agro-alimentaire wallonie

  • Agriculture, des projets wallons porteurs d'avenir

    Les secteurs stratégiques de l'économie wallonne sont regroupés en six pôles de compétitivité. Depuis six ans, Wagralim a comme objectif de doper l'innovation de l'industrie alimentaire. C'est un secteur-clé pour le sud du pays d'autant qu'il offre de vraies possibilités de développement.

    Capture d’écran 2014-01-16 à 13.56.59.jpegL’agro-industrie dans le sud du pays représente 21.000 emplois, dont 10.000 dans l'industrie. Le principe des pôles de compétitivité est connu: rassembler autour d'un projet des entreprises de toutes tailles et des centres de recherche universitaires de tous les réseaux avec le soutien des pouvoirs publics. Depuis sa création, Wagralim a bénéficié de 77 millions d'euros de financement, dont 50 par la Région wallonne et le reste via les entreprises. C’est donc une sorte de partenariat public/privé.

    Quels résultats?
    Au total, 33 projets ont été initiés dont une vingtaine sont terminés. Environ soixante nouveaux produits potentiels ont été développés. Une dizaine sont en phase de commercialisation, plus ou moins avancée. On peut y ajouter 12 projets de formation auquel plus de 7.000 personnes ont participé. Voir les exemples et l'article complet de Michel Visart
    sur RTBF.be