Tinlot: Un 3ème mandat à la tête du CPAS pour Christine Gobiet

DSC_2146.JPGC'est une présidente fidèle à elle-même et  telle que les Tinlotois la connaissent  bien qui est repartie pour un 3ème mandat: souriante et enthousiaste, claire et précise et qui sait où elle va dès qu'on parle travail social et projets…
 
Son idée maîtresse reste l'ouverture du CPAS comme un centre d'Action(s) Sociale(s)? et non seulement comme un service d'aides:
"la finalité de notre travail, c'est le bien-être, le bien vivre de chacun en apportant un peu plus de qualité de vie pour le plus grand nombre. Toutes les actions menées se déclinent à partir de là sur le terrain"

DSC_1681.JPGQuelques exemples prioritaires?
"A Tinlot, notre programme social fait une grande place aux personnes du 3e et du 4e âge, dans leur maintien  en activités diverses, pas seulement ludiques, mais aussi citoyennes et porteuses d’échanges d’expériences.   2013 sera d'ailleurs l'année de l'ouverture de l'Espace intergénérationnel rue Malplaquaye. C'est un axe sur lequel nous travaillons depuis des années.
Je voudrais aussi accorder une attention particulière à la problématique des personnes à mobilité réduite et pour le reste, il faut concrétiser encore plus la volonté d'un Centre ouvert où l'on peut pousser la porte pour toutes sortes d'informations, d'activités …et de petits ou grands coups de pouce".

 
Le Tinlot-Bus initié à Tinlot en 2004 reflète dans l'esprit de nombreux habitants et de Condrusiens l'esprit d'ouverture et de contacts vers le monde extérieur de manière très conviviale, vous poursuivez dans cette direction?
 "Oui bien sûr, ce petit bus est véritablement devenu un outil de convivialité omniprésent dans nos activités, ce service est maintenant développé aussi dans d'autres communes. Il s’inscrit de plus en plus dans la politique de partenariat que nous avons pu développer, grâce au G.A.L notamment, sur des enjeux importants comme la mobilité".

Et la crise, quelles conséquences au niveau d' un CPAS?
"Les difficultés des personnes pour boucler leur budget et faire face aux dettes, sont une grande part de notre action. Mais aussi toutes les possibilités pour les personnes qui sont en recherche de formations, de travail ou simplement de réflexion sur leur parcours, peuvent être envisagées de manière conviviale au service d'insertion socioprofessionnelle.
Le CPAS peut aussi répondre à certaines difficultés en matière d'énergie (chauffage, électricité..). Primes mazout, primes Meibar pour l'achat de poêle..."

DSC_3250.JPG
(Photo: première réunion du CPAS le 5 janvier, voir l'article sue ce blog)

La présidente du CPAS fait maintenant partie intégrante du collège communal, c'est une expérience positive?
"Très positive, ne serait-ce qu’humainement ! C'est aussi bien sûr la bonne compréhension des enjeux de la politique communale au quotidien et l'intégration de la politique sociale dans les choix communaux. Développer une véritable politique d'action sociale est un projet en soi bien nécessaire en ces temps de crise".
 
Une nouvelle équipe à la hauteur?
"J’en suis sûre, comme l’était d’ailleurs aussi la précédente ! ….La continuité est importante pour la cohérence des actions entreprises,  nous avons des nouvelles compétences en renfort et un programme bien préparé ! C’est un nouveau défi enthousiasmant".

Il ne faut pas hésiter à appeler le CPAS pour poser des questions au 085/830.911 !
I

DSC_2593.jpg
Christine Gobiet lors de l'installation du nouveau conseil communal
le 3/12. A gauche le secrétaire communal, à droite Aurélie Hubin et
Pierre Darmont, 2 nouveaux conseillers conseillers communaux.


Les commentaires sont fermés.