1 et 2 nov., fête de la Toussaint et jour des morts. Qu'en est-il des cérémonies religieuses? (01/11/2020)

Toussaint 2020: qu’en est-il pour les activités pastorales et les célébrations ?

Capture d’écran 2020-10-31 à 19.17.57.png

Depuis le 30 octobre, le gouvernement fédéral et les gouvernements des entités fédérées ont décidé en Comité de concertation de procéder à un durcissement du confinement. Qu’en est-il pour les activités pastorales et les célébrations ?
Les églises peuvent rester ouvertes, mais plus aucun service religieux n’est autorisé. 
Il est toujours autorisé de se recueillir dans les églises, mais à maximum quatre personnes, moyennant port du masque et respect des distances. Les funérailles ne pourront dépasser 15 personnes.
Les rassemblements de plus de 4 personnes ne sont pas autorisés. Ceci rend toute activité paroissiale collective impossible. Les rencontres et réunions prévues sont donc annulées. Ces mesures entrent en application dès ce lundi 2 novembre pendant une période d’un mois et demi, jusqu’au dimanche 13 décembre inclus.
Les semaines qui viennent s’annoncent difficiles. Vivons-les autant que possible dans la paix et la sérénité. Gardons courage, foi et espérance! Soutenons ceux qui se battent pour la santé de tous. Soyons attentifs les uns aux autres et restons en communion de prière.
L’équipe pastorale du Condroz (Cathocondroz)

Célébrations de la Toussaint 2020

 

2769103361.jpg
Eglise de Ramelot


images.jpgLa Toussaint est une fête catholique, célébrée le 1er novembre, au cours de laquelle l’Église catholique romaine honore tous les saints, connus et inconnus. La Toussaint précède d’un jour la Commémoration des fidèles défunts, dont la solennité a été officiellement fixée au 2 novembre, deux siècles après la création de la Toussaint.

La Fête des morts (ou le jour des morts)
Ce jour est le 2 novembre dans les faits, mais le 2 novembre n'est pas un jour férié, alors que le 1e novembre (jour de la Toussaint) en est un. C'est donc plutôt le 1e novembre que les citoyens consacrent à la visite des tombes de leurs proches, d'où une confusion fréquente entre la Toussaint et la Commémoration des fidèles défunts. Il est courant de fleurir la tombe avec un pot de chrysanthèmes, la fleur la plus achetée ce jour-là.

Capture d’écran 2013-10-30 à 01.04.13.jpegAncienne carte postale, l'église de Soheit-Tinlot.

Pour l'Église catholique romaine, le 2 novembre correspond à la Commémoration des fidèles défunts, célébration des morts par des messes, en particulier pour les défunts de l'année écoulée. La messe a une valeur de purification des péchés véniels pour atteindre la vision béatifique.
Ce jour est traditionnellement consacré à une visite familiale au cimetière et à l'entretien des tombes.

D'après Wikipédia

03:05 Écrit par louviaux | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | |