emploi

  • Tinlot, ouverture d'un Carrefour Market: 800 candidatures reçues. La Mission Régionale de H-W prépare maintenant une équipe de 20 personnes

    Lors de l'annonce de l'ouverture d'un Carrefour Market à Tinlot (près de l'Aldi), la Mission Régionale de Huy-Waremme a été chargée du recrutement par l'employeur (qui possède déjà un carrefour Market à Hamoir). L'information bien relayée au niveau local faisait appel à des personnes de la région; elle a connu un franc succès puisque 800 candidatures sont parvenues à Mr Dejeneffe pour les 19 postes annoncés (voir l'article sur ce blog). Si tous les candidats ont reçu bien une réponse, 70 seulement ont été pré-sélectionnés parmi lesquels l'employeur en a retenu 34 afin de constituer une réserve de recrutement.

    capture ecran 2016-03-04 à 18.46.30.jpg

    Le local communal intergénérationnel de Tinlot, à quelques centaines de mètres du futur Carrefour le long de la route du Condroz. Un partenariat local intéressant de pré-formation à l'emploi réunissant employeur, travailleurs, MIRHW, Forem et Commune.

    Depuis le 2 mars, à Tinlot, la MIRHW organisait 3 demi-journées de pré-formation avant le stage de deux semaines au Carrefour d'Hamoir.
    Un processus de formation et un encadrement qui doivent permettre aux futurs employés de bien assimiler ce qu'on attend d'eux et de se préparer à leur nouveau métier.

    capture ecran 2016-03-04 à 18.50.16.jpg
    Des ateliers destinés aussi à créer une équipe. À gauche, David Dejeneffe responsable de ce projet pour la MIRHW

    C'est ainsi, par exemple, qu'ils ont appris à détecter des faux billets, avec un agent de la Banque Nationale, qu'ils ont rencontré leur futur Directeur, découvert les spécificités de leur fonction et l'environnement tinlotois et condrusien de leur nouveau lieu de travail. Ils ont également pu vérifier les aspects administratifs de leur situation personnelle avec le Forem. Mais le gros avantage de cet encadrement réalisé par la MIRHW, c'est la dynamique d'équipe et l'ambiance ainsi créée. C'est avec une équipe "clé sur porte" que l'employeur pourra démarrer le 6 avril prochain en mettant le maximum de chances de réussite de son côté.
    Dans cette dynamique intéressante mise en place par la Mission Régionale, ce sont aussi les travailleurs et tous les acteurs de ce projet qui y trouvent leur compte.

    Concernant le OKay de Nandrin, dont l'annonce de l'ouverture s'est faite dans le même temps mais qui  doit s'ouvrir plus tard, la mission de la MIRHW est différente, il s'agissait là de présenter les candidatures à l'employeur.
    Voir le site de la MIRHW