Commune actualité

  • Condroz hutois. Profil local de santé pour 5 communes.

    Un document d'une dizaine de pages important pour nos communes a été réalisé par la Province pour le Condroz. Il fournit des indications intéressantes pour nos (futurs) mandataires communaux par rapport  aux politiques de santé à mettre en place. (transmis par le PCS Condroz)

    capture ecran 2017-11-02 à 17.27.29.jpgCe document, réalisé par l’Observatoire de la Santé de la Province de Liège, synthétise les informations essentielles sur la santé des habitants d’Anthisnes, Clavier, Modave, Nandrin, Ouffet et Tinlot.

    Les indicateurs mis en exergue concernent la densité, l’âge et l’espérance de vie de la population, ses comportements de santé, les principales causes de mortalité, les facteurs sociodémographiques et économiques qui peuvent influer sur son bien-être…
    Les objectifs de ce Profil local de santé sont d’offrir aux acteurs psycho-médico-sociaux et aux décideurs politiques une information objective afin de favoriser la réflexion, d’encourager la prise de décision et la mise en oeuvre d'actions favorables à la santé.
    L’Observatoire de la Santé, sur demande de différents acteurs locaux, a fusionné les données de ces 6 communes, en faisant de celles-ci une entité fictive basée sur la participation à un Plan de Cohésion Sociale commun. Par facilité, nous l’avons arbitrairement nommée : Condroz hutois. Les indicateurs ont été pondérés en fonction de la population et la période de référence y afférentes.

    capture ecran 2017-11-02 à 17.46.56.jpgLes faits marquants dans ces communes

    • La densité de population est de 89 habitants/km² avec les caractéristiques d’une région rurale.
    • Dans le Condroz hutois, 29,0 % de la population ont moins de 25 ans, tout comme en province de Liège (29,4 %).
    • Le Condroz hutois est une zone d’installation favorable pour de nombreux ménages (+ 7,5 % de population en 10 ans contre + 5,1 % pour la province de Liège).
    • Le Condroz hutois présente des caractéristiques socioéconomiques plus favorables par rapport aux moyennes provinciales :
      - revenu médian très supérieur (24 454 € contre 21 022 €);
      - taux de chômage à 10,0 % contre 17,3 % ;
      - bénéficiaires du Revenu d’Intégration Sociale à 6,5 ‰ contre 30,0 ‰.
    • L’espérance de vie est significativement supérieure à la moyenne provinciale, tant chez les hommes (78,9 ans contre 76,5 ans) que chez les femmes (83,4 ans contre 81,8 ans).
    • L'espérance de vie à 65 ans est également significativement supérieure à la moyenne provinciale (hommes : 18,1 ans contre 17,0 ans – femmes : 21,2 ans contre 20,3 ans).
    • Le taux de mères de moins de 18 ans est 6 fois moindre que la moyenne provinciale (0,6 ‰ contre 3,5 ‰).
    • En termes de Maison de Repos et de Maisons de Repos et de Soins, le territoire du Condroz hutois semble très bien équipé par rapport à sa population âgée. Il existe un surplus de 139 lits selon un coefficient fixé par la Région wallonne.
    • La charge de travail théorique d’un médecin généraliste semble moins favorable dans le Condroz hutois qu’en province de Liège (1 133 habitants/généraliste contre 1 015 pour la province).

    Les différents aspects traités ensuite:

    - Densité de population, 1er janvier 2015
    - Structure de la population, par catégories d’âge et par sexe, en nombres absolus, Condroz hutois,
    - Données socio-démographiques et économiques
    - Espérance de vie et mortalité, 2010-2014
    - Répartition des principales causes de décès dans l’arrondissement de Huy, 2008-2012
    - État de santé
    - Comportements de santé, Province de Liège-Wallonie-Belgique, 2013
    - Logement social, 2013
    - Offre de soins

    Téléchargez ici le document en pdf

  • Fête de la Toussaint 2017, quelques infos

    IMG_20171017_084735.jpg

    Pour continuer la remise en ordre des cimetières, la commune a réaménagé l’aire de dispersion des cendres et le columbarium dans le cimetière de Scry. Avant la fête de la Toussaint, ce lieu de recueillement est ainsi plus accessible aux familles et aux proches des défunts. 

    IMG_20171030_111634.jpg
    Photos des aménagements terminés au cimetière de Scry. L. Novello

    capture ecran 2017-10-28 à 15.49.31.jpgAVIS A LA POPULATION

    Le week-end de la Toussaint approchant à grand pas, nous vous rappelons, comme chaque année, que des personnes mal intentionnées profitent des visites dans les cimetières afin de commettre des vols dans les véhicules.

    En effet, les visiteurs des cimetières laissent parfois des sacs à main ou objets de valeur visibles dans l’habitacle de leurs véhicules. Ceci n’échappe malheureusement pas aux voleurs.

    Pensez donc à mettre vos effets de valeur hors de vue ou à les garder sur vous.
    Nos services sont attentifs à cette problématique mais ne peuvent couvrir tous les lieux simultanément, nous comptons donc aussi sur votre vigilance.   Zone de police du Condroz

    .

    Visite dans les cimetières, attention au Rallye du Condroz!

    N'oubliez pas que le dimanche 5 novembre, le Rallye du Condroz sera à Tinlot et à Modave (Strée) !
    Le cimetière de Ramelot, de Strée ne seront pratiquement pas accessibles et pour les autres comme Scry par exemple, on craint de grosses difficultés de circulation.

     

    UP_LOG_VERT_ORANGE.jpgL'horaire des célébrations de la Toussaint
    Unité pastorale du Condroz rappelle l'horaire des célébrations de la Toussaint le 1er et 2 novembre.
    Voir ci-dessous

    Lire la suite

  • Ouffet. "Journée place aux enfants", les enfants reçus par la police

    L’événement « Place aux enfants » a eu du succès le samedi  21 octobre à Ouffet. Une quarantaine d’enfants de 3e et4e primaires a eu l’occasion de découvrir quelques métiers de la commune tels que bourgmestre, boulanger ou encore policier.

    capture ecran 2017-10-24 à 17.17.14.jpgÀ l’initiative du Collège, l’échevine Renée Lardot, a relancé l’événement qui n’avait plus été organisé dans la commune depuis une dizaine d’années.« J’aime beaucoup m’investir dans les activités pour enfants alors je me suis dit que j’allais m’en occuper. On a travaillé en collaboration avec les écoles de la commune. C’est Emilie Servais, conseillère communale et institutrice, qui a suggéré qu’on réserve cette activité aux élèves de 3e et 4e.
    A Ouffet, on essaie de faire beaucoup d’activités avec les enfants mais aussi des activités intergénérationnelles.»

    Après un atelier macaron à la boulangerie, un groupe d’enfants s’est rendu vers les locaux de la police d’Ouffet. Nathalie Delhaxhe et Audrey Van Sant leur ont ouvert les portes de leur bureau. Avec des mots simples, elles ont expliqué en quoi consiste leur métier de policières. Bienveillantes, elles ont aussi répondu à toutes leurs questions.
    Après avoir souligné l’importance de la ceinture de sécurité, elles ont présenté au groupe leur équipement : ceinturon, matraque, radio, lampe de poche, etc. Emerveillés, les enfants ont aussi eu l’occasion de prendre chacun en mains le gilet pare balles ou encore les menottes et la matraque. Et lorsque les portes du combi de police se sont ouvertes, les petites têtes blondes ouffetoises ont à nouveau écarquillé les yeux.
    Pour clôturer les activités en beauté, un apéro sain attendait les enfants et leurs parents. Tous en choeur, ils ont présenté une chanson apprise plus tôt dans la matinée.
    M.L. La Meuse du 24 octobre

  • Tinlot. Compte-rendu du Conseil du 25 octobre.

    La Commune recherche un car d'occasion. Des nouvelles pour le salon "Bien vieillir"

    Excusés: C. Fraiture. L. Novello
    9 conseillers présents sur 11, plus la Présidente du CPAS

    1  Le Conseil approuve la modification budgétaire n° 2 du CPAS
    capture ecran 2017-10-24 à 20.39.22.jpgCette modification budgétaire concerne essentiellement l’adaptation des crédits de dépenses et de recettes après 9 mois de fonctionnement des services du CPAS (dépenses de transfert, de personnel et de fonctionnement). Une diminution du fonds de réserve ordinaire de 14.154,43 € est prévue pour permettre d’équilibrer le budget 2017.
    Vote: unanimité

    capture ecran 2017-10-24 à 20.41.59.jpg2  Approbation de la modification budgétaire n°1 de la Fabrique d’église de Soheit-Tinlot
    Cela concerne des frais de réparation urgente au niveau du chauffage et des clés de coffre qui ont été financés sans intervention communale.
    Vote unanimité

    3  Commune de Tinlot. Modifications budgétaires 2017
    -  Information : la modification budgétaire n°1 a été approuvée par la tutelle.
    -  Modification budgétaire n°2:
    Il s'agit d'une adaptation budgétaire de 34.941€ nécessaires pour couvrir les dépenses ordinaires d’ici la fin de l’année.
    Il faut y ajouter des frais supplémentaires d'expertises et d'avocats, un supplément pour les travaux réalisés rue Hte Barrière et une provision pour l’acquisition d’un car scolaire.
    Vote: 7 oui et 2 abstentions

    capture ecran 2017-10-26 à 13.17.22.jpg
    La commune recherche un car d'occasion pour remplacer celui incendié en 2016.
    Une somme provisionnée pour l'achat d'un car est l'occasion pour l'échevin de l'enseignement d'expliquer que la commune cherche activement un car d'occasion. "Actuellement nous louons un car pour les transports scolaires. La volonté du collège est de trouver "une bonne occasion", mais le coût estimé à partir de nos démarches se situe aux alentours de 80.000€ pour un car de 30 à 35 places".

    4 Délégation du conseil communal au Directeur général en matière de marchés publics
    Le Conseil communal décide du mode de passation des marchés publics et des concessions  de travaux et de services, mais pour des raisons de facilité, il peut aussi déléguer ces compétences au Directeur général pour des montants inférieurs à 2.000 euros hors TVA.
    Vote: unanimité

    capture ecran 2017-10-24 à 20.40.15.jpg5  Le conseil approuve le renouvellement de la  convention Commune-ONE pour le passage du car sanitaire.
    Le service offert à la population par l’ONE depuis de nombreuses années est nécessaire et apprécié.
    Le Conseil ratifie cette convention.
    Vote: unanimité

    capture ecran 2017-10-24 à 20.39.50.jpg6  Le conseil approuve le renouvellement de la convention  Commune-Terre pour la collecte des textiles ménagers.
    Vote unanimité

    Divers

    capture ecran 2017-10-26 à 12.28.26.jpgAchat d’un système de désherbage. Pourquoi? (F.Prouveur)
    L'échevin des finances, P. Lejeune, explique que l’équipement du GAL (système thermique, photo ci-contre) ne fonctionne pas comme on le souhaiterait et le système de roulement entre les communes n'est pas facile à gérer. De plus, il faut absolument un système mécanique qui arrache les herbes comme cela se fait maintenant. Cet achat vient en complément du matériel acheté en commun avec les autres communes via le GAL.

    Invitation aux mandataires:
    Zone de police. Une présentation de la procédure mise en place pour les sanctions administratives communales aura lieu le le lundi 20 novembre à 19h à l'hôtel de police à Strée. Tous les mandataires communaux y sont invités.

    capture ecran 2017-10-26 à 21.47.43.jpgJumelage Tinlot-Tantonville
    La Bourgmestre a présenté le cadeau offert par le conseil municipal de Tantonville aux Tinlotois lors du 40e anniversaire du jumelage en France cette année. Des "Mariannes" illustrant la 'multi-culturalité'. De leur côté, les responsables tinlotois avaient offert la copie de la sculpture métallique illustrant 'l'inter-générationalité', fixée sur le local de la rue Malplaquaye.
    Un week-end d'échanges donc particulièrement réussi et bien apprécié par les mandataires et les jumeaux des deux communes.
    Voir l'article.

     

    Bien vieillir au Pays des Condruses

    DSC_5062.JPGL'échevine Christine Guyot (photo) présente brièvement le projet du salon organisé par le GAL à Tinlot.
    Cette journée s'adresse bien sûr aux aînés condrusiens, mais également à tous ceux qui les accompagnent (familles, proches, aidants, et tous ceux qui pensent à leur propre devenir !).  Nous sommes donc tous concernés.
    Elle se déroulera le 25 novembre à Soheit-Tinlot (salle la Tinlotoise et au Blé Qui Lève).

    capture ecran 2017-10-25 à 17.38.52.jpg
    La journée débutera à 10h30 avec une conférence «La relation à la personne âgée, le regard porté sur la personne âgée» par l’équipe du professeur Adam, Université de Liège, Sarah Schroyen.

    Elle sera suivie à 13h30 par des tables rondes thématiques (aménagement du logement, maintien à domicile, témoignages, santé, alimentation, soutien aux aidants proches...)

    10h-18h: Stands et petite restauration. Essai de vélos électriques et de véhicules adaptés aux aînés moins mobiles.
    Balade en pouss-pouss. Présentation du T'Condruses
    Les stands sont présentés par les associations de services aux personnes ainsi que les comités d'aînés du Condroz.

    15h: Activités
    Initiation Gymnastique douce. Initiation Marche Nordique. Initiation de Taichi.

    17h00: «Chez le docteur» par la troupe de théâtre «La Royale Sainte-Cécile» d’Ouffet
    17h30: Concert donné par la "ChorAnthisnes"

    Réservez déjà la date, les informations détaillées suivront.

  • Tinlot. Invitation au Conseil Communal le 25 octobre 2017

    Invitation à la séance du Conseil Communal le mercredi 25 octobre, à 20h à la maison communale.
    capture ecran 2014-12-25 à 21.16.48.jpg

    ORDRE DU JOUR.

    • CPAS – Modification budgétaire 2/2017 – Approbation.
    • Fabrique d'église  de SOHEIT-TINLOT – Modification budgétaire 1/2017-Approbation.
    • Modification budgétaire 1/2017 – Approbation tutelle – Information.
    • Modification budgétaire 2/2017 – Approbation.
    • Délégation du Conseil communal au Directeur Général en matière de marchés publics (Budget ordinaire) – Approbation.
    • Convention Commune-ONE pour le passage du car sanitaire – Approbation.
    • Convention Commune – TERRE pour la collecte des textiles ménagers – Approbation.

    Huis clos

    • Ratification désignations d’enseignants.
  • Tinlot. Communales 2018, Cilou Louviaux cède sa place pour 2018

    La  transmission du savoir politique communal est en route depuis 2012 au sein de la majorité à Tinlot. La bourgmestre Cilou Louviaux s’apprête à laisser les renes aux jeunes élus. Ceux-ci ont été formés par les échevins et conseillers communaux plus expérimentés.

    Capture d’écran 2017-10-17 à 15.22.44.pngJamais elle n’aurait pensé être bourgmestre, et voilà qu’elle s’apprête à tourner la page de trois mandats à ce poste. Après 6 années dans l’opposition, Cilou Louviaux (65) a su grappiller les voix de préférence au fil des années au sein de son groupe Tinlot Participation (TP).
    « Je me suis attachée et intégrée à Tinlot », sourit-elle. «C’est une commune rurale conviviale et dynamique. J’ai rencontré des gens merveilleux avec qui j’ai tissé des liens.»
    Elle laisse derrière elle des réalisations telle que l’école de Fraiture, en 2013 et les enveloppes annuelles de 5.000 euros pour un projet de citoyens par village. Des fonds qui ont permis de développer trois plaines de jeux, ainsi qu’un parcours d’obstacles.

    TROIS ÉCHEVINS REMPILENT
    Le groupe songe actuellement à qui partirait, et qui se représenterait. « Chacun a bien en ligne de mire les compétences qui lui plairaient », indique Cilou Louviaux. « De mon coté, j’ai encore beaucoup de choses à vivre. »
    Lorenzo Novello (66), échevin entre autres des travaux et de l’environnement, ne souhaite aussi pas poursuivre l’aventure. « Pour l’instant. Voilà 24 ans que je suis dans le mouvement, dont 6 ans dans l’opposition », dit-il. « J’ai 66 ans, et parmi mes motivations pour partir figurent mes petits enfants. »
    Selon l’échevine Christine Guyot, trois échevins feront partie de la liste TP pour la prochaine mandature : le 1
    er échevin Pascal Lejeune (54), la présidente du CPAS Christine Gobiet et elle-même. Le conseiller Denis Craisse (50) se présentera également. « Nous sommes en train de voir qui pourrait assumer le poste de bourgmestre, notamment au niveau de sa disponibilité », ajoute-t-elle.

