Solidarité

  • Pour les fêtes, offrez un cadeau original à un proche !

    logo_ent_te_magnews_w600_h72.jpeg


    Pour les fêtes, offrez un HappyPack et contribuez directement à la survie d'enfants. J'offre un HappyPack
    Les fêtes, c'est aussi un moment pour penser aux autres et les aider dans la mesure de nos moyens. Alors, profitez de ce moment privilégié pour réchauffer le coeur de ceux que vous aimez et de ceux qui en ont besoin avec un HappyPack de l'UNICEF.

    - Vous choisissez votre cadeau à partir de 4 euros dans le catalogue
    - Vous avez la certitude que votre don sera utilisé efficacement pour sauver la vie d'enfants
    - L'achat d'un HappyPack est fiscalement déductible à partir de 40 euros
    - Le paiement se fait de façon sécurisée par carte de crédit, MisterCash Bancontact ou virement

  • PCS Condroz. Boîtes à vivre à Tinlot. Dépôts du 11 au 15/12

    En cette fin d'année, vous pouvez faire plaisir à des personnes de notre région qui en ont besoin en préparant des vivres non périssables (des produits pour les fêtes par exemple) ou des produits d'hygiène dans une boite à chaussures.
    Rappel: vous pourrez déposer cette boite à l'administration communale entre le 11 et le 15 décembre durant les heures d'ouverture.

    D'autres points de récoltes sont prévus pour les communes d'Anthisnes, Clavier, Modave, Nandrin et Ouffet.

    23519107_1960544830934065_44254523355113053.jpeg

  • Grèves et perturbations importantes dans les services publics wallons, ces jeudi et vendredi !

    Les  services publics wallons seront en grève le 30 novembre (jeudi) pour dénoncer le non-respect des accords signés par le gouvernement wallon.

    capture ecran 2017-11-29 à 17.52.19.jpg

    Les syndicats manifesteront, en front commun, à Namur ce jeudi matin.
    Pour permettre à leur affiliés de participer à cette manifestation, de nombreux services seront donc fermés !
    Service minimum dans les hôpitaux, parastataux, Forem, TEC, ...

    Prolongation vendredi !
    Concernant les TEC, LA CGSP (FGTB) a décrété, de son côté, de poursuivre l'action également le vendredi
    1er décembre
    suite aux intentions du gouvernement d'instaurer un service minimum et de fusionner les 5 réseaux du TEC. Ils refusent tout autant le projet de sanctions pour les grèves sans préavis.

    La situation dans les TEC risque donc d'être tendue après l'échec des tentatives de négociation.

    Autre action prévue:
    Le 19 décembre manifestation nationale à Bruxelles, CSC-FGTB contre la réforme des pensions !

    Prenez vos dispositions et  informez-vous!

    capture ecran 2017-11-29 à 17.41.41.jpg
    TEC Liège-Verviers
    En raison du maintien du préavis de grève déposé par la CGSP, ces jeudi 30 novembre et vendredi 1er décembre, le réseau du TEC Liège-Verviers sera très fortement perturbé durant ces deux jours.
    Le blocage des dépôts étant possible, des suppressions de services et/ou de très importants retards sont à prévoir. Une paralysie du réseau n’est pas à exclure.
    Nous invitons notre clientèle à prendre ses dispositions pour tout déplacement prévu et à se tenir informée via cette page.
    Tous nos services seront, en principe, à nouveau assurés normalement le samedi 2 décembre.

    Recyparcs: Impacts de la grève de ce 30 novembre sur les recyparcs
    http://www.intradel.be/actualites.htm?lng=fr

    Administrations
    Les citoyens sont invités à téléphoner ou à consulter les sites des administrations concernées avant d'entamer des démarches administratives

    ....

  • Des Liégeoiseries à la pelle. Paul-Henri Thomsin vous invite les 24 et 25 nov.

    A la suite de son intervention lors de la soirée du CCT  à Tinlot (voir l'article d'hier), Paul-Henri THOMSIN, vous invite à deux représentations les vendredi 24 et samedi 25 au Sart Tilman (église désacralisée au rond -point) N63.

    capture ecran 2017-11-20 à 12.46.35.jpgCe spectacle est organisé au profit  de la Fondation Angkor-Belgique (voir le site et ci-dessous)

    Pour vous présenter plus en détail P-H Thomsin, voici tout simplement comment il se présente lui-même:

    Une passion au service de la langue wallonne...
    Une vie à "wèzeûr po viker"...

