Sécurité

  • Tinlot. Route du Condroz, carrefour Levooz: attention à la fumée !

    Resized_20180716_115112_7133.jpeg

    Resized_20180716_120859_5872.jpeg

    Lundi fin de matinée, un important nuage de fumée dû à un tas de fumier en feu, à créé un gros problème de visibilité sur la route du Condroz à la hauteur du carrefour Levooz. La police et les pompiers sont sur place.
    Vu les risques d'émanations de fumée et le danger que cela représente pour la circulation, le fumier a été déplacé.
    Merci à A. D'Ambrosio pour les photos communiquée en direct.

  • Tinlot: l’Opel dans le fossé après une collision avec un camion

  • Abée-Scry. Pierres taillées abandonnées...

    capture ecran 2018-07-03 à 16.18.44.jpg

    Des lecteurs du blog signalent des vieilles pierres taillées abandonnées.
    Cela se situe sur la route entre Scry et Abée, au milieu du chemin de terre sur la gauche en direction d’Abée et à hauteur du croisement avec la petite route descendant vers Saint Vitu.
    Voici  des photos. Peut-être proviennent-elles d’un endroit : propriété, château ou cimetière dont le propriétaire serait heureux de les retrouver ? (Transmis par MD)

  • Be.Alert. Test ce jeudi dans 110 communes

    capture ecran 2018-06-07 à 14.00.27.jpg

    Be-Alert, le système qui permet de diffuser à la population des messages par SMS, e-mails ou autres canaux lors de situations d’urgence, fera l’objet d’un test jeudi dans plus de 110 villes et communes du pays, annonce lundi le SPF Intérieur.
    Ces 110 villes et communes enverront des SMS, messages vocaux et e-mails aux habitants de leur territoire. Un message test sera également envoyé par le Centre de crise à toutes les personnes présentes dans une zone délimitée, entre autres à Blankenberge et Kruibeke.
    Ce test vise aussi à faire comprendre aux citoyens l’intérêt de s’inscrire à Be-Alert, souligne le SPF Intérieur.
    Un an après son lancement, 403 des 589 communes belges, soit près de 70%, sont connectées à cet outil de communication d’urgence. (Belga et La Meuse Huy-Waremme du 2 juillet)
    Voir l'article sur ce blog

     

  • Journée découverte des métiers de la force terrestre, dim. 24 juin. Marche-en-Famenne

    capture ecran 2018-06-21 à 20.16.12.jpg

    Découvrez les métiers du soldat durant la journée de la découverte de la force terrestre Belge ... le 24 Juin au Camp roi Albert par Ent'RAID en collaboration avec Belgian Army
    .
Durant cette journée d'intense activité sur le plateau de Marche-en-Famenne, vous pourrez en outre participer aux activités sportives du jour.


    Envie de s'inscrire ? Choisissez votre type d'activité et inscrivez-vous vite !

  • 2 accidents mortels sur 5 ont lieu le week-end

    capture ecran 2018-06-07 à 17.14.20.jpg

    L’AWSR lance une campagne et propose des chèques taxi BackSafe pour un retour en sécurité les soirs de week-end

    En Wallonie, 42% des accidents mortels ont lieu le week-end et ce sont principalement des jeunes qui en sont victimes. L’AWSR s’attaque à cette problématique avec le lancement d’une campagne de sensibilisation et d’un projet pilote de chèques taxi pour rentrer en sécurité à prix réduit. Les résultats d’une toute nouvelle étude sur les sorties de week-end des jeunes Wallons sont dévoilés à cette occasion.

    Les accidents de week-end en chiffres
    En 2016, 124 personnes ont perdu la vie en Wallonie dans un accident de week-end dont près de la moitié (45%) survenu pendant la nuit. Les jeunes sont particulièrement touchés. 68% des conducteurs impliqués dans un accident mortel survenu pendant une nuit de week-end sont en effet âgés entre 18 et 34 ans. C’est en partie dû au fait qu’ils sont davantage présents sur les routes les nuits de week-end qu’aux autres moments de la semaine.
    Un cocktail explosif
    La conduite sous l’influence d’alcool et/ou de drogue, à laquelle s’ajoute la fatigue des retours de sorties, est largement en cause dans les accidents survenant le week-end. Mentionnons également l’usage détourné de certains médicaments en association avec de l’alcool, dont les effets sont aggravants.
    Les nuits de week-end, 1 conducteur sur 2 testé à la suite d’un accident corporel est positif à l’alcool et 1 conducteur sur 4 a consommé de la drogue. L’AWSR souhaite sensibiliser les conducteurs et leur entourage aux dangers de la conduite sous influence.