    PLACE AUX JEUNES
    Lors des élections de 2012, Pascal Lejeune figurait juste derrière Cilou Louviaux. L’échevin avait obtenu 372 voix, contre 541 pour Cilou Louviaux. Si les réelles ambitions de Pascal Lejeune restent hermétiques à nos questions, la tactique mise en place par Cilou Louviaux pour la mandature suivante laisse peu de doutes sur la composition de la prochaine liste.
    Au début de cette législature, la bourgmestre de Tinlot savait qu’elle tirerait sa révérence. Elle a alors mis en place un système d’écolage en binômes simple : les élus expérimentés encadrent les plus jeunes.
    « C’est un travail au quotidien », commente Cilou Louviaux. « Tous les mardis, on se réunit en Collège. Au début, on devait expliquer toute la journée les moindres détails aux jeunes échevins. » ces derniers étant Pascal Lejeune et Christine Guyot (41).
    Elle ajoute que les conseillers Sylvie Raquet (44), Denis Craisse (50) et Pierre Darmont (42) ont également été mis dans le bain. « Ces échevins et conseillers sont désormais au top et bien imprégnés du fonctionnement politique », continue-t-elle. « On sent déjà l’apport de sang neuf au sein de nos discussions. » Les électeurs resteront toutefois maitres du scénario de la future législature.

    JÉROME GUISSE.  La Meuse du 14 octobre

    Son grand regret
    Route inachevée vers Tihange

    C’est un projet qui remonte à de nombreuses années, mais qui n’est toujours pas achevé. Alors que la traversée de Scry a récemment été sécurisée par le SPW, la liaison Tihange-Tinlot n’est toujours pas complète. « Au tout début, il était question de permettre l’évacuation du personnel de la centrale en cas de problème », explique Cilou Louviaux. « Elle permettrait également de désenclaver la cité mosane. »
    La liaison Tihange-Tinlot pourrait aussi soulager le village, en renvoyant le charroi vers la route de Marche tout en désengorgeant la rue du Centre. Or, pour la bourgmestre, il est primordial de commencer les travaux de Tinlot avant les chantiers de Strée.
    « Il faudrait faire un rond-point à quatre branches à la place du pont qui rejoint la route du Condroz, ce qui permettrait d’avoir des bretelles efficaces », dit-elle. « Ca devait etre fait en 2009. J’espère que mes petits-enfants le verront un jour.  J.G.

    Tinlot. Dans l'oppositon.
    Freddy Prouveur ne se représentera pas

    Capture d’écran 2017-10-17 à 15.24.50.pngDu coté du groupe Intérets Communaux, Freddy Prouveur annonce qu’il ne se représentera pas. «J’ai 73 ans, voilà plus de 30 ans que je suis dans le Conseil», explique-t-il.
    « Je tiens toutefois à dire que je garderai contact avec mes collègues pour les conseiller. » Aucun candidat n’est pour le moment clairement confirmé sur cette liste. Freddy Prouveur considère que cette mandature s’est passée calmement, à l’exception des remous au niveau de l’administration. « Il y a deux ans environ, on a découvert dans les comptes communaux des éléments considérés comme des recettes alors qu’ils ne devaient pas l’être. Le boni, qui s’élevait autour de 500.000 euros, est donc soudainement vite redescendu. La situation des comptes n’était donc pas si florissante que ça ! Le problème a également entrainé plusieurs changements de receveurs", conclut-il. J.G.

    Sondage:
    La tranquilité
    Selon le baromètre Sudpresse/ RTLInfo/iVox, des chiffres mettent en lumière quelques manquements au sein de la commune de Tinlot. L’offre de magasin est ainsi cotée 2,16/10. Les sondés déplorent aussi un manque d’infrastructures pour les handicapés (2,30/10). Ils sont toutefois contents de vivre dans leur commune (8,62/10) qu’ils jugent tranquille (8,53/10). À noter que l’échantillon de sondés est trop petit pour être scientifiquement représentatif de la population.

    Carte d'identité
    2.626  C’est le nombre d’habitants qui vivent actuellement au sein de la commune de Tinlot.
    3.664  C’est la superficie exprimée en hectares de la commune de Tinlot.
    11  C’est le nombre de membres que compte le Conseil communal. Un nombre qui restera inchangé pour la prochaine législature. Actuellement, trois conseillers communaux font partie de l’opposition. -

    La Meuse du 14 octobre

  • Tinlot. Dans un an les élections communales

    capture ecran 2017-10-10 à 10.12.18.jpg

    Le dimanche 14 octobre 2018 auront lieu les prochaines élections communales. Il reste donc moins d'un an pour cette échéance qui mobilise déjà les médias.
    Nous allons donc relayer ici les différents articles et informations diffusées à cette occasion.
    En cliquant sur l'icône "Communales 2018" dans la colonne de droite de ce blog, vous y retrouvez l'ensemble de ces publications dans leur ordre de parution.

    Depuis le 7 octobre, La Meuse publie un ensemble de petits sondages qui prennent le pouls de la population à 12 mois de l'échéance, en voici quelques tableaux synthèses.

    LA M 7: 10.jpg

    LAM 7:100.jpg

    La Meuse du 7/10

    LM 9:10.jpg

    La M 9:10.jpg
    La Meuse du 9 octobre 2017

    LM 10:10.jpg

    La Meuse du 10 octobre

     

    capture ecran 2017-10-15 à 18.31.42.jpg

    capture ecran 2017-10-15 à 18.24.29.jpg

    J-365: les enjeux des élections communales et provinciales du 14 octobre 2018

    La RTBF de son côté, publie une carte interactive reprenant chaque commune. Les fiches seront mises à jour progressivement.

    https://www.rtbf.be/info/belgique/detail_jour-j-365-les-enjeux-des-elections-communales-et-provinciales-du-14-octobre-2018?id=9735203

    Voir ici la carte et la fiche de Tinlot

    capture ecran 2017-10-15 à 18.37.58.jpg

    A suivre avec l'article publié dans la Meuse consacré à la commune de Tinlot.

  • Tinlot. Un week-end mémorable à Tantonville pour le 40e anniversaire du jumelage franco-belge (article 1/2)

    1 capture ecran 2017-10-10 à 12.46.36.jpg

    Le dépôt de fleurs par le nouveau Maire de Tantonville, François Xemay, et le président du comité de jumelage de Tantonville, Jean-Pierre Roty. Pour Tinlot ce sera Cilou Louviaux, Bourgmestre et Jeannine Millet, présidente du comité de jumelage.

    Le rendez-vous pour le 40e anniversaire du jumelage à Tantonville était fixé le samedi 7 octobre à 11h, devant la Mairie du village, pour l'accueil des participants et la commémoration patriotique en ouverture de ces deux journées de retrouvailles et d'échanges.
    Malgré une météo pessimiste, c'est finalement une belle journée automnale, froide mais ensoleillée qui attendait les jumeaux.
    Après autant d'années d'amitié, le noyau des "jumeaux historiques" s'est évidemment fort réduit mais depuis un an cependant, beaucoup de choses semblent avoir bougé entre les deux communes.
    Lors de la rencontre précédente à Tinlot en 2016, une nouvelle équipe d'adjoints au Maire (échevins) et de conseillers avait fait le déplacement en Belgique avec la ferme intention de jeter les bases pour de nouvelles manières d'envisager ces rencontres. La qualité des échanges entre les deux collèges avait alors été fort appréciée. Et c'est donc ainsi que, pour la première fois, tout le collège tinlotois et quelques conjoints étaient présents à Tantonville pour accompagner les jumeaux.
    De leur côté, les Français, suite à la démission de l'ancien Maire de Tantonville, cette nouvelle équipe a remporté les élections organisées fin 2016. la nouvelle équipe aux commandes de la commune était donc présente en nombre avec la volonté de proposer une rencontre de qualité. C'est donc un copieux menu qui était programmé, minutieusement préparé avec de belles surprises, dans un climat décontracté, plein d'humour, comme dans une grande fête de famille.

    2 capture ecran 2017-10-10 à 12.49.07.jpgC'est ensuite, dans la salle des fêtes que devant 80 personnes, l'aventure de ce jumelage riche en souvenirs a été retracée. Cilou Louviaux l'a comparée à l'histoire d'un couple où la passion du début a fait place à la tendresse mais aussi à la crise de la quarantaine et à une évolution inéluctable.
    Un défi à relever, soulignera François Xemay dont l'objectif est de trouver les formes de collaboration et d'échanges possibles entre les deux communes, mais adaptées aux modes de vie et aux préoccupations actuelles des citoyens. Ce sera l'objet de la matinée de travail du dimanche matin.
    Mais pas de jumelage et d'amitié sans petits cadeaux, toujours très appréciés...

    3 capture ecran 2017-10-10 à 13.17.54.jpg

    4 capture ecran 2017-10-10 à 13.20.53.jpg

    Les fleurs, c'est périssable... mais les bonbons ... c'est tellement bon!
    Les échevins tinlotois, Lorenzo Novello et Pascal Lejeune, offrent le cadeau de Tinlot
    présenté sous forme d'un grand bonbon. De quoi, bien sûr, susciter la curiosité et la décontraction...

    5 capture ecran 2017-10-10 à 13.28.40.jpg

    Le cadeau offert à la commune de Tinlot est une superbe création verrière provenant de la Compagnie des verriers de Vannes-le-Châtel.  Elle représente "des Mariannes" de différentes couleurs symbolisant la multiculturalité.
    Le cadeau de Tinlot, au dessus à droite, est l'exacte réplique, de la sculpture métallique fixée au dessus de l'Espace Intergénérationnel à Soheit-Tinlot. Un symbole de la solidarité et de l'intégration.
    La similitude des symboles, sans concertation aucune, a frappé les esprits et souligné une fois de plus les approches et les perspectives communes entre les élus.
    De magnifiques ouvrages sur le Pays du Saintois (94 communes lorraines autour de Tantonville) ont été offerts aux élus tinlotois par Jean-Jacques Henry, Maire de Goviller, commune voisine.
    Les Tinlotois recevront également le livre réalisé sur la Brasserie Tourtel, la célèbre brasserie industrielle qui a marqué l'histoire de Tantonville. (voir l'article suivant)

    6 capture ecran 2017-10-10 à 13.49.02.jpg

    Sous le regard de Prosper (en haut à gauche), mascotte du village, le verre de l'amitié et un copieux apéritif dinatoire composé de nombreuses spécialités lorraines, ont été offerts aux invités.
    Une belle occasion de découvrir les produits du terroir local préparés par un couple de cuistots de la commune.

    7 capture ecran 2017-10-10 à 14.30.35.jpg

    L'après-midi fut consacrée tout d'abord à la découverte du Site de la Colline de Sion, au pied de laquelle se situe Tantonville. Une très belle surprise, même pour tout ceux qui connaissaient déjà la région.
    En effet, depuis 2015, le Département de Meurthe-et-Moselle a organisé et financé l'acquisition, la rénovation et la valorisation touristique de ce lieu qui constitue le cœur historique de la Lorraine (Sion-Vaudémont).
    Une découverte impressionnante de ce qu'on appelle maintenant la Cité des Paysages qui offre un ensemble d'animations tout public de haut niveau. Grâce à un représentant du département, Tantonvillois et Tinlotois ont eu droit à une visite guidée de qualité, passionnante et à conseiller à tous ceux qui se rendent dans la région.
    Pour en savoir plus:
    http://www.citedespaysages.meurthe-et-moselle.fr/fr/preparer-sa-visite/la-cite-des-paysages.html

    8 capture ecran 2017-10-10 à 14.31.51.jpg

    La Cité des Paysages est aussi un projet avec plusieurs ambitions fortes : une dimension culturelle et éducative innovante qui s’appuie sur les paysages et la biodiversité pour questionner le rapport de l’homme à son environnement, interpeller les publics sur leur rôle d’acteur et développer les capacités citoyennes face aux enjeux écologiques.
    C’est également un laboratoire de recherche et de pratiques visant à intégrer paysages, biodiversité et transition énergétique. C’est enfin un lieu de partage, de connaissances, d’échange d’expériences, de ressources et de formation pour différents publics.
    Pour la colline de Sion, la Cité sera assurément un accélérateur pour l’attractivité et le développement culturel et touristique. Elle sera également une vitrine des initiatives et d'animations en faveur des paysages et de la biodiversité conduites dans le département autour des Espaces naturels sensibles (sorties nature, ateliers pratiques, activités pédagogiques…)

    9 capture ecran 2017-10-10 à 14.40.46.jpg

    La colline de Sion-Vaudémont est un élément emblématique du paysage local et régional ainsi qu’un formidable observatoire du paysage. En haut à gauche Tantonville et à droite Diarville, jumelée avec Fraiture. Les deux communes, distantes de quelques kilomètres, sont photographiées à partir de la table d'orientation.
    Pendant toute l'après-midi, les élus tantonvillois, photos du bas, ont partagé leur passion pour leur région avec beaucoup de plaisir.

    10 capture ecran 2017-10-10 à 14.48.13.jpg

    L'après-midi s'est poursuivie par la visite de la médiathèque municipale de Tantonville inaugurée en décembre 2016. Plus de 6000 documents en secteurs jeunesse, ado et adulte : Romans, documentaires, albums petite enfance, contes, CD, DVD, livres audios, livres en langues étrangères, partitions, ordinateur et possibilité de réserver.
    Des libres récents dans un endroit bien aménagé clair et coloré, conçu pour la lecture à tout âge!
    A découvrir sur:
    https://fr-fr.facebook.com/bibliotheque.detantonville/
    http://bibliotheque.tantonville.over-blog.com/

    Vers 18h enfin, c'est à l'école de Tantonville que tout ce petit monde s'est retrouvé. L'école compte 150 élèves pour les villages de Saint-Firmin (300 hab) et de Tantonville (650 hab). Elle se situe dans un complexe d'anciens bâtiments qui comprend la Mairie, l'école, la salle des fêtes, le réfectoire et les cuisines. De nouvelles classes viennent d'y être aménagées.
    Ce fut donc de nouveau un bel échange d'expériences entre tous les acteurs de l'école, et des activités parascolaires, dans les deux pays. A signaler aussi l'échange par courrier entre des élèves de Sainte-Reine (Soheit-Tinlot) et ceux de Tantonville.

    11 capture ecran 2017-10-10 à 14.53.17.jpg

    Grâce à l'adjoint au Maire, Jean-Marc Christophe, rigoureux gardien de l'horaire, désigné pour la journée, la soirée a pu démarrer dans les temps avec le repas du jumelage préparé pour plus de 60 convives.
    Une ambiance assez exceptionnelle avec beaucoup d'humour, de simplicité et de joie d'être ensemble.

    12 capture ecran 2017-10-10 à 15.17.28.jpg

    13 capture ecran 2017-10-10 à 15.28.21.jpg

    Une équipe d'élus de Tantonville au four et au moulin, au service et à la vaisselle et même à la guitare avec son "adjoint rocker": Alex. Sans oublier bien sûr, l'omniprésente conseillère "boute en train": Véro (la "dame au couteau vert " ci-dessous) et tout le travail de Jean-Lou et de Raymond.

    14 capture ecran 2017-10-10 à 15.39.29.jpg

    Le gâteau des 40 ans, minutieusement découpé par Cilou et François, pour parachever cette journée du samedi. "La mirabelle sur le gâteau" comme on dit la-bas !
    (A suivre)

  • Les Particip'acteurs. Merci aux participants à la marche de Seny. Les synthèses des avis sont en ligne

    DSC_4152.jpg

    MERCI à tous les participants à la marche du 24 septembre (voir l'article), ainsi qu'a toutes celles et ceux qui restent mobilisés.

    La synthèse des avis exprimés lors de la marche du 5 juin est maintenant sur notre site: www.lesparticipacteurs.be  (onglet synthèse des avis)

    capture ecran 2017-10-05 à 11.39.57.jpgMais qu'en est-il de la suite des opérations et de ce qui a été convenu lors de cette belle après-midi ou nous avons commencé à refaire le monde sous le soleil en dégustant nos belges produits?
    Nous avons pris le temps de nous interroger collectivement sur les routes à emprunter.
    La synthèse des tables de discussions vous sera bientôt transmise et des pistes d'actions serons proposées.