    Instituteur retraité, chroniqueur wallon pour l'hebdomadaire "Vlan", rubrique "Vlan avå lès vôyes" (depuis avril 88), conférencier pour le service d'éducation permanente de Liège-Province-Culture,  animateur de la séquence radio "les liégeoiseries..." sur Vivacité, matin et après-midi,  je suis "écrivain en wallon liégeois", donc...

    DSC00271.JPGPar une création quotidienne, en wallon liégeois, je souhaite assurer une présence de la langue wallonne, partout où elle peut enrichir l'environnement langagier et affirmer une personnalité forte, par la prise de conscience de ses charmes, de ses couleurs, de ses parfums, de ses truculences... De ses "succulences"...
    Je revendique le statut d' "amateur", au sens premier du terme (mot latin de la famille de "amare" - aimer): celui qui aime, cultive, recherche, qui s'adonne à un art pour son agrément...
    Je voudrais assurer la "reconversion" de cette langue wallonne, avant qu'elle ne s'éteigne, victime d'une mort annoncée.
    Je rêve de me mettre au service de langue wallonne pour lui rendre la considération qu'elle mérite.
    Je souhaite être le "passeur de langue" qui autorise Liégeoises et Liégeois à se ré-approprier un parler qui colle à leur nature...
    Le "passeur de langue" qui autorise les générations présentes et futures à renouer le cordon ombilical qui les a, un jour, nourri d'une langue unique, inimitable... Langue qui leur a donné la main pour grandir et avancer sur le chemin de leur identité...

    Liégeoiseries_1.jpg

  • Attention, mardi 21 novembre. Grand rassemblement syndical à Liège

    Action front commun CSC - FGTB Liège-Huy-Waremme, ce mardi 21, à Liège

    9H00 : rassemblement et action symbolique au pied de la passerelle Bd Saucy
    9H15 : 3 rassemblements , à la gare des Guillemins, à l'Esplanade St Léonard et au Vertbois
    9H45 : départ des cortèges
    10H30 : concentration au kiosque parc d'Avroy. Prise de parole.

    capture ecran 2017-11-19 à 13.41.55.jpgLe gouvernement nous enfume : 

    • Il veut nous faire croire qu’il crée de l’emploi… Oui mais des flexi-jobs !
    • Il veut nous faire croire qu’on a le droit d’être malade… Oui mais pas trop longtemps ! 
    • Il veut nous faire croire qu’il protège nos pensions… Oui mais en nous faisant travailler plus longtemps pour moins d’argent !
    • Il veut nous faire croire en plus de justice fiscale… Oui mais il épargne les grosses fortunes !
    Marre des hold-up sur nos emplois, nos soins de santé, nos pensions, notre pouvoir d’achat, nos services publics ? Faisons part de notre ras-le-bol au gouvernement. Montrons-lui notre détermination.  Source: CSC-FGTB

    La participation de nombreux travailleurs à ce rassemblement entrainera des perturbations. Prenez donc vos dispositions!
     

    Perturbations sur le réseau TEC ce 21 novembre

    manifestation csc-fgtb liègeCe mardi 21 novembre, les organisations syndicales participent en front commun à une manifestation interprofessionnelle. Il ne s’agit donc pas d’une grève sectorielle des agents du TEC mais d'une action pour laquelle les organisations syndicales ont déposé un préavis couvrant les agents qui y participeront.
    Cette manifestation a un impact sur le fonctionnement du réseau du Groupe TEC.
    Pour plus d'informations :
    TEC Liège-Verviers

  • PCS Condroz. Boîtes à vivre à Tinlot. Dépôts à Seny le 26/11 et à Tinlot du 11 au 15/12

    BOITES A VIVRE TINLOT

    En cette fin d'année, vous pouvez faire plaisir à des personnes de notre région qui en ont besoin en préparant des vivres non périssables (des produits pour les fêtes par exemple) ou des produits d'hygiène dans une boite à chaussures.
    Vous pourrez déposer cette boite lors de la venue de Saint-Nicolas à la salle du Préau à Seny le 26/11 entre 16 et 18h ou à l'administration communale entre le 11 et le 15 décembre durant les heures d'ouverture.

    D'autres points de récoltes sont prévus pour les communes d'Anthisnes, Clavier, Modave, Nandrin et Ouffet.

    Merci de partager autour de vous!
     

    23519107_1960544830934065_44254523355113053.jpeg

  • 25 novembre, journée internationale pour l'élimination de la violence à l’égard des femmes

    Ce samedi 25 novembre 2017, manifestons dans les rues de Bruxelles contre les violences faites aux femmes !

    capture ecran 2017-11-17 à 12.06.58.jpg

    capture ecran 2017-11-17 à 12.23.41.jpgCes dernières semaines, les violences faites aux femmes ont fait la Une de l’actualité, provoquant une vague d’étonnement et d’indignation à travers l’opinion publique. L’assassinat de la jeune Louise Lavergne à Liège par son voisin violeur récidiviste a pointé de graves dysfonctionnements des services de police et de la justice. Les hashtags #metoo ou #balancetonporc ont levé le voile sur l’ampleur des violences sexuelles que subissent les femmes du monde entier. Pourtant, il ne s’agit là que de parties émergées de l’immense iceberg que dénoncent depuis des années les associations féministes : les violences faites aux femmes parce qu’elles sont femmes sont encore et toujours une réalité prégnante en Belgique en 2017 !

    Ainsi, depuis le début de l’année 2017, les violences machistes ont tué au moins 38 femmes dans notre pays ! Cela ne peut plus durer !

    En écho et en solidarité avec les mobilisations massives prévues dans de nombreux pays ce jour-là, nous voulons susciter un changement de mentalités et de pratiques indispensables pour garantir la sécurité, l’intégrité et l’autonomie de toutes les femmes. Il s’agit d’une responsabilité collective de l’ensemble de la société !

    La manifestation démarrera le samedi 25 novembre, à 14h, à la gare du nord de Bruxelles. Un gigantesque « Fil rouge des violences » parcourra de bout en bout le cortège, symbolisant à la fois le caractère continu, multiforme et récurrent de ces violences à travers la vie de toutes les femmes ainsi que la solidarité et la vigilance collective que nous y opposons.

    Nous vous invitons chaleureusement à

    - relayer l’appel à la manifestation dans vos médias dès maintenant
    - venir sur place couvrir l’événement le samedi 25 novembre à la gare du nord à Bruxelles

    capture ecran 2017-11-17 à 12.19.59.jpg

    http://stopfeminicide.blogspot.be/2017/07/save-date_27.html

    Les violences faites aux femmes, sont une responsabilité collective !
    Nous voulons:
    - Des statistiques genrées pour des politiques de prévention adéquates
    - Des efforts budgétaires pour la protection, l’accueil et le suivi des victimes, pour la réparation des préjudices subis
    - Renforcer et multiplier les services proposés aux victimes
    - Reconnaitre, soutenir et pérenniser les actions des associations qui luttent contre les violences et pour l’autonomie 
      des femmes
    - Une formation systématique et continue des professionnel-le-s concerné-e-s (police, justice, hôpitaux, assistants sociaux…)

    En Belgique aussi, rejoignons le mouvement qui grossit de par le monde en participant ce 25 novembre 2017 à la manifestation nationale féministe contre les violences faites aux femmes!

    Mirabal rassemble une soixantaine d’organisations signataires de l’appel à cette manifestation autour d’objectifs communs. Appel et liste de signataires disponibles sur Facebook.com/mirabal.belgium

  • Petits déjeuners Oxfam 2017, c'est parti pour la saison 2017 dès ce week-end

    capture ecran 2017-11-13 à 09.56.05.jpg

    Voir la liste des petits déjeuners sur le site Oxfam.be

    ProspectusA5Oxfam2017.jpg

  • L'assurance autonomie: une grande majorité de Wallons payeront 50€ par an

    L’assurance autonomie, cette cotisation de 50 euros par an que la toute grande majorité des résidents de Wallonie de 26 ans et plus devront verser pour aider les personnes en perte d’autonomie, a été confirmée par le gouvernement wallon.

    Le dispositif avait été annoncé par le gouvernement précédent (PS-cdH) pour entrer en vigueur dès cette année, mais il avait buté sur la complexité du système et son caractère forfaitaire. «Tout sera mis en œuvre pour que l’ensemble du dispositif règlementaire soit approuvé par le parlement de Wallonie et le gouvernement wallon pour le 1er janvier 2019 au plus tard», selon la note du nouveau gouvernement MR-cdH.

    capture ecran 2017-11-04 à 14.04.40.jpgUne telle assurance existe déjà en Communauté flamande ("zorgverzekering") depuis plusieurs années. En Wallonie, elle sera constituée de deux branches.

