Qué novel Armand? LES FERMIERS HESBIGNONS

armand logo.JPGAvant et après la guerre 40-45, l'agriculture hesbignonne était florissante. Dans cette région céréalière, les fermes étaient très importantes et occupaient du personnel (les vàrlets d'cinse) valet de ferme. Il y avait souvent plusieurs valets par ferme.  
Chaque lundi du mois, les céréaliers se rendaient à la bourse aux grains. Cette bourse se tenait place du marché à Liège.
C'était l'occasion pour ces fermiers, habillés comme des rupins, à la chaîne de montre de gousset imposante, de fréquenter les cafés, les restaurants et pour certains, d'autres lieux de plaisir.
A cette époque, les restaurants facturaient en plus du prix du menu, le pourboire et un supplément pour le couvert.  Ces agapes agricoles faisaient le bonheur des cafetiers et restaurateurs liégeois. Elles mettaient aussi à mal les affirmations des Liégeois qui proclamaient que « les hesbignons ont des gros pognes et des streûtes potches » Les Hesbignons ont des gros poings et les poches étroites. Les Hesbignons ne sont pas prodigues. Alors que ces libations infirment cette réputation.

Les commentaires sont fermés.