    Campagne accidents de week-end

    image012.jpg

    On a trop souvent tendance à ne pas oser faire de remarque à ses proches ou à ses amis à propos de leur incapacité à reprendre le volant tant qu’ils ne présentent pas vraiment de signes extérieurs « extrêmes », comme par exemple le fait de ne plus pouvoir marcher. Pourtant, empêcher un ami qui n’est pas « en état » reprendre la route peut lui sauver la vie. Dans le cadre de cette nouvelle campagne de sensibilisation, l’AWSR souhaite mettre en exergue le rôle que peut jouer l’entourage et l’encourager à s’exprimer.
    A partir du 6 juin, deux affiches seront présentes le long des autoroutes et des routes secondaires en Wallonie.

    image013.jpg

    Avec une touche d’humour noir, la première rappelle aux usagers de la route que si le conducteur n’est pas en état, la fin d’une super soirée peut vite se transformer en un véritable cauchemar. La seconde affiche montre que l’entourage peut éviter une fin de soirée tragique en empêchant un conducteur sous influence de reprendre le volant. Des mini films de sensibilisation soulignant ce rôle protecteur des proches ainsi que des spots radio humoristiques seront également diffusés pendant tout l’été.

    Les sorties de week-end des jeunes Wallons : étude de l’AWSR
    L’AWSR a pour la première fois interrogé 500 jeunes Wallons âgés entre 18 et 30 ans sur leurs habitudes de sorties le week-end. (lire l'étude ci-dessous)

    Lire la suite

  • Tinlot. La commune rejoint le réseau fédéral "be alert". Inscrivez-vous en ligne

    capture ecran 2018-06-07 à 14.00.27.jpg

    Le Conseil communal du 6 mai a décidé de signer la convention be alert avec le Ministère de l'intérieur et de la sécurité.

    Cette affiliation (abonnement de 1.100 € par an plus le coût de be alert) permet à la Commune, lorsqu'elle est confrontée à une situation d’urgence, de lancer rapidement l’alerte à la population via les canaux disponibles en bénéficiant des conditions identiques aux conditions obtenues par le Centre de crise dans le cadre du marché public.
    Cela concerne notamment les récents événements d’inondations, de privation d’électricité et d’eau constatés durant les intempéries. Le système Be Alert est un système efficace, rapide pour informer dans de brefs délais la population.

    A Tinlot, depuis 2013, les citoyens pouvaient déjà communiquer leur numéro de GSM pour être prévenu par la Commune en cas de problème. (Voir l'article sur ce blog)
    Il convient donc maintenant, pour les Tinlotois, de s'inscrire directement en ligne sur le réseau be alert. Vous pourrez ainsi recevoir les alertes concernant Tinlot mais également les alertes concernant d'autres endroits que vous aurez choisis (votre lieu de travail, l'école de vos enfants, vos parents...) N'hésitez pas à inscrire rapidement et même avant les vacances si vous voulez être informé en direct! Si vous étiez déjà inscrit, vous recevrez directement ce que votre commune diffusera sur be alert.
    Voir le site http://www.be-alert.be/

    capture ecran 2018-06-07 à 14.07.18.jpg

    http://www.be-alert.be/fr/inscrivez-vous

  • Le « week-end sans alcool » a lieu jusqu’à lundi matin

    capture ecran 2018-06-08 à 10.17.41.jpg

    Des contrôles d’alcool dans tout le pays !
    Le « week-end sans alcool » a lieu jusqu’à lundi matin : la police est susceptible de vous contrôler partout

    Les chiffres de l’AWSR le prouvent : le « week-end sans alcool » est redouté par les automobilistes belges. Par peur de se faire contrôler, ils adaptent leur comportement. Ils le feront aussi ce week-end, mais la police prévient
    déjà : les unités de contrôles seront très mobiles...

    Un nouveau week-end sans alcool au volant est organisé dans notre pays du vendredi 8 juin 2018 à partir de 18h au lundi 11 juin à 6h. Soyez attentifs ou désignez votre Bob car les contrôles seront susceptibles de se dérouler dans tout le pays, sur les autoroutes, les
    voiries régionales et communales à l’initiative de la police fédérale de la route en collaboration avec 122 zones de la police locale et les autorités compétentes.

    Lire la suite dans l'édition digitale de la Meuse

  • Record d'appels d'urgence 1722 pour la province de Liège

    DSC_8919.jpg

    Pour les dégâts matériels appelez le 1722 (Photo Seny, le 1er juin 2018. AL)

    capture ecran 2018-06-07 à 11.07.48.jpg

    Les centrales d'urgences ont reçu un total de 7642 appels au 1722 entre l'activation lundi 28/05 18h et samedi 02/06 12h en raison des orages. La majorité des appels provenaient de la province de Liège (5462 appels), suivie par les provinces de Brabant flamand (556 appels), de Anvers (514 appels) et de Flandre orientale (260 appels).

    Entre vendredi 01/06 12h et samedi 02/06 12h, les centrales d'urgence ont reçu un total de 2604 appels au 1722. La majorité des appels provenaient de la province de Liège (1907 Appels), suivie dans des proportions bien moindres par les provinces de Brabant flamand (398 appels), de Limbourg (90 appels) et de Anvers (78 appels).

    Bonne utilisation des différents numéros d'urgence

    Samuel Stipulante, Chef fonctionnel de la Centrale d’urgences 112 de Liège : « Cette semaine a été noire pour la province de Liège, marquée par la tuerie qui a fait trois victimes et les violentes intempéries. Nous avons traité un nombre considérable d’appels. Grâce à l’activation du 1722, nous avons été en mesure de les trier rapidement afin de donner la priorité aux personnes dont la vie était en danger. Des victimes d’arrêts cardiaques, de douleurs thoraciques ou encore de crises d’épilepsie ont pu recevoir l’aide dont elles avaient besoin pendant les intempéries. Lire la suite de l'article sur RTC

  • Tinlot. Les pluies torrentielles du 1er juin 2018 identiques à celles du 16 mai dernier

    Les fortes pluies tombées la nuit de jeudi à vendredi et l'orage en début de matinée ce 1er juin ont créé d'énormes dégâts dans la Province de Liège où le plan d'urgence provincial a été décrété.
    Tinlot n'a pas été épargné, mais ce n'est pas comparable à d'autres communes sinistrées. La situation chez nous est pratiquement identique à celle du 16 mai dernier. Les cultures déjà plus avancées ont mieux retenu les eaux, mais les quantités tombées sont pratiquement identiques. Voir les photos du 16 mai.

    capture ecran 2018-06-01 à 20.50.55.jpg

     Seny, rue de Fraiture, le terrain gorgé d'eau a provoqué l'effondrement d'un arbre sur la voirie.

    capture ecran 2018-06-01 à 20.57.49.jpg

    Soheit-Tinlot, Seny, Fraiture, les chemins de remembrement étaient impraticable des 8h.

    capture ecran 2018-06-01 à 20.54.43.jpg

     

    La Bonne à hauteur du "Coq aux champs" vers 9h

    capture ecran 2018-06-01 à 20.59.13.jpg

    A Scry, une situation identique au 16 mai  avec la route inondée à hauteur de la centrale électrique et des masses d'eau impressionnantes  convergeant vers Saint-Vitu.

    capture ecran 2018-06-01 à 21.00.48.jpg

    A Fraiture, même topo aux alentours de la source de la Bonne. Les terres se sont à nouveau affaissées rue de Moulins et rue Croix Rouge, les habitants avaient retenu la leçon des orages précédant.

  • Tinlot. Dégats des eaux: glissement de terrain rue de Moulin et maisons inondées rue Croix-Rouge

    001.JPGLes pluies de ces derniers jours et de ce mercredi après-midi ont provoqué un important glissement de terrain rue de Moulin à Fraiture fin d'après-midi (Photos J-M.W) . Un peu plus loin l'eau a envahi les annexes et les écuries d'une propriété. (Photos J-M.W)
    Rue Croix-Rouge, trois maisons ont été inondées, l'afflux de l'eau a défoncé une porte de garage.

    002.JPG

     A Scry, ci-dessous,  (photo C.HISV) la route a été coupée à nouveau près de la centrale électrique ainsi que rue Campagne de Bêche.

    33404499_436245376803048_2345407058238504960_n.jpg

  • Journée portes ouvertes à la caserne des pompiers HEMECO à Tihange

    Comme d’habitude, ce sont les démonstrations les plus spectaculaires (extinction d’une friteuse ou d’un véhicule en feu) qui ont attiré le plus de monde.

    Voir l'article http://huy-waremme.lameuse.be/

    capture ecran 2018-05-15 à 20.58.56.jpg

  • Tinlot. Les dégâts des pluies de mercredi soir en images

    Les 2 ou 3 orages qui se sont succédé  mercredi en fin de journée ont été accompagnés d'une quantité importante de pluie en quelques minutes. Routes inondées, coulées de boues, cultures ravagées, maison inondée. Scry, Abée, Tinlot, Fraiture, la N66, ont été particulièrement touchés.
    Les ouvriers communaux sont intervenus rapidement pour déboucher des avaloirs dans toute l'entité. Voici en images quelques endroits critiques entre 20 et 21h après la pluie.

    capture ecran 2018-05-17 à 09.58.44.jpg

    A Soheit-Tinlot, la rue de l'église et les trottoirs ont rapidement été sous eau. Les avaloirs ont dû être dégagés. (Photo R.L)  A droite, photos à Ramelot et Abée.

    capture ecran 2018-05-17 à 10.00.27.jpgLa Bonne près du "Coq aux champs" et l'intervention des ouvriers communaux à Fraiture pour dégager l'entrée des canalisations permettant à l'eau de s'évacuer sous la route pour rejoindre la Bonne.

    capture ecran 2018-05-17 à 09.51.18.jpg

    Entre Abée et Ramelot, une véritable rivière s'est formée depuis le Pont de Soheit-Tinlot jusqu'à Modave (Pont de Bonne). Les aménagements réalisés sous la chaussée Romaine ont permis à l'eau de passer sous la voirie sans problème.

    capture ecran 2018-05-17 à 10.08.41.jpg

    A Scry, rue Tillesse, toute l'eau accumulée dans le bas du village, a bloqué la route à hauteur de la centrale électrique.

    capture ecran 2018-05-17 à 10.09.34.jpg

    capture ecran 2018-05-17 à 10.18.32.jpg

    Dans le village, sur la place de l'église, l'eau dévalant des terrains a innondé la cour en contrebas et traversé la maison

    capture ecran 2018-05-17 à 10.28.01.jpg

    Rue campagne de Bêche (entre la route de Dinant et Phytésia, des images impressionnantes de la quantité d'eau.
    Après le tour de ces différents endroits, la Bourgmestre Cilou Louviaux ne se souvenait pas de telles pluies. "Je crois qu'il faut remonter à juillet 2008, pour retrouver une situation équivalente" explique-t-elle. "Heureusement les orages et les pluies n'ont pas duré et la situation a vite été rétablie".

     

  • Des pluies torrentielles sur Tinlot mercredi soir

    capture ecran 2018-05-16 à 21.36.15.jpg

    Les 2 ou 3 orages qui se sont succédé ce mercredi en fin de journée ont été accompagnés d'une quantité importante de pluie en quelques minutes. Des routes inondées, des coulées de boues, des cultures ravagées, une maison inondée.
    Scry, Abée, Tinlot, Fraiture, la N66, ont été particulièrement touchés. Les ouvriers communaux sont intervenus rapidement pour déboucher les avaloirs dans toute l'entité. Des précisions et les photos demain jeudi. (Photos AL, RL)

    capture ecran 2018-05-16 à 21.36.43.jpg

     

     

  • Accidents à Tinlot lors du week-end de l'Ascension

    Edition numérique des abonnés

    Dimanche en début d'après-midi, la police du Condroz et les pompiers sont intervenus route du Condroz (N63) à Tinlot aux environs du Km 23. Une Skoda et une VW se sont embouties. Deux personnes ont été emmenées en ambulance au CHRH pour examens. Le dépannage du Condroz (Lallemand) a retiré les véhicules (Photo).
    Lire l'article dans la La Meuse Huy-Waremme

    A signaler également un accident sur la route Huy-Hamoir (N66)
    Jeudi soir, un accrochage s'est produit sur la N66 entre deux véhicules mais sans blessé à déplorer. La police du Condroz est descendue sur place.