Sports moteurs

  • Tinlot. Rallye du Condroz. Etape spéciale de Ramelot, le dimanche 5 novembre

    Voici les détails concernant le passage du Rallye du Condroz dans les villages de Ramelot et Abée afin de prendre toutes les dispositions nécessaires.

    Pour cette 44e édition du Rallye, la spéciale de Ramelot (7,84 kms) se déroulera la deuxième journée, c'est-à-dire le dimanche 5 novembre.
    Elle démarre rue de Linchet à Terwagne, à l'entrée de Ramelot et se termine à Abée rue Botteresse à Tinlot.

    Pour cette édition 2017, le parcours n'empruntera plus la descente en Cherave et le Thier de Vierset.
    Le départ est prévu aux environs de 8h15 pour la spéciale 11 et vers 13 h pour la spéciale 16.

    Actuellement, 3 Buvettes sont autorisées, au château d'eau de Ramelot et à Abée, et autre encore une sur le circuit que nous vous communiquerons prochainement.

    ES_RAMELOT_7_880_m.jpg

  • Hamoir. Cinq quads interpellés en pleine forêt

    Sans assurance et sans immatriculation, ils n’avaient pas à être là

    Certains d’entre vous le savent mais beaucoup l’ignorent sans doute encore: les quads ne peuvent pas circuler en milieu forestier, à moins qu’une dérogation spéciale soit délivrée par un agent du Département Nature et Forets. Des vacanciers, présents dans la région de Hamoir, ne l’oublieront plus: ils ont été interceptés, le samedi 18 février après-midi. D’autant que leurs véhicules n’étaient pas, non plus, assurés…

    Vous les entendez sans doute de temps en temps ou, peut-être, tapent-ils sur vos nerfs chaque week-end ou à la sortie des premiers rayons du soleil… Peut-être aussi en êtes-vous un conducteur régulier et, à votre insu, vous ne vous rendez pas compte du dérangement que vous pouvez occasionner. Les quads font bien souvent polémique.

    capture ecran 2017-03-05 à 19.25.36.jpgCe samedi, il en a été question du côté de Hamoir. Vers 15heures, alors qu’un garde forestier se rendait dans une forêt de Xhignesse pour un contrôle de coupe de bois de chauffage, il a aperçu deux de ces véhicules à quatre roues, à l’abandon, dans un talus. «Les conducteurs n’ont visiblement pas su sortir et mon collègue est tombé dessus», explique Philippe Lanseman, du Département Nature et Forêts.
    «Je ne leur ai pas trouvé de numéro de châssis et j’ai donc appelé la police», poursuit Philippe Gérard, l’agent DNF en question. «Il s’avère qu’ils n’avaient pas non plus de plaques d’immatriculation, ni d’assurance, contrairement à ce que la loi impose», précise-t-il. Pire encore, les quads n’avaient aucune raison de se trouver à cet endroit.
    Légalement, considérés comme des véhicules à moteurs, ils ne peuvent pas circuler en zone forestière, à moins qu’une dérogation particulière leur soit accordée. «Une telle autorisation peut être délivrée, par exemple, si la personne l’utilise dans un but pédagogique, scientifique, culturel… ou dans le cadre d’une activité cynégétique, comme pour aller élaguer du bois», précise Roger Henrottay, gradué du cantonnement d’Aywaille.
    «En plus,ici, au-delà de se trouver en zone interdite, les quads étaient en zone classée Natura 2000», ajoute Philippe Lanseman. Alors que l’attroupement se trouvait près des deux véhicules abandonnés, trois autres sont arrivés. Les infractions constatées étaient les mêmes. Un appel au magistrat de garde du parquet a directement été passé, comme les procédures en la matière l’exigent. «Celui-ci a donné ordre de saisir les cinq quads en infraction et un service de dépannage a donc été appelé. Déjà, ils ne pouvaient pas se trouver là mais, aussi, ils étaient hors-la-loi en matière de sécurité routière.»
    Les conducteurs des dits véhicules sont cinq personnes, d’origine roumaine et habitants de la région d’Anvers. Ils étaient en vacances dans la région. Leur séjour leur laissera un goût plutôt amer, puisque des procès-verbaux, rédigés conjointement par l’agent du DNF et la zone de police du Condroz, leur seront prochainement adressés. Et ils risquent de faire mal…-EMILIE DEPOORTER (La Meuse du 18 février)

    Bon à savoir

    En zone forestière, les quadeurs en délit peuvent écoper d’une amende allant de 40 jusqu’à 1.000€, voire de 400 à 5.000 € en tant «qu’organisateur»!

    La réglementation des quads

    Voici les grandes lignes de la législation en matière de quadricycle à moteur. Attention, selon ses caractéristiques techniques, un quad peut aussi répondre aux lois des catégories «cyclomoteur à 4 roues classe B» ou «Véhicule lent (tracteur agricole ou forestier)».

    >Circulation:
    les mêmes règles à respecter que les conducteurs de véhicules automobiles, sauf dispositions particulières. Le quad est donc interdit en zone forestière!  Idem pour les autoroutes et routes à automobiles…
    >Immatriculation obligatoire.
    >Permis de conduire: être titulaire et porteur du permis B.
    >Âge de minimum 18 ans.
    >Assurance obligatoire et pouvoir en présenter le certificat justificatif.
    >Le casque est obligatoire, sauf si le véhicule est pourvu d’un habitacle avec ceintures de sécurité.-

  • Clavier. Busin remporte des Boucles très appétissantes

    Le public, les organisateurs et les pilotes sont ravis du déroulement de cette 5e édition des 5eBoucles Claviéroises qui ont réservé leur lot de suspense à tous les participants. À l’entame des derniers secteurs chronométrés, ils étaient en effet encore 4 à se battre à coup de secondes pour la victoire finale en classe 4.

    capture ecran 2017-02-27 à 08.49.25.jpgQuatre Mitsubishi pilotées par des amateurs de glisse rompus aux parcours piégeux habituellement proposés dans le Condroz. Finalement, c’est Jérémie Tomballe qui fera les frais de cette lutte acharnée, devant jeter le gant avant l’arrivée. Restait donc à placer les trois derniers prétendants sur les bonnes marches du podium. Et à ce petit jeu, le favori, Xavier Bouche,hérita finalement du plus bas accessit à cause de quelques soucis moteur en fin de journée. Il échoue donc à 2 minutes 02 secondes du vainqueur et à 1minute 43 du Hutois Jean-Fred Colignon, auteur de quelques scratchs. «Dès la 3e spéciale, j’ai rencontré des soucis avec ma 4e vitesse», commente Jean-Fred.
    «Je devais la tenir d’une main en conduisant. J’ai toutefois pris un plaisir de fou car ce tracé est extraordinaire. Et cela n’enlève rien au mérite de Cédric Busin qui a su slalomer parfaitement entre les difficultés.»
    Et oui, c’est bien le duo nandrinois composé de Cédric Busin et Jean-Louis Fraiture qui a réalisé le sans-faute, un peu à la surprise du pilote de l’écurie Les Volants. «Je ne m’y attendais évidemment pas car à la régulière, Xavier Bouche aurait dû rester devant. Mais cela fait plaisir tout de même. D’autant que le parcours était assez attractif et bien rempli, par endroits, par un public très discipliné.» Avec cette victoire,c’est un peu une revanche sur le sort que le pilote de 35 ans signe également. «Oui, au Condroz, tout se déroulait bien le samedi mais dans la première spéciale du dimanche, le moteur avait cassé, nous contraignant à l’abandon. Je tiens d’ailleurs à saluer mon préparateur, Benoit Blaise, car notre monture a tourné comme une horloge sur ces Boucles.» Notons également qu’en catégorie 1-2-3, le podium a été trusté par les Renault Cliode Laurent Cravillon, Graux et Lottefier, le premier nommé terminant avec plus de 2 min d’avance.-M.ROB. (La Meuse du 27 février)

  • Boucles Clavieroises, dimanche 26 févier 2017

    boucles_clavieroises.png

    Timing

    23 février 2017
    à 20h00 Attribution des numéros
    à 22h 00 Affichage de la liste des engagés

    25 février 2017

    09h30 Début des reconnaissances
    19h00 Clôture des VT et Fin absolue des reconnaissances
    20h00 Fermeture du secrétariat

    26 février 2017

    07h20 Ouverture du parc fermé de départ
    07h37 Départ de la première voiture pour la 1ière boucle
    Départ de la première voiture PH à, environ, 10h
    11h40 Départ de la première voiture pour la 2ème boucle
    15h43 Départ de la première voiture pour la 3ème boucle
    17h33 Arrivée de la première voiture
    30’ après la rentrée du dernier concurrent, affichage officieux des résultats et ouverture du parc fermé
    21h00 Proclamation des résultats
    Voir tous les détails sur le site

     

     

  • Un champion de Belgique de Motocross à Clavier

    capture ecran 2016-12-26 à 10.19.42.jpg

    https://www.facebook.com/Ludovic-Bral-54-1772202006363719/?fref=ts
    Source: clavier.be

    capture ecran 2016-12-23 à 11.09.11.jpg

  • Rallye du Condroz. Vendredi 14 octobre, salle du D'Zy: souper, soirée, concert, La bande à Lolo

    La préparation du Condroz bat son plein.  Cette année le Condroz sera chez nous les 4, 5 et 6 novembre. Tous les détails mercredi sur ce blog.

    capture ecran 2016-10-10 à 13.18.20.jpg

    Petit coup de pouce pour notre participation au Rallye du Condroz !
    Repas organisé dés 18 H sous chapiteau + concert compris
    Assiette Barbecue 3 viandes + accompagnement : 15 €
    Assiette enfant 1 viande + accompagnement :5€
    Réservations: au 0497/92.04.12 ou 0475/35.17.25 ou via facebook .Jean-louis Fraiture
    La Bande à LOLO, soirée de folie. Ouverture des portes à 20 H, concert à 22H. 7€
    Jean-Louis Fraiture

    capture ecran 2016-10-10 à 16.16.43.jpg

    Côté course, le Tinlotois Loïc Fraiture recherche un copilote pour ce 43e Rallye du Condroz.
    Contact fcebook ou 0494 86.58.54

  • De beaux bolides dimanche à Marchin pour la course de côte

    Comme chaque année, l'Automobile Club organise ce dimanche 10 juillet sa traditionnelle course de côte. Un événement incontournable qui rassemble toujours les passionnés de sport automobile.

    capture ecran 2016-07-09 à 09.47.35.jpgC’est sur un parcours identique aux années précédentes que les différents pilotes au volant de leur bolide se défieront sur une montée technique de 2000 mètres. Le départ sera donné au pied du chemin des Gueuses pour atteindre l’arrivée fixée près de la place de Belle Maison où se situera le centre névralgique de l’épreuve.
    Au menu de la journée, dès 9h, les pilotes participeront aux reconnaissances. Ils s’élanceront à deux reprises pour effectuer leur repérage afin de préparer au mieux les deux montées officielles prévues à 13h. Comme lors des éditions précédentes, les organisateurs mettent un point d’honneur à rassembler le gratin de cette discipline. Ils espèrent d’ailleurs pouvoir compter sur une centaine de participants.

