vols condroz

  • Les 8 voleurs du Condroz condamnés

    Huit voleurs avaient pillé tout le Condroz.
    En à peine 2 mois, à la fin de l’été2015, 8 voleurs âgés de 23 à 40 ans avaient véritablement écumé le Condroz en y commettant une soixantaine de vols.

    Mais le 22 septembre 2015, les visages de 2 de ces voleurs avaient été immortalisés par des caméras de surveillance. Les images avaient été visionnées par des membres de la police fédérale spécialisés dans la criminalité des Balkans, et ces derniers avaient reconnu un des hommes sur la vidéo… Lui et ses complices viennent d’être sanctionnés par le tribunal correctionnel de Liège.

    capture ecran 2016-10-15 à 10.51.40.jpgLes vols se succédaient à une vitesse impressionnante: au mois d’août, c’était une BMW 318 à Nandrin, une BMWX5 à Neupré, une Mercedes classe A à Nandrin, une Audi A6 à Amay. Pareil à Ouffet, Tinlot, Clavier, Engis: les voleurs guettaient leur cible et entraient généralement dans la maison en brisant une vitre. Ils s’emparaient des clés de voiture, parfois d’autres objets de valeur qui traînaient là, puis ils fuyaient avec leur butin. Parfois,l es vols se faisaient à la commande: s’ils avaient besoin d’une grosse Audi, ils sillonnaient les quartiers jusqu’à en trouver une correspondant aux désirs de leur «client»!
    Grâce à l’interpellation des 2 premiers malfrats, la police avait pu confondre les autres. Ils avaient laissé une série d’indices:leurs téléphones avaient accroché des bornes GSM proches des lieux des faits, on retrouvait des photos à eux dans les téléphones volés…Pour les sanctionner, le juge Kuty a retenu le «caractère organisé et attentatoire à la propriété d’autrui» de leurs activités illégales, le «but de lucre» qui les avait animés et«la perte de temps et d’argent que nécessitent les réparations des dégâts causés par l’effraction». Le principal prévenu écope de 4 ans de prison (dont 1 avec sursis) et12.000 euros d’amende, ses 2 complices principaux sont condamnésà30 mois et 24 mois (avec, pour chacun, la moitié de sursis), tandis que 4 autres s’en sortent avec des peines de 3, 4 ou 6 mois et que le dernier fera une peine de 150 heures de travail.-LWS (La Meuse du 15 octobre, photo d'illustration)

  • Nouvelles tentatives de vol vendredi soir à Ramelot

    capture ecran 2014-11-21 à 19.19.26.jpg

    La police du Condroz a de nouveau sillonné les routes de Clavier, Ramelot et Abée vendredi vers 18h. Après une alerte à Clavier, c'est à Ramelot, dans le centre du village que deux malfrats se sont introduits par une fenêtre à l'étage à l'arrière d'une maison près du monument. Ils ont été surpris par le propriétaire présent qui a prévenu immédiatement la police, déjà en route pour d'autres appels. Une fenêtre a été fracturée et les meubles fouillés. Les habitants assez choqués ont eu cependant le bon réflexe d'alerter immédiatement la police.