Jumelage

  • Coup d'oeil sur le week-end des 29, 30 juin et 1 juillet 2018

     Un beau week-end d'été: 
     chaleur  et soleil, aucun nuage à l'horizon 

    IMG_2828.jpg

    Ruralite-sm.jpg

    Au programme de ce dimanche 1er juillet :
    tracteurs anciens, chevaux de trait et animaux de la campagne, marché des saveurs et de l’artisanat, stands découverte, spectacles et activités pour toute la famille.

    Sensibiliser, apprendre et s'amuser
    Un Marché des Saveurs et de l'Artisanat
    Sous le signe de la rencontre

    Profondément intergénérationnelle, la Fête de la Ruralité 2018 sera donc une fois de plus placée sous le signe du partage,
    de la bonne humeur et de la rencontre. Un menu riche et varié, mêlant découverte et souvenirs.

    Un événement rendu possible par la mobilisation spectaculaire de la population, des associations et des commerçants locaux, mais aussi des communes de Marchin et de Modave, du Syndicat d'Initiative 'Entre Eaux et Châteaux', 
    et des autres pouvoirs publics, comme la Province de Liège et la Région Wallonne.

    Une mobilisation qui seule rend possible le maintien d’un accès complètement gratuit au site et aux animations …

    Entrée gratuite !Téléphone 085/41 29 69
    Site internet www.ruralitevyle.be 

    Fête du village d'Abée, samedi 30 juin 2018.

    La fête locale n'est pas organisée cette année.

    Cependant, à 17H30, la cérémonie patriotique officielle aura lieu au monument aux morts du village.

    A 18H, la messe sera célébrée dans la cour du château d'Abée et sera suivie du traditionnel verre de l'amitié offert par la famille Lamarche.

    C'est l'occasion, une fois par an, de découvrir un des plus beaux sites de notre commune
    ouvert au public pour l'occasion
    .

    112107264.2.jpg

     

    Coupe du Monde à Fraiture, suite...

    capture ecran 2018-06-25 à 21.26.09.jpg

    3ème w-e : fête de la Maison Des Jeunes
    30 juin : Fête de la mdj

    31 juin : Blind test organisée par la mdj

       30 juin : Diffusion des 1/8 de finale
    01 juillet : Diffusion des 1/8 de finale
    02 juillet : Diffusion des 1/8 de finale
    03 juillet : Diffusion des 1/8 de finale

    Tinlot. Être parent, pas facile tous les jours...
    Samedi 30 juin

    32466304_1779792075445166_2221850302355603456_o.jpgGroupe d'échanges entre parents accompagnés d'une experte dans le domaine de la parentalité.
    Tous les derniers samedis du mois entre 14h30 et 16h30 sauf en juillet et aout .
    Prochaine date ce samedi 30/06 à 14h30.
    Gratuit.
    - 30 juin
    - 29 septembre
    - 27 octobre
    -
    Au local intergénérationnel de Tinlot (Rue Malplaquaye, 1)
    Inscrivez-vous en contactant François Cornet au 0474/77.45.10 ou chefdeprojet@pcs-condroz.be

     

    L'Atelier(s). Exposition des travaux réalisés,
    les 30 juin et 1er juillet

     expo juin web.jpg


     

     

  • Une édition Royale pour les 50 ans du jumelage Fraiture - Diarville

    1969 - 2019. Il y aura 50 l’année prochaine que Georges Filée a rencontré Mr Berné, Maire de Diarville. De  cette rencontre est née l’idée d’un jumelage entre les  2 villages. Peu de temps après, Georges a débarqué à l’improviste pour un w-e à Diarville en compagnie de Jean Leclère, Bourgmestre à l’époque, Joseph Lejeune et Fernand Baulois. L’accueil y a été chaleureux et enthousiaste !
    Depuis cette époque, déjà 3 générations de jumeaux ont à coeur de faire vivre ce jumelage avec des rencontres officielles tous les 2 ans et tant d’autres de manière spontanée. Pour fêter cette belle édition royale, il faut souligner l’arrivée de nouveaux jumelés : Didier Prévôt et Laurence qui accueillent pour la première fois Bénédicte et Olivier. Preuve que ce jumelage est toujours bien vivant !
    Comme ces rencontres entre jumeaux sont organisées tous les deux ans, Fraiture fêtait cette année cet anniversaire Royal.

    capture ecran 2018-05-23 à 10.01.31.jpgLe car de Diarville, avec une quarantaine de personnes est arrivé samedi vers 18h. Après un apéritif d’accueil triomphal à l’école pour saluer le « Roi Georges », les jumeaux français ont rejoint leurs familles belges. Ils ont reçu chacun un album photos souvenir retraçant les moments forts de ces 50 dernières années.
    Le dimanche, une Messe a été organisée à 10h30 à l’Eglise de Fraiture, suivie d’une petite cérémonie au monument (voir ci-dessous).

    capture ecran 2018-05-23 à 10.02.14.jpg
    Un temps magnifique pour ces retrouvailles avec la nouvelle bière "Sanglier"de la brasserie Minne à faire découvrir aux Français et un tonneau de Côtes de Toul offert par les jumeaux de Diarville.

    A 12h,  un  apéritif et un  BBQ attendaient tout le monde dans la plaine ensoleillée de l’école. Vers 15h, un concours de selfies par équipe a été proposé avec des thèmes imposés. Ce fut l’occasion de redécouvrir le village.
    Vers 19h,  c’est au « Palais du D’Zy » que se sont retrouvées les familles royales déguisées comme à l’accoutumée pour un repas de fête typiquement belge ! La soirée s’est poursuivie par un Blind Test Royal et bien sûr un grand bal, digne du « Royaume de Fraiture »  …
    Bravo à tous ceux qui se sont dévoués autour de Vincent Albert pour organiser ces retrouvailles!

    capture ecran 2018-05-23 à 10.18.42.jpgPeu avant 16h, lundi, après des 'au revoir' poignants et toujours touchants, les amis français ont repris leur car pour retrouver leur belle région de Lorraine.
    Pierre Darmont, Vincent Albert, AL.

  • Pentecôte 2018: Jumelage Fraiture - Diarville (suite)

    capture ecran 2018-05-22 à 17.21.10.jpg

    DSC_8852.jpgUn temps magnifique pour ces retrouvailles "Royales" (50 ans) et un programme des festivités du dimanche assez copieux avec en matinée, la messe du jumelage et une cérémonie commémorative au monument du village.
    Une dizaine de porte-drapeaux s'étaient mobilisés pour l'occasion.
    Ceux-ci ont voulu profiter de cette manifestation pour décorer la Bourgmestre Cilou Louviaux pour son investissement et son dévouement pendant 18 ans à cette cause du souvenir et du devoir de mémoire.
    En présence du Maire de Diarville, Christian Goëns et Jean Lizin ont lui ont remis la médaille commémorative du centenaire de la fin de la guerre 14-18. Beaucoup d'émotion puisque c'était une surprise préparée par Tony Evelette, décédé il y a peu.
    Les jumeaux étaient ensuite attendus dans la plaine de l'école communale, pour l'apéritif et un barbecue Franco-Belge. (Voir l'article précédent)

  • Fraiture, 20 mai. Et si vous veniez fêter cet anniversaire avec nous ?

    capture ecran 2018-04-23 à 11.09.42.jpg

    Les 19, 20 et 21 mai 2018, aura lieu la prochaine édition du Jumelage entre Fraiture et Diarville (Lorraine). Cette édition sera très particulière parce qu’elle fêtera un peu à l’avance les 50 ans de notre jumelage initié par Georges Filée. Cette nouvelle rencontre accueillant plus d’une trentaine de Français  sera donc « Royale »! 

    Et si vous veniez fêter cet anniversaire avec nous ?
    En effet, même si vous n’êtes pas jumelés, nous vous invitons à participer à notre souper et à la soirée festive ce dimanche 20 mai à partir de 19h dans la Salle du D’Zy de Fraiture.

    Au menu : Apéritif « Royal » dînatoire, boulets artisanaux, frites, salade, compote et un dessert glacé.
    Repas ADULTE = 20€ - Repas ENFANT (-12 ans) = 10€
    Pour réserver votre souper, merci d'effectuer le versement sur notre compte (BE76 0000 8541 8095
    AVANT le 12 mai. – communication « Repas souper Jumelage + votre nom».


    Le souper sera suivi d’un Blind Test Royal par équipes improvisées sur place et d’une soirée dansante.
    Venez nombreux. C’est toujours un moment inoubliable qui ne se déroule que tous les 4 ans!
    La commission Jumelage du S.I. Fraiture 

  • Fraiture. Recherche jumeaux pour jumelage !

    3457262956.2.jpg
    50 ans de jumelage entre Fraiture et Diarville

    AVIS DE RECHERCHE

    La prochaine rencontre entre nos familles jumelées de Fraiture et Diarville aura lieu du 19 au 21 mai 2018.
    Pour rappel, nous fêterons le 50e anniversaire de ce jumelage !

    Pour vous démontrer que ce jumelage a encore de belles éditions devant lui, le comité Jumelage de Diarville nous propose la candidature de 2 nouvelles familles intéressées par cette expérience enrichissante :

    Olivier et Bénédicte Haye et leurs trois enfants (Théo 15 ans, valentin 13 ans et Jeanne 8 ans)
    Olivier, 46 ans, est agriculteur (producteur de foie gras à Houssévile)
    Bénédicte, 44 ans, est fonctionnaire territoriale.

    Dominique et Jeanine respectivement âgés de 68 et 70 ans, tous deux retraités.
    Elle est professeur d'anglais et lui de gestion d'entreprise.
    Ils ont 3 enfants (40, 44 et 45) et 9 petits enfants....
    Ce sont des gens supers et charmants et très intéressants.
    Ils s'investissent déjà dans la commune (conseil municipal, foyer rural...)
     
    Avez-vous connaissance de familles fraituroises désireuses de tenter l’expérience et dont le profil correspondrait aux familles françaises candidates ?
    Si oui, merci de me transmettre au plus vite leurs coordonnées ;-)

    Pour la Commission Jumelage du S.I Fraiture,
    Vincent ALBERT
  • Tinlot. Suite du jumelage ... côté Français

    Voici l'article de Jean-Pierre Roty, paru dans l’Est Républicain de Nancy, concernant le jumelage Tantonville-Tinlot des 7 et 8 octobre 2017. (Voir l'article précédent sur ce blog)

    Image (4).jpg

  • Tinlot. Un week-end mémorable à Tantonville pour le 40e anniversaire du jumelage franco-belge (article 2/2)

    15 capture ecran 2017-10-10 à 15.49.58.jpg

    La seconde journée du jumelage a démarré le dimanche dès 9h30 dans la salle du conseil de Tantonville. Il s'agissait d'une réunion des mandataires communaux belges et français, des responsables des associations de Tantonville et des comités de jumelage.
    Un objectif prioritaire: quelles suites et quelles formules pour le jumelage à partir de 2018 ? Les réflexions et les réponses apportées au cours de cette matinées sont maintenant à débattre dans les deux délégations.

    Au programme ensuite, la visite de Tantonville au niveau historique s'est concentrée sur l'histoire du château Ernest, ouvert gracieusement pour l'occasion par son propriétaire. Et dans ce cadre magnifiquement restauré, une jolie surprise attendait les invités: un spectacle d'escrime artistique en habit d'époque, organisé par Cathya Pernin, escrimeuse et conseillère à Tantonville. (photo à gauche, ligne du milieu)

    16 capture ecran 2017-10-10 à 16.08.12.jpg

    Une impressionnante prestation réalisée pour le jumelage par le Cercle d'Escrime de Vandoeuvre-lès-Nancy. (Ecole Française d'Escrime)

    17 DSC_4691.jpg

    Le spectacle s'est poursuivi par la rencontre avec les escrimeurs et par la visite du château.

    18 capture ecran 2017-10-10 à 16.14.16.jpg

    En bas à gauche, le propriétaire et restaurateur du château Ernest.
    Un château à découvrir sur http://chateauernest.fr/visite-de-la-maison/

    De retour à la mairie toute proche, un apéro et une choucroute royale attendaient les convives pour un dernier temps fort avant le départ des Belges. Un moment rempli de petites attentions bien sympathiques comme la lecture et les commentaires des mandataires français qui avaient retrouvé dans leurs archives communales les 4 pages du programme d'invitation réalisées lors du 1er jumelage en France les 29, 30 avril et 1er mai 1978 ! 
    Les belges ont également reçu la nouvelle édition du livre "la Brasserie de Tantonville une aventure industrielle au 19e siècle" ou encore la revue de presse plastifiée des premières rencontres du jumelage.

    19a 4.jpg

    Encore un moment d'échanges chaleureux et de cadeaux avec l'excellente bouteille de mirabelle 1982. En guise d'au revoir, les hymnes nationaux repris en choeur.

    Ce we d'anniversaire aura marqué les participants et constitue une première entre les élus des deux communes, bien convaincus de la richesse de tels échanges et de la nécessité de trouver des formes de rencontres adaptées aux réalités d'aujourd'hui.

    Merci à tous les Tantonvillois, anciens et nouveaux, qui se sont mobilisés dans la réalisation et la réussite de cette rencontre !

    20.jpg

    21.jpg

     

    DSC_4707 2.jpg

    DSC_4708 2.jpg

    Cliquez sur les images pour agrandir

  • Tinlot. Un week-end mémorable à Tantonville pour le 40e anniversaire du jumelage franco-belge (article 1/2)

    1 capture ecran 2017-10-10 à 12.46.36.jpg

    Le dépôt de fleurs par le nouveau Maire de Tantonville, François Xemay, et le président du comité de jumelage de Tantonville, Jean-Pierre Roty. Pour Tinlot ce sera Cilou Louviaux, Bourgmestre et Jeannine Millet, présidente du comité de jumelage.