    Parmi eux, notons déjà la présence d’habitués avec notamment divers membres du Marchin Automobile Club. Philippe Dewulf (Citroën Xsara WRC), qui tentera à nouveau d’imposer son bolide au palmarès de l’épreuve, mais aussi Christelle Famerée (Peugeot 207), Roland Famerée et Bernard Bastin (Peugeot 205), Fred Souris (Speed-Car), Françis Gilles (Ford Escort Cosworth), Olivier Dubois (Lotus Elise).
    N’hésitez donc pas à faire un détour par Marchin ce dimanche, afin d’assister à cette montée mythique, tout en respectant les consignes de sécurité !  GILLES DANDUMONT (La Meuse du 8/7)

  • Les 12H de Huy prennent possession du Condroz

    Ce samedi, peut-être vous promènerez-vous dans notre beau Condroz. Il se peut même que vous y croisiez quelques voitures anciennes. Pas étonnant puisque c’est dans cette région que seront organisées les «12 Heures de Huy».

    capture ecran 2016-05-13 à 13.19.36.jpgÉpreuve automobile très appréciée, elle allait faire les beaux jours des amateurs de rallye de 1954 à 1969. Le format repris n’était cependant pas encore celui des étapes spéciales, comme c’est le cas pour le rallye du Condroz, le digne successeur des 12H: «Le pilote était seul à bord. Parce que, apparemment, on trouvait ça plus simple à l’époque et parce que la présence d’un équipier n’était pas jugée nécessaire», expliquait le Wanzois Jean-Pierre Damoiseaux, un spécialiste de l’épreuve qu’il a déjà disputée à 14 reprises, sous toutes ses formes: «En 1966, un accident mortel a marqué un tournant dans l’épreuve qui a perdu de son succès pour se terminer en1969. D’autres organisations se sont succédées depuis 1993, mais sans le label officiel «12hde Huy». Les épreuves portaient alors d’autres noms «10h deHuy»… C’est en 2010 que le RACB, détenteur du nom officiel, a repris l’organisation de l’épreuve qu’il a ensuite confiée au Motor Club de Huy.»

    PAS DE COPILOTE
    Avec aussi, la reprise de la formule «seul à bord»: «c’est la seule épreuve de ce type, elle est unique en son genre», poursuit Jean-Pierre Damoiseaux, qui nous en dit un peu plus: «Comme à l’époque, le pilote est seul à bord et doit gérer pas mal de choses. Heureusement, le parcours est divulgué quinze jours à l’avance et nous pouvons donc reconnaître la boucle de près de120 kilomètres à loisirs.»Une bonne épine hors du pied car, le jour J, et même s’il n’est pas question de secteur chronométré où il faut aller le plus vite possible, le pilote aura fort à faire: «Tout est question d’organisation. Il faut que tout soit bien préparé. L’instrumentation, déjà! habituellement placée face au copilote, il faut la décentrer pour que le pilote puisse avoir tous sous les yeux: chrono, table de moyennes, tripmaster. Il n’y a pas de temps morts, c’est très fatigant. Mais c’est aussi très plaisant. On ne voit pas le temps passer», confiait encore le Vinalmontois, deux fois quatrième du général et qui ambitionnera le podium.MARC HEINESCHE. La Meuse du 28/5 (voir le programme ci-dessous)

    Lire la suite

  • Bonnes performances des sportifs Tinlotois lors du week-end du 1 mai

    Les gymnastes tinlotoises du "Blé Qui Lève" championnes à l'interclub des championnats Francophones à Malmédy. D'autres précisions suivront.

    13095790_707879896021889_5483175167200864739_n.jpg

    capture ecran 2016-05-01 à 21.31.27.jpgRallye de Wallonie à la Citadelle de Namur, le jeune tinlotois Loïc Ponthir confirme.

    Lors du rallye de Wallonie à Namur remporté par Freddy Loix le week-end du 1 mai, Loïc Ponthir et sa copilote  Marie Van Orshaegen se sont classés à la 55e place sur 119 participants, ce qui présage d'un très bon classement dans sa catégorie.