    La première porte sur l’intervention au domicile: le patient en perte d’autonomie, quel que soit son âge, disposera d’un nombre d’heures de prestations d’aide-ménagère sociale, d’aide familiale ou de garde à domicile, sur base de son niveau de dépendance. Il aura un «compte assurance autonomie» ouvert auprès de l’organisme assureur.

    La seconde, pour les plus de 65 ans en perte d’autonomie, ouvre un droit à une allocation forfaitaire, quel que soit le lieu de résidence (domicile, maisons de repos, maisons de repos et de soins, ou institutions pour personnes porteuses d’un handicap). Cette «allocation forfaitaire Autonomie» (AFA) sera aussi conditionnée aux revenus et permettra de soulager les personnes âgées en perte d’autonomie qui bénéficient de revenus limités. Un montant financier leur sera libéré afin de les aider à prendre en charge les frais en maison de repos ou de maintien au domicile. L’AFA correspond actuellement à l’APA (allocation pour l’aide aux personnes âgées). Lire la suite sur http://www.sudinfo.be

  • Venez découvrir les nouveaux billets du Val'heureux, Huy-Hesbaye-Condroz, notre monnaie citoyenne

    Venez découvrir les nouveaux billets de monnaie locale "le Val'heureux" ce samedi 21 octobre de 11h à 13h sur la Grand-Place de Huy.
    Animations, concours, dégustation de la praline la Val'heureuse et de la nouvelle bière du même nom !

    Flyer HHC 21-10(1).jpg

  • Le point sur la grève et les perturbations dans les services publics ce mardi 10 octobre

    Pourquoi la grève des affiliés à la FGTB?
    Ce mardi, le Premier ministre Charles Michel prononce sont à la Chambre son discours de politique générale. Dans la rue,la CGSP dénoncera la politique du gouvernement fédéral, accusé de mettre à mal les services publics.
    Le syndicat socialiste s’est mobilisé sans le soutien de ses homologues chrétiens (CSC) et libéraux (CGSLB).

    capture ecran 2017-10-10 à 09.47.31.jpgLe point sur les secteurs qui se croiseront les bras.
    >Chemins de fer. La CGSP Cheminots qui en profite pour dénoncer également le projet de service minimum du ministre Bellot entre en grève ce lundi à partir de 22h.
    Même si la CSC-Transcom et le SLFP Cheminots n’embrayent pas, de nombreux trains risquent de ne pas circuler normalement.
    >Bus et métros. Des annulations et des retards sont également à prévoir dans les transports en commun wallons. À Bruxelles, la Stib a averti de la possibilité qu’aucun métro ne circule sur la ligne 6 desservant le stade Roi Baudouin, où se tiendra mardi soir le match de football Belgique-Chypre.
    >Forces de l’ordre et administrations.
    La grève touchera également les administrations locales, zones de police et de secours, prisons, et certains organismes d’intérêt public (OIP) ainsi que les administrations régionales. Même topo en Flandre, où l’ACOD, le pendant flamand de la CGSP, a appelé les fonctionnaires fédéraux et flamands à faire grève durant 24 heures.
    >Enseignement.
    La grève devrait être bien suivie dans le réseau officiel. Tous les niveaux sont concernés et la présence de piquets de grève à l’entrée de certaines écoles est probable. Des perturbations ne sont pas non plus à exclure dans le libre même si elles seront nettement moindres que dans l’officiel, la CGSP étant minoritaire dans ce réseau.
    >bPost.
    La distribution du courrier et des paquets sera aléatoire. L’ampleur des problèmes variera en fonction des régions. Mais la distribution des journaux, elle, devrait être assurée normalement, indique la poste.
    >Chaînes de télévision.
    La RTBF et la VRT feront grève.
    >Secteur privé.
    Par ailleurs, la grève de mardi débordera du strict cadre des services publics puisque les métallurgistes FGTB du Brabant (Brabant wallon et Bruxelles) se sont joints à la grève de 24 heures. Un appel qui concerne «au moins 40.000 travailleurs», selon le syndicat, et qui devrait avoir un impact sur des entreprises importantes du secteur comme Audi Brussels, la Sab-ca, Schneider Electric… (La Meuse du 9 octobre)

    Et à Tinlot ?

    La région liégeoise risque d’être encore plus touchée puisque la régionale FGTB Liège-Huy-Waremme a appelé à la grève dans le privé!

    Il faudra donc être attentif ce mardi matin notamment pour les bus des TEC qui sera très fortement perturbé durant toute la journée.
    Le blocage des dépôts étant possible, des suppressions de services et/ou de très importants retards sont à prévoir. Une paralysie du réseau n’est pas à exclure.
    Le TEC Liège-Verviers invite sa clientèle à prendre ses dispositions pour tout déplacement prévu et à se tenir informée via la presse ou sur son site internet, via sa page spéciale
    https://www.infotec.be/
    Nous vous tiendrons informés des éléments en notre possession mardi matin.

  • Accueillir un enfant de Tchernobyl

    Un mois de partage = un mois de santé.

    capture ecran 2017-10-03 à 17.52.03.jpg2018, 32 années après la catastrophe de Tchernobyl, la santé des enfants biélorusses est toujours mise en danger par une pollution sournoise qui mine le sol des régions contaminées.

    Au cours des 10 dernières années, nous avons fait contrôler le taux de caesium 137 qui s’accumule dans leur organisme. Ce contrôle s’effectue à l’Institut Belrad à Minsk au départ de l’enfant et à son retour (voir les résultats sur notre site : http://www.aset.be/pourquoi-accueillir-un-enfant-victime-de-tchernobyl

    Les résultats prouvent à suffisance que : un séjour de quatre semaines dans notre région permet à l’enfant de reconstituer son système immunitaire gravement affaibli par les conséquences de la catastrophe de Tchernobyl.

    Sans titre.png

    Ci-dessus, les enfants du 1er car de juillet 2017.

    Chaque maman biélorusse espère que son enfant pourra profiter de l’amélioration de son état de santé. Faites partie de nos familles d’accueil. Une période de quatre semaines de vie à partager soit en juillet, soit en août demande peu de dépenses.

    En 2018, pour la 28ème fois, notre association accueillera des enfants biélorusses en Belgique. N’hésitez pas, notre association « ASET : Accueil – Santé – Enfants de Tchernobyl », située à Herve en Province de Liège, est à votre disposition pour vous fournir un maximum de renseignements. Nous nous ferons un plaisir de vous rencontrer.

    Josine Deru au 087/46.89.93 ou 0476/48.42.00

    Colette Claus au 0494/71 75 09

    Léona Boverie : 0479/78.12.22

    Par e-mail : aset@skynet.be

    En visitant notre site Internet : http://www.aset.be

  • Balade Moto au profit de l'Asbl "Do Mi Si La Do Ré"

    L' Asbl "Do Mi Si La Do Ré", est bien connue chez nous puisqu'elle a fait l'objet de nombreuses organisations destinées à soutenir leur projet (Asbl "Pour Eux, Brocante de Fraiture voir l'article).
    Voici une nouvelle activité à leur profit ce 1er octobre:

    balade_moto_1_octobre_2017.pub.jpg

  • Invitation à la projection d'un film sur la co-dépendance, le 23 septembre à Poulseur

    La co-dépendance ou parfois aussi appelée co-alcoolisme, c'est un ensemble de comportements que peuvent manifester les proches d'une personne alcoolo-dépendante, soit conjoint(e), soit collègue de travail, ou encore parent ou connaissance. (NDLR tout en sachant que la co-dépendance s'adresse également aux personnes vivant avec une personne addict aux médicaments, à la drogue ...)

    En général, la personne co-dépendante sera animée d'un désir plus ou moins intense de vouloir aider la personne dépendante sans tenir compte de ses propres limites, de sa propre vie et sans réaliser qu'elle est impuissante à changer le comportement addictif de l'autre.
    Souvent la personne co-dépendante, pleine de bonnes intentions, par amour dans le cas des conjoint(e)s ou des parents, assume tout à la place de l'autre. Elle lui évite ainsi d'être confronté aux conséquences de sa consommation et, sans le vouloir, elle le déresponsabilise. Il s'agit en fait d'une adaptation progressive et inconsciente au dysfonctionnement de l’autre (suite sur:http://www.appel-arlon.net/codependance.html)

    capture ecran 2017-09-08 à 17.25.54.jpg