    Le rendez-vous pour le 40e anniversaire du jumelage à Tantonville était fixé le samedi 7 octobre à 11h, devant la Mairie du village, pour l'accueil des participants et la commémoration patriotique en ouverture de ces deux journées de retrouvailles et d'échanges.
    Malgré une météo pessimiste, c'est finalement une belle journée automnale, froide mais ensoleillée qui attendait les jumeaux.
    Après autant d'années d'amitié, le noyau des "jumeaux historiques" s'est évidemment fort réduit mais depuis un an cependant, beaucoup de choses semblent avoir bougé entre les deux communes.
    Lors de la rencontre précédente à Tinlot en 2016, une nouvelle équipe d'adjoints au Maire (échevins) et de conseillers avait fait le déplacement en Belgique avec la ferme intention de jeter les bases pour de nouvelles manières d'envisager ces rencontres. La qualité des échanges entre les deux collèges avait alors été fort appréciée. Et c'est donc ainsi que, pour la première fois, tout le collège tinlotois et quelques conjoints étaient présents à Tantonville pour accompagner les jumeaux.
    De leur côté, les Français, suite à la démission de l'ancien Maire de Tantonville, cette nouvelle équipe a remporté les élections organisées fin 2016. la nouvelle équipe aux commandes de la commune était donc présente en nombre avec la volonté de proposer une rencontre de qualité. C'est donc un copieux menu qui était programmé, minutieusement préparé avec de belles surprises, dans un climat décontracté, plein d'humour, comme dans une grande fête de famille.

    2 capture ecran 2017-10-10 à 12.49.07.jpgC'est ensuite, dans la salle des fêtes que devant 80 personnes, l'aventure de ce jumelage riche en souvenirs a été retracée. Cilou Louviaux l'a comparée à l'histoire d'un couple où la passion du début a fait place à la tendresse mais aussi à la crise de la quarantaine et à une évolution inéluctable.
    Un défi à relever, soulignera François Xemay dont l'objectif est de trouver les formes de collaboration et d'échanges possibles entre les deux communes, mais adaptées aux modes de vie et aux préoccupations actuelles des citoyens. Ce sera l'objet de la matinée de travail du dimanche matin.
    Mais pas de jumelage et d'amitié sans petits cadeaux, toujours très appréciés...

    3 capture ecran 2017-10-10 à 13.17.54.jpg

    4 capture ecran 2017-10-10 à 13.20.53.jpg

    Les fleurs, c'est périssable... mais les bonbons ... c'est tellement bon!
    Les échevins tinlotois, Lorenzo Novello et Pascal Lejeune, offrent le cadeau de Tinlot
    présenté sous forme d'un grand bonbon. De quoi, bien sûr, susciter la curiosité et la décontraction...

    5 capture ecran 2017-10-10 à 13.28.40.jpg

    Le cadeau offert à la commune de Tinlot est une superbe création verrière provenant de la Compagnie des verriers de Vannes-le-Châtel.  Elle représente "des Mariannes" de différentes couleurs symbolisant la multiculturalité.
    Le cadeau de Tinlot, au dessus à droite, est l'exacte réplique, de la sculpture métallique fixée au dessus de l'Espace Intergénérationnel à Soheit-Tinlot. Un symbole de la solidarité et de l'intégration.
    La similitude des symboles, sans concertation aucune, a frappé les esprits et souligné une fois de plus les approches et les perspectives communes entre les élus.
    De magnifiques ouvrages sur le Pays du Saintois (94 communes lorraines autour de Tantonville) ont été offerts aux élus tinlotois par Jean-Jacques Henry, Maire de Goviller, commune voisine.
    Les Tinlotois recevront également le livre réalisé sur la Brasserie Tourtel, la célèbre brasserie industrielle qui a marqué l'histoire de Tantonville. (voir l'article suivant)

    6 capture ecran 2017-10-10 à 13.49.02.jpg

    Sous le regard de Prosper (en haut à gauche), mascotte du village, le verre de l'amitié et un copieux apéritif dinatoire composé de nombreuses spécialités lorraines, ont été offerts aux invités.
    Une belle occasion de découvrir les produits du terroir local préparés par un couple de cuistots de la commune.

