ligue des familles

  • Enquête de la Ligue des familles. Scolarité de leurs enfants : 25 % des parents se serrent la ceinture

    À quinze jours de la rentrée scolaire, la Ligue des familles dévoile les résultats de son enquête annuelle sur les frais scolaires (521 familles interviewées, ce qui représente un peu plus de 1.000 enfants). L’ASBL dénonce le coût élevé de l’enseignement professionnel et la persistance de pratiques illégales dans toutes les filières. «Il existe de grandes disparités d’une école à l’autre. Plus d’un parent sur quatre a dû rogner sur son budget pour la scolarité de ses enfants », note Delphine Chabbert, la secrétaire politique de la Ligue.

    capture ecran 2016-08-18 à 09.16.37.jpg

    Par ailleurs, 15 % des parents sont confrontés à des frais interdits et plus d’un sur deux à des frais litigieux, note la Ligue. «Cette année encore des écoles ont facturé les bulletins, ou le journal de classe. Inadmissible ! »
    Deux parents sur trois ne connaissent toujours pas les règles pour les frais et les voyages scolaires.
    Maternelles : les 280 € par an dépensés en moyenne comprennent les repas chauds et les fournitures.
    «Première bonne nouvelle : la liste distribuée en juin se généralise dans les écoles », précise la Ligue.
    «Deuxième bonne nouvelle : plus d’un parent sur cinq nous déclare que cette liste de rentrée et ce qui se prolonge tout au long de l’année sont gratuits. Pour un parent sur deux, le coût moyen de la liste se situe entre 1 et 25 € et pour un parent sur cinq entre 26 et 50 €. »
    Primaires : une année en primaire coûte 1.225€ en moyenne.
    Cela comprend les fournitures scolaires, les repas, le matériel de sport, mais aussi les voyages et excursions… «Si, pour la moitié des parents interrogés, le coût moyen de la liste se situe entre 26 et 50 €, pour près d’un tiers, il peut aller de 50 à 75 €. La principale difficulté : près de 40 % des frais sont à débourser en septembre. »
    Secondaires : les 1.550 € en moyenne par an comprennent les frais de matériel scolaire, les repas, les voyages et transports, auxquels s’ajoutent, pour les filières technique et professionnelle, les frais de matériel pour les cours pratiques qui tournent autour de… 750 € en moyenne. «Parmi les parents interrogés lors de notre sondage, 25 % indiquent que la fréquentation de l’école par son ou ses enfants a nécessité de rogner sur certaines dépenses de la famille.
    Et 10 % indiquent avoir sollicité une aide financière auprès d’un proche. »
    GRATUITÉ POUR LES DÉMUNIS
    La Ligue des familles a travaillé à l’élaboration d’une stratégie pour atteindre la gratuité scolaire.Elle propose aussi d’instaurer une tarification en fonction des revenus des parents, comme en France, avec gratuité possible pour les familles les plus démunies.-
    D.SW. (La Meuse du 18 août)