    Nous étions quelques-uns et nous sommes déjà presque 200, en quelques mois. Nous sommes de petites pousses qui germent dans un sous bois...A nous de grandir, de nous renforcer, d'essaimer, de nous unir avec d'autres pousses tout aussi porteuses de respect, de joie, d'humilité, d'envie d'être ensemble...pour devenir, petit à petit, à notre rythme, sans empressement, de plus en plus incontournables...et forger ainsi la société dans laquelle nous voulons vivre.
    Voilà! Dimanche dernier, nous avons un peu défriché et nous vous proposerons prochainement d'apporter vos compétences autour de thèmes et d'actions plus précises, qui nous permettrons d'agir ici et maintenant. Chacun étant évidemment libre d'en proposer d'autres.
    A bientôt
    Les Particip'Acteurs
    pastedImage.png
  • L'église de Ferrières retrouve un clocher

    capture ecran 2017-10-05 à 12.42.58.jpg

    Ce mercredi 4 octobre, Ferrières entre dans l’histoire wallonne en tant que première commune à mettre en oeuvre le montage, d’une pièce, d’un clocher métallique sur une église traditionnelle, l'église St Martin.
    Parti des ateliers Dujardin qui l'ont réalisé à Jupille en acier microbillé, sur base d'une proposition des ingénieurs du bureau Greisch, il est arrivé sur place après un long périple, prévu sur deux jours au départ mais qui a pu se réaliser en une seule étape au final

    Voir le reportage vidéo RTC Télé Liège

    Voir également l'article:
    Une grande première européenne à... Ferrières

    Le clocher en acier inoxydable a été installé sur l’église sans encombre ce mercredi. Du jamais vu ! La Meuse H-W du 5 octobre

  • Tinlot. La "marche en avant" des Particip'acteurs s'est poursuivie le 24 septembre à Seny

    capture ecran 2017-09-28 à 18.22.05.jpg
    Deuxième marche citoyenne et deuxième succès de participation pour les Particip'acteurs rassemblés le dimanche 24 septembre à la salle "Le Préau" à Seny.

    Environ 80 personnes se sont retrouvées pour échanger, marcher, se détendre par une magnifique journée automnale.
    Après le café et les gaufres, la synthèse des échanges et des propositions émises lors de la première journée (voir l'article sur la marche du 5 juin), a été rapidement présentée aux participants.
    De nouveaux panneaux et des tables organisées par thèmes permettaient également de structurer des petits groupes de réflexion, de proposition et d'action.

    capture ecran 2017-09-28 à 18.25.30.jpg

    capture ecran 2017-09-28 à 18.09.04.jpg

    Un peu après 11h, le départ de la marche est donné, avec un parcours de parcours de 4 kms autour du village, qui sera très apprécié par tous!
    Pour terminer, quelques bonnes bières, une friterie et des échanges spontanés à volonté.

    capture ecran 2017-09-29 à 10.28.02.jpg
    Quelques éléments de la présentation réalisée à la suite de la première journée

    A suivre évidemment avec le contenu de ce travail bientôt en ligne sur http://lesparticipacteurs.be/ et plus d'infos sur les prochaines dates

  • Tinlot. Compte-rendu du Conseil Communal du 25 septembre 2017

    10 conseillers présents
    Excusée: Christine Gobiet.

    1. Le conseil donne délégation au collège communal pour gérer les procédures administratives concernant les recrutements. Unanimité.

    2. Le conseil approuve le  budget 2018 de la Fabrique d’église de Seny
    Recettes : 9.672,72 dont une intervention communale de 8.907,72. Dépenses 9.672,72.
    Une abstention

    capture ecran 2017-09-27 à 12.40.00.jpg3. Salle de Seny: demande d’un subside exceptionnel pour la facture suite à une importante fuite d'eau.
    Cette fuite est extérieure et en souterrain par rapport à la salle communale. Elle a été  constatée en juillet, détectée par la Ciesac en décembre et réparée en février.  490 M3 au lieu de 35 habituellement.  
    La commune étant propriétaire de la salle prendra en charge la surconsommation, en décomptant la somme habituelle due par le comité de gestion de Seny, soit 1.429€.
    Le conseil décide d’accorder ce subside sous réserve d’une réduction qui serait accordée au comité de gestion par la Cisesac. Un courrier sera envoyé dans ce sens par le comité de gestion de la salle à la compagnie.
    Unanimité

    capture ecran 2017-09-27 à 12.25.18.jpg4. Le conseil approuve la convention de partenariat avec le T’Condruse (Taxi social)
    Il s’agit d’un transport (ou taxi) social à l'intention de personnes à faibles revenus ne disposant pas de véhicules, ni de possibilité de déplacement.

    Cette convention coûte 1,20€ par an et par habitant au 1/1/2015 soit 3.182 € pour la commune de Tinlot pour 3 ans. Ce service  complète bien le Tinlobus et réciproquement.
    Unanimité

    5 et 6. Information: Les statuts administratif et pécunaire des membres du personnel et ceux du directeur général ont été approuvés par la tutelle en juillet.

    7. Situation de caisse au 31 mai 2017: 1.080.493€.  

    8. Agents sanctionnateurs – état des lieux – information au conseil

    Ce point répond aux deux questions posées par Pascal Lamer.
    - Un agent sanctionnateur a été engagé, où en est-on?
    - Y a-t-il déjà un suivi concernant les dépôts clandestins? (Ceux-ci représentent environ 40 m3 par an à Tinlot) .

    Les réponses sont présentées par Janique Lion qui représente la commune de Tinlot dans le groupe de travail mis en place à la zone de police à cet effet.
    Le travail de ce groupe a démarré fin 2016 et se termine au niveau de la zone. Il s’agissait, pour les représentants de toutes les communes, d’établir un règlement général de police commun à l'ensemble du territoire de la zone de police.
    Le groupe attend maintenant la liste des infractions que le parquet ne poursuit plus et qui pourront être sanctionnées en toute légalité et de manière identique partout dans la zone.
    Deux fonctionnaires sanctionnateurs sont bien engagés. Il s’agit d’agents provinciaux, mesdames  Julie Tilkin et  Julie Crahay. Il faut rappeler qu’ils sanctionneront sur base de PV dressés par des agents constatateurs assermentés (policiers).
    Par ailleurs, en mai 2017, une convention de collaboration a déjà été signée avec le Service de Médiation de la ville de Huy dans le cadre de la politique de sécurité et de l'approche de la délinquance juvénile du gouvernement fédéral.

    3553067000.jpg

    Tous les types d'incivilités seront sanctionnées

    Tout se met donc bien en place et le règlement sera bientôt soumis au vote des conseilleurs des 10 communes. Il prévoit toutes les infractions comme la taille des haies, les tontes du dimanche, l’entretien des filets d’eau, le jet de canettes, les nuisances sonores… et le montant des amendes qui seront réclamées aux contrevenants.
    En attendant on peut toujours faire appel à la police de l’environnement.

    Point d'information
    Extension du cimetière de Fraiture: le dossier suit bien son cours.

  • Le "Tinlot aux 4 saisons, automne 2017" est arrivé dans vos boîtes aux lettres

    Le Tinlot aux 4 saisons, est dans vos boîtes comme à chaque changement de saisons, le 21 septembre, 21 décembre, 21 mars et 21 juin.

    Le voici en version pdf:

    Bonne lecture

    capture ecran 2017-09-23 à 10.38.32.jpg

  • Modave, l'éolienne citoyenne sort de terre

    Mardi matin, la bourgmestre Jeanne Defays et l’échevin des finances, Eric Thomas, avaient chaussé leurs bottes en caoutchouc pour la visite du chantier du futur parc éolien de Modave, au lieu-dit Les Trinitaires, à la frontière avec la commune de Huy.

    capture ecran 2017-09-21 à 11.32.46.jpg

    Jeanne Defays et Eric Thomas devant l’emplacement de la future éolienne d’Eole Modave.

     Cinq éoliennes d’une puissance de 3, 2 MW sont prévues. Elles produiront localement 33.000 MWh par an, soit l’équivalent de la consommation de près de 10.000 ménages.

    Originalité du projet : une des éoliennes sera exploitée par la coopérative Eole Modave dont les actionnaires sont la commune de Modave, des citoyens et des entreprises locales. Les quatre autres éoliennes seront exploitées par la société Wind4Wallonia composée à parts égales par des intercommunales wallonnes et par Engie Electrabel.
    Cette coopérative a vu le jour le 24 janvier 2017. Le conseil d’administration est composé de quatre représentants communaux dont Eric Thomas et Pierre Halut, président du CPAS et de représentants de citoyens et d’entreprises locales. Raphaël Dugailliez, le consultant qui a aidé la commune à monter le projet, en est l’administrateur-délégué.
    «  Chaque administrateur devra justifier d’une formation dans le secteur  », a encore ajouté Eric Thomas.
    Conditions pour devenir coopérateur : être domicilié dans la commune ou dans un rayon de 5 km.

    À ce jour, la coopérative compte 45 coopérateurs, 35 résident à Modave, les 10 autres proviennent de Nandrin, Tinlot et Clavier. Les entreprises locales représentent 5 %.

    Les souscriptions citoyennes restent ouvertes

    L’investissement global pour une éolienne oscille entre 4,2 et 4,3 millions. À ce stade, la commune de Modave a déjà injecté 350.000 euros dans le projet contre 195.000 euros pour les 45 coopérateurs. Parmi ceux-ci, 6 ont souscrit des parts pour de 10.000 euros (sachant qu’une part est vendue 250 euros l’unité).
    Les élus ne désespèrent pas d’obtenir encore d’autres souscriptions citoyennes. Ils recherchent également un investisseur public qui fait défaut pour le moment. «  Sachant que la commune reste le coopérateur majoritaire (60 %), le montant maximum disponible pour les citoyens, entreprises locales et invest public est de 349.750 euros », précise Eric Thomas. Le capital reste donc ouvert. Le solde sera financé par un emprunt estimé à 3,7 millions d’euros.
    Le potentiel rendement pour l’actionnaire est limité à un dividende de 6 % «  de laquelle il faudra retirer le précompte immobilier de 30 % », précise Raphaël Dugailliez.
    Les premiers dividendes ne sont pas attendus avant avril 2021. «  Tous les actionnaires ont été prévenus. Nous les remercions d’avoir pris le parti de se lancer dans ce projet un peu fou dès le départ  », sourit Éric Thomas.
    De son côté, la commune s’attend à un dividende annuelle oscillant entre 60 et 100.000 euros. «  Une rentrée financière substantielle non négligeable  », selon l’échevin des finances.

    M-Cl.G. Extrait des articles de la Meuse H-W du 20 septembre.

    Découvrez l’avancement du chantier en vidéo dans l'article de La Meuse digitale

    capture ecran 2017-09-21 à 11.43.02.jpgVoir le reportage vidéo de RTC Télé Liège

    https://www.rtc.be/video/info/environnement/modave-l-eolienne-citoyenne-sort-de-terre_1496243_325.html