    7 capture ecran 2017-10-10 à 14.30.35.jpg

    L'après-midi fut consacrée tout d'abord à la découverte du Site de la Colline de Sion, au pied de laquelle se situe Tantonville. Une très belle surprise, même pour tout ceux qui connaissaient déjà la région.
    En effet, depuis 2015, le Département de Meurthe-et-Moselle a organisé et financé l'acquisition, la rénovation et la valorisation touristique de ce lieu qui constitue le cœur historique de la Lorraine (Sion-Vaudémont).
    Une découverte impressionnante de ce qu'on appelle maintenant la Cité des Paysages qui offre un ensemble d'animations tout public de haut niveau. Grâce à un représentant du département, Tantonvillois et Tinlotois ont eu droit à une visite guidée de qualité, passionnante et à conseiller à tous ceux qui se rendent dans la région.
    Pour en savoir plus:
    http://www.citedespaysages.meurthe-et-moselle.fr/fr/preparer-sa-visite/la-cite-des-paysages.html

    8 capture ecran 2017-10-10 à 14.31.51.jpg

    La Cité des Paysages est aussi un projet avec plusieurs ambitions fortes : une dimension culturelle et éducative innovante qui s’appuie sur les paysages et la biodiversité pour questionner le rapport de l’homme à son environnement, interpeller les publics sur leur rôle d’acteur et développer les capacités citoyennes face aux enjeux écologiques.
    C’est également un laboratoire de recherche et de pratiques visant à intégrer paysages, biodiversité et transition énergétique. C’est enfin un lieu de partage, de connaissances, d’échange d’expériences, de ressources et de formation pour différents publics.
    Pour la colline de Sion, la Cité sera assurément un accélérateur pour l’attractivité et le développement culturel et touristique. Elle sera également une vitrine des initiatives et d'animations en faveur des paysages et de la biodiversité conduites dans le département autour des Espaces naturels sensibles (sorties nature, ateliers pratiques, activités pédagogiques…)

    9 capture ecran 2017-10-10 à 14.40.46.jpg

    La colline de Sion-Vaudémont est un élément emblématique du paysage local et régional ainsi qu’un formidable observatoire du paysage. En haut à gauche Tantonville et à droite Diarville, jumelée avec Fraiture. Les deux communes, distantes de quelques kilomètres, sont photographiées à partir de la table d'orientation.
    Pendant toute l'après-midi, les élus tantonvillois, photos du bas, ont partagé leur passion pour leur région avec beaucoup de plaisir.

    10 capture ecran 2017-10-10 à 14.48.13.jpg

    L'après-midi s'est poursuivie par la visite de la médiathèque municipale de Tantonville inaugurée en décembre 2016. Plus de 6000 documents en secteurs jeunesse, ado et adulte : Romans, documentaires, albums petite enfance, contes, CD, DVD, livres audios, livres en langues étrangères, partitions, ordinateur et possibilité de réserver.
    Des libres récents dans un endroit bien aménagé clair et coloré, conçu pour la lecture à tout âge!
    A découvrir sur:
    https://fr-fr.facebook.com/bibliotheque.detantonville/
    http://bibliotheque.tantonville.over-blog.com/

    Vers 18h enfin, c'est à l'école de Tantonville que tout ce petit monde s'est retrouvé. L'école compte 150 élèves pour les villages de Saint-Firmin (300 hab) et de Tantonville (650 hab). Elle se situe dans un complexe d'anciens bâtiments qui comprend la Mairie, l'école, la salle des fêtes, le réfectoire et les cuisines. De nouvelles classes viennent d'y être aménagées.
    Ce fut donc de nouveau un bel échange d'expériences entre tous les acteurs de l'école, et des activités parascolaires, dans les deux pays. A signaler aussi l'échange par courrier entre des élèves de Sainte-Reine (Soheit-Tinlot) et ceux de Tantonville.

    11 capture ecran 2017-10-10 à 14.53.17.jpg

    Grâce à l'adjoint au Maire, Jean-Marc Christophe, rigoureux gardien de l'horaire, désigné pour la journée, la soirée a pu démarrer dans les temps avec le repas du jumelage préparé pour plus de 60 convives.
    Une ambiance assez exceptionnelle avec beaucoup d'humour, de simplicité et de joie d'être ensemble.

    12 capture ecran 2017-10-10 à 15.17.28.jpg

    13 capture ecran 2017-10-10 à 15.28.21.jpg

    Une équipe d'élus de Tantonville au four et au moulin, au service et à la vaisselle et même à la guitare avec son "adjoint rocker": Alex. Sans oublier bien sûr, l'omniprésente conseillère "boute en train": Véro (la "dame au couteau vert " ci-dessous) et tout le travail de Jean-Lou et de Raymond.

    14 capture ecran 2017-10-10 à 15.39.29.jpg

    Le gâteau des 40 ans, minutieusement découpé par Cilou et François, pour parachever cette journée du samedi. "La mirabelle sur le gâteau" comme on dit la-bas !
    (A suivre)

  • 40e anniversaire du jumelage Tantonville & Tinlot, les 7 et 8 octobre en France

    En 2016, les 40 ans du jumelage avaient été fêtés à Tinlot. (Voir l'article).
    Cette année, les Tinlotois seront reçus à Tantonville à l'occasion de ces 40 ans d'amitié.

    1870715070.jpg

    capture ecran 2017-10-01 à 16.33.05.jpg

    Source T4S

  • Football P3A. Faux départ pour Fraiture Sport face à Racour

    capture ecran 2017-08-13 à 17.14.53.jpg

    Cruelle défaite à domicile dimanche après-midi pour Fraiture (en gris) battu à domicile 0-8 face à Racour.
    Des cadeaux à l'adversaire qui se sont payés cash. 8 fois présents devant le but et 8 goals avec une réussite implacable.
    Incompréhension et déception pour cette première rencontre de championnat à oublier.

    capture ecran 2017-08-13 à 17.14.18.jpg

    Le staff, les joueurs et les supporters désabusés...

    capture ecran 2017-08-14 à 09.33.24.jpg

  • 14 juillet: Bonne fête nationale à nos amis français!

    capture ecran 2016-07-10 à 08.45.43.jpgLe 14 juillet, c'est l'occasion de souhaiter une bonne fête nationale à tous les jumeaux français de Tantonville et de Diarville ainsi qu'aux Françaises et Français de Tinlot!

    Tantonville est jumelée avec Tinlot depuis 40 ans et Fraiture avec Diarville depuis 1969 (voir dans ce blog "catégories: "jumelage").

    Ces deux communes se trouvent dans le département de Meurthe-et-Moselle (54).

  • Tinlot Jumellage. Un nouveau maire élu à Tantonville

    Après la démission de Serge Petitdant, de nouvelles élections municipales ont été organisées à Tantonville. En voici les résultats après le conseil municipal de jeudi soir transmis par Jean-Pierre Roty, Président du Comité de Jumelage de Tantonville.

    Bonjour à nos amis de Belgique,
    Je vous informe que le conseil municipal de Tantonville a procédé hier soir à l'élection du nouveau maire et des adjoints.
    François Xemay est notre nouveau maire (à gauche de la bourgmestre de Tinlot sur la photo)
    Quant aux adjoints, ont été  élus :
    Jean Louis Lang, 1er adjoint  (à droite de Cilou Louviaux)
    Alexandre Aquadro, 2ème adjoint (à gauche sur la photo)
    Raymond Birchen, 3ème adjoint
    Jean-Marc Christophe, 4ème adjoint (à droite sur la photo)
    quasiment toute cette équipe est connue de la Belgique à l'exception de Raymond Birchen. Dès qu'ils auront traité les problèmes urgents, ils rentreront en contact avec vous.
    Avec toute notre amitié
    Jean-Pierre Roty.

    capture ecran 2016-10-30 à 20.22.36.jpg

    Photo du dernier jumelage à Tinlot.
    Voir l'article  précédent sur ce blog:
    http://tinlot.blogs.sudinfo.be/archive/2016/04/25/de-nouvelles-perspectives-en-vue-apres-40-annees-d-amities-e-186758.html

  • 14 juillet: Bonne fête nationale à nos amis français!

    capture ecran 2016-07-10 à 08.45.43.jpgLe 14 juillet, c'est l'occasion de souhaiter une bonne fête nationale à tous les jumeaux français de Tantonville et de Diarville ainsi qu'aux Francaises et Français de Tinlot!

    Tantonville est jumelée avec Tinlot depuis 35 ans et Fraiture avec Diarville depuis 1969 (voir dans ce blog "catégories: "jumelage").

    Ces deux communes se trouvent dans le département de Meurthe-et-Moselle (54).

  • Jumelage Diarville - Fraiture les 14, 15 et 16 mai

    DSC_1674.jpg

    DSC_1667 12.49.21.jpg

    Ces 14, 15 et 16 mai s’est déroulée une nouvelle édition du jumelage Fraiture - Diarville.
    Ce jumelage fête ses 47 ans et il garde la forme puisque près de 40 personnes avaient fait le déplacement pour retrouver leurs familles de jumelés dans ce beau petit village de Lorraine.
    Dès l’arrivée, le président du S.I., Georges Filée, initiateur de ce jumelage a pris la parole à près de 90 ans pour rappeler les fondements et les valeurs de cet échange qu’il voit s’épanouir avec émotion.
    Le beau temps n’était pas au rendez-vous mais cela n’a altéré en rien la chaleur humaine présente. Une ribambelle d’enfants et d’adolescents étaient de la partie et ont montré durant tout ce jumelage que celui-ci avait encore de belles années devant lui.
    Au programme : repas en famille, messe et cérémonie au monument, dîner champêtre en plein air, après-midi ludique et surtout la soirée du dimanche soir avec son animation par équipe sur le thème des enquêtes et de la police, …

