max deprez

  • Décédé samedi dernier, Max Deprez, avait été Gouverneur du Rotary

    La Meuse de ce mardi revient sur la personnalité de Max Deprez décédé samedi matin dans un tragique accident sur la route du Condroz, à hauteur de Tinlot. L’homme, très impliqué au Rotary Liège Nord-Est, laisse un grand vide au sein du service club. Il avait également travaillé de nombreuses années chez CMI, à Seraing.

    max deprez,décès max deprez
    Quand à son épouse Francine, elle souffre toujours de multiples fractures. Samedi, le couple – originaire d’Embourg, mais résident d’une maison de repos de Tinlot – a été victime d’un dramatique accident sur la route du Condroz. Max Deprez, 81 ans, n’aurait pas vu arriver une Volvo au moment de s’engager sur la nationale. Il est décédé sur place avant l’arrivée des secours.
    Le décès de l’Embourien a secoué le petit monde des services clubs liégeois. L’homme était en effet membre du Rotary de Liège Nord-Est depuis 40 ans. «Nous sommes entrés au Rotary plus ou moins à la même époque », confie un membre. «On a gravi les échelons ensemble. Il va laisser un grand vide au sein de la communauté du Rotary. Aujourd’hui, notre tristesse n’a d’égal que notre fierté de l’avoir connu. »
    Ingénieur commercial de formation, Max Deprez avait occupé plusieurs fonctions dirigeantes dans une industrie pétrolière et, en fin de carrière, chez CMI à Seraing. «Max faisait preuve d’une grande diplomatie, et d’une grande connaissance des langues étrangères : il en parlait cinq couramment, notamment le néerlandais, l’anglais, l’allemand, l’espagnol et évidemment le français. Pour ces raisons, il avait occupé plusieurs postes importants au sein du Rotary. En 1990, il est devenu président. En 1995-1996, il a occupé la fonction de gouverneur du district, qui reprenait tous les Rotary allant d’Anvers au Luxembourg. Max était une référence pour nous tous…»
    Max Deprez avait au moins un fils, docteur en médecine, et était grand-père. La levée du corps aura lieu ce jeudi, à 13h, et sera suivie d’une crémation au centre funéraire de Robermont.
    ALLISON MAZZOCCATO (Photo DR)

    Capture d’écran 2013-11-05 à 16.43.38.jpeg
    Le défunt est au Funérarium Dethier d'Embourg ce mardi 5 et mercredi 6, où la famille recevra les visites de 17 à 19H. Un dernier hommage sera rendu à Max Deprez ce jeudi après-midi, au centre funéraire de Robermont

  • Un couple de Tinlotois accidenté samedi matin. Max Deprez perd la vie sur la route du Condroz

    DSC_2857.JPG
    Nous vous avons directement relaté sur ce blog (voir ci-dessous), l’accident survenu samedi au carrefour de la rue du centre avec la N63 (après le zoning). La Meuse H-W, de dimanche et de ce lundi, apporte des précisions sur l’accident et les victimes.

    Samedi matin, aux alentours de 10h30, un tragique accident s’est déroulé route du Condroz Tinlot. Max Deprez et son épouse, tous les deux pensionnaires de la Séniorie de Tinlot ont percuté une voiture qui venait de Marche. Le Tinlotois, originaire d’Embourg, est décédé sur place. Son épouse a été conduite au CHRH dans un état grave.
    Max Deprez et son épouse étaient tous les deux pensionnaires du home la Séniorie de Tinlot. Ils étaient en résidence-services depuis quelques mois et gardaient une grande autonomie. Max conduisait donc toujours régulièrement. Samedi matin, le couple est parti en balade. Ils sont montés dans leur auto et ont décidé de prendre la direction de Liège. Arrivés rue du centre, ils ont tenté de s’insérer sur la nationale pour aller vers Liège. Et c’est là que le drame a eu lieu. Apparemment, Max n’aurait pas vu arriver une Volvo qui arrivait de Marche et aurait été percuter le véhicule. Le choc a été très violent.

    Capture d’écran 2013-11-04 à 12.50.29.jpeg
    Les pompiers de Huy ont été appelés sur les lieux immédiatement, à 10h44. Ils sont intervenus rapidement. Malheureusement, à leur arrivée sur les lieux, Max était déjà décédé. Ils ont désincarcéré son
    épouse, gravement blessée et coincée dans le véhicule. La dame de 79 ans a été conduite à CHRH, dans un état jugé grave, mais stable. Aux dernières nouvelles, elle irait mieux.
    Dans l’autre véhicule se trouvaient trois personnes qui ont toutes été blessées. Ils ont aussi été conduits à l’hôpital, mais leurs jours n’étaient pas en danger.
    Le parquet de Huy est descendu sur les lieux du drame. Max Deprez et son épouse sont originaires d’Embourg. Le couple avait décidé de s’installer au home tinlotois, il y a quelques mois. Ils avaient choisi de rester indépendants et avaient leur propre appartement, en résidence-services.

    Capture d’écran 2013-11-04 à 12.47.52.jpeg
    La Seniorerie, rue du centre à Tinlot, à quelques centaines de mètres de là.
    M. DEPREZ ÉTAIT AUX PETITS SOINS POUR SON ÉPOUSE
    Au home la Séniorie, tout le monde est sous le choc. Les membres du personnel soignant décrivent Max comme un homme discret, élégant, serviable et très intelligent.
    Cet ancien ingénieur commercial était en bonne santé et gardait une grande autonomie. Ils décrivent aussi un homme aux petits soins pour son épouse, très attentionné. Le couple était visiblement très soudé, voire inséparable. Le corps de Max Deprez repose au funérarium Dethier à Embourg.
    La levée du corps aura lieu ce jeudi à 13h et sera suivie d’une crémation au centre funéraire de Robermont.
    NOÉMIE BOUTEFROY. (Photos AL)
    Voir l'article précédent