Seny, Le home agrandi fin septembre. La maison de repos disposera de 18 nouveaux lits (18/08/2016)

C’est fin septembre que l’extension du home de Seny devrait se terminer. Les travaux, qui ont débuté en 2012, avaient été retardés suite à la mise en liquidation de la société chargée de la réalisation des travaux. Un projet qui s’élève à tout de même minimum 3 millions d’euros. En tout, le home comportera désormais 42 chambres.

capture ecran 2016-08-17 à 16.02.34.jpg
L’extension du home de Seny, dont le maître d’ouvrage est le Centre Neurologique et de Réadaptation Fonctionnelle (CNRF) de Fraiture, va finalement voir le jour à la fin du mois de septembre. Pour Benoît Jacques, directeur de l’établissement, c’est la fin d’une épopée qui s’annonce. Les travaux pour cet agrandissement avaient en effet été lancés en 2012. Mais alors qu’ils devaient se clôturer un an plus tard, la société chargée des travaux, les «Établissements Moureau et fils », a entre-temps été mise en liquidation.
C’est en avril dernier que le chantier a repris. L’extension prévoit 18 lits en plus, ce qui élèvera la capacité totale du home à 42 chambres. «Nous avons un agrément pour ces nouveaux lits »., explique le directeur. De plus, 11 chambres situées dans l’ancien bâtiment seront réaménagées dans la nouvelle infrastructure. Un parking de 35 places verra aussi le jour.
Les anciennes chambres mesuraient entre 12 et 15 m2. Les nouvelles seront dotées d’une superficie de 21m2. Elles posséderont une salle de bain avec WC, douche et lavabo. Globalement, l’extension est plus moderne. «Pour accéder à certaines chambres de l’ancien bâtiment, il fallait monter cinq marches. Les résidents devenant de moins en moins autonomes ou étant en chaise roulante, cela n’était plus possible pour leur confort. » Les nouvelles chambres seront mieux adaptées aux personnes à mobilité réduite.
UNE RÉSIDENCE SERVICE
Benoît Jacques ne compte pas s’arrêter là en termes de croissance immobilière. «Un étage est en attente d’un accord pour 15 lits supplémentaires », dit-il.
Une résidence service de sept unités, composée d’appartements de 60m2, verra également le jour. «Nous avons acheté le bâtiment à côté, mais rien n’est encore fait. Aucune date précise n’est arrêtée pour les travaux », précise le directeur.

capture ecran 2016-08-17 à 16.02.56.jpg

Les prix des nouvelles chambres, par personne et par jour, sont les suivants : 48 euros pour une chambre seule, et 45 euros pour une double. «Par double, il s’agit de deux chambres seules mais contiguës, avec une porte entre les deux », conclut Benoît Jacques. Un projet qui s’élève à plus de 3 millions d’euros.
J.G. (La Meuse du 17 août)

06:30 Écrit par louviaux | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | |