goovaerts

  • Comment devient-on porte-drapeau?

    Si le devoir de mémoire semble une évidence aujourd'hui, l'organiser concrètement est une autre histoire. L'élément le plus significatif devant les monuments est sans doute la présence des porte-drapeau. Mais avec le temps, l'âge ou la maladie, de moins en moins de drapeaux sont présents. La relève doit donc pouvoir être assurée.

    Capture d’écran 2013-09-11 à 11.40.03.jpeg

    A l'occasion de la commémoration patriotique à l'Herberin le samedi 7/9 puis à la fête de Tinlot le lendemain, les habitués de ces manifestations ont pu découvrir un nouveau porte-drapeau bien connu dans le village.

    Michaël Delcomminette, compagnon de Virginie Delrez, s'était renseigné depuis plusieurs mois. Il s'agit en fait de trouver un ancien porte-drapeau qui souhaite transmettre son drapeau afin qu'il continue à être porté lors des diverses manifestations. Le drapeau est remis en main propre avec l'aval d'une fédération patriotique à laquelle le nouveau membre s'affilie. C'est ce qu'a fait Michaël en s'adressant à la Bourgmestre qui l'a mis en contact avec les porte-drapeau et leurs responsables.

    Capture d’écran 2013-09-11 à 11.44.00.jpegIl a ainsi pu rencontrer Marcel Govaerts de Jemeppe qui lui a cédé le sien. Ancien combattant à la guerre de Corée, celui-ci ne peut plus aujourd'hui assurer sa mission, il a donc passé le relais, le drapeau des brigades d'Irlande.

    Ce sont les associations et leurs sections locales qui envoient à leurs membres les calendriers des manifestations auxquelles ils sont tous conviés selon leurs possibilités.
    Bravo et bonne continuation à Michaël. Voir la suite ci-dessous.
    Photo: Le drapeau que Michaël a reçu est celui de "son parrain porte drapeau"  est  le drapeau international représentant l’ensemble de toutes les brigades d’Irlande qui ont participé à la guerre de Corée.

    Lire la suite