congé naissance enseignants

  • Les enseignants disposeront aussi de quatre mois pour profiter de leur congé de naissance

    Le parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a approuvé le 15 janvier à l’unanimité un projet de décret modifiant certaines dispositions en matière de congés pour les enseignants du sud du pays.

    Capture d’écran 2014-01-16 à 14.07.46.jpegLe texte vise à harmoniser les règles d’application en Fédération avec les normes fédérales en la matière.

    Ainsi, les enseignants ne devront à l’avenir plus prendre leurs dix jours de congé de naissance (ou d’adoption) dans les 20 jours calendrier qui précèdent ou qui suivent la naissance comme c’est le cas actuellement, mais dans les 4 mois qui suivent la naissance, conformément aux dispositions fédérales en la matière.

    Le décret supprime également la possibilité d’interruption de carrière à 1/4 temps pour s’occuper d’un membre de sa famille gravement malade. Il étend enfin au cohabitant ou coparent le congé de circonstance accordé en cas de décès de la mère d’un enfant.

    Ces nouvelles dispositions entreront en application d’ici quelques semaines, après publication au Moniteur.
    (La Meuse en ligne)