Info communale, T4Saisons

  • Tinlot. L'agenda de printemps 2018

    Pas de Tinlot 4 Saisons ce trimestre, mais un agenda des activités tinlotoises 1 Printemps.jpg

     2 Printemps .jpg

    Voir l'agenda du 2e trimestre 2018 ci-dessous

    Lire la suite

  • Commune de Tinlot. Un nouveau Directeur général

    La commune cherche un remplaçant en interne à Philippe Sarlet

    En octobre 2016, le directeur général de Tinlot, Philippe Sarlet, a pris sa pension après environ 25 ans à ce poste. Une procédure pour le remplacer est lancée. Actuellement, une seule candidate se présente : Janique Lion, actuellement directrice générale faisant fonction. Ce mercredi lors du conseil communal, l’échevin Lorenzo Novello s’est abstenu sur ce point.

    capture ecran 2017-12-29 à 09.50.37.jpgVoilà plus de 25 ans que Philippe Sarlet était directeur général de la commune de Tinlot. Alors qu’il prenait sa pension en octobre 2016, la commune cherche un remplaçant à ce poste. «Une employée communale fait déjà fonction depuis 2016 », indique Cilou Louviaux, bourgmestre de Tinlot. Il s’agit de Janique Lion, présente ce mercredi au conseil communal. «Nous avions pris nos dispositions il y a quelques années en vue du départ de Philippe Sarlet. Nous avions ainsi engagé une personne qualifiée. »
    Actuellement, elle est la seule candidate à se présenter pour le poste. Après avoir passé un examen fin décembre, Janique Lion doit désormais réussir un nouvel examen devant un jury d’universitaire et de directeurs généraux expérimentés avant de réaliser un stage d’un an.
    Le point à l’ordre du jour du Conseil concernait le lancement de la procédure pour nommer par promotion interne le directeur général. «Il faut voir si d’autres personnes au sein de la commune sont dans les conditions pour aspirer à ce poste », continue la bourgmestre.

    LORENZO NOVELLO S’ABSTIENT

    Le Conseil a argué qu’entre autres, Janique Lion était dans la dynamique de l’examen et qu’il était intéressant de passer ce point au Conseil ce mercredi. «À partir du mois de juin, on ne pourra plus engager », prévient-elle. La majorité a voté pour le point, hormis Lorenzo Novello, échevin des travaux qui s’est abstenu. «Il y a un an, on avait dit que l’on temporiserait un moment sur ce sujet. Voilà que maintenant, on se précipite ! Je souhaitais simplement marquer mon désaccord », dit-il.
    Il conclut en disant qu’il comptait rempiler. «Je ne vise pas de place particulière, mais j’aimerais être réélu pour conserver le poste que j’occupe depuis 18 ans. Je pense pouvoir amener mon expérience », conclut l’échevin.
    J.G. (La Meuse H-W du 29 déc.)

  • Le Tinlot aux 4 saisons Hiver 2017 (version pdf)

    Le Tinlot aux 4 saisons Hiver 2017, version papier, a été déposé dans vos boîtes aux lettres avant Noël.
    Le voici en version pdf.

    capture ecran 2017-12-29 à 09.38.05.jpg

  • Le "Tinlot aux 4 saisons, automne 2017" est arrivé dans vos boîtes aux lettres

    Le Tinlot aux 4 saisons, est dans vos boîtes comme à chaque changement de saisons, le 21 septembre, 21 décembre, 21 mars et 21 juin.

    Le voici en version pdf:

    Bonne lecture

    capture ecran 2017-09-23 à 10.38.32.jpg

  • Rentrée de septembre: les différentes activités organisées à Tinlot

    Avec les différentes annonces des activités pour la rentrée, il est bon de rappeler la liste des activités proposées dans la commune de Tinlot (extrait du Tinlot 4 Saisons de juin 2017)
    Cliquez sur l'image pour agrandir.

    capture ecran 2017-08-25 à 20.41.53.jpg

    capture ecran 2017-08-25 à 20.43.12.jpg

  • Le Tinlot aux 4 Saisons, "ETE 2017" en pdf

    Votre périodique trimestriel communal a été distribué le  2I juin 2017. Le voici en version pdf.

    Cliquez ici

    capture ecran 2017-07-02 à 08.44.35.jpg

  • La Commune de Tinlot fête son 40ème anniversaire

    capture ecran 2017-01-02 à 17.25.04.jpgLe 1er janvier 1977, on passe, du jour au lendemain, d’environ 2400 communes à moins de 600. Seules la Flandre et la Wallonie sont concernées, les 19 communes de Bruxelles sont parvenues à se maintenir. C’est toujours le cas 40 ans plus tard, même si le débat sur la fusion des communes bruxelloises revient de temps à autre. C’est le ministre de l’Intérieur de l’époque, Joseph Michel (photo) (PSC), qui avait porté cette réforme et il avait donc échoué à convaincre les Bruxellois. (RTBF).

