liaison tihange-tinlot

  • Liaison Tihange-Tinlot: expropriations réalisées. Et la suite pour Tinlot?

    Dernièrement, la députée-bourgmestre d'Ouffet, Caroline Cassart, a interpellé à nouveau le ministre wallon des travaux, Carlo Di Antonio, à propos de la liaison routière Tihange-Tinlot qui, décidément, a du mal à avancer.

    vitu.png« Ce chantier, une fois achevé, doit permettre un désengorgement du centre de Huy, attirer des investisseurs, mais aussi sécuriser le tronçon Huy-Tihange-Modave. "Que reste-t-il à aménager ?" a interrogé Caroline Cassart. Elle a aussi souhaité savoir si la commune de Modave avait été concertée. « Quel est l’agenda des derniers travaux ? Quels sont les budgets prévus à cet effet ? Où en est-on dans les expropriations ?», a encore questionné la bourgmestre. Réponse du Ministre ? « Les travaux restants à réaliser sont : la liaison entre les giratoires de Gottes et des 9 Bonniers ; les travaux entre les giratoires des 9 Bonniers et de Saint Vitu et enfin le revêtement final sur la totalité du tronçon. »
    Capture d’écran 2014-04-14 à 22.36.25.pngOn apprend encore que le permis d’urbanisme a été octroyé pour l’ensemble du dossier, lequel inclut la passerelle cyclopiétonne. L’étude est prévue en même temps que celle de la liaison entre les giratoires des 9 Bonniers et de Saint Vitu.
    Ces travaux devraient commencer au cours du second semestre. «Les expropriations pour la réalisation de ces travaux ont été réalisées et les budgets nécessaires sont bien prévus. L’évolution des travaux ainsi que leur impact sur les populations concernées sont abordés lors des réunions mensuelles du comité d’accompagnement avec les communes concernées, donc Modave et Huy.» La Députée condruzienne n’est qu’à moitié satisfaite de cette réponse. Ainsi, elle regrette de ne pas avoir eu d’élément quant à la fin de la phase trois. KS.  La Meuse du 14 avril.

    Cet article est aussi l'occasion de faire le point  sur l'arrivée de cette liaison à Tinlot .

    Interrogée ce lundi, la Bourgmestre de Tinlot précise : Tout ce dont il est question dans l'article ci-dessus concerne la liaison Tihange-St Vitu. Les phases 1-2 et 3 s'arrêtent au rond-point  de St Vitu. La suite, les aménagements jusqu'à la route du Condroz à Soheit-Tinlot, font l'objet d'un autre dossier, étroitement lié bien sûr mais cependant distinct. Ces travaux ne sont toujours ni programmés ni entamés.

    Il est pourtant évident et indispensable que la jonction avec la RN 63, la Route du Condroz, soit aménagée avant que la liaison Tihange-St Vitu ne soit ouverte au trafic. Sinon tous les véhicules, dont bon nombre de poids lourds, venant de l'autoroute de Wallonie vont emprunter ce nouvel axe, éviter et désengorger la ville de Huy, mais arrivés à St Vitu, vont se répandre sur toutes les routes locales sans aucune structure. Ce surcroit de véhicules renforcera l'insécurité due au nombre et à la vitesse dans la traversée des villages de Scry et de Soheit-Tinlot notamment. Les accidents y sont déjà nombreux aujourd'hui.

    Capture d’écran 2014-04-14 à 22.35.27.png

    En lieu et place du pont actuel qui enjambe la Nationale 63, le SPW prévoit d'aménager un rond point pour canaliser tout ce trafic venant de la vallée. C'est lorsque ce dernier tronçon sera réalisé que la liaison Tihange-Tinlot sera un axe réellement opérationnel et sécurisé depuis la vallée de la Meuse jusqu'au plateau du Condroz.

    Et la Bourgmestre de conclure : "Je regrette vraiment qu'à ce jour aucune date, aucune échéance ne soit fixée. Ce dossier est pourtant sur la table depuis 2002 !" (A.L.)