criminalité

  • La criminalité enregistrée en Belgique au premier semestre 2013 est au plus bas depuis 2000

    Le nombre de délits enregistrés par les services de police lors des six premiers mois de l’année 2013 a diminué de 6,8 % par rapport au premier semestre 2012, selon les statistiques de la police fédérale présentées mercredi. Cette tendance à la baisse s’observe dans les trois régions.
    NDLR: La diffusion de ces chiffres à cette période, a suscité la polémique par rapport à la Ministre de l'intérieur Joëlle Milquet soupçonnée d'intox électorale... Si les chiffres ne sont pas contestés, leur interprétation n'est sans doute pas la même...

    Capture d’écran 2014-01-16 à 14.30.35.jpeg

    Les services de police locaux et fédéraux ont recensé 480.683 faits de janvier à juin 2013 contre 515.506 pour la même période en 2012. Il s’agit du chiffre le plus bas jamais enregistré pour un premier semestre depuis 2000 et la publication des statistiques de criminalité. Cette tendance à la baisse s’observe particulièrement dans la Région de Bruxelles-Capitale (-9,4 %) mais également en Flandre (-6,8 %) et en Wallonie (-5,2 %).

    Capture d’écran 2014-01-16 à 14.31.17.jpegLa criminalité automobile a notamment diminué au premier semestre de l’année dernière. Les services de police ont par exemple enregistré 5.527 vols de voiture, soit une baisse de 7 % par rapport à la même période en 2012. Les cas de car-jackings (-11,3 %) et de home-jackings (-12,7 %) sont également à la baisse. Cette tendance s’observe également pour les vols à main armée (-16,5 %) et de la violence contre les personnes (-10,9 %) entre autres.

    Le nombre de cambriolages dans les habitations n’a par contre que peu diminué au premier semestre 2013. Les services de police ont recensé 36.355 faits contre 36.751 lors des six premiers mois de 2012, soit une baisse de 1,1 %. La police fédérale constate également que le phénomène de faux policiers est à la hausse, avec une augmentation de 117 faits entre les premiers semestres 2012 et 2013. (Belga, La Meuse en ligne)