    "Retour du Rallye de Wallonie avec une bonne 55e place. Une citadelle plus que bien. Le samedi prudent avec cette pluie, ça glissait vraiment partout. Un dimanche au sec comme je les aime, on améliore les chronos tout au long de la journée et là on peut dire qu'on s'amuse super bien. Je tien à dire merci à toutes les personnes de l'assistance: Kevin Ponthir, Benjamin Thomas, Julien... à ma co-pilote du w-e Marie Van Orshaegen qui a fait un très bon boulot.
    Et maintenant, à jeudi pour le rallye d'Haillot "

    capture ecran 2016-05-02 à 00.15.24.jpg

  • Souper Rallye à Fraiture, un bel encouragement pour Loïc et Kevin

    capture ecran 2016-04-17 à 21.03.58.jpg

    Près de 180 personnes samedi soir au d'Zy pour le souper de soutien aux deux équipages des jeunes Tinlotois qui financent ainsi leur prochaine saison de rallye.
    Après leurs bons résultats notamment au Condroz en 2015, ils continuent patiemment leur préparation avec un sérieux et un professionnalisme exemplaires, soutenus par tous leurs proches et leurs amis.

    capture ecran 2016-04-17 à 21.01.28.jpg

    Prochaine échéance: le rallye de Wallonie à Namur et ensuite Haillot à l’Ascension pour François Sottré et Loïc Ponthir (photo du haut). Le rallye de Haillot uniquement  pour Kevin Ponthir et Marie Septon (en dessous). Après ce seront les rallyes en province de Liège.

    capture ecran 2016-04-17 à 20.59.30.jpg

    Un menu pâtes sympa, tombola, soirée dansante et une belle ambiance de soutien à ce projet sportif.
    Rendez-vous maintenant dans les spéciales!

  • Fraiture, Souper Rallye: samedi 16 avril dès 18h

    capture ecran 2016-03-31 à 17.20.07.jpg

    Kévin et Loic ont le plaisir de vous inviter à leur 3e souper Rallye
     
    Au menu: Spaghetti Bolo ou Carbonnara
    Où ?
    Rue Gommeray, 4557 Fraiture
    Quand ?
    Le samedi 16 Avril dès 18h
    Réservation souhaitée avant le Jeudi 14 Avril
    Herman:
    0477/32 40 98
    Kévin:
    0479/ 90 27 03
    Loic:
    0494/ 86 58 54
     
     
  • Boucles Claviéroises 2016, résultats et commentaires

    Boucles Claviéroises 13 & 14 février 2016, les classements
    Photos et vidéo (1)
    Photos et vidéo (2)
    article précédent sur ce blog

    Dernières nouvelles:
    Finalement, la seule victime des multiples sorties de route sera le pilote Thierry Gilain (voir l'article précédent) toujours hospitalisé ce lundi au CHU et qui souffre d'une vertèbre brisée. Nous lui souhaitons, bien sûr, un prompt rétablissement.

    DSC_0893.jpg

    Thierry Gilain, à gauche, et son copilote Didier Jacob, qui s'en sort lui, avec de grosses courbatures.
    Photo lors du contrôle de samedi au garage Graindorge à Clavier.

    capture ecran 2016-02-15 à 18.25.04.jpg
    Le contrôle des voitures samedi après-midi avant l'épreuve. 93 véhicules ont été déclarés en ordre de marche pour le départ dimanche matin à 8h.

    DSC_0885.jpgStéphane Horenbach, Directeur de course adjoint (photo) ne cachait pas sa satisfaction: "Le parcours et l'organisation nous ont valu de beaucoup d'appréciations positives. Le parcours d'abord, avec cette année, le retour partiel à un ancien tracé des Boucles de l'Ourthe d'Ocquier vers Sommeleuze et le retour à Clavier par Vervoz. Un circuit vraiment très apprécié par les pilotes.
    A noter aussi l'effort pour vraiment éviter le maximum de zones d'habitations et les problèmes avec les riverains. Pas de problème d'ailleurs de ce côté, grâce à une bonne information. A l'exception de quelques piquets couchés, rien à signaler.
    Quant à l'organisation, c'est la 36e de l'équipe du Club "Les Volants" dont les 4e Boucles Claviéroises. L'expérience est là. Le problème le plus inquiétant est le manque de bénévoles et de bras pour porter une telle organisation. C'est pratiquement un noyau de seulement 5 personnes qui doit assurer l'ensemble de la manifestation.
    Il faut souligner dans l'organisation l'amélioration du site de Clavier station qui permet un travail sur un site unique très appréciable.
    Côté course, 93 voitures au départ, ce n'est pas mal pour le premier rallye de la saison en province de Liège, mais le déchet est énorme avec une quarantaine d'équipages à l'arrivée (on se croirait au Condroz!).
    Mais les conditions climatiques sont imprévisibles et à quelques heures près, on roulait sur la neige et la glace comme ce lundi matin.
    Le suspens a été maintenu jusqu'au bout avec la sortie de route dans la dernière spéciale du deuxième concurrent, Laurent Cravillon classé à ce moment à 35 secondes seulement  du vainqueur.
    En conclusion, nous reprenons dès maintenant les contacts pour la 5e édition et rendez-vous en 2017!"

