Informatique et Internet

  • Comment savoir ce que Google sait de moi ?

    capture ecran 2018-04-17 à 18.15.59.jpg


    Faites le test par vous-même !
    Comment savoir ce que Google sait de moi ? Rien de plus simple, puisque le géant américain a mis à disposition de ses utilisateurs une série d’outils bien pratiques, qui permettent de mettre en lumière le type de données qu’il a récoltées à votre propos.
    > Télécharger mes données
    Une adresse : https://takeout.google.com/settings/takeout
    > Consulter mes activités
    Une adresse : https://myactivity.google.com/myactivity
    > Comment Google me piste
    Une adresse : https://www.google.com/maps/timeline?hl=fr&pb

    Source: 7Dimanche
    Voir l'article complet Sudinfo

  • Belgique. Pas de réseaux sociaux avant 13 ans !

    capture ecran 2018-03-21 à 11.10.43.jpg

    La loi va changer.

    L’âge minimal pour s’inscrire sur les médias sociaux sera désormais de 13 ans en Belgique.

    Le gouvernement a approuvé ce 16 mars le projet allant dans le sens du secrétaire d’État à la Protection de la vie Privée,
Philippe De Backer (Open vld). En mai s’appliquera un nouveau règlement européen sur la protection des données, qui renforcera les règles en vigueur.

    Une des choses que les États membres peuvent encore déterminer eux-mêmes est l’âge minimal auxquels les citoyens peuvent accéder aux réseaux sociaux. La discussion dans les États membres oscille entre 13 et 16 ans. Après concertation avec les commissaires
 aux droits de l’enfant et les conseils de jeunesse, le gouvernement a choisi la limite de 13 ans.

    Philippe De Backer estime que ce choix tient le plus compte de la réalité.

    
83 % SONT DÉJÀ BIEN CONNECTÉS

    
Des statistiques de Child Focus montrent que 83 % des 13-14 ans se connectent régulièrement sur les réseaux sociaux.
 Le secrétaire d’État insiste aussi sur l’importance de l’éducation des jeunes à la protection de la vie privée.-

  • Bientôt le retour du jardinage! Une application pour vous aider au quotidien à cultiver en fonction de la lune

    capture ecran 2018-03-15 à 11.56.08.jpg

    capture ecran 2018-03-15 à 11.54.33.jpgAvec Lune & Jardin, vous utilisez la biodynamie pour embellir votre jardin bio. Basée sur l'influence de la lune, cette application vous indique quoi faire.
    Que vous soyez jardinier amateur, professionnel, avec la main verte ou non, avec Lune & Jardin vous serez en mesure de vérifier quel jour est le plus propice pour vos activités de jardinage.
    Le calendrier lunaire de jardinage est le fruit d’une compilation d’expériences et de savoirs millénaires sur la biodynamie.
    Les végétaux sont particulièrement sensibles aux cycles lunaires. Pour chaque travaux de jardinage (semer, rempoter, repiquer, récolter, etc.) et selon les différents types ou les différentes parties de plantes (racines, fruits et graines, fleurs ou feuilles), il existe une période lunaire (lune croissante ou décroissante, nouvelle lune, pleine lune, etc…) plus propice à l´épanouissement de vos plantes.
    Avec Lune & Jardin vous savez quelle est la phase de la lune pour chaque jour du calendrier. Prenez des photos de vos plantations et ajoutez vos notes. Consultez la météo pour jardiner dans les meilleures conditions !
    Planifiez vos tâches de jardinage en utilisant la fonction alarme. L'application se chargera de vous rappeler vos activités du jour.
    Grâce à la fonction "communauté", vous allez pouvoir partager vos photos de jardinage avec les autres jardiniers. Vous pourrez ainsi voir ce que les autres font dans leur jardin.
    Vous avez également accès à un forum afin de discuter de votre jardin avec tous les jardiniers amateurs ou non. Vous pourrez parler de sujets tels que le bio, la permaculture, la cuisine de vos légumes....
    Lune & Jardin vous permettra de gérer votre jardin biologique en mettant toutes les chances de votre côté.
    Cette app est uniquement disponible dans l’App Store pour les appareils iOS.

    capture ecran 2018-03-15 à 11.56.15.jpg

    En savoir plus
    Apple Store

     



  • Tinlot. MOBITIC 2018, c'est parti !

    capture ecran 2018-03-07 à 10.40.12.jpg

    Les journées d'initiation à l'informatique organisée pour les aînés par la commune, en collaboration avec la Province ont repris ce 6 mars. Le groupe était au complet pour la première journée soit 10 personnes le matin pour les tablettes Android alors que l'après-midi était consacrée aux smartphones. 
    Trois nouveaux profs sympas et une ambiance excellente soulignée par les participants.

    Les prochaines journées
    • 16 mars 2018
      Installer et utiliser un lecteur de carte d'identité
      Utiliser le "cloud"
    • 27 avril 2018
      Gérer un compte de messagerie
      Téléphoner et chatter grâce à Internet
    • 18 mai 2018
      Apprivoiser Facebook
      Découvrir Twitter
  • Bonne nouvelle pour vos séjours à l'étranger !

    Proximus rend son application de télévision mobile disponible dans toute l’Europe

    capture ecran 2018-02-17 à 17.04.08.jpgDès le 1er avril, les abonnés de Proximus utilisant l’application Proximus TV sur leur tablette/smartphone/ordinateur pourront également y accéder depuis le reste de l’Union européenne. Telenet avait fait une annonce similaire mardi dernier, rendant également disponible son service en dehors de la Belgique à partir de la même date.
    Proximus permettra en outre à ses clients d’accéder à l’ensemble de l’application depuis n’importe quel réseau 3G/4G ou wifi en Belgique. Pour le moment, il faut obligatoirement se connecter à celui de l’opérateur pour pouvoir regarder la télévision en direct ou un enregistrement.
    Dès le 1er avril, les deux entreprises permettront aussi d’accéder à leur plateforme depuis le reste de l’Union européenne à partir de n’importe quel réseau 3G/4G ou wifi. Il sera alors possible de regarder la télévision à l’étranger comme depuis chez soi et d’avoir accès aux mêmes chaînes qu’à son domicile, et donc à des émissions ou retransmissions sportives qui étaient géobloquées jusqu’à présent. (Source proximus)

    Auvio (RTBF) bientôt accessible dans tous les pays de l'Union Européenne !

    capture ecran 2018-02-17 à 17.05.38.jpgBonne nouvelle : dès mars 2018, les contenus vidéos disponibles sur la plateforme Auvio seront accessibles dans tous les pays de l'Union Européenne. Créé en avril 2016, le portail RTBF Auvio permet à ses utilisateurs de profiter des contenus audios et vidéos de la RTBF, en direct ou en replay.
    C’est un point d'accès unique pour voir et écouter, revoir ou réécouter un très large choix de contenus. Mais sa croissance est loin d’être terminée et promet encore quelques belles surprises aux utilisateurs de contenus digitaux.
    À partir du 21 mars prochain, l’accès aux contenus vidéos proposés par la RTBF sera désormais possible dans l’Union Européenne. Le géoblocage des contenus vidéos, source d’insatisfaction numéro une sur Auvio, sera supprimé pour les résidents belges voyageant dans l’Union Européenne.

    "Vous partez en Espagne ? Pas de soucis, vous pourrez continuer à suivre votre programme préféré en direct ou en replay même à l’étranger, pour autant que vous vous trouviez dans un pays membre de l’Union Européenne "!

    Cette possibilté nécessitera la création d’un compte utilisateur.  Voir la procédure sur le site de la RTBF

  • Tinlot. Utilisation d'Internet et des nouvelles technologies, pour les 50+, dès le 6 mars

    2018 - 1er semestre.png

  • Fraiture. L'Internet Haut Débit est maintenant disponible sur demande

    Proximus vous informe que la ouvelle armoire optique installée à Fraiture est maintenant opérationnelle.
    Pour bénéficier de ce service , appeler le 080/33800 ou se rendre dans un shop PROXIMUS afin de demander le passage vers la nouvelle technologie VDS.
    Merci de faire passer ce message
    Voici  la zone dans laquelle la nouvelle technologie est activée

    image001.png

     

  • Arnaques sur internet: 30.000 plaintes en 10 jours pour des mails suspects!

    Le Centre pour la cybersécurité pour la Belgique (CCB) demande à nos concitoyens de lui envoyer, via internet, tous les mails qu’on ne trouve pas très « réglo ». Le succès est inespéré.
    La protection du consommateur est primordiale pour le Centre : « Une étude européenne prouve que près de 9 % de l’ensemble des internautes belges ont été victimes de fraudes sur internet, notamment via le procédé de phishing, et ont perdu de l’argent. Ce sont des données européennes de 2015, alors que la moyenne européenne est de 2 % », nous dit Andries Bomans, responsable communication.

    Le phishing, c’est quoi ? « Le phishing ou hameçonnage est une technique utilisée pour obtenir des renseignements personnels dans le but de perpétrer une usurpation d’identité ou de voler de l’argent », poursuit notre interlocuteur.

    Le 2 octobre dernier, le CCB a lancé une grande campagne. Mais pas seulement de prévention. Elle a demandé aux Belges de signaler les mails suspects… que vous et moi, nous recevons en masse tous les jours. Via suspect@safeonweb.be. Et ça cartonne ! En 10 jours, le centre a reçu… 30.000 messages, de plaintes.
    Dossier complet à lire dans la Meuse digitale

    Comment se protéger?
    Deux sites à découvrir et à utiliser:

    https://www.safeonweb.be/fr/quest-ce-que-suspectsafeonwebbe

    capture ecran 2017-10-25 à 10.38.49.jpg

     

    capture ecran 2017-10-25 à 10.41.58.jpg

    Cybersimple.be, l’initiative de Google et Test Achats, a publié cette semaine 10 conseils utiles pour aider les consommateurs à mieux combattre le phishing. Ils soutiennent ainsi la campagne d’octobre du Centre pour la Cybersécurité Belgique. Découvrez ces astuces sur cybersimple.be.

    www.cybersimple.be

  • Tinlot. Nouvelle initiation à l'informatique pour les seniors (10 places en septembre et en octobre)

    capture ecran 2017-08-10 à 19.38.14.jpg

  • Aidez les détenteurs de carte PAY&GO à s’identifier ! Rappel des procédures pour les cartes prépayées

    Suivant l’arrêté royal du 27/11/2016 et en application actuellement, toutes les cartes prépayées en Belgique doivent désormais être identifiées. 


    Suite à 
    cette obligation légale, Proximus a pris toutes les mesures nécessaires afin d’informer les utilisateurs de cartes Pay&GO à s’identifier. 

Cependant, il semblerait que certains habitants ne soient pas encore au courant de cette obligation : les personnes âgées et isolées ou encore les personnes ayant oublié qu’une carte prépayée peut se trouver également dans un système d’alarme, ascenseur, tondeuse, voiture,… .

    capture ecran 2017-06-17 à 12.38.22.jpg
    Consultez le site de votre opérateur, dans ce cas, Proximus (Pay&Go)

    


    Depuis le 29/05, toutes les cartes non-identifiées ont dû être bloquées. Une fois la carte bloquée, les utilisateurs ne peuvent plus ni émettre, ni recevoir d’appels et de SMS. C’est pourquoi nous nous tournons vers vous et vous demandons d’utiliser tous vos moyens de communication pour aider vos citoyens à s’identifier, ceci dans le souci d’éviter qu’ils ne soient pas en mesure d’appeler en cas d’urgence.
    

Dès qu’ils se seront identifiés,
     leur carte sera débloquée. Toutes les cartes qui n’auront pas été identifiées avant le 7 septembre 2017 seront définitivement et irrémédiablement désactivées. 

Pour identifier une carte prépayée, c’est très simple : il suffit de se rendre sur www.proximus.be/identifier ou dans un Proximus center. 
    Si cet avis est destiné aux clients Pay&GO de Proximus, il en va de même pour tous les autres opérateurs de téléphonie mobile. Il vous suffit de consulter leur site Internet pour connaître la procédure à suivre.

  • Internet. Les Belges imprudents en ligne

    65% des Belges déclarent ne savoir que peu de choses, voire rien du tout, sur la sécurité en ligne, car celle-ci est «difficile à comprendre», selon une étude menée par le bureau Gfk pour le compte de Google et Test-Achats.
    Il s’agit de l’un des constats qui a incité le géant internet et l’association de défense des consommateurs à lancer mercredi une campagne portée par un site (cyber-simple.be) visant à sensibiliser les internautes.

    2998487517.jpg
    Les formations "mobitic" à Tinlot affichent toujours complet et répondent visiblement à une forte demande


    Ce manque de connaissance ne résulte pas d’un manque d’intérêt: 41% des 1.009 personnes sondées voudraient renforcer leur sécurité en ligne, mais ignorent comment s’y prendre… (La Meuse du 16 mars)

  • Moins d'un Belge sur 3 utilise encore le bottin papier

    Moins d’un Belge sur trois utilise encore les versions papier des Pages d’or et Pages blanches. Volumineux, non écologique voire inutile, depuis l’arrivée de sa version numérique, les adjectifs ne manquent pas pour qualifier le traditionnel bottin papier.

    Selon Truvo Belgium, entreprise éditrice des annuaires, la distribution à domicile a également baissé durant les six dernières années : 3 millions en 2010, 2,8 millions en 2011 et 2,2 millions cette année. Pour Christophe Batens, porte-parole de l’entreprise, «c’est une évolution normale ! Avec l’arrivée d’internet, les gens préfèrent de plus en plus consulter l’annuaire sur l’ordinateur ou sur mobile. D’ailleurs, aujourd’hui, presque 80 % de nos activités sont digitales. En 2010, c’était 50 %. »

    capture ecran 2016-01-20 à 17.53.36.jpg
    On pourrait croire que les Belges ont délaissé le poste fixe au profit de la téléphonie mobile.
    Pas exactement. Les lignes fixes n’ont pas disparu.

    MOINS DE LIGNES FIXES
    Selon les chiffres de l’IBPT, elles sont passées 4,8 millions de lignes en 2006 à 4,5 millions en 2014. Une très faible diminution qui s’explique par les offres groupées (télévision, internet, téléphonie fixe et mobile) souvent plus intéressantes pour le portefeuille. Par contre, leur utilisation diminue plus fortement. En 2006, les lignes fixes ont fonctionné durant 15 milliards de minutes contre 10,6 milliards en 2014 : une baisse d’utilisation de presque un tiers ! Bottin papier et lignes fixes semblent être les vestiges d’une époque révolue.
    Pour ceux qui ne veulent plus recevoir le bottin, rien de plus simple. Un lien en bas à gauche de la page d’accueil de pagesdor.be permet de s’en passer en renseignant son adresse et informations personnelles.
    SIMON MEWISSEN (La Meuse du 18 février)

  • Tinlot, les 50+ ont leur page facebook

    Suite à l'enquête menée auprès des aînés à Tinlot, des séances d'initiation à l'informatique et diverses formations ont été initiées. Elles connaissent un franc succès et pour s'entrainer à communiquer, l'idée d'une page facebook a fait son chemin. Elle est maintenant publiée depuis la mi-février. Afin d'éviter toute dérive possible, il faut bien entendu demander l'accès pour faire partie du groupe.

    capture ecran 2016-03-14 à 10.49.40.jpg

    Le Facebook « NEW AGE TINLOT » est une plate-forme créée par Karin Borremans et alimentée à l’intention d’un public cible 50+. Elle sert de relais pour de nombreuses d’informations, elle permet d’échanger et de rencontrer des personnes intéressantes.
    L'objectif est aussi de tisser un réseau de « bonnes adresses » ou de « bons plans ». Cette plate-forme est indépendante, apolitique et n’émet pas de jugement.
    Elle peut  servir à rappeler certaines dates ou des événements programmés . Chacun est libre de venir y puiser des informations  de façon rapide et conviviale.
    facebook Newage Tinlot

    capture ecran 2016-03-14 à 10.56.51.jpg
    Un lieu d'informations et d'échanges pour les 50+

  • Tinlot, reprise des cours informatiques

    Le 27 janvier, au local Intergénérationnel, Pierre et Philippe, de l’équipe « Mobi’TIC » se retrouvaient parmi un groupe de 10 aînés prêts à en découdre avec le maniement des « mails » et autre « SKYPE ». Ces nouvelles sessions de formations, toujours à l’initiative de la Commune et avec l’appui logistique de la Province de Liège affichaient un joyeux « complet », tout comme celles de l’année dernière.
    Volontairement restreints à  10 maximum pour un suivi encore plus personnalisé, ces sessions étalées tout au long de l’année 2016 répondent à une attente de plus en plus pointue du public cible (50+) : PICASA pour les retouches photos et composition d’albums, YOUTUBE pour le partage de fichiers et vidéo ou simplement une programmation d’une visite ou d’un voyage. (GOOGLE MAPS,…). Un câble pour le WIFI a également été tiré dans ce local afin de permettre une meilleure et plus rapide connexion.

     

    capture ecran 2016-02-03 à 14.48.02.jpg

    Internet n’a jamais aussi bien rempli son rôle de « réseau social »…

    Les sandwiches de la « Cuisine du jour » généreusement partagés sur le temps de midi ont complétés délicieusement ce moment de convivialité, de divertissement et, bien entendu, de découvertes ! Adresses échangées, entraides entre voisins et familiarisation avec ce merveilleux outil qui peut nous rendre bien des services et nous faciliter grandement la vie.
    Bien (in)formés, avec un langage adapté par des professionnels pédagogues, les aînés sont maintenant armés pour ne pas tomber dans les pièges de la toile et n’en tirer que les aspects positifs.
    Rendez-vous est pris pour le mercredi 17 février, avec : FACEBOOK, (complet) et TWITTER.

    Renseignements et inscriptions :
    K. Borremans : 085/830 935 (tous les matins sauf mercredi) ou karin.borremans@tinlot.be