    capture ecran 2016-05-25 à 12.48.30.jpg

    A ce propos, comme d'habitude, chaque participant a débordé d’originalité pour son déguisement et le jeu d’enquête proposé tout au long de la soirée a déchainé les esprits d’équipe afin de découvrir l’énigme proposée.
    Le retour s’est comme à chaque fois annoncé trop vite et chacun avait en tête l’envie de se retrouver pour la prochaine édition à Fraiture pour fêter un peu à l’avance les 50 ans de ce jumelage « royal »!"
    Vincent Albert. Photos Pascal Lejeune.

  • Vers de nouvelles perspectives, après 40 années d’amitié entretenue par les jumeaux de Tantonville et de Tinlot

    Les 40 ans du jumelage initié par l’ancien Bourgmestre Jean Leclère entre Tinlot et Tantonville étaient fêtés dignement comme il se doit cette année à Tinlot et le sera également en France l’année prochaine. Mais quelle sera la relève de cette amitié portée fidèlement par une génération de jumeaux qui diminuent au fil des ans ? C’est la question que se sont posée les élus des deux communes associés dans le maintien de cette tradition par un soutien actif tous les deux ans dans leur commune, à la rencontre organisée par les comités de jumelage.

    capture ecran 2016-04-25 à 20.03.52.jpg

    Première mise à l'épreuve pour les amis Français, entonner La Marseillaise au pied levé suite à une défaillance du CD.

    capture ecran 2016-04-25 à 14.12.52.jpg

    De gauche à droite sur la photo: Mr Henri (maire commune voisine de Tantonville), Christine Guyot (échevine Tinlot), Lorenzo Novello (échevin Tinlot), Michel Mellery (artiste peintre Tinlot), Cathya Pernin (conseillère Tantonville), Chantal Gaspard (directrice école Tantonville), Alex Acquadro (adjoint Tantonville), François Xemay (adjoint Tantonville), Jean-Marc Christophe (adjoint Tantonville), Cilou Louviaux (Bourgmestre Tinlot), Pascal Lejeune (Echevin Tinlot), Jeannine Millet (Présidente comité jumelage Tinlot), Jean-Louis Lang (adjoint Tantonville), Jean-Pierre Roty (président comité jumelage Tantonville), Christine Gobiet (présidente CPAS Tinlot), Rita Kersten (conseillère Tinlot) Paul Eloy (nouveau directeur St Martin-Ste Reine Tinlot). 

    Du côté de Tantonville, une délégation de 6 personnes, dont les 4 adjoints au Maire (échevins), une conseillère et la directrice de l’école accompagnait les jumeaux afin de découvrir Tinlot pratiquement pour la première fois !
    Côté tinlotois, tout le collège communal et plusieurs conseillers étaient présents tout au long du week-end et pour la plupart impliqués pour la première fois dans les contacts avec leurs homologues français. Paul Eloy de l’école Ste-Reine était de la partie et avait mobilisé ses élèves samedi après-midi pour la présentation de son école.
    Le programme  cette année privilégiait  donc la découverte de notre commune et les moments d’échanges entre les mandataires et les « forces vives des deux communes ».  Les 3 repas étaient organisés pour tous à la salle du « Blé qui Lève » dont les bénévoles assuraient la logistique pour l’accueil et les repas.
    Partis de Tantonville dès 6h30 du matin, tous les Français étaient présents à 11h pour la traditionnelle commémoration au monument devant la Maison communale avec les porte drapeaux, le clairon et un dépôt de fleurs. Puis suivirent les petits mots de bienvenue, l'échange de cadeaux en présence de madame Georgette Leclère, épouse du fondateur de ce jumelage (en bas à droite sur la photo)... et bien sûr ensuite, l'apéritif pour tous.

    capture ecran 2016-04-25 à 14.16.58.jpg
    Pour la commune de Tinlot, le peintre Michel Mellery, (Galerie le D'Zy) offrait un paysage du village de Soheit-Tinlot que vous reconnaîtrez puisqu'il s'agit de la bannière du  blog de Tinlot!

    capture ecran 2016-04-25 à 14.21.50.jpg

    Les Tantonvillois ont offert  une magnifique gravure sur verre de Saint Nicolas, patron de la Lorraine. Il provient de la compagnie des verriers de Vannes le Châtel. Objet fait main dans la plus pure tradition verrière avec un dessin dans la lignée de l'imagerie d'Epinal.

