La presse "papier" dégringole, la presse online progresse avec Le Soir et Sudpresse. Votre blog de Tinlot a bien progressé

Capture d’écran 2013-02-02 à 20.54.49.jpeg
Avant de commenter les chiffres du CIM sur l'évolution de la presse en 2012, voici quelques nouvelles de votre blog.
Après la progression constante depuis le lancement début juin et la période électorale, tinlotsudinfo s'est bien stabilisé autour des 400 visiteurs journaliers en décembre et janvier. Pour la plus petite commune de la province, c'est un succès inespéré. Mais rassurez-vous, nous ne sommes pas dans une course à l'audimat et les objectifs sont clairs: assurer une information de proximité de qualité la plus complète possible pour les Tinlotois, sans autre prétention! Merci à tous ceux qui l'ont bien compris et qui contribuent au jour le jour à cette belle expérience.


200_200_56734760_53247885_640554_2885844.jpgLa diffusion payante de la
presse quotidienne
francophone a connu une
baisse généralisée en 2012,
selon les derniers chiffres
du Centre d'Information
sur les Médias (CIM)
.

Ces résultats négatifs sont quelque
peu contrebalancés par le nombre
d'exemplaires digitaux vendus,
partout en hausse. Sur le marché
de la version téléchargée, c'est
Le Soir qui connaît la plus forte
progression avec 3339 journaux
électroniques vendus en plus chaque jour par rapport à 2011.
Le journal Le Soir a connu une diffusion papier payante quotidienne de 74 607 exemplaires pour 78 226 en 2011 (-4,63%). Par contre, sa diffusion digitale payante quotidienne a connu un bond de 1178 à 4517.
Un croissance que l'on retrouve également du côté des journaux de SudPresse. Les versions électroniques ont gonflé de 1826 sur une année. Par contre, la version papier est en recul de près de 8% (-8.544).

Toujours selon les chiffres du CIM, le journal spécialisé L'Echo a obtenu également de bons résultats dans sa version digitale avec quelques 1548 ventes supplémentaires par jour en 2012. Cette augmentation vient limiter la large baisse des ventes papier (-11,53%). C'est la plus forte chute, côté francophone, en 2012. Pour les deux journaux du groupe IPM, La Dernière  Heure - Les Sports et La Libre Belgique, le constat est équivalent. La diffusion payante papier est en baisse tandis que la diffusion payante digitale augmente. Pour la DH, le recul au quotidien est de 6,66% ou 3.949 numéros. Pour La Libre, on note une baisse de l'ordre de 4,25% ou 1.710 numéros. Vers l'Avenir est le quotidien francophone a avoir le mieux résisté en 2012 en limitant la baisse de ses ventes à -2,57%.  (D'après le site de la RTBF Ju. Vl. avec Belga)

Capture d’écran 2013-02-02 à 20.30.57.jpeg
La Meuse du 2/2/2013

Les commentaires sont fermés.