Un pressoir mobile va sillonner le Condroz pour transformer vos fruits en jus (28/08/2020)

Les habitants de Marchin, Clavier, Modave, Ouffet et Burdinne verront bientôt une étrange remorque débarquer dans leur commune. Il s’agit du pressoir mobile de l’ASBL PPresse, initiative lancée en 2018 à Vyle-Tharoul par une équipe de passionnés qui veulent encourager la transition alimentaire et la consommation locale en vous aidant à valoriser vos fruits.

Que vous soyez un particulier, une ASBL ou un professionnel, PPresse vous propose un lieu de rencontre où transformer vos fruits en jus artisanaux. Pommes, poires, raisins, coings…

Tous les fruits de la région sont les bienvenus. La seule condition ? Amener un minimum de 100kg, ce qui donnera entre 50 et 70L de jus. « Si vous avez 3 ou 4 pommiers dans votre jardin, ça peut déjà donner une production de 100kg  », assure Pierre Laconte, propriétaire du pressoir mobile. « Il faut entre 4 et 6 pommes pour faire un kilo. Cette année, les pommiers sont bien chargés. ».

C’est la troisième année consécutive que le pressoir mobile réalise sa tournée automnale. En 2018, près de 30.000 litres de jus ont été produits pour 160 clients. « L’année passée a été mauvaise pour les fruits et on a dû annuler des dates, mais 2020 sera une très bonne année et on espère produire au moins autant qu’en 2018 », explique Pierre Laconte.

1,25 euro par bouteille d’un litre
D’autre part, le projet est passé sous le statut d’ASBL en 2019 afin de développer les activités pédagogiques autour du pressoir. « Le but est d’informer les gens lorsqu’ils viennent utiliser le pressoir, mais aussi de faire des animations dans les écoles. On peut aller où on veut : cours de récréation, vergers, places de village… ».

Si vous amenez vous même les conditionnements, il faut compter 1,10€ par bouteille d’un litre (1,25€ avec le conditionnement) et 5,5€ pour le « bag-in-box » de 5L (6,25€ avec le conditionnement). Les paiements se font en liquide, à moins que vous ne fassiez presser une grande quantité.
« Le calendrier est sur le site avec une plateforme de réservation.
Vous sélectionnez le lieu et la quantité et vous choisissez un créneau horaire. On a en moyenne entre 20 et 30 personnes par jour et on tourne à 400 kg/h, » décrit Pierre Laconte.
Si vous venez avec 100 kg de pomme, par exemple, l’entièreté du processus (tri, lavage, pressage, pasteurisation et mise en bouteille) dure environ 30 minutes.
Réservation : www.ppresse.be

Article de P.T dans La Meuse H-W

04:00 Écrit par louviaux | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | |