dumonceau

  • Communes voisines: le violeur était bien connu par les habitants de Nandrin

    On ne parle plus que de ça à Nandrin.  Hier, nous vous annoncions que René Dumonceau est en prison pour avoir violé huit femmes.  Cet ex-flic, reconverti en thérapeute, était bien connu dans la commune condruzienne. Rares étaient les Nandrinois à n’avoir jamais parlé avec cet ancien membre du comité des fêtes.  Parmi ses proches figurait d’ailleurs Benoît Baltus qui a assassiné sa femme en 2003.

    Capture d’écran 2013-04-17 à 15.19.53.jpegBeaucoup de Nandrinois ont eu un choc en ouvrant notre journal d’hier. A la Une : René Dumonceau. Et même si ce grand gaillard était parti travailler en France, dans la commune condruzienne, beaucoup se souviennent de lui. Parmi eux, l’ancien bourgmestre, Joseph Nandrin. L’ex-mayeur côtoyait René Dumonceau, il y a une dizaine d’années. 
    À cette époque,l’ex-flic vivait à Villers-leTemple. Très impliqué, il faisait même partie du comité des fêtes. «C’était vraiment un homme atypique. Je ne sais pas comment le décrire… En tout cas, il avait de la prestance, il en imposait.

    Je n’avais plus aucune nouvelle de lui.  C’est très étonnant qu’il soit devenu thérapeute.  Ce n’était pas du tout son créneau ».  Il faut dire que lorsque René Dumonceau habitait Nandrin, c’était encore un gendarme de la police judiciaire de Huy, droit dans ses bottes.  Un homme qui semblait bien sous tous rapports et qui n’avait pas encore été viré de la police pour violation du secret professionnel. «Je savais juste qu’il n’avait pas quitté la police de son plein gré. Mais je ne savais pas quelle faute il avait commise. Je n’avais plus de contacts avec lui.  Il est parti de Nandrin lorsque sa femme et lui se sont séparés. En tout cas,cette histoire est bien la preuve qu’on ne connaît pas toujours bien les gens», nous confie le conseiller communal Benoît Ramelot.  Selon lui, et d’autres sources, l’homme qui a violé ses patientes était très proche d’un autre criminel : Benoît Baltus. Pour rappel, ce dernier est actuellement incarcéré à Andenne pour avoir assassiné sa femme Anne -Marie Prévot, originaire de Fraiture, en 2003.
    Néanmoins, pour certains habitants, les faits qui sont aujourd’hui reprochés à René Dumonceau sont incompréhensibles.

    Lire la suite