philippe richelle

  • Une vingtaine de Tinlotois initiés "Aux mystères de la République"

    Une vingtaine de Tinlotois se sont retrouvés vendredi dernier à l'Espace intergénérationnel pour rencontrer Philippe Richelle dans le cadre des 'Rendez-vous du Livre". Cette soirée était consacrée au Marchinois, auteur de bandes dessinées, qui connait actuellement un gros succès en France.

    DSC_0005.JPG

    Âgé de 49 ans, Philippe Richelle est un scénariste aujourd'hui reconnu par ses pairs. Licencié en sciences politiques, sa vraie passion c'est le dessin et "raconter une histoire". Celle qui lui a valu de nombreux prix et son plus gros succès médiatique est sans conteste "Les Mystères de la République". Sur base de l’histoire politique française, ce polar historique paru chez la maison d’édition Glénat, a déchaîné la passion des journaux français. (Voir les articles précédents sur ce blog)

    selection.png
    Cette plongée dans l'univers de la BD avec les Tinlotois, a beaucoup plu à l'orateur interviewé ce lundi: "la discussion a été longue, le public était varié, avec quelques amateurs occasionnels, des assidus, et des profanes. Mais tous avec un intérêt manifeste pour l'histoire, le contenu des récits et le métier spécifique de scénariste qui est vraiment inconnu du public".
    "C'est ma seconde expérience de ce type et la première remonte à 15 ans, confie-t-il! Consacrer un vendredi soir pour venir échanger de la sorte constitue une démarche importante et très différente des rencontres lors des séances de dédicaces par exemple. Là, ce sont plutôt des collectionneurs de signatures qui sont présents.
    J'aime le partage et quand mon emploi du temps le permet, je fais des gratuitement des exposés dans les écoles".
    C'est d'ailleurs de façon très pédagogique que Philippe Richelle a sorti ses planches pour décortiquer les différentes phases de son travail et faire découvrir aux participants les différentes facettes de son métier. "On n'imagine pas, ajoute-t-il, tous les métiers qui peuvent tourner autour du monde de l'édition. En France, c'est 80.000 emplois qui sont concernés par ce secteur. Il y a donc un message important à faire passer chez les jeunes!"  Autre point positif mis en avant par Philippe Richelle, l'initiative du Comité Culturel de Tinlot, qui a organisé cette rencontre.
    (Photo Joël Landerwyn)