    capture ecran 2016-02-15 à 18.17.39.jpg

    capture ecran 2016-02-15 à 18.30.22.jpg

    capture ecran 2016-02-15 à 18.22.21.jpgLa voiture du vainqueur en D4, Michaël Albert, et Kevin Ponthir 1e en D2.

     

  • Hécatombe aux Boucles Claviéroises et belle victoire des jeunes Tinlotois en D2, Kevin Ponthir et Marie Septon

    DSC_0936.jpgSur les 93 voitures au départ, 42 seulement étaient toujours en course pour la dernière boucle dimanche en fin d'après-midi! Énormément de casse dès le matin sur un terrain gras et extrêmement boueux.
    Un temps glacial et humide proche de la neige qui a découragé de nombreux spectateurs pour cette première épreuve provinciale de la saison.
    Michaël Albert N°2 s'est imposé en division 4 avec sa Mitsubishi, tandis que Raphaël Beaufort (N°19) arrivait en tête de la D3 sur une Skoda Fabia.
    Belle surprise ensuite, en D2, avec la belle victoire à la régularité des 2 jeunes Tinlotois, Kévin Ponthir et de sa copilote Marie Septon au volant d'une Opel Corsa GSI. Il n'y avait que deux Tinlotois en course et ils ont signé une belle performance en terminant 10èmes au général. Partis en 60ème position, leur sans-faute est d'autant plus remarquable.

    DSC_0945.jpg

    DSC_0882.jpg

    Les Boucles avaient pourtant mal débuté pour le jeune Tinlotois.  Samedi, après le contrôle au garage Graindorge, sa voiture avait dû être remorquée suite à un problème de pompe.
    Voir l'article précédent sur Loïc et Kevin Ponthir à l'occasion du Rallye du Condroz.

    De nombreux incidents donc et une  spectaculaire sortie de route en pleine vitesse pour Thierry Gilain et  Didier Jacob dont la course a été bloquée par un tas de fumier. Si Didier a pu rejoindre Clavier dans l'après-midi après une échographie, Thierry Gilain touché au dos, est resté au CHU pour d'autres examens ce lundi.
    A suivre.

    Côté sécurité et organisation, le Bourgmestre Philippe Dubois tirait déjà un bilan positif dimanche soir, après la remise des coupes. "L'organisation semble maintenant bien rodée et le site de Clavier-Station s'est nettement amélioré depuis la disparition des hangars. Rien à déplorer du côté des riverains et un état des lieux sera opéré dès lundi pour les quelques dégâts éventuels causés par les nombreuses sorties de route".
    Heureusement, il n'y a que des dommages matériels connus ce soir, à l'exception de la situation de Thierry Gilain cité ci-dessus. 93 véhicules au départ avec de très nombreux équipages locaux, les Boucles Clavieroises ont encore de belles perspectives. AL, dimanche 21h.

     

  • Boucles Clavieroises le 14 février, le parcours et le timing de l'épreuve

    Carte générale de l'épreuve. Plan de Sécurité. Boucles Clavieroises 14 février 2016

    boucles calvieroises

    capture ecran 2016-02-09 à 10.39.39.jpg
    Source: clavier.be