    En 1977, cinq anciennes communes ont fusionné  pour devenir l'actuelle commune de Tinlot  (Abée-Scry, Ramelot, Soheit-Tinlot, Seny et Fraiture). Ce sont ces villages qui constituent aujourd'hui notre commune.

    Blason de Tinlot

    le blason se décrit blanc à une laize diagonale descendante rouge accompagnée de six merlettes également rouges, rangées en orle.

    Tinlot, Liège (Abée, Fraiture, Ramelot, Scry, Seny, Soheit-Tinlot) : 1977
    La nouvelle entité immortalise le nom de la vieille seigneurie de Tinlot, comportant haute et basse justice et qui fut tenue par les Soheit puis par les Blehen.
    Le 23 mai 1530, c'est Herman d'Eynatten qui releva cette seigneurie comme mari de Catherine, fille d'Henry de Blehen.
    Henri d'Eynatten, leur fils, releva Tinlot au décès de son père et hérita en outre en 1566 du château d'Abée, suite au testament de Jean de Blehen, seigneur d'Abée, un cousin de sa mère.
    Les d'Eynatten restèrent seigneurs de Tinlot jusqu'en 1653, lorsqu'Henri, baron d'Eynatten, seigneur d'Abée, vendit le seigneurie de Tinlot à Jean Claude Woot de Trixhe.
    C'est le blason de la famille d'Eynatten que la nouvelle entité a repris. La commune d'Eynatten, qui portait jadis ces armoiries, fait partie de la nouvelle entité de Raeren. (Source tinlot.be)

    Extraits de l'histoire de notre commune.  Abée-Scry, Seny, Ramelot, 
    et conseils communaux jusqu'à 1994

    Abée-Scry : Photo de janvier 1970 lors de la mise en place du conseil communal

    DSC_4831.JPG

    Assis de gauche à droite, Roger Chantraine, 1er échevin; Pierre Deschamps, bourgmestre; Marcel Mottet, 2e échevin.
    Debout, M. Jacoby, secrétaire communal; Charles Delloye; M. Henror, bourgmestre sortant; Albert Massonnet; Roger Lonhay et Roger Minguet. (Photo V.A.)

     Seny, L'ancien Bourgmestre Emile Orban

    capture ecran 2014-10-10 à 12.16.37.jpg

    capture ecran 2014-10-10 à 12.14.26.jpg
    Article de l'Avenir du 12 avril 1996.

    capture ecran 2014-10-09 à 21.45.07.jpg
    Cliquez pour agrandir

    Ramelot : photo de l'installation du dernier conseil communal en janvier 1971 pour  un mandat de 6 ans qui se terminera avec la fusion des communes et le nouveau conseil communal de l'entité de Tinlot qui entrera en fonction le 1e janvier 1977.
    Assis de gauche à droite: Emile Delvaux 1er échevin; Fernand Voituron, secrétaire communal; René Ansay, Bourgmestre, Marcel Thirion, conseiller.
    Debout, Joseph Blehain, conseiller; Joseph Pineur, 2e échevin; André Hélas et Eugène Vanvinckenroye, conseillers. (Photo Vers l'Avenir)

    PICT0002.JPG

    Après la fusion des communes:
    Photo de l'installation du premier conseil communal de la nouvelle l'entité de Tinlot en janvier 1977.

    Assis de gauche à droite: Charles Delloye (Scry), échevin; Alphonse Lecomte (Soheit-Tinlot), échevin; Henri Prévot (Fraiture), échevin; Jean Leclère (Fraiture), bourgmestre; Albert Boccar, secrétaire communal.
    Debout: Pierre Auwers (Seny), conseiller; Joseph Henin (Soheit-Tinlot), conseiller; Rita Dendooven (Seny), présidente du CPAS; Maurice Thomas (Soheit-Tinlot), conseiller; Georges Delrée (Soheit-Tinlot), conseiller.
    La majorité (5 mandats sur 9) est composée des 3 échevins, du Bourgmestre et de la présidente du CPAS.

    Pour rappel les anciens Bourgmestres étaient donc:
    Pierre Deschamps (Abée-Scry)
    Jean Leclère (Fraiture)

    René Ansay (Ramelot)
    Emile Orban (Seny)
    Lucien Delrée (Soheit-Tinlot)

    Voici la photo du conseil communal mis en place après les élections communales de 1994

    DSC_4816.JPG

    Après les élections d'octobre 1994, on retrouve au conseil communal de Tinlot:
    A l'avant Freddy Prouveur (conseiller PS), Rita Dendooven (Présidente CPAS, IC), Henri Prévot (Bourgmestre, IC), Jean Leclère (Echevin, IC).
    A l'arrière, André Dumont, Guy Lamotte, et Cilou Louviaux, Conseillers (Tinlot-Participation), Charles Delloye (Echevin, IC) et Paul Hartog (Echevin IC).
    La majorité IC dispose de 5 mandats sur 9, TP 3 mandats et PS 1 mandat.

