux, se tournent peut-être vers le bâtiment et la construction, par exemple, dont le barème est largement supérieur», poursuit-il.
    Relevons par ailleurs, par tranches d’âges, que les étudiants les plus présents à Huy-Waremme sont les 18-21 ans, suivis des 15-17 ans et des 22-24 ans. Il y a aussi des adultes qui ont repris des études et qui peuvent donc travailler sous le régime étudiant: 1 homme entre 40-44 ans et 5 femmes et 1 homme entre 35-39 ans étaient concernés en 2016.
    ANNICK GOVAERS (Extrait de l’article de la Meuse H-W du 7 juillet)

  • Clavier: la Laguna fait des tonneaux sur la N63

    capture ecran 2017-07-20 à 11.16.21.jpg

    Photos dépannage du Condroz

    Dans la nuit de mardi à mercredi, un impressionnant accident de la route s’est déroulé le long de la Nationale 63, à la borne kilométrique 27.6, soit à hauteur de Clavier.

    Un homme, âgé de 41 ans et originaire de Moucron, circulait seul à bord de sa Renault Laguna, en direction de Liège, quand il a perdu le contrôle de son véhicule.

    La voiture est partie en embardé, puis a effectué plusieurs tonneaux avant de finir sa course immobilisée sur le flanc, contre la berme centrale, obstruant la bande de circulation de gauche.

    Voir l'article complet dans la Meuse H-W éditions digitales

  • Tinlot Sudinfo, les brèves

    Offre d'emploi Home de Seny

    inconnu.jpgA ce jour nous avons trouvé notre étudiant. (voir l'annonce sur ce blog)
    L’offre proposée est donc terminée!  Merci d’avoir partagé l’information.
    Aurélie Hubin 
    
Directrice Home de Seny

    Place du Baty, 10 
4557 Seny-Tinlot
    
Tél : +32 (0)85 51 96 00

    capture ecran 2017-07-20 à 10.52.11.jpg

    Ce vendredi 21 juillet fin de l'après midi ( à partir de 17h), nous vous invitons à assister à la coulée de bronze réalisée dans le cadre de nos stages d'été.
    A cette occasion, vous pourrez découvrir les travaux réalisés lors de nos différents stages cette semaine et nous vous proposerons un repas vers 18h30 ( barbecue à 8 euros). Réservation indispensable pour le repas avant le vendredi à 12 h.

    capture ecran 2017-07-20 à 10.50.17.jpg

    Le Club Alpin Belge voudrait rouvrir le site d'escalade de Sy
    Le site d'escalade de Sy, fermé aux grimpeurs depuis 2002, devrait faire l'objet d'une profonde remise en état. Le Club Alpin Belge envisage de nettoyer les 150 voies et de dégager la végétation qui a envahi les lieux, masquant en grande partie ces impressionnants rochers. Ce sera ainsi l'occasion de mettre en valeur un des premiers sites naturels classés ouverts aux grimpeurs en Wallonie.
    Les permis d'environnement et d'urbanisme sont attendus. L'espoir est de rendre les parois aux alpinistes en 2018.
    Voir le reportage d’ Eric Ortmans sur RTC Télé Liège

  • Condroz. Les annonces paroissiales du 21 au 28 juillet 2017

    La prière du «Notre Père» a été changée

    Ne dites plus «ne nous soumets pas à la tentation», mais «ne nous laisse pas entrer en tentation»
    Enseignée dès le plus jeune âge, les paroles de la célèbre prière du«Notre Père» restent gravées dans les têtes et les mémoires des chrétiens, même pour tous ceux que la Foi a quittés depuis long-temps. Tous vont donc être étonnés d’apprendre qu’une phrase de la prière a officiellement changé. « Depuis le dernier week-end de la Pentecôte en effet, c’est exact!», confirme Eric De Beukelaer, doyen à l’évêché de Liège.

    capture ecran 2017-07-19 à 10.18.45.jpg«Dans tous les diocèses francophones de Belgique, mais aussi en France, on ne dit plus: «Et ne nous soumets pas à la tentation», mais bien «Etne nous laisse pas entrer en tentation» Il y a bien eu quelques hésitations au début chez de nombreux prêtres et fidèles quand il a fallu la réciter les premières fois. Mais maintenant, je crois que c’est déjà fini. On s’est déjà habitué. La mémoire fonctionne par répétition.»
    LE CONCILE VATICAN II
    La prière du Notre Père en français date de 1966, l’année où le Concile «Vatican II» décide de ne plus tenir l’office en latin. La prière est alors traduite en français et on en profite également pour changer le vouvoiement par le tutoiement: «Notre Père qui es aux cieux» et plus «qui êtes aux cieux» par exemple.
    Mais dès le début, la phrase évoquant la tentation chipote les exégètes. Pourquoi? Le mot grec qui se trouve dans l’évangile selon Saint-Mathieu, puis sa version latine (le verbe «inducere»), se traduit littéralement par «conduire dans». La traduction littérale de «ne nous conduis pas dans la tentation» est donc tout à fait correcte. Mais il lui a été préféré: «ne nous soumets pas». Et de suite, cette version a été mal comprise par de nombreux chrétiens. «La formule en usage depuis1966», explique Ralph Schmeder dans la dernière revue «Église de Liège», «pouvait donner à penser que Dieu lui-même pourrait nous soumettre à la tentation, nous éprouver en nous sollicitant au mal.» Or ce n’est pas le cas, ce n’est pas Dieu qui est un tentateur, mais bien le démon. Et c’est Dieu qui justement va nous permettre de ne pas y céder. D’où la nouvelle traduction où il va nous aider à ne pas y entrer.Ce sont les chrétiens orthodoxes qui, les premiers, ont changé la phrase au début des années 2000.
    Mais, du côté catholique, ce n’est qu’en 2013 que le Vatican a finalement accepté cette nouvelle traduction.
    DÉJÀ EN FLANDRE
    Tout en laissant à chaque région du monde le soin de l’expliquer et d’en implémenter le changement. «En Belgique, la Flandre a déjà changé l’an dernier», reprend Eric De Beukelaer. «Mais du côté francophone, il fallait attendre également la décision de la France. La communauté française de Belgique a donc changé en même temps que nos voisins durant le week-end de Pentecôte.»
    À noter que la communauté germanophone en est toujours à l’ancienne version et qu’elle attendra d’y passer en même temps que l’Allemagne.-LUC GOCHEL Extrait de La Meuse du 18 juillet

    UP_LOG_VERT_ORANGE.jpgLes offices du week-end
    Fermeture provisoire de l’église d’Ouffet
    Suite à un début d’incendie à la chaudière de l’église d’Ouffet survenu ce vendredi 13 janvier, l’église est provisoirement fermée. Les messes prévues tous les 3èmes dimanches du mois à 10h30 à l’église d’Ouffet auront lieu désormais à l’église de Warzée. Les messes prévues tous les dimanches à 9h à l’église d’Ouffet auront lieu désormais au presbytère d’Ouffet.
    A partir du 03 juin, les heures des messes célébrées au presbytère d’Ouffet sont modifiées :  le samedi à 16h (et non plus le dim. à 9h) et le lundi à 11h (et non plus à 9h30).

    Vendredi 21 juillet

    10h30 Clavier-Village (messe patriotique)
    11h00 Tinlot
    18h00 Ramelot

    Samedi 22 juillet
    16h00 Ouffet
    18h00 Clavier - Station
    18h00 Seny

    Dimanche 23 juillet
    9h00  Tavier
    10h30 Scry (à la place de Villers-le-Temple) : messe patriotique (fête locale)
    10h30 Terwagne
    11h00  Fraiture (clinique) ADAP.

    Les brèves de l'Unité Pastorale

    Nous accueillerons dans la joie du baptême :
    Le dim. 23 juillet à 14h à l’église de Bois : Tiphaine ZELLER

    Célébrations patriotiques
    - Le vendr. 21 juillet à 10h30 à l’église de Clavier-Vil.
    - Le dim. 23 juillet à 10h30 à l’église de Scry.

    Partir en pèlerinage à Lourdes ?

    - Pèlerinage du diocèse de Liège du 17 au 23 août avec Mgr Delville pour pèlerins valides, malades et jeunes. Rens. et inscriptions : 04 252 96 40 www.liegealourdes.be

    - Pèlerinage organisé par Altéo du 28 août au 01 sept. (vol aller/retour au départ de Zaventem). Rens. auprès de l’abbé Jean-Luc Mayeres (0474 13 58 88 ) ou sur www.alteoasbl.be

    Les intentions de messes dans l'unité pastorale  du 21 au 28 juillet 2017 (voir ci-dessous)

    Lire la suite

  • SIVH: La Wallonie gourmande

    1. Couverture.jpg

    La Wallonie gourmande

    Chaque année, le Ministre en charge du tourisme propose un thème à partir duquel les divers opérateurs touristiques organisent une multitude d’activités et d’évènements.

    Logo-2017_Wallonie-Gourmande-1.0.pngAprès la Wallonie à vélo qui a eu un franc succès, c’est la Wallonie gourmande qui est au centre de toutes les préoccupations. Pour l’occasion, le Syndicat d’Initiative a recenser un maximum de producteurs et artisans locaux afin de les mettre à l’honneur via une brochure intitulée « Saveurs et Gourmandises ». Cette brochure est gratuite et disponible au Syndicat d’Initiative.
    L’Ouverture de la Saison Touristique en avril dernier a également proposé la découverte de plusieurs produits de bouche au travers un rallye puzzle avec pour finalité, un buffet entièrement réalisé à partir de produits des communes de Modave, Marchin, Clavier et Tinlot.
    Vu le grand succès de cet événement, une activité plus permanente en a découlé : le rallye gourmand (40km). A faire en famille ou entre amis tous les samedis de l’été jusqu’au 9 septembre inclus. Au programme, 5 haltes avec dégustations et/ou produits à emporter (jus de pomme, saucisson, et bien d’autres !) reliées par les petites routes bucoliques de notre beau Condroz. Les petits et grands apprécieront également le questionnaire ludique qui pimentera la balade.

    • Départ du Syndicat d’Initiative tous les samedis de juillet, août + les 2 et 9 septembre entre 14h et 15h du Syndicat d’Initiative
    • Réservation souhaitée mais pas obligatoire
    • Infos : 085/41.29.69 ou sivh@gmail.com
    • Adulte : 10€ - 3 à 12 ans : 8€

    E.K.

  • Tinlot. La tentative de braquage à l’agence Centea de Tinlot enfin jugée

    Près de 7 ans après le braquage manqué de l’agence Centea de Tinlot, le jugement a enfin été rendu. Trois hommes, tous originaires de Molenbeek-Saint-Jean et âgés d’une trentaine d’années, étaient poursuivis pour tentative de vol avec violence et association de malfaiteurs. Estimant que le délai pour les juger était dépassé, le tribunal a prononcé une simple déclaration de culpabilité.

    capture ecran 2017-07-13 à 08.35.30.jpg

    L’affaire remonte à l’hiver 2010. Le 1er décembre de cette année-là, le gérant de la banque Centea (aujourd’hui fermée) est intrigué par le manège de deux hommes et la présence d’une voiture devant son établissement.
    Il prévient la police du Condroz qui, à son arrivée, met les trois hommes en fuite. Une course-poursuite en voiture s’engage dans la localité. La fuite en voiture des trois prévenus s’arrête contre un poteau d’éclairage.
    L’un des trois fuyards est rapidement intercepté. Les deux autres poursuivent leur cavale dans les bois d’Abée où ils sont finalement rattrapés par les policiers venus en nombre. Plus de 40 hommes avaient été mobilisés.
    Dans leur véhicule, une VW volée un mois plus tôt à Jette, les policiers retrouvent des armes de poing, un pistolet de type Tokarev Mauser 7.62, des menottes artisanales, deux talkies-walkies.
    Cette affaire rocambolesque vient de connaître son épilogue. Ce mardi matin, le tribunal correctionnel de Liège, division de Huy a prononcé à l’encontre des trois auteurs une simple déclaration culpabilité «  compte du tenu du dépassement du délai raisonnable  », estime le tribunal.
    Article de M.Cl. Gillet dans la Meuse H-W du 12 juillet.

