freddy prouveur

  • Eoliennes: Tinlotois attention, restons vigilants!

    Capture d’écran 2014-03-18 à 19.52.22.pngDeux mois avant les élections, un avant projet de loi sur l'implantation des éoliennes vient d'être soumis par les Ministres Nollet et Henry à l'Union des Villes et Communes pour avis. Celui-ci vient d'être publié et est plutôt favorable  en ce qui concerne les communes.
    Freddy Prouveur (notre photo), membre actif, dès la première heure, du collectif "Tinlot Energie Verte", nous livre son décodage par rapport au projet de décret et par rapport à la position de l'UVCW.
    Il appelle les Tinlotois à rester vigilants et à bien comprendre les enjeux cachés de ce décret qui ressemble plutôt à de la poudre aux yeux.

    Le Ministre Nollet tient toujours le même langage mais en plus, maintenant, il ignore complétement les problèmes de santé. Le nouveau décret prévoit ainsi d'augmenter de 40% les niveaux sonores admis ! (Les échelles de mesures du bruit sont logarithmiques et un passage à 43 décibels correspond à 40% d'augmentation). L'UVCW de son côté, ignore le sujet.
    Ce point est pourtant prioritaire et c'est principalement sur le bruit que le conseil d'Etat a précisément refusé le projet d'éoliennes à Tinlot !

    Pour le Ministre Nollet, la cartographie semble désormais bien acquise et les problèmes subsistants ne concernent que de petites réponses à donner aux communes mécontentes. Une fois la carte décidée, il semble clair pour le Ministre que ces communes n'auront plus rien à dire et que l'autorité publique décidera des accords d'implantation. Le Ministre, en effet, ne précise pas qui est cette autorité, mais on se doute bien qu'il s'agit de la Région Wallonne et du Ministre de tutelle, comme actuellement.

    Et les communes là-dedans?
    uvcw,freddy prouveur,éoliennes tinlot"Elles pourront donner un avis sur le cahier des charges !" N’est-ce pas nier la réalité des petites communes rurales qui ne peuvent disposer du personnel ad-hoc pour de tels dossiers techniques? On ne précise même pas les marges de manœuvre dont elles disposent pour intervenir sur un dossier ou les  modifications qu’elles pourraient apporter.
    L’UVCW s’inquiète à juste titre du respect de l’autonomie communale. Ne faudrait-il pas aussi rappeler qu’il s’agit tout simplement du respect de l’avis des citoyens ?

    Acheter le silence des communes !
    Enfin l’UVCW se réjouit « du retour financier pour les communes ». N’est-ce pas tout simplement une manière d’acheter leur silence ? Qu’en penseront les citoyens concernés par les nuisances du système ?
    C’est surtout oublier que tout cela repose sur un montage financier dont les gros bénéficiaires seront les promoteurs et les actionnaires via le système des certificats verts dont l’iniquité est flagrante aujourd’hui. Ce serait continuer d’approuver un système qui consiste à prendre dans la poche de tous pour mettre dans la poche de quelques-uns !
    En conclusion, soyons vigilants plus que jamais, et soyons conscients que ce décret balaie, entre autres, les arguments que le Conseil d’Etat avait mis en avant pour rejeter le projet autorisé par le Ministre à Tinlot.
    Voir ci-dessous l'avis de l'UVCW.

    Lire la suite