12e et dernier week-end (6, 7 et 8 juin) avant la phase 3 du déconfinement le lundi 8 juin (05/06/2020)

IMG_7298.jpeg

12e  week-end en mode Covid-19
avant la phase 3 du confinement prévue ce lundi 8 juin
Toujours pas d'activités organisées ce week-end.
Et toujours le même mot d'ordre
:
respectez toutes les consignes actuellement en vigueur

 Sécheresse et canicule au programme de l'été ! 

Selon MeteoBelgique, juin et juillet seront plus chauds que la normale et beaucoup plus secs
Les quelques jours de pluie prévus actuellement  seront l’arbre qui cache la forêt

Capture d’écran 2020-06-04 à 08.06.50.png

Juin. « À partir du 4, les conditions changent avec un temps qui deviendra nettement plus frais et légèrement perturbé ». Une tendance qui devrait se poursuivre en seconde décade, avant le retour progressif d’un temps à nouveau ensoleillé et chaud qui se prolongera en dernière décade. « Des orages seront possibles mais ils devraient rester limités en nombre. Ils concerneront surtout le sud et l’est de notre pays ».
Juillet. "Allons-nous vers un mois de juillet caniculaire ?" se demande Philippe Mievis: « Les probabilités sont bel et bien d’avoir, cette année, encore une vague de chaleur ». Surtout en première partie de mois. « Mais ce sera à confirmer lors de notre prochaine analyse ». La fin du mois de juillet pourrait voir l’augmentation de la tendance orageuse, prévient Meteo-Belgique.
Août. « À l’heure actuelle, il semble que ce mois se rapprochera plus des normes au niveau des températures, précipitations et ensoleillement. Ceci dit, vu l’échéance, cela reste à confirmer lors de nos pro
chaines analyses mensuelles ». La fiabilité pour la prévision de ce mois est en effet qualifiée de « faible » par Philippe Mievis.


 Côté météo ce week-end, les températures estivales, c’est terminé:
 place aux nuages et à la pluie (enfin pour nos cultures !)

 Durant le week-end et en début de semaine prochaine, 
 il fera variable et sensiblement plus frais 
 avec des maxima de 13 à 17 degrés  

IMG_7641.PNG

Sécheresse: le mois de mai a été le mois le plus sec
depuis 1833 en Belgique

En mai, il n’est tombé à Uccle que 5,4 mm de précipitations, en six jours,
contre une normale de 66,5 mm en 16,2 jours,
indique l’IRM lundi dans son bilan climatologique mensuel.
Il faut remonter au mois de mai 1833
pour trouver un mois aussi sec, avec 1,4 mm de pluie, souligne l’IRM. (La Meuse)

 

 

03:30 Écrit par louviaux | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | |