Le Wallon à l'école primaire de Tinlot à Fraiture, une initiative bien appréciée!

_DSC0070.JPGLe Wallon à l'école.
Lors de cette année scolaire, l’École Communale de Fraiture a organisé, à la demande de certains parents d'élèves, un cours facultatif de Wallon.
Ces cours se donnaient deux fois par semaine, le mardi et le jeudi de 12h45 à 13h45. Bien que cette activité se fasse pendant les heures de récréation, une quarantaine d'élèves s'y est inscrite.
Pourquoi apprendre le Wallon ?

Pourquoi apprendre le Wallon ?
Parce que tout apprentissage est un enrichissement pour la personne. Il n'y a pas de matière futile
Pourquoi le Wallon ?
Parce que nous sommes Wallons ou que nous vivons en Wallonie.
Parler sans honte le wallon, c'est rendre hommage à notre histoire, aux hommes illustres et aux plus humbles qui ont fait notre richesse
Parler Wallon c'est redécouvrir nos sources, retrouver nos racines., puiser dans notre passé la fierté de notre présent.
Lors de la célébration du millénaire de la Principauté de Liège, Monsieur Guy Lemaire a commencé son reportage par ces mots « Hommes, vous qui avez oublié vos racines, comment existez-vous encore ? »
Nos racines, c'est notre fierté, c'est notre richesse, c'est notre force. C'est là que nous retrouverons, dans un monte multiculturel, toutes nos facultés d'accueil.
Nous recevrons les autres sans crainte mais aussi sans complexe de supériorité ni surtout d'infériorité.
Un dicton wallon ne dit-il pas « ou y n'a on fwért ome on lèy li l'pwète a ladje » (Là ou il a un homme fort, on laisse la porte ouverte)
Le Wallon n'est pas un dialecte français mais est d'origine latine en ligne directe. Il pourrait aussi être issu du suffixe wallec, langue d'oil parlé dans les Pays-Bas.
La première mention reconnue du mot Wallon est apparue en novembre 1842 dans un essai de l'abbé Honoré Chavée.
Comment, pour terminer cet article, ne pas remercier l’École Communale de Fraiture qui a pris l'initiative de proposer ce cours de Wallon.
L'éducation d'un enfant ne se limite pas à lui transmettre un savoir, elle déborde largement du domaine scolaire.
Apprendre le Wallon et s'imprégner de sa culture sera un des outils de demain pour construire un avenir pour notre Wallonie.
Vola pocwè k'on-z zst fir d'esse Walon. (Voilà pourquoi on est fier...) 
Armand GENET

Les commentaires sont fermés.