affaire baltus

  • Affaire Baltus : la décision reportée au 2 juillet

    Capture d’écran 2013-06-27 à 17.15.13.jpegArrivé au tiers de sa peine, Benoît Baltus demande une libération conditionnelle avec un bracelet électronique. La décision devait être rendue ce mardi par le tribunal d’application des peines. Finalement, selon son avocat, Alexandre Wilmotte, le jugement a été reporté au 2 juillet.
    Pour rappel, le Nandrinois Benoît Baltus est incarcéré pour avoir assassiné sa femme, Anne-Marie Prévot (la fille de l’ancien bourgmestre tinlotois Henri Prévot), de trois coups de fusil au domicile familial le 11 mars 2003. Il purge actuellement une peine de 30 ans de prison à Andenne.
    La Meuse du 27 juin.