orchidées phytesia

  • Tinlot 1 mai. A défaut de muguet, offrez ...une orchidée vivace de chez Phytésia!

    La société de Tinlot a créé la sensation aux Floralies gantoises grâce à ses fleurs qui résistent au gel. Elle a été primée trois fois.
    Nous l'annoncions il y a quelques jours et Julien Marique dans la Meuse H-W a consacré vendredi une page à l'entreprise Tinlotoise.

    Si le muguet est en retard cette année, pensez donc au orchidées tinlotoises!

    Phytesia exporte 95% de sa production à l’étranger, mais la société propose également ses produits via une boutique en ligne, sur son site internet(www.phytesia-orchids.com).
    Sur le site, on retrouve une cinquantaine de variétés d’orchidées vivaces, ainsi que des accessoires: «Nous vendons nos orchidées à des grossistes et des jardineries, mais également dans certains commerces comme le magasin Faune & Flore à Nandrin. Nous ne pratiquons pas la vente directement de Tinlot, mais nous proposons nos plantes
    sur un site internet de vente en ligne.
    10% de réduction pour les lecteurs de La Meuse
    Nous offrons d’ailleurs une remise de 10% à tous les lecteurs de La Meuse sur le montant total de leurs achats effectués sur notre site www.phytesia-orchids.com»,renseigne Pascal Lambé.
    Comment bénéficier de ce pourcentage de réduction? Réaliser sa commande et introduire le code suivant sur la page récapitulative de la commande: LaMeuse10
    Phytesia développe 60 variétés résistantes au gel
    Entre 2 et 4 ans de travail par orchidée

    capture ecran 2016-04-30 à 11.05.32.jpg«Soixante variétés sont actuellement en production, toutes résistantes au gel et aux températures froides. Le délai plutôt long, entre le développement en laboratoire et la vente, varie de deux à quatre ans. Tout dépend de la rareté de l’orchidée, car il faut sans doute plus de connaissances pour garder certaines essences», raconte Pascal Lambé. Plusieurs gammes vont ainsi voir le jour: «Certaines variétés se développent plus rapidement que d’autres. Nous disposons d’une grande gamme de formes et de couleurs. Ces différentes orchidées permettent une floraison différente, d’avril à septembre, ce qui offre la possibilité de conserver un massif fleuri pendant au moins six mois», détaille le directeur de Phytesia.Une fois développée, la variété d’orchidée se multiplie ensuite in vitro. Les orchidées de Phytesia sont destinées à être plantées dansle jardin et leur particularité ré-side dans leur résistance au gel qui permet de les laisser plantées.

    capture ecran 2016-04-30 à 11.03.42.jpg

    Les Floralies de Gand, rendez-vous incontournable pour tous les amateurs des fleurs, ont sacré Phytesia. Cette entreprise, basée à Tinlot, est spécialisée dans les orchidées résistant au gel. La société, spin-off de l’Université de Liège, a remporté trois prix à l’occasion de l’événement gantois organisé une fois tous les cinq ans et programmé, cette année, du 22 avril au 1ermai.
    Phytesia a reçu son premier prix pour une de ses orchidées, comme l’explique le directeur Pascal Lambé: «Le jury des Floralies gantoises a octroyé le prix de la plante vivace la plus innovante à une de nos orchidées, ainsi que la somme de 600 euros. Nous ne connaissons pas les critères exacts du jury, mais notre produit existe depuis moins de cinq ans, et donc des dernières Floralies. Cette orchidée plaît beaucoup, notamment pour la beauté des fleurs, et reste facile à planter». Un autre prix a consacré la gamme entière puisque les Floralies ont estimé l’assortiment d’orchidées de Phytesia comme étant le plus beau, avec un montant de 1.000 euros à la clé. Enfin, Phytesia a reçu un troisième premier prix pour le plus beau stand collectif: «Nous avons réalisé un stand en commun avec la Pépinière Le Try, les Pépinières d’Enghien, les Pépinières Choteau de Bray et Cornus Plant de Frasnes-Lez-Anvaing», évoque-t-il. Ce dernier prix, collectif, permet aux cinq participants de se partager 10.000 euros.

    capture ecran 2016-04-30 à 11.13.58.jpgCes récompenses sont quelque peu inattendues aux yeux du directeur: «Phytesia triplement primée aux Floralies?
    C’est à la fois inattendu et cela constitue une reconnaissance, d’autant que la réputation des Floralies dépasse largement nos frontières. L’événement a une portée internationale, il est très connu à l’étranger et de nombreux exposants s’y rendent. Quant à deviner l’impact des premiers prix reçus, il est difficile à définir. Je pense qu’il est trop tôt pour évaluer les conséquences de ces récompenses en termes de nouveaux contrats et de ventes», précise Pascal Lambé.
    Phytesia exporte 95% de sa production et de nombreux clients étrangers ont déjà transmis leurs félicitations à Pascal Lambé et son équipe. «Nous travaillons principalement avec des grossistes, la grande distribution et des jardineries. Notre entreprise demeure encore peu connue du grand public et ces prix participent à la visibilité de Phytesia. Les Floralies apportent une médiatisation en Belgique», complète-t-il. Pour Phytesia qui exporte 95% de sa production, l’expression «nul n’est prophète en son pays» pourrait donc bientôt être de l’histoire ancienne, grâce aux Floralies gantoises. JULIEN MARIQUE 

    Des journées portes ouvertes organisées les 28 et 29 mai
    «Deux fois par an, nous organisons des journées portes ouvertes, notamment pour faire découvrir nos activités au grand public». C’est l’occasion d’acheter sur place des orchidées qui résistent au gel, ou encore du matériel, mais surtout une excellente façon de découvrir le fonctionnement de cette entreprise au succès grandissant.
    EN VENTE SUR PLACE
    En vue de ces événements, Phytesia prévoit des concours via sa page Facebook. La société permet aux amateurs de remporter des orchidées ou des bons d’achat d’une valeur atteignant parfois une valeur de 100 euros. Ces moyens tendent à faire connaître Phytesia dans son environnement, mais aussi à permettre l’achat d’orchidées sur place.

    phytésia,phytesia tinlot,orchidées phytesia

    Voir également le reportage vidéo de RTC Télé Liège