  • Fort de Huy. 21 juillet: découvrez la vie des prisonniers

    Le Fort de Huy organise ce 21juillet, à l’occasion de la fête nationale, son 4e après-midi de lectures théâtralisées.

    capture ecran 2017-07-19 à 10.06.15.jpgDurant cette journée consacrée à la mémoire, la compagnie Sandra Proes vous fera découvrir la vie des prisonniers du Fort de Huy durant la Seconde Guerre mondiale au travers d’un spectacle mêlant visite guidée et lecture de documents d’époque, chaque récit étant conté dans l’endroit où il prend tout son sens.
    «Par exemple, le décès de René Alain, un ouvrier qui a été battu dans sa cellule et a fini par s’y pendre. La dernière lettre qu’il a écrite à son épouse est lue dans la cellule même où il s’est pendu», illustre Bernadette Latinne, l’organisatrice du projet.
    Un parallèle qui permet au visiteur de se mettre véritablement dans la peau du prisonnier dont l’histoire est racontée, de comprendre ses insécurités et la peur avec laquelle il vivait de ne jamais revoir les siens.
    «Mais il y a aussi des anecdotes plus légères», reprend Berna-dette Latinne. «Comme par exemple, celle de Joseph Folien, un ancien ministre qui était privilégié par rapport aux autres prisonniers et avait le droit d’aller chez son dentiste. Il s’est débrouillé pour que sa femme devienne assistante dentaire et simulait des rages de dents pour qu’elle puisse remplir les poches de sa veste de cigarettes, saucisson, pain… et autres denrées pendant qu’il se faisait soigner. À tel point qu’il rentrait au Fort gros comme un bonhomme Michelin et pouvait ripailler avec ses compagnons d’infortune!»
    Ces lectures théâtralisées s’inscrivent dans une volonté du Fort et Mémorial de Huy de faire découvrir son histoire de façon de plus en plus ludique. La visite se déroulera vendredi de 14h30 à 16h et est gratuite.
    A noter: Renseignements complémentaires: 085/21.78.21 ou  fort@huy.be
    ROXANE RIVOUX. La Meuse H-W du 19 juillet

  • Tinlot. L'agenda des prochaines activités proposées par le comité des aînés

    Le jeudi 27 juillet 2017,
    Barbecue à  Seny de l'amicale des 3x20 de Tinlot,
    10 €, fin des inscriptions le 24 juillet 2017.
    Personne de contact, Mme Rita Kersten: 085/5116 24 - 0471/54 92 64
     
    Le dimanche 30 juillet 2017
    B
    alade d'été du Prieuré de Scry
    5 km suivie d'un goûter, voir l'annonce sur ce blog
    Personne de contact, Mme Françoise Reginster: 085/ 5114 58 
     
    Le dimanche 6 août 2017
    Balade d'été du Comité Culturel de Tinlot
    "C'EST BON C'EST WALLON"!
    De 11 heures 30 à 17 heures minimum, places limitées!
    Adultes: 25 €
    Enfants 6 à 12 ans: 10 €
    Personne de contact, Mme Jeannine Millet: 085/ 51 10 83 - 0479/ 73 50 53
    Compte BE 52 0013 4251 9709 du CCTinlot pour le 30 juillet 2017 au plus tard.
     
    Le vendredi 11 août 2017
    Les jardins d'Annevoie 
    8,20 € plus le repas de midi
    Mariembourg-Treignes
    Promenade en chemin de fer à vapeur des "Trois Vallées".
    11 €
    Personne de contact, Mr Régis Hubin: 0478/53 56 83
    Covoiturage: 5 €/personne si pas de véhicule personnel pour le voyage.
     
    Le jeudi 31 août 2017
    Euro Space Center 
    14 €
    Redu: Soit restauration ou pic-nique au choix
    Les grottes de Han
    19 €
    Personne de contact, Mme Marie Machiels: 085/5114 07 - 0474/66 67 60
    Covoiturage: 5 €/personne si pas de véhicule personnel pour le voyage.
     
    Le mercredi 13 septembre 2017
    Pairi Daiza 
    30 €
    Personne de contact, Mme Dany Piron: 0479/72 98 54
    Covoiturage: 8 €/personne si pas de véhicule personnel pour le voyage.
     