    capture ecran 2016-04-25 à 14.31.18.jpg

    capture ecran 2016-04-25 à 14.50.13.jpg

    Après le repas, les gymnastes tinlotoises offraient au public présent une superbe démonstration de gymnastique.  De son côté, le Président André Peters retraçait une brève historique du club ainsi que du travail réalisé.

    capture ecran 2016-04-25 à 16.40.41.jpg

    capture ecran 2016-04-25 à 16.48.42.jpg

    capture ecran 2016-04-25 à 16.53.30.jpg

    Des élèves de 5e et 6e primaire de l’école Ste Reine présentaient ensuite leur école et les échanges déjà réalisés avec les élèves de Tantonville pour la préparation de cette journée. Madame Gaspard, directrice de l’école de Tantonville, proposait quant à elle, un diaporama sur son école et ses jeunes correspondants. La visite des locaux et de la petite basse-cour terminait cette rencontre.
    L’après-midi se poursuivait alors avec la découverte de l’espace intergénérationnel rue Malplaquaye, du logement d’urgence et des activités de « La Croisée » dont le four à pain, en pleine activité justement ce samedi.
    C'était l'occasion pour ces mandataires communaux d'échanger sur les objectifs et le fonctionnement des deux structures communales, notamment sur la politique menée en matière de logement, d'accueil des réfugiés, d'aide aux personnes plus fragilisées... avec la Présidente de notre CPAS..

    capture ecran 2016-04-25 à 16.56.34.jpg

    Pour la soirée, le repas avait été quelque peu avancé afin de pouvoir participer au spectacle de la nouvelle troupe Tinlotoise à 20h au D’ Zy à Fraiture. Une soirée de détente avec une prestation de qualité très appréciée (voir l'article d'hier sur ce blog).
    La délégation française était logée dans les gîtes de la salle le Grenier (Ferme Tagnon). Endroit magnifique qu’ils ont dû quitter tôt dimanche matin, car une réunion était prévue dès 9h entre les élus et les responsables des deux comités sur l’avenir du jumelage.
    Pas de répit donc pour les responsables qui se sont embarqués ensuite dans le car communal pour une visite de l’entité tinlotoise commentée par la Bourgmestre. 25 personnes étaient du voyage et ont ainsi sillonné les six villages pendant près de deux heures pour terminer à Fraiture Sport et à l’école communale.

    capture ecran 2016-04-25 à 17.05.34.jpg

    L’échevin de l'enseignement, Pascal Lejeune, a procédé alors à la visite de l’école.

    capture ecran 2016-04-25 à 17.06.31.jpg

    C’est ainsi qu’un long processus d'échanges en toute décontraction s’est installé depuis samedi midi entre les différents participants, comparaisons sur les différents fonctionnements, les manières de faire, les bonnes idées à retenir, mais surtout la découverte des personnes présentes de leurs motivations et de leurs souhaits.

    capture ecran 2016-04-25 à 17.15.55.jpg

    Vers 12h30,  un repas raclette  permettait à tous de passer un moment bien agréable, les différents responsables poursuivant leur réflexion et sortant leurs agendas.
    Un week-end très intense et très riche en partages d'expériences qui a permis un état des lieux approfondi entre communes et jeté les bases de nouvelles perspectives entre de nouvelles personnes qui se rencontraient pour la première fois. Un jumelage qui pourrait prendre d’autres formes sans négliger les jumeaux actuels dont le travail fourni et les liens crées ont préparé d’autres horizons.
    Les Français ont chaleureusement remercié les Belges pour l'accueil reçu, le programme réalisé, la qualité des échanges et l'investissement des responsables au cours de ces deux journées. Un plaisir et un enthousiasme partagés par la bourgmestre au nom des Tinlotois et de tous les acteurs de cette journée.
    40 ans et après?
    Mais ce qu'il ressort surtout de cette rencontre, c'est la volonté de faire évoluer le jumelage vers des rencontres plus "à thème" qui permettraient à des associations et des groupes de partager des centres d'intérêts communs. Le sport, la musique, la culture, les balades, la nature et de valoriser ainsi les activités organisées de part et d'autres de la frontière. Une démarche qui permet à la fois de conserver les liens privilégiés entre jumeaux comme aujourd'hui ou de prendre d'autres formes.
    Un an avant de fêter le 40ème anniversaire à Tantonville (début mai 2017), un nouveau réseau et un nouveau terrain de relations se sont dégagés ce w-e à Tinlot avec des dates déjà réservées à l'agenda.

    Voir toutes les photos:
    Album 1
    Album 2