pierre lizée

  • Modave September Fest. Pierre Lizée et Bruno Zorzetto (The Voice) en concert les 2 et 3 septembre

    Les 2 et 3 septembre se déroulera le Modave September Fest. À l’affiche de cet événement, nous retrouverons deux anciens candidats de The Voice de notre région : Pierre Lizée, de Modave, et Bruno Zorzetto, d’Amay. Depuis la fin de la saison du télécrochet, en avril, Pierre Lizée a réalisé une petite série de concerts. L’un d’entre eux l’a particulièrement marqué : celui où il ouvrait pour Alice on the roof, en juin, à Mons. «J’avais entre 400 et 500 personnes en face de moi », se souvient-il. «C’était un moment incroyable. Comme si j’avais franchi une étape, je m’étais vraiment mis à nu. »
    capture ecran 2016-08-18 à 09.02.10.jpgC’est depuis ce concert que le jeune Modavien a «vraiment envie de faire ce métier », confie-t-il. Un job qui, selon lui, n’est pas simple. «Je vais essayer d’aller le plus loin possible, mais je reste à ma place », continue-t-il. Actuellement, il compose beaucoup. «J’essaye de trouver des mélodies qui vont rester dans la tête. J’écris d’abord moi-même ; j’essaye ensuite de contacter des artistes qui pourraient partir de ces compos pour faire quelque chose de plus développé. »
    Et justement, des artistes, il en a déniché. «Ce sont des pointures belges de la musique. Mais je ne peux rien dévoiler pour le moment », sourit-il. Pour un éventuel album, «je ne sais pas encore, mais en tout cas je compose », souligne-t-il.
    AUSSI BJ SCOTT
    Au Modave September Fest, Pierre Lizée jouera le vendredi 2 septembre à 21h05. «Je serai seul à la guitare. Je vais reprendre des chansons de Placebo, Phoenix ou encore Oasis. Des trucs qui me collent à la peau, en somme », explique- t-il. Il compte aussi montrer de nouvelles compos. «Je vais tester des choses, voir comment le public réagit. »
    De son côté, Bruno Zorzetto proposera des reprises de Richard Ashcroft, chanteur de The Verve, et de Radiohead. «The Voice m’a apporté des petits trucs à gauche à droite », explique l’Amaytois. «Je continue à écrire et le jour où j’estimerai avoir dix morceaux qui marcheront, j’enregistrai un album. »
    Les concerts du vendredi 2 septembre débuteront à 18h. Outre Pierre Lizée, Bj Scott jouera à 21h35. L’entrée est à 8 euros en prévente à la pompe Total de Strée et 12 euros sur place.  Les concerts du samedi 3 septembre, qui débutent à midi, sont gratuits. Bruno Zorzetto joue à 16h15 et 20h45. Retrouvez le programme complet sur l’événement Facebook du Modave September Fest.
    J.G. (La Meuse du 18 août)

    capture ecran 2016-08-18 à 09.02.24.jpg

    Le Modavien sélectionné à l’Eurovision ?

    Pierre Lizée pourrait-il incarner le futur candidat de l’Eurovision ? Visiblement, on lui fait cette proposition. «Pour l'instant c'est flou, mais je me suis dit pourquoi pas », dit-il.
    «Actuellement, je n’ai répondu ni oui, ni non. Pour l’instant j'écris mes compositions. », ajoute-t-il. J.G

    Selon le site de Télépro, la RTBF aurait en quelque sorte présélectionné les deux possibles candidats pour le prochain concours Eurovision de la chanson qui doit avoir lieu au printemps 2017, en Ukraine, le dernier pays victorieux.
    Sans surprise, la chaîne francophone – dont c’est le tour d’envoyer un représentant – envisage de puiser dans le vivier constitué par l’émission The Voice-Belgique. Le choix final devrait se faire entre deux anciens candidats… qui n’ont pas gagné l’émission. Ni Florent Brack, ni Laura Cartesiani ne sont pressentis. Ce sont deux chanteurs venant
    de la province de Liège qui sont en lice. Le premier est le Theutois Olivier Kaye, 23 ans, qui avait fait partie des quatre finalistes de la dernière édition de The Voice.
    Quant à son concurrent, il s’agirait de Pierre Lizée, 20 ans, originaire de Modave, près de Huy, lequel avait beaucoup impressionné l’an dernier. Il n’avait finalement pas pu participer à la finale puisque ses coaches, les Cats On Trees, avaient délibérément choisi de l’éliminer «pour le mieux le préserver et lui permettre d’avancer » avaient-ils argumenté par la suite. (La Meuse du 19 août)