Une école de pédagogie alternative bientôt à Clavier

Capture d’écran 2012-08-10 à 11.08.46.jpegLa Meuse du vendredi 10/8. Article de Nadia Lallemand.
Voir l'article complet ci-dessous.

Photo CW
L'école de la rue d'Atrin, fermée en 2010, accueillera ces classes "alternatives".

ecole clavier.jpegcliquez pour agrandir








Une école de pédagogie alternative, “Alter École”, anciennement “Pédagogie Nomade” s’installe à Clavier. Le déménagement est prévu au cours de la deuxième quinzaine d’août. L’école secondaire expérimentale prendra ses quartiers rue d’Atrin à Clavier.
“En octobre 2011, Pédagogie Nomade a quitté, dans l’urgence, les locaux de Périple en la Demeure, l’ABSL qui l’a créée à Limerlé. Cela pour des raisons sur lesquelles je ne reviendrai plus (notamment des plaintes de riverains, une perquisition au cours de laquelle un professeur se rebelle face aux policiers...)”, rappelle Eric Etienne, porte-parole de la ministre Marie-Dominique Simonet, qui a la tutelle sur l’enseignement secondaire. “L’installation dans l’ancienne école primaire de la Communauté française à Gouvy était provisoire. Les locaux et les sanitaires n’étaient pas adaptés. Par ailleurs, la proximité des classes de dépaysement et l’absence d’espaces verts posaient problème.”  Pourquoi Clavier? “Cette commune occupe une position plus centrale et une opportunité s’est présentée. AlterÉcole s’implantera dans les locaux spacieux de l’ancienne école de la Communauté française sur un site autonome, dans un environnement naturel assez intéressant. ” 80 ÉLÈVES S’INSTALLERONT À Clavier; comme à Gouvy, l’école alternative sera une antenne d’une école secondaire traditionnelle, en l’occurrence l’athénée royal d’Ouffet.
Une réflexion est en cours sur l’opportunité d’ouvrir une classe de 3e année secondaire pour pouvoir proposer aux élèves deux cycles de l’enseignement, de la 3e à la 6e année. Le nouvel établissement est, dit-on, suffisamment spacieux pour accueillir 80 élèves (au lieu de 60 à Gouvy). “La ministre continue à soutenir ce projet d’école différente ”, précise Eric Etienne.“ Ce type d’expérience, suivi par une équipe universitaire pourrait même se développer. D’autres écoles alternatives pourraient ouvrir dans les prochaines années. ” Reste que, en juin dernier, le taux de réussite était très faible. La plupart des élèves ont été ajournés. La deuxième session se déroulera à Clavier.“
Quant à Philippe Dubois, bourgmestre de Clavier, il est surpris de ne pas avoir été averti officiellement.
“Cette école de la rue d’Atrin, située à 200 mètres de la maison communale, a fermé en septembre 2010. Nous aurions pu l’acheter ou la louer, mais le projet ne s’est pas concrétisé. Je n’ai pas de commentaire à faire sur Alter École. Par contre, je regrette de ne pas avoir été informé par la ministre Simonet ”, conclut-il.
NADIA LALLEMANT

Les commentaires sont fermés.