    Le jeudi 12 octobre 2017
    Exposition Jean-Michel Folon (Sculptures) au Château de Jehay 
    5 €
    Personne de contact, Mme Marie-France Bronkart: 0497/28 46 45
     

  • Brocante de Scry

    capture ecran 2017-07-17 à 16.23.17.jpg

    Une bonne cuvée 2017 pour la brocante de Scry où les 145 brocanteurs se sont bousculé ainsi que les acheteurs avec une  météo superbe au rendez-vous. Notre bière la Scrytoise à eu un succès fou !  Tout le monde l'a adoré !
    Prochain rendez-vous dès ce vendredi pour les 4 jours de la fête du village!
    Céline Winters

    capture ecran 2017-07-17 à 16.23.30.jpg

  • Tama Baïla. Dance moderne, le programme de la rentrée

    19956201_126777107924272_1143863675298834946_o.jpg

    Les cours reprendront :

     

    le mardi 5 septembre

    - à 18h pour les élèves de Danse 1 -->  4-6 ans (Marie)

    - à 19h pour le nouveau cours de Technique* --> + de 10 ans (Marie, Emeline, Tamara)

     

    le jeudi 7 septembre

    - à 17h30 pour les élèves de Danse 3 --> 8-10 ans (Tamara)

    - à 18h30 pour les élèves de Danse 4 --> 10-14 ans (Tamara)

     

    le vendredi 8 septembre

    - à 17h15 pour les élèves de Danse 2 --> 6-8 ans (Emeline)

    - à 18h15 pour les élèves de Danse 5 --> + de 14 ans (Emeline)

     

    Les nouveaux élèves bénéficient d'un mois d'essai.

    Tous les documents (d'informations et d'inscription) seront donnés au premier cours.

     

    La cotisation annuelle pour un enfant inscrit à un cours s'élève à 150€ (assurance sportive incluse).

    Il est également possible de payer en deux fois : 80€ + 80€

    Des réductions seront appliquées pour des enfants d'une même fratrie et pour l'inscription à deux cours (danse + technique).

     

    *Cours de technique ...::: NEW :::...

    Il s'agit d'un cours ouvert à toute personne âgée de 10 ans ou plus (enfants et adultes), ayant déjà dansé ou non, étant déjà inscrit à l'un de nos cours de danse ou non.

    L'objectif ? 

    - Pour les danseurs : Acquérir de la technique (ou l'améliorer) afin de progresser, d'être plus à l'aise en dansant.

    - Pour les non danseurs : Rester en forme, se divertir, apprendre à danser sans l'obligation de participer à une représentation sur scène lors d'un spectacle.

    Grâce à l'expérience des 3 professeurs de l'école de danse (Marie, Emeline et Tamara), vous y ferez du renforcement musculaire, des assouplissements, travaillerez l'interprétation, l’enchaînement de pas complexes et/ou rapides, apprendrez à faire des portés, des sauts etc.

  • A vos agendas. SIVH: Au programme pour cette édition des Journées du Patrimoine 2017

    Flyers A5.jpg

    Au programme pour cette édition des Journées du Patrimoine…

    SAMEDI 9 ET DIMANCHE 10 SEPTEMBRE – CIRCUIT CAR : Au fil de la chaussée romaine condruzienne

    Un circuit guidé en car vous permettra de sillonner le Condroz hutois à la découverte de l’histoire et des quelques vestiges romains (tumulus, etc.) encore visibles. Parallèlement, les sites touristiques aux abords directs de cette voie seront mis à l’honneur et vous permettront une découverte variée de la région. Parmi les haltes, l’incontournable site de Vervoz, ancienne bourgade romaine, et visite de la remarquable chapelle, exceptionnellement ouverte au public.

    Infos : Départ à 13h le samedi et le dimanche du Syndicat d’Initiative. Durée approximative : 3h - Réservation obligatoire au 085/41.29.69 ou par mail: info.sivh@gmail.com – 5€ par participant.

    DIMANCHE 10 SEPTEMBRE - VELO GUIDE : La ligne 126, à la découverte des sources de la matière

     Cette balade guidée à vélo permettra à chacun de découvrir les nombreuses richesses naturelles et architecturales de la ligne de chemin de fer 126, aujourd’hui devenue RAVeL. Au fil de ces 10 kilomètres, l’ancien filtre à eau Godin, les sites de Fleury et de Pré à la Fontaine ainsi que les points d’arrêt d’antan seront, entre autres, mis à l’honneur. Le passé industriel de la vallée, étroitement lié à l’installation de la ligne, y sera également évoqué. Enfin, une halte à mi-parcours sera prévue permettant ainsi une pause dans un écrin de pure nature bordé par la rivière du Hoyoux et ses impressionnants travertins. Une petite restauration (barbecue) y sera également proposée.

     Infos : Départ à 10h30 (+ éventuellement un second à 11h15) du filtre Godin. Arrivée au SI. Retour par ses propres moyens - Réservation obligatoire au 085/41.29.69 ou par mail: info.sivh@gmail.com – activité gratuite – restauration payante et sur réservation (3€/pain saucisse)

    TOUT LE MOIS DE SEPTEMBRE : expo photo « Le RAVeL selon vous » au Syndicat d’Initiative

  • Entreprise. L’aventure Zizi Coin Coin a débuté à Huy voici 25 ans

    La belle aventure a débuté en1993 à Huy. C’est là que Benoît Borsu a fondé l’entreprise DBB Spirits, spécialiste du jus de fruit frais pressé à la main. Elle distribuait et commercialisait ses jus pour l’Horéca dans la région de Liège. Amateurs de la qualité de ces jus de fruit frais, les barmans ont commencé à les utiliser comme bases de cocktails. «C’est alors que l’idée de créer un Zizi Coin Coin, prêt à être servi, a émergé en 1998. Le nom est composé de «Zizi» pour zeste de citron, qui est présent dans tous les produits de la gamme, et de «Coin Coin» pour Cointreau, alcool de base de l’Original», précise Benoît Borsu.

    «Les jus de fruits frais ont généralement une date de consommation courte. DBB Spirits a alors développé un process unique qui assure aux produits une DLUO (Date Limite d’Utilisation Optimale) longue sans pasteurisation. Cela permet de garder le réel goût d’un cocktail fait minute. Le Zizi Coin Coin est donc un apéritif 100% naturel à base de jus de fruit frais de citron pressé à la main et assemblé à de l’alcool de qualité. DBB Spirits importe l’alcool et les fruits sont lavés, coupés et pressés à la main au sein de notre entreprise. Nous avons acheté un bâtiment à Alleur en 2004 et après l’avoir transformé, nous y avons débuté nos activités en 2005», ajoutent Benoît Borsu et Marc Picquet qui l’a rejoint comme associé en 2001.

    capture ecran 2017-07-09 à 18.45.23.jpgUn savoir-faire unique pour fabriquer des produits de qualité artisanale.«Lorsque l’on presse les fruits à la main, on ne conserve que le jus du fruit et la pulpe tandis que le zeste et ses huiles essentielles ne sont pas absorbés lors du pressage. Cette méthode est donc un gage de qualité et de fraîcheur», insistent les gérants.
    Depuis le départ, DBB Spirits a connu un grand succès et s’est développé à travers plusieurs canaux dont l’Horéca mais aussi les supermarchés. Fort de cette réussite, l’entreprise exporte aujourd’hui dans plusieurs pays européens. DBB Spirits possède deux plates-formes logistiques, l’une à Alleur, Avenue du Progrès et l’autre à Lille en France.
    On achète l’alcool à 6 distillateurs puis on assemble les jus de fruits, les alcools, l’eau qui est un facteur important car il peut changer le goût et le sucre. Puis c’est la mise en bouteilles qui sont lavées, embouteillées, capsulées puis étiquetéese t mises dans des cartons, le tout automatisé. Nous avons une capacité de 2.500 bouteilles à l’heure», détaille Louise Gournon, Business Developer.
    L’entreprise liégeoise contrôle elle-même, à Alleur, toutes les matières premières et dispose d’un laboratoire de recherche et de développement. Il y a 1.500 m2 pour la production et 600 m2 loués en face pour le stockage des bouteilles avec la possibilité de s’agrandir sur 700m2. Des dégustations sont organisées une à deux fois par semaine. Santé!
    MARC GERARDY La Meuse du 5 juillet.