    Nous ne disposons pas de photos sur les élections et les conseillers de 1982 et 1988, si vous en avez à partager, elles sont les bienvenues !

    A suivre ...

  • Le Tinlot aux 4 Saisons "hiver 2016" est arrivé

    T4S-137 1.jpg

    Le Tinlot aux 4 Saisons a été distribué dans vos boîtes cette semaine avec un petit bonus cette année, la toute nouvelle carte touristique de la commune de Tinlot glissée dans votre revue.

    Vous pouvez également le télécharger ici en pdf

    Bonne lecture !

  • Abée chapelle Saint-Remy, Messe Grégorienne, dimanche 20 novembre

     

    capture ecran 2016-11-10 à 01.15.06 - copie.jpg

  • Connaissez-vous l'heure de votre naissance? Cette donnée devra figurer au Registre national à partir du 6 décembre

    capture ecran 2016-10-24 à 17.44.17 - copie.jpgA partir du 6 décembre prochain, l’heure de votre naissance et celle de votre mort (le plus tard possible…) devront figurer dans le Registre national. C’est une information de plus sur vous, qui permettra de vous identifier et qui s’ajoute aux 17 autres données déjà obligatoires.

    Les heures de naissance et de décès devront être communiquées au Registre national. Les organismes qui y ont accès (les CPAS, le fisc, la sécurité sociale, les notaires, la police, les communes…) auront donc cette information en plus sur vous, permettant de mieux vous identifier. Pour mieux lutter contre les fraudes à l’identité? Aurait-on peur de confondre deux Alain Dupont, nés le même jour au même endroit? Ou est-ce pour mieux lutter contre le terrorisme que cette précision horaire figurera dans le registre?

    capture ecran 2016-10-24 à 17.44.31 - copie.jpg«Cette nouvelle obligation vise la cohérence»,répond Peter Grouwels, du service communication du SPF Intérieur. «L’heure de naissance ou de décès était le dernier élément figurant sur l’acte de l’état civil qui n’était pas encore enregistré au Registre national. Ces éléments seront désormais enregistrés au Registre national: les informations seront ainsi exhaustives».
    Ces infos pourraient peut-être s’avérer utiles dans des questions très précises d’héritage, dans des familles recomposées avec enfants. Qui est mort en premier dans l’accident: le père ou la mère? Quant à l’heure de naissance, elle indique qui est l’aîné en cas de jumeaux. Votre carte d’identité contient déjà de nombreuses informations déjà obligatoires.
    Quel intérêt et où s’arrêtera-t-on?  Nous avons posé la question à Bernadette Toussaint, employée au service État Civil à la ville de Huy. «Les heures de naissance et de décès sont toujours certifiées par des médecins et si l’information manque, nous la sollicitons car c’est obligatoire», nous dit-elle. «Sur le plan administratif, je ne sais pas à quoi cela peut servir mais je sais que cela intéresse très fort les gens. Je reçois régulièrement des appels de personnes qui veulent connaître leur heure de naissance, afin de déterminer leur signe astral, chercher leur ascendant, etc.»
    Les communes devront désormais communiquer ces infos «capitales» au Registre national, pour les prochaines naissances et décès. Ce ne sera donc pas rétroactif. F. DE H. (La Meuse du 20/10)
    Lire la suite ci-dessous

    Lire la suite

  • Bienvenue aux nouveaux habitants et aux jeunes Tinlotois(e)s !

    Tinlot, accueil des nouveaux habitants et remise des primes de naissance.

    capture ecran 2016-10-18 à 12.16.55 - copie.jpg

    Le dimanche 16 octobre, les nouveaux habitants de Tinlot étaient conviés par la Commune à une petite visite en car des différents villages de l'entité de Tinlot. Un circuit découverte commenté par la Bourgmestre qui a permis aux nouveaux de mieux comprendre leur environnement, les curiosités, le patrimoine ou le fonctionnement communal de manière très concrète.
    Vers 11h, fin du parcours proposé à la Tinlotoise où les famille des enfants nés en 2015, étaient également invitées pour recevoir les primes de naissances.
    Les conseillers communaux, des membres du personnel, des représentants des différentes écoles étaient à la disposition de chacun avec une documentation sur différents services communaux.

    capture ecran 2016-10-18 à 12.32.50 - copie.jpg

    Après une présentation des différents acteurs communaux, les primes de naissances ont été remises aux parents, avec ainsi l'accueil des jeunes Tinlotois qui ont fait connaissance de leur côté.

    capture ecran 2016-10-18 à 12.34.36 - copie.jpgLa photo de famille suivie de l'apéritif.

  • Le Tinlot aux 4 saisons, "automne 2016" est arrivé !

    capture ecran 2016-09-17 à 14.07.56.jpg

    Votre trimestriel communal de l'automne 2016 a été distribué cette semaine.
    Le voici en version PDF: cliquez ici

  • Tinlot. Attention l'administration communale sera fermée à 16h ce vendredi (au lieu de 18h)

    capture ecran 2016-08-25 à 11.35.03.jpgEn raison de la canicule, l’Administration communale de Tinlot adapte ses horaires.
    Les bureaux seront ouverts à la population ce vendredi 26/08/2016 de 14h00 à 16h00. (habituellement de 14 à 18h00)
    Merci de votre compréhension.

  • Registre national: la Belgique compte 11.267.910 habitants ... et Tinlot 2656

    Selon le Registre national, la Belgique comptait 11.267.910 habitants légalement enregistrés au 1er janvier 2016. C’est 58.866 de plus qu’un an plus tôt. On le doit, pour les quatre cinquièmes, au solde migratoire. L’année passée, nous apprend Statbel, il y a eu 110.508 décès. Un nombre anormal de morts: il n’y en avait plus eu autant depuis… 1986 !

    capture ecran 2016-08-04 à 21.57.19.png

    En province de Liège, Tinlot compte 2656 habitants, alors que Trois-Ponts 2502 habitants devient la plus petite commune de la province.(AL)

    La Belgique est de plus en plus peuplée. Le 1er janvier 2016, la hausse sur une année était de 0,5 %. Elle était aussi de 0,5 % l’année précédente. Il y avait donc, selon le Registre national, 11.267.910 personnes légalement enregistrées en Belgique en ce début d’année. Statbel précise que ce chiffre officiel, contrairement à celui publié par Eurostat, ne prend pas en compte le registre d’attente des demandeurs d’asile.
    La hausse, en unités, est de 58.866 personnes. On la doit, pour un cinquième, au solde naturel. En 2015, il y a eu 121.713 naissances pour 110.508 décès. Cela représente un solde de 11.025 unités. Le reste, on le doit au solde migratoire : il y a eu plus de gens enregistrés venant de l’étranger que de Belges partis. Le solde est de 47.682 unités. 
    Plus autant de décès enregistrés en Belgique depuis… 29 ans. Selon Stabel, ce serait surtout dû au vieillissement de la population. Les femmes ont eu un taux brut de mortalité supérieur à celui des hommes (10% pour les premières contre 9,7% pour les seconds).
    En Région wallonne, et c’est très rare, il y a eu plus de décès que de naissances ! C’est d’ailleurs dans cette région qu’a été enregistrée la plus faible croissance du nombre d’habitants : +0,3%. En Flandre, la hausse est de 0,5% et à Bruxelles, de 1,1%. La Flandre comptait 6.477.804 habitants au 1er janvier 2016, pour 3.602.216 habitants en Wallonie et 1.187.890 Bruxellois.
    Au niveau des provinces, le Brabant wallon a de nouveau connu la plus forte croissance (+0,8%). Suivent le Brabant flamand (+0,7%), la Flandre-Orientale et les provinces d’Anvers et de Luxembourg (+0,6%). Celle qui a eu la moins forte croissance est le Hainaut (0,1%).
    Au niveau communal, Statbel nous apprend que les plus grandes villes du royaume ont toutes, à de rares exceptions près, un solde migratoire interne négatif. Parmi les 15 villes les plus peuplées, seules Gand et Alost n’ont pas perdu de population par migration interne. Pour toutes les autres, dont Anvers, Bruxelles-Ville, Charleroi, Liège ou encore Schaerbeek, le nombre d’habitants quittant la commune pour aller vivre ailleurs dans le pays est supérieur au nombre de ceux qui viennent s’y installer, en provenance du reste de la Belgique.
    GRÂCE À LA MIGRATION
    La plupart des grandes communes, sauf Charleroi, Namur et Mons, ont pourtant évité un solde négatif de leur population. Elles le doivent avant tout au solde migratoire et à moindre mesure, au solde naturel.
    PIERRE NIZET (La Meuse du 11 juin)

  • Le Tinlot 4 Saisons de l'été 2016 est arrivé

    Le Tinlot 4 Saisons été 2016 est maintenant dans vos boîtes aux lettres. Le voici en version pdf

    Cliquez ici pour le télécharger

    capture ecran 2016-06-25 à 23.29.31.jpg