Les chiffres clés pour connaître Tinlot.

Capture d’écran 2012-07-27 à 16.17.53.jpeg

 

 

 

 

 

 


Cliquez ici pour télécharger la carte d'occupation du sol en pdf

Voici quelques chiffres clés pour connaître Tinlot.
Aujourd'hui, la population et l'occupation du sol. D'autres suivront régulièrement.
La plus petite commune de la Province de Liège en nombre d'habitants
7  7eme plus petite commune de Wallonie en nombre d'habitants
24 kms voiries régionales
70 kms routes communales
3609 habitants
3736 hectares (37,36 kms carrés) idem que Nandrin ou Seraing

4%  de zone urbanisable encore possible
5%  de zone urbanisante utilisée
20% de bois et forêts
70% de zone agricole


Tinlot est la plus petite commune de la Province de Liège avec 3609  habitants au 1/1/2012. Moyenne de 68 habitants au km2 (Ouffet 67 Clavier 55. Elle est aussi la 7eme plus petite commune de Wallonie. En superficie 3736 ha. 24 kms de voiries régionales (Route Huy Hamoir, route de Dinant, et route du Condroz). 69 kms de voiries communalesLes zones non urbanisables, qui représentent 90% du territoire, sont majoritairement affectées à l’agriculture (76%) et aux bois (20%), dont 95 % sont privés. La zone agricole couvre et façonne quelque 70% du territoire communal, en ce compris les nombreuses zones d’intérêt paysager inventoriées. La moitié des exploitants déclarant ne pas avoir de successeur, le devenir de cette activité pose question. Les habitants nourrissent des inquiétudes quant à l’avenir du monde agricole, avec une disparition progressive des petites exploitations et un manque de diversification, ce qui risque à terme d’avoir des impacts sur les paysages, l’environnement et les bâtiments traditionnels.
La zone urbanisable concerne 9% de la superficie totale du territoire communal et seuls 5% de cette zone sont actuellement occupés, ce qui offre encore une perspective suffisante de développement. Les zones d’extension d’habitat (ZACC) (l’une au coeur de la zone d’habitat de Fraiture et l’autre en extension de celle de Soheit-Tinlot) sont bien placées pour permettre une
densification des noyaux bâtis existants, à condition que la création de voiries lors de l’affectationde ces ZACC soit anticipée pour participer au prolongement du maillage du tissu existant.

Source: COMMUNE DE TINLOT – OPERATION DE DEVELOPPEMENT RURAL
PARTIE III – DIAGNOSTIC
Diagnostic réalisé par Isabelle Leroy sur base d’une analyse objective du territoire et des résultats des réunions de consultations villageoises.

Les commentaires sont fermés.